Revue de web du 23 au 29 Mai 2011

Doléances

mardi 31 mai 2011 à 10:30, par B. Javerliat, bombix, Mister K

Avez-vous remarqué qu’en cette année 2011, on a rarement autant entendu parler de révolution au sens politique ? En Tunisie, en Égypte, en Syrie, en Libye. Mais aussi en Espagne...Et ces révolutionnaires de tous pays, d’un genre moderne et bien loin de l’imagerie révolutionnaire, ils ont bien sûr des doléances, simples bien souvent. Vivre libre et de façon décente. En évitant les radiations des centrales nucléaires du Japon et d’ailleurs si ce n’est pas trop demander. Avec des responsables politiques qui défendent le bien commun et des valeurs plutôt que leur nombril. Une société qui ne soit pas dirigée par la finance mais par le peuple. Un monde débarrassé des tyrans de tous poils. Dans nos démocraties, ces messages devraient passer. Ils tentent de passer par de multiples canaux. Pourtant, rien ne bouge. On peut faire toutes les doléances du monde, si il n’y a personne pour les lire ou les entendre, ce ne seront que des bouteilles à la mer que nous aurons préalablement vidé par désespoir.

Bourges & le Cher

Que demande le peuple, le cahier de doléances de Vierzon

Un cahier de doléances en 2011 à Vierzon, c’est possible. Bon, le souci, c’est qu’un cahier de doléances n’a d’intérêt que si il est pris en compte. Mais depuis au moins 2007 on le sait, avec Sarkozy, c’est cause toujours...

Georges Guingouin, une des plus belles figures de la résistance. ( C. de Gaulle). Article paru dans Le Point le 10 juin 2004.

On a beaucoup parlé du CNR ces temps-ci. Qui se souvient de Georges Guingouin ? Communiste entré en résistance avant que le parti n’en donne l’ordre — pacte germano-soviétique oblige, on ne lui pardonnera pas son indocilité. Le PCF ira jusqu’à payer un tueur pour l’éliminer. Sans succès. Il est exclu du Parti Communiste en 1952. Puis on monte contre lui un complot judiciaire sordide, et le premier maquisard de France est jeté en prison comme un malfrat. Finalement, un non-lieu est prononcé. Celui sur qui l’iniquité s’est acharnée sombre dans l’oubli. Début 1998, le parti communiste fait acte de repentance et « réhabilite » Georges Guingouin. « Je ne demande rien à personne, rétorque l’ancien résistant. La direction du Parti communiste fait ce qu’elle veut. Quant à moi, j’ai l’âge de la sérénité. » Il a aussi gardé celui des convictions : contre le communisme à la soviétique, il cite Rosa Luxembourg et Antonio Gramsci ...

Société

Mensonge de Tchernobyl, bis repetita ?

On se rappelle les déclarations du professeur Gourmelon, médecin officiel de la nucléocratie : le mensonge de Tchernobyl n’est pas répétable. Ben voyons, la bonne blague. Un document publié par la CRIIRAD, organisme indépendant de mesure de la radioactivité révélait le 25 mai que les informations officielles fournies après la catastrophe de Fukushima ... étaient fausses ! « Dès le 22 mars 2011 : les masses d’air contaminé par les rejets radioactifs de la centrale nucléaire de FUKUSHIMA DAIICHI sont arrivées 2 jours avant la date indiquée par l’Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN) ; elles ont affecté ce jour-là les trois quarts de la France (et non pas le seul sommet du Puy-de-Dôme) ; l’activité de l’iode 131 particulaire était plus de 20 fois supérieure à celle annoncée pour le 24 mars. » Gourmelon, l’IRSN et les responsables français de la sécurité civile nous prennent pour des cons. Bon. On le savait un peu en même temps.

Some day we may not be able to live in Japan. Ainsi parle Ichiro Ozawa. Discours qui tranche avec les éléments de langage des actuels responsables japonais, qui minimisent la catastrophe continuée de Fukushima. Principal rival de l’actuel premier ministre, l’aspect politicien de la déclaration n’est pas à négliger. N’empêche.

