Construire l’Europe contre les peuples ?

Nouveau Traité Européen : Anne-Cécile Robert plaide pour un nouveau référendum
samedi 1er décembre 2007 à 16:14, par bombix

Invitée hier vendredi 30 novembre par la section Attac du Cher, Anne-Cécile Robert a plaidé contre la ratification par voie parlementaire du nouveau Traité Européen.

Déni de démocratie et crise de la représentation politique

Les Français se sont exprimés le 29 mai 2005 contre le Traité pour une Constitution Européenne. Rien ne justifie qu’aujourd’hui, un texte très peu remanié et en de nombreux points semblable au texte rejeté en 2005 soit adopté, sans que le peuple soit à nouveau consulté. La voie référendaire a été écartée par Nicolas Sarkozy qui craint un nouveau rejet populaire. Il est suivi en cela par les partis de gauche, et par le Parti Socialiste en particulier. Outre le déni de démocratie qu’un tel événement manifeste, il faut y voir aussi le signe d’une crise profonde de la représentation politique dans notre pays. On ne peut pas constater une telle déconnection entre le peuple et les notables censés le représenter sans conclure à une maladie mortelle de la démocratie. La lutte pour un nouveau référendum concernant le Nouveau Traité Européen n’est donc qu’une étape au sein d’un mouvement plus ample qui vise à restaurer celle-ci. Anne-Cécile Robert a plaidé pour l’appel à la réunion d’une Assemblée constituante qui renouvelle en profondeur nos institutions. La démocratie ne se rétablira en France et en Europe que dans le cadre d’une République refondée.

Faut-il sanctionner le PS et ses alliés aux municipales ?

Anne-Cécile Robert ayant mis en cause très précisément l’attitude des partis de gauche et en particulier celle du Parti Socialiste dans cette affaire, le débat s’est engagé dans la salle sur les moyens d’action à mettre en oeuvre pour faire barrage à ce vilain coup porté à la démocratie. Puisque la classe politique, nonobstant les clivages habituels, est solidaire de Sarkozy, on peut imaginer une riposte s’appuyant sur une série d’interpellations directes des élus par les citoyens, assortie d’une menace d’exprimer par les urnes, lors des prochaines échéances électorales, leur désaccord total avec les orientations antidémocratiques adoptées par les états-majors des partis. D’aucuns dans la salle ont alors fait remarquer que si une telle menace était mise à exécution, ce sont les candidatures de gauche aux municipales qui en pâtiraient exclusivement. Vieux débat entre l’éthique de responsabilité et l’éthique de conviction ... dilemme d’autant plus cruel que l’échelon communal est à peu près le dernier bastion d’une démocratie effective. Les élections municipales sont l’une des rares occasions pour les citoyens de participer à l’élaboration collective de leur destin et de se sentir entendus.

La construction européenne en débat

Les débats ont porté enfin sur la construction européenne elle-même. Anne-Cécile Robert a rappelé que le déficit démocratique des institutions européennes ne date pas d’hier. L’Europe est née après la seconde guerre mondiale sur les ruines d’un continent déchiré et exsangue. Mais elle s’est édifiée d’une part sur la base d’accords exclusivement économiques, et d’autre part en s’appuyant sur des structures technocratiques qui ont évincé de facto les peuples des débats politiques nécessaires à cette construction. La sortie de la guerre froide et l’essor de la mondialisation capitaliste n’ont fait que renforcer les tendances antidémocratiques de la construction européenne. Les gauches européennes, la gauche française et le PS en particulier, en même temps qu’ils acceptaient le diktat du marché, ont accompagné ce mouvement, au risque de perdre leurs identités.

« Refonder » disent-ils

La question qui se pose désormais est celle de savoir comment se traduira politiquement le mécontentement de ceux qui n’acceptent pas que la démocratie soit ainsi confisquée. La crise pourrait déboucher sur une scission de la gauche française et la constitution d’un mouvement anti-libéral d’un vrai poids politique. Force est de constater que nous n’en sommes pas là. Ni le 29 mai, ni la lutte anti-CPE ne se sont traduits politiquement dans les urnes en 2007, faute d’organisations unitaires et structurées.

Une nouvelle gauche est à inventer dans une république refondée.

(*) Anne-Cécile Robert est docteur en droit européen et membre du comité de rédaction du Monde Diplomatique. Elle fait en outre partie du comité scientifique d’Attac.

Compléments :

Évènements et dates

13 décembre 2007 : Signature du Nouveau Traité Européen à Lisbonne, par les chefs des gouvernements européens.

Début janvier : Réunion du Congrès à Versailles pour modifier la Constitution. La ratification du Traité de Lisbonne impose cette modification constitutionnelle. Elle ne peut être adoptée que si le 3/5 du Congrès l’approuve. Le PS se prononçant pour est désormais l’allié objectif de Sarkozy et de l’UMP dans cette affaire.

Février 2008 : Date probable de la ratification par le Parlement, sans que le peuple soit consulté.

Exemple de lettre à envoyer à votre député ou à votre sénateur

publié sur le site : La Sociale

Un dossier très intéressant

publié par le journal l’Humanité, qui se propose de comparer point par point les deux textes de 2005 et de 2007.
De la constitution Giscard au traité Sarkozy

(cliquer sur les liens de droite pour accéder au contenu des différents articles)

Un site parmi d’autres

plutôt bien fait. Lire en particulier la contribution de Giscard d’Estaing, parue dans le Monde.

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le traité "simplifié"...

