Bourges 37, St Amand 20

vendredi 27 novembre 2009 à 16:38, par B. Javerliat

Bourges 37, St Amand 20T’as vu ? Ils vont mettre 20 caméras de vidéosurveillance à St. Amand. »

C’est par cette apostrophe que commença ma journée d’hier, à peine sorti de chez moi pour aller prendre mon p’tit noir, quand mon bistrotier préféré m’a tendu la Pravda le Berry et son robusta infâme. Infâme est faible. Mais les croissants sont excellents, pur beurre.

Sans doute le tenancier pensait-il me châgner, puisque je lui avais déjà parlé de mon amour immodéré pour les caméras de vidéo-surveillance en général, et les 37 de Bourges en particulier.

Pendant que je jetais un œil sur la couverture du Quotidien du peuple Berry qui disparaissait peu à peu sous les miettes, les conversations de comptoir allaient bon train, avec pour thèmes favoris et dans l’ordre : la main de Thierry Henry, la grippe H1N1 et la ligne éditoriale de l’Agitateur (je déconne là, hein). Je vous passe les diatribes sur les Irlandais, l’arbitre et Domenech, mais le foot, même au bistrot, j’arrive pas à m’y intéresser.

Les charges contre la vaccination anti-H1N1 étaient à peine plus fines, mais tout le monde semblait d’accord pour dire que c’est une « arnaque du gouvernement », que « les labos s’en foutent plein les poches », et qu’ils n’étaient « pas près de se faire piquer ». Avis que je ne suis pas loin de partager.

Comme il n’est si bonne compagnie qui ne se quitte, je conclus par un très sarkozien « C’est pas l’tout, mais y’en a qui bossent ! » pour clore ma participation à cette captivante conversation. Mais pourquoi je vous raconte ça ? Tout le monde s’en fout, non ?

Ah oui, les caméras à St Amand !

Tout compte fait, je m’en fous aussi, maintenant. Comme tout le monde.

commentaires
Relaxés pour avoir dealé sous les caméras - 8 décembre 2009 à 18:18

Trop contents d’avoir filmé des "dealers" avec une de leurs 144 (!) caméras de videosurveillance, les policiers municipaux de Montpellier ont transmis les images à la police (nationale, celle-là). Les policiers procèdent à l’arrestation des suspects, et saisissent « de la résine de cannabis et quelques centaines d’euros ». Sauf que... les policiers municipaux ne sont que des agents de police judiciaire adjoints, et ne sont donc pas habilités à rassembler des preuves ! Les prévenus ont donc été relaxés pour procédure est illégale. Moralité : pour "dealer" le meilleur endroit est sous les caméras !

En ligne : Du bon usage de la vidéo...


#24856
Bourges 37, St Amand 20 - Philippe - 30 novembre 2009 à 11:15

la Pravda le Berry

C’est pas un peu facile et démago, ça ? Si vous pouvez parler des caméras, c’est parce que la feuille de chou en parle...


#24740
Bourges 37, St Amand 20 - Mister K - 30 novembre 2009 à  14:08

la Pravda le Berry

C’est pas un peu facile et démago, ça ?

Je pense que c’est surtout une référence au fait que le BR est désormais le seul journal local...Et que clairement, il y a eu arrangement entre le BR et la NR pour se partager le territoire : le Cher au BR et l’Indre à la NR.

Si vous pouvez parler des caméras, c’est parce que la feuille de chou en parle...

Il s’agit d’une revue de presse façon café du commerce...donc forcément. Sinon, dans ces pages, on parle des caméras de surveillance (et particulièrement l’auteur de l’article...) depuis bien longtemps. Et on n’attend pas que le BR en parle...

#24741 | Répond au message #24740
Bourges 37, St Amand 20 - Philippe - 30 novembre 2009 à  14:22

Je ne voulais pas vexer l’Agitateur, qui il est vrai est souvent à la pointe de l’info. Pour le Berry, je lisais plutôt "la voix de son maître", ce qui est un peu poussé même si le canard n’est pas vraiment un modèle de contre-pouvoir. Et puis seul journal local, ne veut pas dire seule source d’information : tout le monde ne lit pas le journal local et ceux qui le lisent complètent avec d’autres infos plus ou moins fiables (sur internet, à la radio, au café du commerce, au bureau).
Pour ce qui est du partage du territoire (enfin, le Cher au BR ok mais l’Indre était déjà à la NR puisque le Berry n’y vendait presque rien), je trouve que cela n’a pas vraiment de rapport avec le contenu

#24742 | Répond au message #24741
Bourges 37, St Amand 20 - 1er décembre 2009 à  12:10

Tout d’abord, vous ne vexez pas l’Agitateur, tout au plus l’auteur de l’article, moi en l’occurence. Encore une fois, l’Agitateur n’est pas une entité cohérente, mais une somme de participants disparates. Les articles n’engagent donc que leurs auteurs, et les administrateurs n’intervient que pour autoriser leur publication ou non. Et 99,9 fois sur 100, c’est publié.

