Les LGV exemplaires d’un nouveau capitalisme « féodal »

mardi 29 juin 2010 à 05:43

Très intéressant article de J.P. Damaggio sur le site de la Sociale. Selon cet auteur, nous ne vivons pas une crise du capitalisme, mais une mutation de celui-ci. Le nouveau capitalisme ne s’appuie plus sur l’Etat. Ses structures rappellent fortement celles du monde féodal [1], qui concilie un centralisme invisible, et un éclatement réel. La mode du tout TGV en est une illustration exemplaire. Indiscutable TGV, dogme intangible. Sauf qu’il suppose des fonds publics pour alimenter des bénéfices privés, et rendre service à une classe sociale privilégiée. Sauf qu’il autorise une nouvelle gestion des conflits sociaux, au bénéfice de l’employeur. Sauf qu’il joue un train contre un autre, plus proche des gens et irriguant les territoires [2]. Sauf que le modèle de développement qui fait tant rêver les décideurs de gauche aux responsabilités dans les collectivités territoriales appartient à un autre âge. Sauf que les collectivités vont s’endetter jusqu’au cou pour, parfois, aggraver elles-mêmes la désertification de leurs territoires !
Bel exemple de duplicité de la droite et d’aveuglement crétin de la gauche. Que les VRP multicartes chantres du sarkozysme portent le TGV en ostensoir n’est finalement guère surprenant. Que penser cependant de ceux qui, à gauche, croyaient (et croient peut-être encore) soutenir une initiative « transpolitique »…

Voir en ligne : Le capitalisme féodal sur les rails de la grande vitesse

[1Sur le même thème, on pourra également se référer aux belles analyses d’Alain Supiot : l’effacement de la loi au profit du contrat produit ce que Supiot nomme une reféodalisation du lien social. Cf. La contractualisation de la société

[2Voir notre article, Transports ferroviaires : un rapport sans concession, où nous soulignions : Quand on parle des coûts des lignes à grande vitesse, qui représentent des sommes pharaoniques, il ne faut pas oublier que les moyens placés dans ces projets sont autant de moyens que l’on retire au maintien du réseau existant, qui pour être moins prestigieux, rend encore de nombreux services à la population. Il n’y a pas que le TGV qui désenclave !


Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?

commentaires
Les LGV exemplaires d’un nouveau capitalisme « féodal » - bombix - 30 juin 2010 à 13:03

Pour compléter, je propose la lecture d’un texte ancien d’Ivan Illitch, Energie et équité. Ancien, oui, car il a été écrit dans sa première mouture en ... 1973. On regrettera un style parfois un peu abscons. Mais les choses qui sont dites valent toujours la peine d’être entendues.

« Au-delà d’une vitesse critique, personne ne « gagne » du temps sans en faire « perdre » à quelqu’un d’autre. Celui qui réclame une place dans un véhicule plus rapide affirme ainsi que son temps vaut plus cher que celui du passager d’un véhicule plus lent. Au-delà d’une certaine vitesse, chaque passager se transforme en voleur qui dérobe le temps d’autrui et dépouille la masse de la société. L’accélération de sa voiture lui assure le transfert net d’une part de temps vital. L’importance de ce transfert se mesure en quanta de vitesse. Il défavorise ceux qui restent en arrière et parce que ces derniers composent la majorité, l’affaire pose des problèmes éthiques plus généraux que la dialyse rénale ou les transplantations d’organes... »

Autrement dit, et comme le répéte JC Michéa cité ailleurs, on ne peut pas critiquer les nouveaux développements du capitalisme sans remettre en cause la société de masse et les nouvelles formes de vie qui lui correspondent. C’était le centre de toutes les analyses radicales de la pensée critique des années 60. On mesurera les progrès accomplis depuis ce temps...


Les LGV exemplaires d’un nouveau capitalisme « féodal » - mozi - 1er juillet 2010 à  12:19

Très bien cet article !

Merci !

Pour ceux qui veulent, voici une petite vidéo où le concept d’Illitch de contre productivité est expliqué en prenant comme exemple la vitesse (si ma mémoire est bonne...)

http://www.dailymotion.com/video/xx562_contreproductivite-de-notre-modele

Répondre à ce message #27261 | Répond au message #27248