Ecouter Anne-Cécile Robert

Archives de l’émission Des sous et des hommes

À propos de l’Europe 1/2

À propos de l’Europe 2/2

commentaires
Construire l’Europe contre les peuples ? - B. Javerliat - 30 janvier 2008 à 12:06

Le nombre de pétitionnaires pour exiger la ratification du traité "simplifié" par referendum augmente :
- Comité National pour un Référendum (plus de 75000 signatures)
- L’appel pour la tenue d’un referendum (plus de 30000 signatures)
- Le collectif du 29 mai (plus de 8000 signatures)
D’autre part, la Cour européenne des droits de l’homme a recu plus de 800 plaintes issues du site 29 Mai.eu.


#10144
A chaque grande étape de l’intégration Européenne, il faut donc solliciter l’avis du peuple - 30 janvier 2008 à 11:54

Qui a dit : « A chaque grande étape de l’intégration Européenne, il faut donc solliciter l’avis du peuple » ?

Réponse ici.


#10139
Construire l’Europe contre les peuples ? - B. Javerliat - 23 janvier 2008 à 17:16

Réponse à Eulalie et son post #9885

Vous dites :

ce que s’est dit Sarkozy avec la complicité des socialistes, c’est " nous ne respectons pas le resultat du referendum " et du même coup "la Constitution de la Ve. "


C’est vrai que Sarkozy n’accepte pas le résultat du referendum de 2005. Par contre, pour arriver à ses fins, il respecte la constitution qui dit en gros que seul un referendum peut annuler ce qu’a établi un précédent referendum. Toute l’astuce consiste donc :
- a faire un nouveau texte (le nouveau traité) pour ne pas être contraint au referendum
- à demander au Congrès du Parlement de modifier la constitution pour pouvoir ratifier le nouveau traité par la voie parlementaire, ce que la constitution interdit actuellement.

Et c’est là que les socialistes deviennent complices en ne s’opposant pas à cette modification.


#9887
Construire l’Europe contre les peuples ? - B.Javerliat - 16 janvier 2008 à 19:20

Les députés ont adopté ce mercredi 16 janvier par 304 voix contre 77 la révision constitutionnelle préalable à la ratification du traité européen de Lisbonne.
L’UMP et le Nouveau centre ont voté pour, le PCF contre tandis que 95 socialistes sur 204 optaient pour l’abstention lors de ce vote solennel, suivant la décision prise mardi lors de la réunion du groupe.

Mais 51 députés PS, dont Laurent Fabius, Henri Emmanuelli, Arnaud Montebourg et Michel Vauzelle ont voté contre afin de protester contre la décision du président Nicolas Sarkozy de passer par la voie parlementaire pour ratifier le nouveau traité. Huit socialistes et radicaux de gauche dont Jack Lang ont au contraire fait le choix de voter pour. Le reste du groupe socialiste n’a pas participé au vote.

"Notre groupe a décidé de ne pas faire obstruction à cette révision constitutionnelle", a dit le socialiste Jean-Jacques Urvoas, lui-même partisan du nouveau traité, dans son explication de vote. Il a précisé que les socialistes déposeraient jeudi une motion référendaire pour exiger que le peuple soit consulté sur le traité.

Motion qui n’a bien sûr aucune chance de passer.


#9738
Construire l’Europe contre les peuples ? - B. Javerliat - 9 janvier 2008 à 18:19

Ce mercredi 9 janvier 2008, le président du groupe socialiste a annoncé que les parlementaires PS ne se rendraient pas à la réunion du Congrès le 4 février prochain afin (on ne rigole pas) de défendre "la voie référendaire plutôt que la voie parlementaire". Le même ajoute "Nous voterons le traité simplifié européen parce que ses acquis sont supérieurs à ses insuffisances".
On appréciera la cohérence de l’ensemble !

Mais il s’agit d’un jeu de dupe, car si le PS souhaitait réellement que ce traité passe par la voie référendaire, ses parlementaires devraient tous voter contre le projet de modification de la Constitution, et imposer ainsi au Président de la République de passer par un référendum.

En ne se rendant pas au Congrès, le PS ouvre la voie royale au groupe de l’UMP qui dispose de la majorité des des 3/5 moins 6 voix.


#9417
La contestation enfle pour refuser la ratification parlementaire - B. Javerliat - 24 décembre 2007 à 08:25

Les initiatives se multiplient pour exiger la ratification du traité "simplifié" par referendum.
De nombreux sites de débat et de pétition, comme par exemple :
- Comité National pour un Référendum (plus de 50000 signatures dont celle de J-C Sandrier)
- L’appel pour la tenue d’un referendum (plus de 25000 signatures)
- Lecollectif du 29 mai (plus de 7000 signatures)
D’autre part, la Cour européenne des droits de l’homme reçoit les premières plaintes issues du site 29 Mai.eu.

Enfin, pour mieux comprendre la situation, l’excellent site d’Etienne Chouard


#9320
Porter plainte à la Cour européenne des droits de l’homme pour déni de démocratie - Pro-Diderot - 4 décembre 2007 à 23:33

Les pétitions ne sont pas suffisantes. Nous pouvons agir en utilisant le droit européen et, par là-même, afficher notre européanisme et notre exigence du respect de la volonté du peuple.

Une lumineuse et géniale initiative ici http://29mai.eu/


Voir en ligne : Porter plainte pour obtenir un referendum
#9004
Porter plainte à la Cour européenne des droits de l’homme pour déni de démocratie - Serge - 5 décembre 2007 à  08:13

A priori interessant
J’essaie d’en savoir plus et si tout est clair, je signe !
Merci du tuyau, Pro-Diderot

#9009 | Répond au message #9004
Porter plainte à la Cour européenne des droits de l’homme pour déni de démocratie - B. Javerliat - 5 décembre 2007 à  10:05

Cette initiative est vraiment interessante.