Fukushima : 70 000 personnes trop exposées à la radioactivité

C’est quoi 70000 personnes ? Une ville comme Bourges. Presque rien quoi...

Bonnes nouvelles du côté des énergies renouvelables ? C’est du moins ce qu’annonce un article du Temps qui rend compte d’un rapport remis par le GIEC : « Dans quarante ans, les énergies renouvelables peuvent couvrir près de 80% de la consommation mondiale d’énergie. Les émissions de gaz à effet de serre pourraient être réduites d’un tiers et cela à un coût inférieur à 1% du PIB mondial. » Bon, on ne va pas se plaindre. L’énergie nucléaire n’aura été, dans quelques années peut-être, qu’une funeste parenthèse. Quand on sait que l’énergie nucléaire ne représente que 2% de la production mondiale d’énergie, on peut s’interroger sur les raisons qui ont poussé les responsables — en toute opacité et sans débat démocratique — à faire courir de si grands risques aux populations pour si peu d’effets. Ce ne serait pas pour être en capacité de fournir « de l’excellent plutonium militaire » par hasard ?

L’Allemagne décide l’abandon du nucléaire d’ici 2022

L’Allemagne est devenue la première puissance industrielle à renoncer au nucléaire, qui représente pourtant plus de 20% de ses besoins en énergie. On n’est pas plus cons que les Allemands, non ?

La paille et la poutre

Quand DSK faisait la morale à Gaymard sur le prix du loyer de son appartement de fonction. « Je ne comprends pas que vous ne vous soyez pas aperçu que payer un loyer de 14.000 euros par mois, pour un logement de fonction, ne vous ait pas choqué du tout. Il y a un problème d’éthique personnelle. » Et DSK de calculer combien de SMIC cela fait 14.000 euros. Et 35.000 euros Dominique, ça fait combien de SMIC ?


Strauss-Kahn cartonne Hervé Gaymard par aklineuropa

Pourquoi Martine Aubry ne peut pas encadrer François Hollande

Cela va être le feuilleton de l’été : il va falloir départager des personnalités socialistes idéologiquement très proche les uns des autres. C’est le cas des deux désormais favoris Aubry et Hollande. Alors, faut-il en faire tout un fromage ?

En 2010, les traders français ont perçu deux milliards d’euros de bonus

Bon, il faut bien reconnaître que l’on ne fait plus grand chose avec 2 milliards. En même temps, la part fixe de la rémunération des traders a augmenté de 40%. A peine l’inflation quoi...

Il y a six ans, le 29 mai 2005, le peuple français rejetait le projet de constitution européenne

Trois ans plus tard, l’UMP, le Modem, le PS et les Verts passaient outre le vote du peuple, pourtant souverain dit-on...

International

Violeurs acquités à New-York. On a pas retrouvé de traces ADN ! Aux US, quand tu violes propre, t’es blanchi. Si tu es blanc et flic, ça aide aussi.

Fukushima : polémique sur la fusion des réacteurs

Dans le tumulte de l’actualité, l’information est presque passée inaperçue : les trois réacteurs de Fukushima auraient fondu. certains affirment qu’on le savait déjà. Bon, à la limite peu importe : la fondue de coeur nucléaire sauce japonaise, ben c’est vraiment, mais vraiment pas bon...

L’arrestation de Ratko Mladic

Il aura fallu 16 ans pour arrêter celui qui est considéré comme le principal responsable des massacres de Srebrenica.

L’utopie d’une monnaie unique mondiale

Spéciale dédicace aux "fans" de l’euro.

Culture

Planning to rock

Si Tsugi et les Inrocks en parlent, c’est que c’est certainement l’un des albums du moment qu’il faut écouter. Et ça tombe bien, on peut écouter l’album W intégralement en streaming...

Médias

Que prépare la « droitosphère » pour 2012 ?

Internet est de gauche, tout du moins en France. Les blogs et les sites les plus affluents sont majoritairement de gauche. Alors, depuis l’annonce de la e-riposte, c’est devenu une plaisanterie : le droite et singulièrement les jeunes UMP vont riposter sur internet. Problème, la droitosphère semble ne pas vraiment exister...mais pas plus que la gauchosphère qui existe surtout dans les fantasmes de l’UMP.

