Cantonales 2011 dans le Cher : après le 1er tour, le second

Cantonales 2011 : bas les masques ?

mardi 22 mars 2011 à 05:45, par Mister K

Après le premier tour d’une élection, les analyses et les interprétations sont nombreuses. Pourtant, après le premier tour de ces élections cantonales 2011, on se dit que l’analyse n’est pas simple. Les cantonales, c’est avant tout un contexte local. Dans ces conditions, on pourrait presque reprendre l’analyse des cantonales 2004 et changer quelques noms. Bon, ce ne serait pas très sérieux. Mais après tout, ces cantonales 2011, est-ce vraiment sérieux ?

Pour lire une analyse vraiment sérieuse de ces élections cantonales dans le Cher, il faut lire celle que Patrick Martinat propose pour Le Monde. Bon, disons que c’est une analyse sérieuse avant tout parce que Patrick Martinat est un journaliste professionnel et donc par conséquent, très très sérieux. Parce que rien que le titre de son article « Cher : tout reste ouvert » n’est pas super sérieux. Alors oui, évidemment, Patrick Martinat a raison : avec 55% d’abstention au premier tour, tout est possible au second tour...si les abstentionnistes se déplacent. Mais c’est vrai dans tous les départements de France.

De toute évidence, trois cantons sont indécis si l’on s’en tient aux chiffres du premier tour : Sancoins qui pourrait repasser à droite. Mehun-sur-Yèvre et Le Châtelet qui pourraient passer à gauche. Mais bon, on le sait, dans ce type d’élection, la prime au sortant est importante. Du coup, difficile de parier quoi que ce soit en additionnant simplement les voix du premier tour. Patrick Martinat, lui, voit potentiellement un autre canton basculer, celui de Bourges 5 qui pourrait passer à droite. Là, si on s’en tient aux résultats du premier tour, on ne voit pas bien. En effet, même en ajoutant toutes les voix du FN à celles du très Sarkozyste Philippe Bensac (NC), on est encore loin des 50%. Philippe Bensac s’étant à de multiples reprises, opposé fortement au FN, on n’est pas bien certain que le report de voix sera parfait. Reste les abstentionnistes. Mais Jean-Pierre Saulnier (PS) pourrait également en bénéficier et ce en plus du report des voix du PC et de EELV. Bref, une surprise est toujours possible, mais il y a assez peu de chances que Bourges 5 bascule à droite.

Cantonales 2011 : bas les masques ?Au final, le conseil général du Cher a beaucoup plus de chances de se renforcer à gauche plutôt que de passer à droite. Parce que bien sûr, le contexte national n’est pas neutre. Et le moins que l’on puisse dire est qu’il est puant. Car comment expliquer autrement que par le contexte national, la présence du FN au second tour dans les cantons de Charost, Vierzon 1 et Lignières ? Sérieusement, comment expliquer les 20% du FN à Lignières qui, jusqu’à présent, était surtout connu pour la belle programmation musicale des Bains-Douches et de son festival, plus que pour sa passion frontiste ?

Il semble qu’au niveau national, les masques de l’UMP vont tomber définitivement à l’occasion de ces cantonales 2011. Car si depuis toujours, la base des militants RPR puis UMP a toujours été assez proche des thèses du FN, les cadres du parti Gaulliste ont toujours tenu à peu près leurs troupes. Du moins tant que Chirac tenait la baraque. Depuis que Sarkozy a repris la boutique, et donc à partir de 2002 et surtout 2007, la drague des électeurs FN a été beaucoup moins discrète. Pour ne plus l’être du tout depuis l’été 2010...Les sondages et les cantonales 2011 ont précipité la panique à l’UMP, des hauts responsables de l’UMP et de l’état reprenant mot pour mot des thèses frontistes...Dans le Cher, on le sait, beaucoup de responsables UMP sont sans complexe vis à vis du FN et ce depuis 1998. Là, les masques sont tombés depuis bien longtemps.

Alors oui, 2012 se prépare. Et cela sent très mauvais. Alors, bas les masques ? Pas si sûr...


Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?

commentaires
Cantonales 2011 : bas les masques ? - Hommage à Roland N. Check ça, grosse ! - 23 mars 2011 à 18:50

Bon, on a pour habitude de le critiquer, voire de nous foutre franchement de sa gueule. Mais, pour une fois, Roland Narboux n’a pas dit d’ânerie. Dont acte.
Maintenant, il serait bien que toute la fine équipe de la municipalité, à commencer par Serge Lepeltier, soit aussi claire Roland


Cantonales 2011 : bas les masques ? Y compris à Levet ! Je VEUX UNE REPONSE, M. SANTOSUOSSO - un gars énervé - 23 mars 2011 à 13:42

Au risque d’insister lourdement, je demande à ce que l’équipe de M. Santosuosso réponde clairement, que l’on puisse voir si la pub est mensongère ou non ! Qu’a-t-il voté à la dernière présidencielle ? Pour qui votera-t-il à la présidence du CG ? A-t-il voter Tanton à la présidence de l’agglo (dont il est vice-pdt) ? Que votera-t-il aux prochaines sénatoriales ???? Je trouve assez incroyable qu’on puisse se présenter DVG sans être clair dans ses choix.


Cantonales 2011 : bas les masques ? Y compris à Levet ! Je VEUX UNE REPONSE, M. SANTOSUOSSO - GB - 23 mars 2011 à  16:58

Curieux que vous ne demandiez pas cela à M.Goudy qui a trahi ses camarades du PC pour porter casaque socialiste... franchement à Trouy Levet c’est le bal des girouettes. Il n’y a pas d’enjeu dimanche : les deux candidats siègeront dans la majorité départementale (Santosusosso a le soutien de Beuchon vice président du CG, Goudy a celui de Galut). Ils l’ont dit et écrit...donc.

Répondre à ce message #31843 | Répond au message #31841
Cantonales 2011 : bas les masques ? Y compris à Levet ! Je VEUX UNE REPONSE, M. SANTOSUOSSO - un gars énervé - 23 mars 2011 à  18:41

Ah bon. Je ne savais pas . Vous semblez mieux informé que moi et je vous remercie de m’avoir répondu. Goudy, je ne connais pas (mais enfin que les socialistes ou les communistes s’enfilent les uns les autres, ça n’est pas nouveau et à la limite, tant que ça ne sort pas de la gauche - du genre Jean Rousseau- , je m’en fous). En revanche pour santsuosso, je me méfis toujours du PRG et il ne semblait pas si clair que ça. Mais si vous le dites......

Répondre à ce message #31844 | Répond au message #31843
Cantonales 2011 : bas les masques ? Y compris à Levet ! Je VEUX UNE REPONSE, M. SANTOSUOSSO - GB - 23 mars 2011 à  19:02

la comparaison avec jean Rousseau est bien choisie....

Répondre à ce message #31846 | Répond au message #31844
Cantonales 2011 : bas les masques ? - B. Javerliat - 22 mars 2011 à 13:21

Enfin une fine analyse à chaud des cantonales par notre ambassadeur.


Cantonales 2011 : bas les masques ? - explication de vote - 22 mars 2011 à 12:51

Je ne suis pas étonnée mais quand même, je vous trouve assez peu compréhensifs avec les habitants de Lignières. C’est bien la marque des "bobos" gauchiste s de la grande ville que de feindre de ne pas entendre les honnêtes gens de Lignières qui vivent un véritable cauchemar ! Vous n’y habitez pas et ça se voit !
Le nombre de femme en niqab y a augmenté de façon exponentielle ces dernières années ! Dernièrement les immigrés tunisiens débarqués à Lampedusa ont été directement à Lignières, qui est devenu, et ça personne ne le reconnait, un véritable point de transit entre le Maghreb et l’Angleterre. On ne peut plus sortir dans la Grande Rue sans voir ces hordes mahométanes occuper les trottoirs. Hier, je suis allée chez mon charcutier et quand je suis arrivée, une femme en burqa venait d’acheter les dernières andouillettes. Y’EN A MARRE DE CES MUSULMANS QUI MANGE LA CHARCUTERIE DES FRANCAIS !


Cantonales 2011 : bas les masques ? - Mister K - 22 mars 2011 à  13:03

Pour les mal-comprenants, je précise que le message ci-dessus est du 15ème degrés. Merci de ne pas le prendre au sérieux...!

Répondre à ce message #31827 | Répond au message #31825
Cantonales 2011 : bas les masques ? - Thomas R - 22 mars 2011 à  14:08

par rapport au fn, si l’on s’arrete au pourcentage, effectivement ça monte, mais les pourcentage c’est par rapport au nbr de VOTANTS, si l’on regarde au nbr de voix pour le fn, on constate :

Vierzon 1, FN 2004 = 734 voix (11,8%), FN 2011 = 730 voix
Bourges 5, FN 2004 = 500 voix (13,5%), FN 2011 = 326 voix (14,3%).
Charost : 2004 fn 815 voix, 2011 fn 835 voix

alors montée ou pas montée ?