Pour ceux que ça interesse, voici une bannière à insérer dans vos sites web

Pour la copier, cliquez avec le bouton droit de votre souris sur l’image et faites "Enregistrer l’images sous"

Vous pouvez aussi insérer le code suivant dans votre site :

<div><a href="http://www.29mai.eu/" ;
target="_blank"><img src="http://www.bourges.net/banner/gif/29mai.eu.gif" ;
border="0" alt="Non au déni
de démocratie"></a></div>

#9013 | Répond au message #9004
Porter plainte à la Cour européenne des droits de l’homme pour déni de démocratie - 6 décembre 2007 à  15:41

Bonjour,

Merci de faire passer l’info !

Sachez également que j’ai créé pour le site une série de bannières/boutons accessibles sous Accueil/Faire un lien. Puis je récupérer celle-ci pour l’ajouter aux autres ?

Cordialement,

Le webmaster de 29mai.eu

#9041 | Répond au message #9013
Porter plainte à la Cour européenne des droits de l’homme pour déni de démocratie - B.Javerliat - 6 décembre 2007 à  17:48

Puis je récupérer celle-ci pour l’ajouter aux autres ?


Oui, bien sûr !

#9043 | Répond au message #9041
Porter plainte à la Cour européenne des droits de l’homme pour déni de démocratie - Eulalie - 5 décembre 2007 à  10:30

plainte de droite (individualiste, payante).

#9014 | Répond au message #9004
Porter plainte à la Cour européenne des droits de l’homme pour déni de démocratie - Pro-Diderot - 5 décembre 2007 à  11:19

De droite ? !!!! ? !!!! Je suis atterré par votre réaction. S’il vous plaît, lisez ATTENTIVEMENT la démarche de l’action et argumentez. Votre réaction est non seulement sans fondement, mais une contre-vérité. Il s’agit au contraire d’une démarche COLLECTIVE, destinée à permettre, même aux sans voix et aux citoyens de condition modeste de participer à une action qui dépasse tous les clivages puisqu’il s’agit de défendre, non pas un courant de pensée (gauche/droite ou autre), mais la démocratie, c’est-à-dire le respect des décisions du peuple. C’est le nombre de plaignants qui permettra, le moment venu, de répartir les frais. Ordre de grandeur : 50 000 participants = à peu près 1€ par personne. Vous trouvez que la défense de la démocratie, que les puissants détruisent méthodiquement, ne vaut pas 1 ou 2 euros ?

Si un jour vous faites appel personnellement à un avocat pour une injustice dont vous êtes victime, vous refuserez d’agir et de faire valoir vos droits au motif qu’il faut le payer et que ce serait individualiste ? Et que proposez-vous de plus concret et de plus efficace pour faire cesser ce déni de démocratie qui, objectivement, est un précédent politique qui nous mène droit vers le totalitarisme ?
Bien à vous, Pro-Diderot

#9015 | Répond au message #9014
Porter plainte à la Cour européenne des droits de l’homme pour déni de démocratie - Eulalie - 5 décembre 2007 à  13:50

Y’a un avocat ou un cabinet , qui va se faire payer 50 OOO euros (!!!!) pour défendre un droit de vote constitutionnel bafoué ???????? Ben ça rapporte le déni de démocratie !!! à quelques uns. Y’a pas des avocats commis d’office à la Cour des droits de l’Homme ??

"il s’agit au contraire d’une démarche collective" : Monsieur Pro-Diderot, j’en parlerai à ma voisine de palier qui fait les 3/8 dans une grande entreprise dont je préfère taire le nom, et je verrai si elle est au courant de cette démarche collective. Si elle n’est pas au courant de cette fabuleuse démarche collective, je l’informerai avec dégôut, profond dégoût, que son droit de vote bafoué , à travers cette "démarche collective" devient une propriété privée. De plus, que ce sera une aventure typiquement américaine, parce que son paiement sera au prorata du nombre de plaignants.

Si un jour je suis victime, personnellement, , d’une injustice c’est tout à fait différent, Monsieur Pro-Diderot. Là, ll’injustice est sur tout un peuple. C’est déjà du totalitarisme, Monsieur Pro-Diderot. Et le totalitarisme a toujours fait l’intérêt de quelques vautours, chacals, et autres prédateurs se nourrissant des corps moribonds.

#9019 | Répond au message #9015
Porter plainte à la Cour européenne des droits de l’homme pour déni de démocratie - 5 décembre 2007 à  15:18

50 000 euros... Ne résumez pas tout à ce chiffre, ne perdez pas de vue l’essentiel : c’est l’hypothèse ultra haute par laquelle on peut démontrer que, même à ce prix, la contribution individuelle serait dérisoire. L’hypothèse réaliste se situe au 1/5ème, au 1/10ème. Qui peut le plus, peut le moins.

D’une manière générale, il est clair que 1) vous n’avez pas lu attentivement les informations du site, notamment sur la démarche 2) vous pratiquez l’amalgame et la confusion de plusieurs notions, le dénigrement systématique, l’interprétation abusive, le tout sur un ton agressif. Cette attitude ne me semble pas très....démocratique. 3) vous ne répondez à aucune question fondamentale sur votre engagement et sur vos propositions d’action -à la hauteur des enjeux- comme je vous l’ai demandé, ni sur celles que suggère pertinemment Serge. Si vous avez de meilleures idées d’action, dont l’efficacité serait avérée et prouvée, que celles qu’on vous propose, elles seront accueillies avec joie. En attendant, cette posture confortable de dénigrement et d’inaction rendent peu crédibles vos propos.
Calmez-vous, ouvrez la porte : personne ne vous veut de mal.