Les faux comptes Twitter de l’UMP

Eh ben ! La e-riposte, elle fait (vraiment) peur ! Mais la gauchosphère veille ;-)

Affaire DSK : quand la médiasphère est remise en question

« Ce n’est pas parce que DSK était "lourdingue" avec les femmes, dixit Schneidermann, que les médias pouvaient prévoir le crime et devaient par avance le clouer au pilori. Il s’est cloué tout seul. ». Oui, c’est vrai. Sauf qu’avec une conclusion pareille, une chose est sûre, DSK est coupable. La présomption d’innocence devient un détail quand il faut sauver la médiasphère...

La revue de web de l’Agitateur qui paraît tous les lundis est une sélection forcément subjective d’articles parus sur le web la semaine précédente. Vous pouvez participer à sa constitution en nous signalant des articles sous l’article "Revue de web en cours" qui est lisible dans l’espace privé de l’Agitateur.


Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?

commentaires
Doléances - DarekDysiast - 31 mai 2011 à 14:26

L’Allemagne décide l’abandon du nucléaire d’ici 2022

L’Allemagne est devenue la première puissance industrielle à renoncer au nucléaire, qui représente pourtant plus de 20% de ses besoins en énergie. On n’est pas plus cons que les Allemands, non ?

Un "exemple" à suivre avec prudence et parcimonie puisque le plan allemand prévoit des investissement conséquents dans de nouveaux équipements de production thermiques et qu’Exxon a déjà foutu en l’air le patrimoine naturel et la santé des habitants de Söhlingen avec l’aval de l’Etat de Basse Saxe (à moins que ce ne soit une compétence fédérale).


Doléances - DarekDysiast - 31 mai 2011 à  14:27

j’oubliais : l’arme du crime du colonel Exxon-Moutarde est le gaz de schiste

Répondre à ce message #32588 | Répond au message #32587
Doléances - SAV - Cyrano - 31 mai 2011 à 11:39

Je vais rajouter une humble participation à cette revue du web. Un service avant vente qui m’amuse beaucoup : L’annonceur amuseur :->http://www.leboncoin.fr/annonces/offres/rhone_alpes/?f=a&th=1&q=dauteuille]


Doléances - SAV - clarinette - 31 mai 2011 à  13:44

Oui, je voulais mettre le blog dans une prochaine revue de web !
Je me marre bien avec ces annonces, moi aussi ... : http://yves-dauteuille.blogspot.com/

Répondre à ce message #32585 | Répond au message #32582
Doléances - CRIIRAD repetita patati-patata - Cyrano - 31 mai 2011 à 11:35

« Gourmelon, l’IRSN et les responsables français de la sécurité civile nous prennent pour des cons. Bon. On le savait un peu en même temps. »

Ça ne semble pas si évident que cela. Il n’est pas exclu que la CRIIRAD nous prenne aussi pour des imbéciles. Histoire de faire un peu de mousse médiatique, faut bien vivre : CRIIRAD et IRSN polémiquent sur la radioactivité due à Fukushima


Doléances - CRIIRAD repetita patati-patata - Eulalie - 31 mai 2011 à  13:32

Peut-être qu’avant d’annoncer que la Criirad prendrait les gens pour imbéciles et se ferait de la pub, il vaudrait mieux aller lire toutes leurs argumentations sur leur site : je ne mets pas en lien, car tous leur docs sont en pdf et je ne crois pas que ça marche en lien : voir son communiqué du 25/05/11 et les liens en bas de ce communiqué. Je crois que bien au contraire, la Criirad ne prend pas les gens pour des imbéciles. Dans son communiqué tout est expliqué, au contraire de l’article de S. Huet.

"L’histoire présentée depuis près de 2 mois par l’IRSN est celle d’une France métropolitaine que les
masses d’air contaminé en provenance du Japon ont atteinte par le Nord, plus tardivement que les
pays d’Europe septentrionale et à des concentrations bien inférieures
"

La Criirad, dans ses documents, démontent la storytelling de l’IRSN...Elle n’a rien à ajouter à la suite de la réaction de l’IRSN. Tout est dans les documents. Je crois qu’à l’inverse, c’est l’IRSN qui voudrait en faire une polémique, or ce n’en est pas une. Ce sont des faits sur lesquels la Criirad n’a pas à revenir puiqu’elle explique tout dans son alerte.