Répondre à ce message #31831 | Répond au message #31827
Cantonales 2011 : bas les masques ? - Mister K - 22 mars 2011 à  14:52

Deux possibilités :
- soit on considère que les électeurs FN s’abstiennent en moyenne autant que les autres et dans ce cas, il y a clairement une montée du FN.
- soit on considère qu’ils se mobilisent plus et donc s’abstiennent moins, et dans ce cas, on peut dire que le FN est stable sur ces trois cantons.

La première hypothèse me parait plus raisonnable. D’autant qu’il y a quand même une victime de tout cela, c’est l’UMP et la droite en général qui se fait ratatiner en pourcentage. A Lignières par exemple, la candidate de droite réalisait 31% en 2004 contre 11,4% pour le candidat du FN soit 42,4% à eux deux. En 2011, c’est 20.54% pour le candidat de droite et 20.7% pour le candidat FN, soit...41.3% à eux deux. Cela ressemble quand même à des vases communicants, non ? A Charost en 2004 droite+FN, 40.2% en 2011, droite+FN 38.58% (avec le candidat SE). A Vierzon 1, en 2004, droite + FN 43%, en 2011 droite + FN 29% sachant qu’en 2004, le candidat de droite ramassait aussi à gauche puisqu’il s’agissait de Jean Rousseau (SE).

Bref, on peut se rassurer en disant qu’en valeur absolue, le FN ne progresse pas vraiment sur ces cantons. On peut aussi se dire que vu l’échec manifeste de Sarkozy, beaucoup de ses électeurs de 2007 vont se tourner vers le FN en 2012 plutôt que vers la gauche...On peut faire semblant de ne pas le voir. Mais ne pas le voir, c’est être aveugle.

Répondre à ce message #31832 | Répond au message #31831
Cantonales 2011 : bas les masques ? - Thomas R - 22 mars 2011 à  15:04

il me semble que pas mal d’étude disent que le vote fn une fois implanté a tendance a perdurer chez ses électeurs, d’où ces résultats "stables", sans renier un implantation de plus en forte

Répondre à ce message #31833 | Répond au message #31832
Cantonales 2011 : bas les masques ? - Mister K - 22 mars 2011 à  15:50

Sans remettre en cause les études, je crois que "sur le terrain", la montée du FN se sent. En tout cas à l’UMP, ils l’ont visiblement bien senti ! Sarkozy a banalisé les idées du FN et donc le vote FN. Je crois qu’en 2011, dire que le FN c’est mal, ça ne sert à rien. Ce qu’il faut, c’est proposer des solutions alternatives au FN et à l’UMP qui soient crédibles. Et pour l’instant, la gauche ne fait malheureusement pas office d’alternative crédible, notamment auprès des salariés qui ont perdu leur emploi ou se retrouvent dans des situations très difficiles. Il est plus facile de désigner des coupables plutôt que de régler réellement les problèmes, c’est le secret du FN. Régler les problèmes, c’est à cela que devraient s’atteler tous les responsables politiques et ce, en oubliant les chapelles et les calculs politiques. Sarkozy a réellement échoué, c’est un fait. Mais on ne sent pas, pour l’instant, la gauche, toutes tendances confondues en mesure de réussir. Pour l’instant, la gauche n’est pas un espoir comme elle a pu l’être en 1981.

Et c’est bien cela le drame, à un an de la prochaine élection présidentielle. On peut en effet craindre le pire, même si le pire n’est jamais certain. Mais jouer sur la peur du FN est certainement un très mauvais calcul. Il ne faut pas faire du FN et de ses thèmes un sujet. Bref, la gauche devra proposer du concret, du lourd, du tangible, du crédible, du nouveau, de l’ambitieux au niveau sociale et économique pour éviter le pire. Sinon, ben, les électeurs joueront certainement à la roulette russe dès le premier tour...pour ceux qui se déplaceront.