PS Ne sous-estimez pas votre voisine de palier. Même si elle a un modeste bagage culturel et qu’elle est épuisée par le travail, elle est capable de penser, de s’exprimer, d’avoir un avis, quel qu’il soit. Tout comme vous.
Cordialement

#9021 | Répond au message #9019
Porter plainte à la Cour européenne des droits de l’homme pour déni de démocratie - Eulalie - 5 décembre 2007 à  17:51

Je n’ai jamais dit qu’elle avait un modeste bagage culturel, qu’elle était incapable de penser, de s’exprimer, d’avoir un avis, qu’elle qu’il soit . J’ai juste dit qu’elle faisait les 3/8. Là, pour le coup c’est vous qui faites un amalgame. Et j’ai suggéré avec force agressivité qu’elle n’aura jamais connaissance de cette démarche, puisque ça reste une info sur internet, un entre soi. Et je maintiens que la démarche est de droite, : si elle était juste socialement, "pour les revenus modestes" , chacun devrait payer en fonction de ses moyens. L’égalité sociale n’a jamais été un euro pour tous. J’ai bien relu le site, et je ne vois rien qui change mon opinion sur cette "démarche collective. " De toutes façons, je n’aime pas les avocats. Ils n’épargnent pas les revenus modestes. Leurs honoraires ne sont pas dutout accessibles à tous. (après y’en a peut-être des sympas )
Et pour le positionnement, l’engagement, il me semble que personne sur ce site n’a de leçons à me donner. Peut-être que pour vous, tous les "nouveaux commentateurs " d’un jour, ou plusieurs, je ne sais pas, vous savez où vous en êtes, qui vous êtes, mais je vous assure que de mon "point de vue" vous n’êtes vraiment pas clairs. Et justement, Serge, je ne vois jamais quelque chose de clair dans son postionnement. Mais peut-être c’est ça la pertinence. Allez savoir....
Et que je sois démocratique ou non, n’a aucune influence sur le monde, donc, ce n’est vraiment pas grave.
Et sinon, ah oui, bof, je ne trouve que j’ai choisi la position confortable, vraiment pas.
A Ciao tous.

#9025 | Répond au message #9021
Porter plainte à la Cour européenne des droits de l’homme pour déni de démocratie - Eulalie - 6 décembre 2007 à  09:30

"sur ce site n’a de leçons à me donner" : sur ce forum .

#9035 | Répond au message #9025
Porter plainte à la Cour européenne des droits de l’homme pour déni de démocratie - Serge - 5 décembre 2007 à  12:01

Vous ne trouvez pas que vous déconnez, Eulalie ?
Cessez de voir le monde tel que vous l’imaginez pour revenir dans le monde réel !
Les "méchants" sont aussi nombreux à gauche qu’à droite, idem pour les "gentils"

De plus votre "analyse" est fausse :
- la démarche de 29 mai.eu est collective et pas individualiste (déjà 2200 plaignants potentiels).
- la démarche de 29 mai.eu est est gratuite jusqu’à l’acceptation de la plainte par la Cour Européenne des Droits de l’Homme. Ce n’est qu’après acceptation qu’il faudra rémunérer un avocat. Et plus nous serons nombreux, moins cela coûtera (quelques euro par plaignant).

Plutot que de rejeter cette initiative en 5 mots, prenez le temps de lire le site

Vous pouvez aussi envoyer un mail à vos candidats de gauche pour leur dire que vous ne voterez pas pour eux s’ils ne demandent pas explicitement un referendum (ça, c’est gratuit et de gauche ;-)
- Pour écrire à Irène Félix, cliquez ici
- Pour écrire à Yann Galut, cliquez ici
- Pour écrire à Yannick Bedin, cliquez ici

#9016 | Répond au message #9014
Porter plainte à la Cour européenne des droits de l’homme pour déni de démocratie - Eulalie - 5 décembre 2007 à  13:57

Je n’ai jamais parlé de "gentils" et "méchants". Cessez, SVP de me faire passer pour une conne. Mais je connais par coeur ces méthodes qui consistent à infantiliser les emmerdeurs. Ce sont les méthodes des autoritaires, des autorités, des gens qui se supposent dominants.

#9020 | Répond au message #9016
Porter plainte à la Cour européenne des droits de l’homme pour déni de démocratie - Yhelen - 5 décembre 2007 à  15:46

Bon Eulalie, je connais parfaitement les 2 garçons qui sont à l’origine de la plainte ils ne sont pas de droite !si cela peut vous rassurer, et là j’en conclue, les connaissant, à quel point vous vous trompez et vous stigmatisez plus par ignorance et réaction épidermique, quoique être de "gauche " comme Strass Khan ou Pascal Lamy aujourd’hui est loin d’être une garantie. C’est effectivement une plainte collective qui ne dépend que de l’action de tous ceux qui s’impliquent et elle dérange vraiment les partisans du silence elle est donc plus efficace que les pétitions l’idée c’est de faire valoir nos droits quand ceux-ci sont bafoués mais rien ne nous empêche de signer des pétitions auprès de nos députés ou de manifester (ça c’est de gauche). Donc si j’ai bien compris on laisse les tribunaux à la droite et nous on reste sur le PAVE...ou le carreau ?

Voir en ligne : http://www.29mai.eu
#9023 | Répond au message #9020
Porter plainte à la Cour européenne des droits de l’homme pour déni de démocratie - Pro-Diderot alias Pipit Farlouse - 5 décembre 2007 à  17:07

Allez, un dernier message à Eulalie. Après les discussions sérieuses, jouons un peu.