"Attention cela ne remet pas en question l’évaluation faite par la CRIIRAD du très faible impact des rejets de FUKUSHIMA DAIICHI sur la France. Les nombreux dysfonctionnements relevés par la CRIIRAD sont en revanche préoccupants dans la perspective d’un nouvel accident, impliquant des niveaux decontamination plus élevés." Et ça, c’est très important. Elle a parfaitement raison. Elle continue son combat et connait les pièges tendus par les communiquants des institutions nucléaires, je suppose. Parfois, il vaut mieux ne pas leur répondre une seconde fois. Ce qui est dit est dit, et ça suffit amplement. Aucune justification supplémentaire à donner pour ne pas tomber dans l’enlisement que cherche les professionnels de ce genre de communication ( qui n’est pas propre aux institutions nucléaires, ce sont des méthodes qui s’apprennent, et sont très en vogue)

Répondre à ce message #32584 | Répond au message #32581
[TECH] Doléances - CRIIRAD repetita patati-patata - bombix - 31 mai 2011 à  14:11

pdf et je ne crois pas que ça marche en lien

On peut faire un lien sur un document pdf. Trouver son url (de type http://www etc.) et mettre dans le champ correspondant pour faire un lien avec SPIP ; exemple de l’adresse pour le pdf de Georges Guigouin : http://storage.canalblog.com/58/12/534743/33476194.pdf

Répondre à ce message #32586 | Répond au message #32584
[TECH] Doléances - CRIIRAD repetita patati-patata - Eulalie - 31 mai 2011 à  18:30

Je n’avais pas vu que la revue du Web avait changé et que le doc de la Criirad est dedans ! Je ne comprenais pas pourquoi les titres des posts s’appelaient Doléance criirad repetita patati patata . Je comprends mieux maintenant.

Répondre à ce message #32620 | Répond au message #32586
Doléances - CRIIRAD repetita patati-patata - Cyrano - 2 juin 2011 à  07:38

Je vois que vous considérez tout communiqué de la CRIIRAD comme parole d’évangile. Evidemment, ça clôture toute discussion possible.

Et entre nous, vous ne trouvez pas que vous y allez un peu fort en écrivant que l’IRSN cherche la polémique : vous ne vous êtes donc même pas donné la peine de lire leur réponse ? - ou alors, vous sauriez très bien manipuler la langue de bois vous aussi ?

Que l’on éprouve de l’intérêt pour une association, pour une organisation qui exprime un courant d’idées qui nous convient ne doit pas nous rendre aveugle : les jeux de pouvoirs existent, les petites vacheries malhonnêtes aussi.

Je remarque que la détection des nuages de concombres ou autres légumes est plus difficile que la détection d’un nuage de particules.

Répondre à ce message #32755 | Répond au message #32584
Criirad-Irsn - Eulalie - 2 juin 2011 à  12:44

Bonjour Cyrano,
La toute récente réponse (hier) de la Criirad à l’IRSN est en bas de ces posts. Elle maintient sa demande d’enquête.Oui, je fais confiance à la Criirad, mais pas aveuglément, j’ai lu leurs argumentations scientifiques sur les mesures, tous leurs docs. Et en plus j’ai compris ce qu’ils expliquent. (j’ai lu aussi l’argumentation de l’IRSN ) Je ne vois pas en quoi c’est une vacherie malhonnête : c’est la mission, l’objectif de leur association indépendante, leur engagement.

Si j’ai bien compris, à la Criirad, ils ne sont pas beaucoup. Je ne crois pas qu’ils aient le temps de s’occuper aussi des concombres (dont j’ai très vaguement entendu parler et je ne sais pas précisément de quoi il s’agit). Mais je ne vois le rapport. Je ne crois pas qu’il soit question de radioactivité de ces concombres. La Criirad s’occupe de la radioactivité du nucléaire. Pas de la filière bio.