Concernant Pravda/Berry, Mister k vous a expliqué. Concernant « la voix de son maitre », la question peut être posée. Prenez le papier du 28/11/09 sur les caméras, puisque c’est le sujet qui nous concerne.

Titre : « La vidéo-protection, un outil municipal » Déjà le journal reprend à son compte la novlangue municipale et pas une seule fois le terme de vidéo-surveillance n’est utilisé.

L’article commence par : « La lutte contre la délinquance a-t-elle besoin de la vidéo-protection ? Pour la municipalité de Bourges, la réponse est oui. » La suite de l’article n’est que le développement de la position de la majorité municipale. Et sans aucune vérification, semble-t-il. Quand l’adjoint aux caméras déclare que « L’emplacement des caméras est disponible sur le site internet de la Ville », ça passe comme une lettre à La Poste. Une simple vérification aurait permis de vérifier que rien n’indique l’emplacement des caméras. Tout au plus la zone où elles sont implantées. Seul un paragraphe (et c’est mieux que rien, je vous l’accorde) émet des doutes sur l’interprétation des chiffres... fournis par la municipalité. L’article conclut sur une interview (encadrée) de Thierry Poisle, adjoint à la surveillance, qui déclare qu’« un comité d’éthique a vu le jour. Présidé par le maire de Bourges... ». Que le Président du comité d’éthique soit celui-la même qui a installé les caméras ne fait même pas fait sursauter l’auteur de l’article !

Cerise sur le gâteau : l’avis des Berruyers. A la question « Etes-vous favorable à l’utilisation de dispositif de vidéo-protection dans les rues de Bourges ? », la réponse est "oui" a... 100% ! Le Berry n’a trouvé aucun Berruyer qui y soit opposé.
- Sébastien G. : « J’y suis favorable »
- Aymeric V. : « Je trouve que c’est très bien »
- Ansuya P. : « C’est une bonne chose »
- Robert M. : « J’y suis favorable »
- Vanessa A. : « N’ayant rien à me reprocher », etc, etc.

PS : Un moment de rigolade, quand même dans cet article, quand on apprend que l’équipe de trois personnes qui surveille les écrans de contrôle « ne doit jamais être composée de 3 personnes du même sexe ». C’est p’tet là qu’il faudrait mettre des caméras ;-)

#24748 | Répond au message #24742
Bourges 37, St Amand 20 - Philippe - 1er décembre 2009 à  15:49

Bien vu, le sujet de l’article aurait dû être : pourquoi ne peut-on pas avoir trois personnes du même sexe qui visionnent les caméras ? Quand à la "caméra qui protège" en lieu et place et "la caméra qui surveille", ce qui est plus juste, c’est le journal qui ne fait pas son boulot....

#24750 | Répond au message #24748
Bourges 37, St Amand 20 - L’Orange Berruyère - 28 novembre 2009 à 17:29

Qui à dit, dans une réunion de quartier, à la Mairie de Bourges, devant une 50aine de personnes : "De toute façon, la vidéosurveillance, c’est pas une solution. Ca ne fait que déplacer les problèmes." ?

Réponse : Serge Lepeltier

Il répondait à une personne qui exigeait qu’une caméra de surveillance soit braquée sur la place devant chez elle pour que des malotrus, quotidiennement présents, cessent de créer un "climat d’insécurité".
Il se trouve que ces malotrus squattaient, naguère, une autre place, pas très loin, qu’ils ont été obligé de quitter pour cause de vidéosurveillance.