"Si toi aussi tu as voté non le 29 mai 2005 comme 15 449 507 de tes concitoyens, tu peux participer au jeu du "Et pourtant j’ai dit non ! " et peut-être gagneras-tu un magnifique lot.
C’est très simple et très court :
Si l’un des souhaits suivants te tient à coeur, coche-le.
Plusieurs choix sont possibles, attention c’est parti :
- Je souhaite faire plus que signer des pétitions
- je souhaite réveiller la démocratie
- je souhaite que l’on respecte mes choix politiques
- je souhaite m’emplir de l’incomparable fierté du devoir citoyen accompli
- je souhaite démontrer que chaque bulletin de vote est déposé par un être vivant doté de réflexion
- je souhaite m’opposer à ce que l’on fasse mon bonheur contre moi
- je souhaite contrarier Nicolas Sarkozy a petit prix

Tu as coché au moins un souhait ?
félicitations ! Tu as gagné le droit de participer à la plainte collective devant la cour européenne des droits de l’homme, plainte qui sera déposée contre le gouvernement français
pour empêcher la ratification par le parlement du traité simplifié
qui n’est qu’un clone du traité constitutionnel rejeté démocratiquement le 29 mai 2005.

Mais attention, cette offre est limitée dans le temps,
alors précipite-toi sur le site : www.29mai.eu <http://www.29mai.eu/www.29mai.eu>

Que dis-tu ? Que cela ne sert à rien ? Que c’est joué d’avance ? Qu’ils volent de vitoire en victoire ?
Mais enfin, une victoire fait suite à un combat ! ils ne doivent leur succès qu’à notre démission ! Battons-nous avant de déclarer un vainqueur !
Et puis comme disait l’autre, si je me vois contraint de baisser mon pantalon, permettez au moins qu’au préalable, je serre les fesses, question d’honneur"

(Eric de Lille sur le répondeur de Là-Bas si j’y suis, France Inter, 27/11/2007)

Bien à vous, Eulalie.

#9024 | Répond au message #9020
Porter plainte à la Cour européenne des droits de l’homme pour déni de démocratie - Eulalie - 6 décembre 2007 à  08:53

Vous me semblez décidément vraiment extrêmement étranges, les pro-diderot, pipit farlouze, yehlen, Eric de Lille. C’est bien, vous êtes passés faire votre petite pub pas claire dutout, ou claire peut-être pour des gens qui s’y connaissent très bien en politique, qui connaissent ce genre de méthodes de militants qui sent pour moi une droite à plein nez, une bien drôle de droite, et en tant que citoyenne qui se sent effectivement concernée par le déni du dernier vote je sens que vous prenez les gens pour des imbéciles. Vous vous croyez très haut, très au dessus de tout le monde. Vous avez des pseudos également très étranges. Pro-Diderot, ça fait bien jeune étudiant en droit, ou vieux étudiant..... Mais tu as raison Pro-Diderot, j’ai des tas d’ignorances, mais toi aussi, ne te surestimes donc pas trop, avec tes petits acolytes. Et peut-être c’est vrai, vous n’êtes pas de droite, au sens de la droite traditionnelle, elle vous semble sûrement trop sociale. C’est vous qui ne dites pas vos positions. Vous voulez destabilisez....Méthodes douteuses, très douteuses. Je ne regrette vraiment pas ce que je vous ai dit dans mon premier post. Et j’arrête là, ce n’est pas pour vous relancer, d’ailleurs ça m’étonnerait que vous repassiez par là, vous êtes déjà partis semer votre propagande étrange ailleurs.

#9034 | Répond au message #9024
Porter plainte à la Cour européenne des droits de l’homme pour déni de démocratie - Eulalie - 13 décembre 2007 à  13:08

Ce n’est pas que je veux avoir absolument raison. Mais je n’imagine pas le monde. J’ai des ignorances, des connaissances, des doutes, comme une majorité de gens, en politique. Et vous trouverez en lien une des raisons supplémentaires pour lesquelles le 29mai.org, m’a laissé suspicieuse, oui. (et non paranoïaque). Malheureusement, en politique, le citoyen lambda doit toujours se demander "mais où veulent-ils nous emener, que se passe t-il derrière ?" Des accords avec des personnalités politiques d’un bord avec lequel je ne suis pas dutout d’accord ?
A qui profite la démarche ? etc. Dois-je croire de suite que cette action est sans calculs dont l’objectif ou les objectifs ne sont pas ceux que je n’aurais pas signés si je les connaissais. Les amalgames, ce n’est pas moi qui les créé. C’est la politique, qui en a trop faits. Trop facile de dire que c’est par ignorance qu’on ne fait pas confiance. C’est même pour tout dire insupportable. Mais bon, on a aussi l’habitude, donc on s’en remet facilement.

J’ai découvert par la suite que le 29maiorg, est sur le site et vient de la gauche alternative la gauche des collectifs de la gauche, la gauche je ne sais plus comment, bref une autre gauche qui essaie de se construire. Et elle en a le droit sans problème (!) . Donc, ça ne vient pas d’une droite extrême comme je l’ai cru au départ. (à cause aussi des charmants petits pseudos accourants au secours du 29mai.org et de ce jeu "comique", bref, de la petit mise en scène.

Donc, en lien, une droite, celle de Villepin , un ennemi juré à Sarko appelle aussi à faire respecter le non au referendum. Certes, ce n’est pas la même démarche que le 29mai.org. Le 29mai.org, non remis dans son contexte pouvait très bien venir d’une droite.