Répondre à ce message #31834 | Répond au message #31833
Cantonales 2011 : bas les masques ? - Aurélien Boucher - 23 mars 2011 à  01:21

La meilleure étude sur l’électorat du FN a été réalisée par Annie Collovald. Elle en a tiré un livre "le populisme FN : un dangereux contre sens.
Contre les idées reçues, Annie collovald montre que l’électorat FN est un électorat trés fluctuant qui est surtout alimenté par les déçus de la droite et les abstentionnistes. D’un scrutin sur l’autre les votants FN, ne revotent pas nécessairement FN. Souvent, ils ne revotent pas du tout.
La figure du gaucho-lepénisme, c’est-à-dire des membres des classes populaires qui votaient initialement à gauche et qui sont passés au FN est une figure minoritaire de l’électorat frontiste. Si l’on prend en compte les taux d’abstentions, c’est dans la CSP "commerçants et artisans" qu’on a le plus de chance de trouvé un électeur FN. Si l’on prend les professions, ce sont les médecins libéraux qui votent le plus FN.
Ces constats valables sur l’ensemble du territoire français doivent être indéxés, dans la mesure où à certains endroits notamment dans le sud ou à Hénin Beaumont, l’électorat FN est davanatage populaire et davantage fidèle. Mais dans l’ensemble l’électorat FN est moins enraciné que celui des autres partis.
Les résultats du Fn aux cantonales ne peuvent donc s’expliquer par la fidélité et la mobilisation de leurs électeurs. Il y a bien une dédramatisation croissante du vote FN et une lame de fond qui puise son origine dans les deçus de sarko. Les élections cantonales est habituellement un scrutin difficile pour le front national. Il ne faut donc pas minimisé le mouvement de montée de l’extrême droit qui n’est pas seulement français, mais européen.

Répondre à ce message #31838 | Répond au message #31833
Cantonales 2011 : bas les masques ? - Eulalie - 23 mars 2011 à  11:27

Le vote FN est je crois aussi compliqué que vous l’expliquez à travers l’étude d’Annie Collovald et non "réservé" à la classe ouvrière, populaire, comme le prétend le FN qui souhaiterait afficher une récupération des votes pour les "sales cocos" et "la mafia socialiste".

La montée du vote à l’extrême-droite est inquiétante, certes. Mais :
- le FN qui a déjà eu la gestion de certaines municipalités s’est avéré une bande d’incompétents notoires. Le Fn n’est pas un parti d’institutions.
- sous le sarkozysme, sous quel régime sommes-nous ? d’extrême-droite ? oui, non, un peu, beaucoup ? le néo-conservatisme est-il une idéologie d’extrême-droite ? non, oui ? en tous cas, il n’y a aucune barrière entre les deux.
- le racisme, depuis combien de temps nos gouvernements et médias l’entretiennent ? seulement depuis Sarko ? Non. Le PS, PC malgré son "touche pas à mon pote" etc... a eu des propos, actes politiques, sur les immigrés, l’immigration, qui sont racistes, discriminatoires, etc...

Bref, pourquoi devrions-nous avoir plus peur du FN que n’importe quel autre parti ? est-ce du vote FN dont-il faut avoir peur ? est-ce du FN dont-il faut avoir peur ? pourquoi les sondages ne cessent-ils pas de nous parler du FN en 2012 ? pourquoi les sondages, les journalistes, font-ils passer le vote pour les cantonales pour un sondage ? c’est un vote pourtant et non un sondage pour les présidentielles. Et beaucoup d’abstentions. Et pendant qu’on parle du FN on ne parle pas de l’abstention qui est je crois un sujet beaucoup plus intéressant que le FN pour les hommes politiques, les journalistes. Qui devrait être un sujet beaucoup plus intéressant.
Il y a plus d’abstentions que de vote FN, non ?

Répondre à ce message #31840 | Répond au message #31838
Cantonales 2011 : bas les masques ? - Thomas R - 23 mars 2011 à  16:36

il faudrait alors m’expliquer pourquoi il n’y a pas de différence de voix entre 2004 et 2011 si le vote est si fluctuant ?

Répondre à ce message #31842 | Répond au message #31838
Cantonales 2011 : bas les masques ? - Eulalie - 23 mars 2011 à  19:48

Voilà peut-être une explication ?
L’électorat du FN s’est-il diversifié ? ( interview de Nonna Meyer, Le Monde, 2007)

Répondre à ce message #31847 | Répond au message #31842
Cantonales 2011 : bas les masques ? - Thomas R - 22 mars 2011 à  21:10

je vous rejoins sur le projet de société que l’on doit proposer a gauche (sans rentrer dans le débat de quelle gauche on parle) et sur la médiatisation a outrance du fn et de ses idées, bien que cela ne soit pas tres nouveau

je constate simplement les chiffres, je ne nie pas qu’en 2007 des électeur fn sont passés chez sarkosy, et que cette année, comme au régionale d’ailleur 2010, il soient retourné au bercai.Doit on y voir un remontée, moi je vois une réinstallation. peut etre que suis je trop optimiste...