Si même Lepeltier en vient à admettre que l’utilisation de caméra n’est que de la démagogie électorale, c’est que tout fou le camp…

L’Orange Berruyère


#24725
Bourges 37, St Amand 20 - 28 novembre 2009 à  18:25

Si même Lepeltier en vient à admettre que l’utilisation de caméra n’est que de la démagogie électorale, c’est que tout fou le camp…

Sauf que la démagogie électorale est harmonieusement répartie. Durant la dernière campagne des municipales, Lepeltier a fait de la video-surveillance un thème majeur de sa campagne, à laquelle était associé votre parti, le MoDem, dois-je vous le rappeler. La gauche désunie a bien pris garde de ne jamais se prononcer contre. Seule la 3è liste "A gauche Bourges" s’est opposé à la video-surveillance. D’un autre côté c’était facile, ils n’avaient aucune chance d’emporter la mairie.

"Et ceux qui seront contre la videosurveillance, c’est parfaitement leur droit, qu’ils l’assument devant la population. Et comme ça, chacun prend ses responsabilités. Et même ceux qui sont contre peuvent demander de retirer les caméras. Mais qu’ils le disent aux Français. On va avoir des élections régionales, et bien que ce soit un moment de débat, tiens ! Qu’ils aient le courage de dire : "Si on est élus, et bien on enlevera toutes les caméras". On va voir le succès qu’ils auront." Nicolas Sarkozy*

Pouvez-vous me rappeler la position du MoDem sur ce sujet ?

* Table ronde sur le thème « Agir pour la sécurité des Français » au Perreux-sur-Marne, le 24/11/2009
Comme c’est très long, l’extrait en question est ici.

#24727 | Répond au message #24725
Bourges 37, St Amand 20 - L’Orange Berruyere - 29 novembre 2009 à  13:33

Je ne pense pas qu’il y ait de "position officielle" sur ce sujet au MoDem.
Par contre, je peux vous dire que je suis de ceux qui pensent que la vidéo-surveillance est à la fois inutile (elle ne fait que déplacer les problèmes sans s’intéresser aux causes profondes), dangereuse (la liberté est un acquis fébrile) et contre l’idée même d’humanisme (l’être humain est par essence faillible, croire qu’il peut être irréprochable est un leurre intellectuel).

Je pense qu’au sein du MoDem, la plupart des militants partagent cet avis. C’est du moins l’impression que je retire des mes discussions avec les militants sur ce sujet.

Alors oui, je vais pas vous dire le contraire, Le MoDem locale étant dans la majorité municipale, il participe au développement de la vidéosurveillance. Mais même des gens très bien peuvent se tromper et je ferai tout mon possible pour le leur prouver.

#24734 | Répond au message #24727
Bourges 37, St Amand 20 - Mercure Galant - 28 novembre 2009 à 13:35

Le score a changé car on apprend dans le Berry républicain d’aujourd’hui que nous en sommes à 38 caméras pour Bourges maintenant... ;-)
Il est vrai que cette rubrique Sécurité consacrée aux caméras ne nous apprend rien de bien nouveau sinon que « quelques éléments permettent de réaliser des premières évaluations. Les caméras de surveillance ont relevé 53 faits en août 2009 contre 33 en août 2008. Ces seuls chiffres peuvent être lus différemment. D’un côt", la caméra relève davantage de faits. D’un autre, l’augmentation des infractions peut également révéler également une baisse de l’efficacité de l’effet de dissuasion... » et hormis un chapelet d’avis élogieux de quidams interrogés dans la rue sur le dispositif de vidéo-protection, on notera toutefois l’encadré consacré à la prise de position de la LDH contre l’implantation des caméras qui est entré dans le comité d’éthique pour faire entendre sa voix et « dénoncer la création d’une société sécuritaire qui met en danger la notion de vie privée. » C’est un bon point ça Monsieur Javerliat... non ? ;-)
Ah, il y a autre chose aussi qui montre que tout ça est drôlement bien ficelé ! On apprend de la bouche de Thierry Poisle, adjoint au maire chargé de la sécurité et de la prévention « que l’équipe des trois policiers municipaux regardant les images ne doit jamais être composée de trois personnes du même sexe. Le trio doit également comprendre une personne d’une minorité ethnique pour éviter les discriminations. » Si ça c’est pas du sérieux ! ;-)


#24720
Bourges 37, St Amand 20 - Mercure Galant - 28 novembre 2009 à 10:52

Oui, mais avec St-Amand et Bourges, on reste à l’échelon des petits joueurs quand même... Si Monsieur B.Javerliat allait s’installer à Londres ou à Paris , on pourrait aisément le suivre dans sa tournée des troquets et comptabiliser le nombre de consommations englouties : sucres et croissants compris ! De quoi permettre ensuite la Sécurité Sociale de lui conseiller un régime drastique ! ;-)


#24715