Noncnon

#9146 | Répond au message #9016
Porter plainte à la Cour européenne des droits de l’homme pour déni de démocratie - bombix - 13 décembre 2007 à  13:56

Eh oui, il y a des forces antagonistes qui semblent résister ensemble et dans le même camp à la dissolution de l’Etat-Nation ; d’un autre côté, et pour compliquer encore un peu plus l’affaire, je vous signale que Negri* et pas mal de gens de la revue Multitudes, s’étaient prononcés pour le Oui au T.C.E. Comme quoi, la fracture est aussi au sein du mouvement altermondialiste lui-même. En fait, tous les anciens repères s’effacent. Les vieux adversaires deviennent amis, les anciens amis deviennent adversaires. Une chose est sûre : il faut trouver d’autres catégories politiques pour penser ce qu’il advient du monde dans la nouvelle phase de métamorphose du Kapital, autrement nommée "la mondialisation"**, et dont le territoire européen est un laboratoire d’expérimentation privilégié***. On ne pourra conserver une chance de réussite à l’effort d’émancipation des hommes qui veulent progresser vers l’autonomie contre l’aliénation qu’à ce prix.

* Philosophe italien d’extrême-gauche, auteur avec M. Hardt de « Empire », trad. française 10/18 2004.

** ou altermondialisation : la simple existence de ces deux vocables pour désigner un même mouvement nous met sur la piste d’une contradiction interne significative.

*** et on pourrait même ajouter la France au sein de l’espace européen, en ce qu’elle s’était engagée sur une voie originale et inédite dans l’immédiate après-guerre.

#9147 | Répond au message #9146
Porter plainte à la Cour européenne des droits de l’homme pour déni de démocratie - Eulalie - 14 décembre 2007 à  11:17

Oui, pour Villepin ça ne m’étonne pas, je me rappelle vaguement qu’il avait écrit ou dit que la République Française il la "baisait " ou un truc dans le genre (cf un Canard de je ne sais plus quand ) Comme quoi, y’a des politiciens passionnés. Mais, à moins que je comprenne tout de travers, ce qui ne serait pas une première, je "vois" dans la démarche de 29mai.org, au contraire un abandon de l’Etat Nation français, au profit d’une reconnaissance d’une supra-instution européenne (qui n’est pas des moindre, et qui a le mérite d’exister, mais que je ne connais pas dutout). Bref, une démarche fédéraliste au nom du déni de démocratie qui est bien réel, ça oui. Mais peut-être je me goure total. Et j’en profite, pour vous posez une question sur le site que vous mettez parfois en lien, celui de La Sociale, qui est républicain, mais s’agit-il d’une volonté de République-Europe ou de maintenir une République Française dans le laboratoire européen ?

#9155 | Répond au message #9147
Porter plainte à la Cour européenne des droits de l’homme pour déni de démocratie - bombix - 14 décembre 2007 à  11:56

Ouh là ! ça fait beaucoup de questions. Alors je ne répondrai pour l’instant qu’à une seule, concernant La Sociale. Ce site est animé entre autres par Denis Collin, philosophe qui essaie de penser comment demeurer fidèle à l’effort d’émancipation des hommes porté entre autres par le mouvement ouvrier du XIXème siècle, aujourd’hui, après l’effondrement des idéologies et la faillite du "socialisme réel" en URSS et dans les autres pays de l’Est. Sa démarche est à rapprocher de celle des gens du groupe Socialisme et Barbarie animé par C. Lefort et C. Castoriadis, qui dans les années 60, conscients des impasses et des impostures du marxisme-léninisme, avait tenté de penser dans le sillage de Marx et contre Marx d’autre voies théoriques et pratiques pour poursuivre cet effort d’émancipation. "Ce qui nous distingue de Castoriadis, dit Denis Collin, c’est une moindre méfiance à l’égard de la tradition héritée" Collin pense que l’effort de dépassement des impasses du socialisme historique peut passer par une réhabilitation de l’idée de République. Il s’inspire des penseurs de la tradition républicaine française et européenne (Rousseau, Kant) mais aussi de penseurs républicains contemporains en particulier américains comme Philip Pettit ou John Rawls.

Je vous copie la présentation de Revive la République, qui est sans doute son ouvrage le plus abordable et le plus stimulant.

« Nos élites dirigeantes ont le travers de confondre leur incontestable essoufflement et les indices de leur sortie de jeu prochaine avec cette « fin de la politique » qui les arrangerait tant.

Fini l’art et le courage de gouverner, tout ne serait plus que « gouvernance » ! Néant de la pensée et de l’action : des élections transformées en concours de beauté entre candidats aux programmes interchangeables, des ambitions personnelles et claniques à foison, et de beaux débats sur les « valeurs » pour couvrir le tout !

Mais cette mauvaise comédie, à laquelle ont rallié leur panache rose nombre de ceux qui s’imaginent peut-être encore porter les chances du changement, ne fait déjà plus recette. De 21 avril en 29 mai, l’urgence est claire, il faut oser refaire de la politique, et donc d’abord faire revenir la politique, au sens noble, dans les têtes et les programmes.

À cet égard, l’idée républicaine, paradoxalement, reste une idée neuve. Après des décennies de détours utopiques ou à l’inverse d’asservissement aux supposées lois de l’économie, nous sommes loin d’en avoir épuisé ou même deviné tout le potentiel. Elle seule, ce livre prétend le démontrer, permet de redéfinir un idéal libérateur pour notre époque.