Répondre à ce message #31837 | Répond au message #31832
Cantonales 2011 : bas les masques ? - 22 mars 2011 à 12:21

Bon c’est vrai que l’analyse de Patrick Martinat est pour le moins défectueuse...Dire que Bourges 5 "risque" de basculer à droite, c’est quand même assez gros comme erreur d’arithmétique (nonobstant le nuage radioactif qui passera demain sur la France et risque peut-être de complètement la donne...Bensac va-t-il bénéficier des voix des irradiés du bulbe ?).

Pour le reste, vous dites les deux ou trois choses qui ont un minimum d’intérêt pour dimanche prochain (sancoins, le châtelet et Mehun). Cependant, vous (et martinat) oubliez un canton qui me pose un léger problème de compréhension : le canton de Levet.Ce canton était tenu jusqu’ici par Magnoux (majorité départementale, proche du PS et des verts etc). qui ne se représentait pas.
Voilà, de très loin (une quinzaine de kilomètres), ce que je comprends : pour dimanche prochain, les deux candidats restant en lice sont : P. Goudy et G. Santosuo.sso. Concernant P. Goudy, pas de problème, c’est le candidat PS et donc de la majorité départale. Le cas de Santossuosso est plus flou. Après avoir longtemps été classé à droite, il a récemment pris sa carte au parti radical de gauche (théoriquement allié du PS au niveau national...mais ayant dans ses rangs, comme à Vierzon, des individus "bizarres"). Bref, au cas où Santossuosso gagnerait, dans quel groupe siègerait-il ? PS et DVG ? Droite et DVD ? Non inscrit ? Car si il ne se considère pas comme appartenant à la majorité départementale, alors il y a un gros risque que la gauche perde le canton de Levet.

C’est tout ce que j’ai compris. Quelqu’un peut-il me renseigner sur ce point CRUCIAL ? Merci (si l’un des deux protagonistes passent par làce serait encore mieux)


Cantonales 2011 : bas les masques ? - Mister K - 22 mars 2011 à  12:52

Oui, vous venez de lever un lièvre. (Ok, c’était facile...)
En effet, je n’avais pas vu ce point concernant le canton de Levet. Si l’on s’en réfère à son blog, Gérard Santosuosso affirme que « Dimanche prochain vous aurez à choisir entre deux personnes de Gauche ». Cela me parait, a priori, clair : il devrait soutenir une majorité de gauche. Sinon, il y aurait tromperie. Il serait pour le moins curieux de se dire de gauche, et voter pour la droite.

Par contre, il revendique sa liberté par rapport au Part Socialiste. Cela signifie que, selon les sujets, il s’autorise à voter différemment de la majorité si nécessaire. Mais, cela doit être également le cas des conseillers communistes j’imagine.

Bref, lui seul peut effectivement vous répondre concrètement, mais l’impression que j’ai, est qu’il votera au minimum, pour un candidat de gauche concernant la présidence de CG du Cher.Sinon, il devient radical valoisien, donc de droite... ;-)

Répondre à ce message #31826 | Répond au message #31824
Cantonales 2011 : bas les masques ? - explication de vote - 22 mars 2011 à  13:12

Oui j’ai regardé le blog en question et je ne trouve pas ça clair du tout ! Les communistes peuvent ne pas être ok avec les PS sur certains points mais ils composent un groupe qui appartient clairement à la majorité départementale. Là, le monsieur, si j’ai bien compris il va se retrouver tout seul, non inscrit...... Bon, M. Santosuosso, pour des raisons d’honnêteté, pouvez-vous nous dire si pour qui vous voterez NON SEULEMENT à la présidence MAIS EGALEMENT aux prochaines sénatoriales. Parce que les divers en tout genre qui font copain-copain avec tout le monde et se rallient aux uns ou aux autres selon le sens du vent, ça a légèrement tendance à pourrir, entre autres choses, la "république"...

Répondre à ce message #31829 | Répond au message #31826
Cantonales 2011 : bas les masques ? - Hassen Chébili - 22 mars 2011 à 11:11

Je suis tout à fait d’accord avec votre article. Je dis ouvertement que certains font le lit du Front National et d’autres dorment avec ! A méditer