Des citoyens libres dans une république émancipée : voici, confortées par des analyses de fond, des orientations et les linéaments d’un programme social-républicain. »

Par ailleurs, sur ce lien vous pourrez écouter Denis Collin présenter ce même livre, dans une émission de Radio Aligre, des Sous et des hommes. Il y précise son analyse et ses positions sur l’Europe et le TCE. Je signale cet excellent site à l’attention des lecteurs.

Sur le site de La Sociale, on trouve des analyses de militants qui s’inscrivent dans cette famille de pensées et d’actions, qu’il soient syndicalistes, élus ou intellectuels. Politiquement, ils se situent à gauche de la gauche du PS, et ils appellent à la reconstitution d’une force politique de gauche qui rompe avec le social-libéralisme des dirigeants actuels du Parti Socialiste. Appel resté vain jusqu’à maintenant. Il faudrait quelques poids lourds pour engager le mouvement, mais quelqu’un comme Mélenchon par exemple est encore très hésitant, car il sait que sa carrière dépend aussi de son appartenance à l’appareil du PS.

Je dois dire pour finir que je me sens assez proche de cette famille d’idées, même si je suis un peu rebuté par certains archaïsme de cette pensée politique, et en particulier par les rigueurs d’une forme de rationalisme que je trouve un peu dépassée. ;-)

#9156 | Répond au message #9155
Porter plainte à la Cour européenne des droits de l’homme pour déni de démocratie - Eulalie - 14 décembre 2007 à  13:58

"et en particulier par les rigueurs d’une forme de rationalisme que je trouve un peu dépassée" : ça, je suis incapable de cerner ce genre de truc en quelques visites sur le site de La Sociale, mais en tous cas l’interview de Monsieur Denis Collin est très interessante. Je vais acheter son bouquin, ça me plait bien. Merci de votre réponse.

#9158 | Répond au message #9156
Porter plainte à la Cour européenne des droits de l’homme pour déni de démocratie - Eulalie - 14 décembre 2007 à  17:06

Re, je comprends mieux maintenant. Je n’étais pas allée sur le site de "pour des canditatures unitaires à gauche" aujourd’hui : et le 29mai.eu est bien expliqué dans l’interview d’un Etienne Chouard que je ne connais pas dutout. Je saisis mieux pourquoi vous avez écrit que certains se mettaient avec les adversaires et tout le bazar..... Ouais, ça devient compliqué, effectivement. Et finalement, j’étais pas si loin du compte en sentant de la droite extrême dans les pipit et compagnies. Ah... à force de ne pas aimer la politique politicienne, on finit quand même par fréquenter de sacrés salopards..... Mais bon sinon, l’explication du Monsieur Chouand... euh.... Chouard, pardon, sur le traité de Lisbonne éclaire bien le citoyen, ainsi que sur la démarche du 29mai.eu (et peut-être bien qu’il répond à ma question sur l’approche fédéraliste.) : < :-((((((

Psalmonbleu quelle info !!!!

En lien

#9161 | Répond au message #9156
Construire l’Europe contre les peuples ? - Eulalie - 4 décembre 2007 à 11:25

Toujours des questions, que je ne pose pas forcément qu’à Bombix, mais à tous connaisseurs : dans la Constitution rejetée, donc dans le "mini-traité", donc dans le Traité de Lisbonne, outre tous les aspects économiques, sociaux, organisationnels, est-il question dedans d’une approche fédérale ou confédérale des pays de l’Union Européenne, et notamment la France (c’est mon côté nationaliste...) ? ou est-ce que je mets la charrue avant les boeufs, que tout ça n’est pas encore abordé au travers du nouveau Traité Européen ? J’ai lu l’article de l’Huma mais je ne trouve pas de réponse à cette question (peut-être qui n’a pas encore lieu d’être ??? ). Autre question, le Collectif 18 est-il une emanescence du Collectif du 29 mai national, ou pas dutout ?


#8990
Construire l’Europe contre les peuples ? - Eulalie - 4 décembre 2007 à  11:45

"une emanescence " pardon.... une émanation, une structure départementale quoi du Collectif national du 29 mai quoi.

#8992 | Répond au message #8990
Construire l’Europe contre les peuples ? - Serge - 4 décembre 2007 à  11:53

est-ce que je mets la charrue avant les boeufs ?


Oui. L’article de bombix parle du déni de démocratie que constituerait la ratification de ce traité par le Parlement, et pas du contenu du traité. Il faut d’abord essayer d’obtenir un referendum avant de se demander si ce traité est favorable à la construction de l’Europe des peuples. Sans referendum, il est inutile de se poser cette question, on vous demandera pas votre avis.

#8993 | Répond au message #8990
Construire l’Europe contre les peuples ? - Eulalie - 4 décembre 2007 à  15:33

Oui, oui bien sûr que c’est un déni de démocratie, ça, c’est compréhensible de suite : on se rappelle qu’on a voté majoritairement Non à la Constitution Européenne , et que c’est comme si on avait pissé dans un violon avec ce Traité de Lisbonne. Et, il me semble que l’article de Bombix parle bien du contenu aussi-ou alors je suis bouchée à l’emerie-puiqu’il met en référence l’article de l’Huma qui parle bien du contenu du Traité qui reprend la Constitution contre laquelle une majorité du peuple français (et néerlandais) a voté non. Et si dans le meilleur des cas on nous demandait notre avis sur le Traité (par un nouveau référendum donc) ça serait bien sur le contenu non ???? comme la première fois ? Enfin sinon je ne vois sur quoi !
A part ça, j’ai lu votre post sur le Congrès du Parlement (c’est une institution que je ne connaissais pas dutout ). Alors ducoup, faut- il comprendre qu’en plus de nous imposer le traité ils en profiteraient par changer la Consitution Française, qu’ils feraient d’une pierre deux coups ? Donc finalement 2 dénis en un ? (quant aux questions qui peuvent venir à l’esprit , lorqu’on parle, réfléchit sur l’Europe, ou de choux de Bruxelles d’ailleurs, il me semble présomptueux de juger si c’est utile ou non que tel individu se pose des questions, que ce soit avant ou après la cuisson des choux, ou avant ou après le referendum bis ou non . Excusez-moi d’être née à un moment en France, mon cerveau est "hexagonale", républicain, j’ai toujours cru que la République Française était démocratique juste et sociale (pas autant que je l’aurais souhaité, certes, mais en pensant que toute injustice sociale pouvait s’eradiquer petit à petit avec la volonté de l’Etat Providence poussé au cul par le peuple (eh oui, y’en a encore qui pense ça, c’est surement bientôt les "néo-anarchistes "ah ah ah ) La perception de l’Europe m’est très difficile, je mets toute ma bonne volonté pour la comprendre et pardonnez-moi d’avoir peur que la France qui a toujours fait chier les Etats-Unis, ne les fasse plus chier si elle devenait un Etat Fédéral. Et je crains qu’à travers ce traité de Lisbonne, (donc de son contenu) , avec Sarko en tête de gondole, ce soit ça le véritable projet non dit aux citoyens français ,et, en plus, vous confirmez mes craintes avec ce Congrès du Parlement, qui modifierait la Constitution Fançaise à leur sauce, c’est à dire vassale de la Constitution Européenne donc d’une europe Euricaine.

#8996 | Répond au message #8993
Construire l’Europe contre les peuples ? - 4 décembre 2007 à  15:50

Et j’ai oublié d’écrire, cordialement, bien sûr. Eulalie.

#8997 | Répond au message #8996
Construire l’Europe contre les peuples ? - B. Javerliat - 4 décembre 2007 à 10:59

Déni de démocratie et crise de la représentation politique.


Complètement d’accord. Nos élites politiques n’ont pas digéré que nous ayons "mal" voté le 29 mai 2005, nous sommes donc privés de vote. On ne peut pas être plus clair.

Faut-il sanctionner le PS et ses alliés aux municipales ?


Ne trouvez-vous pas que vous inversez les rôles ? Ca ne serait pas plutôt le PS qui sanctionne ses électeurs en les privant de referendum* ?
A force de tergiverser entre l’éthique de responsabilité et l’éthique de conviction, on finit par avoir des élus sans ethique du tout.

Si vous regardez bien à l’échelle locale, vous observerez le même phénomène. Que dit I. Félix à propos de la position nationale du PS de ratifier en Congrès le Traité de Lisbonne ? « J’avoue en être désolée. » Et c’est tout. Ethique de responsabilité ?
Que fait le PC (qui s’est clairement positionné contre la ratification par le Parlement) : il s’allie avec le PS pour être en position éligible sur la liste des municipales à Bourges. Ethique de responsabilité ou pas d’éthique du tout ?

Les élections municipales sont l’une des rares occasions pour les citoyens de participer à l’élaboration collective de leur destin et de se sentir entendus.


Pas à Bourges en tout cas. En mars prochain, vous ne pourrez que voter PS ou UMP. Le PC, Les Verts, le MoDem, (et sûrent LO) n’ont même plus l’éthique de conviction de présenter des candidats. Elle ne viendrait pas aussi de là, « la crise de la représentation politique » dont vous parlez ?

* Il suffirait que le PS s’abstienne au Congrès du Parlement pour que le Traité de Lisbone ne soit pas ratifié. Il faut en effet la majorité des trois cinquièmes que l’UMP n’a pas seule.


Voir en ligne : Une liste pour Bourges
#8989
La lutte des places et non la lutte de classes. - AD - 5 décembre 2007 à  01:35

Bonjour
En Septembre dernier, pour les municipales partielles destinées à remettre Juppé en place, le PC s’était aussi rallié à une liste PS avec un oui-ouiste pour tête de liste, et ce dès le 1er tour, alors que la veille il était encore sur la position d’une candidature unique de la vraie gauche. (cf. "Réponse à l’Appel du PCF33 aux forces de gauche", à http://fsl33.apinc.org/bb/viewtopic.php?t=1553). Ce précédent a ensuite provoqué la suspicion légitime de ses partenaires avec le résultat désastreux qui s’en est suivi aux présidentielles.

Voir en ligne : Site alternatif du Forum Social de la Gironde
#9005 | Répond au message #8989
908 parlementaires vont avoir raison contre 15 449 508 français qui ont votés non - B.Javerliat - 6 décembre 2007 à  18:28

Il suffirait que le PS s’abstienne au Congrès du Parlement pour que le Traité de Lisbone ne soit pas ratifié. Il faut en effet la majorité des trois cinquièmes que l’UMP n’a pas seule.


J’ai fait une erreur : il faut les trois cinquièmes des votes exprimés. Et une abstention n’est pas en France un votre exprimé. Il ne suffit donc pas au PS de s’abstenir pour faire échouer la ratification.
C’est encore plus grave que je ne le pensais, d’autant que l’UMP seule a la majorité moins 6 voix...

Voir en ligne : Arithmétique parlementaire
#9047 | Répond au message #8989
Construire l’Europe contre les peuples ? - Serge - 1er décembre 2007 à 18:00

Très bon article
J’en profite pour rappeler l’adresse pour signer la pétition nationale demandant un referendum


Voir en ligne : Collectif du 29 mai
#8960