Je ne sais pas si j’y vais fort en pensant que c’est l’IRSN qui veut faire une polémique. Je sais juste que depuis que je m’interesse à Fukushima et que je lis, écoute, visionne tout ce que le milieu nucléaire français argumente, je constate que c’est un milieu aveugle et qui veut nous entraïner dans cette cécité.

Et je ne mettrai jamais la Criirad et l’IRSN au même niveau : il ne s’agit pas d’un choix aveugle, mais d’observations. Il y a dans ce monde des vendus et d’autres qui continuent à rester intègres. Je ne mets jamais rien au même "échelon", car tout ne se vaut pas, et tous ne se valent pas dans leurs démarches respectives.

Ensuite, la Criirad, à mon sens, ce n’est du tout un courant d’idées. Ni même l’IRSN. La radioactivité, l’activité nucléaire, ce n’est pas une idée, philosophique, politique, ou je ne sais quoi encore. C’est une énergie mortelle collectivement, planètairement. Et, en France, le milieu nucléaire semble ne s’en être pas encore rendu compte.

Et "quelques" becquerels de plus sur 2 jours, c’est tout une organisation de décision de protection des vies qui est en jeu.

Répondre à ce message #32756 | Répond au message #32755
Criirad-Irsn - bombix - 2 juin 2011 à  14:32

Et, en France, le milieu nucléaire semble ne s’en être pas encore rendu compte.

En France, c’est« la sérénité », comme titrait le Berry Républicain, tjrs à l’unisson de la Pensée Unique hexagonale.
Une petite vidéo intéressante d’un « capitaliste » américain qui observe la petite tribu française, avec ses moeurs et ses obsessions. Evidemment, les conclusions sur l’énergie distribuée ne sont guère plus sérieuses que la thèse de la fin du travail (du même). Mais la première partie de la démonstration est assez implacable. Jeremy Rifkin et le nucléaire français.

Répondre à ce message #32758 | Répond au message #32756
Criirad-irsn - Eulalie - 2 juin 2011 à  16:27

Et je voudrais ajouter Cyrano, que je ne comprends décidément pas pourquoi vous m’accusez à chaque fois qu’on parle de la Criirad, Criirem, de pratiquer la langue de bois. Ca m’échappe sincèrement totalement. Auriez-vous des révélations à me faire sur des compromissions imbuvables de ces commissions ? Oui, Michèle Rivasi, ancienne directrice de la Criirad est chez les Verts et député européenne, je crois. C’est ça qui vous chiffonne ? (je ne suis pas chez les Verts). Pourtant, ça ne pose aucun problème particulier pour moi. Quant à la directrice actuelle, Corinne Castanier, je ne sais pas du tout qui est cette femme autrement qu’une scientifique (ils ne sont pas tous à jeter, les scientifiques). A ma connaissance, cette directrice est très discrète, tout comme la Criirad, la Criirem. Et Michèle Rivasi également. Je les vois très rarement dans les médias. Ce ne sont pas des organisations qui cherchent à se faire de la pub. Mais rappeler qu’elles existent, qu’elles font leur boulot, je ne vois pas où serait la malhonnêteté intellectuelle, manipulatrice de leur part, et de ceux et celles qui comptent bien sur ce contre-pouvoir, certes, pas d’Etat (forcément, d’ailleurs) pour justement arrêter de croire que l’Etat fait son boulot et que nos institutions étatiques seraient par essence responsables (au sens, avoir le sens des responsabilités). Oui, ça fait beaucoup de sons "sences" dans une seule phrase.

Répondre à ce message #32759 | Répond au message #32755
Doléances - CRIIRAD repetita patati-patata - Eulalie - 31 mai 2011 à  15:27
Répondre à ce message #32590 | Répond au message #32581
Criirad-Irsn - Eulalie - 1er juin 2011 à  09:55

Lu ce jour sur le site de la Criirad :
FRANCE-évaluation de l’impact des rejets de Fukushima Daiichi par l’IRSN. La CRIIRAD maintient sa demande d’enquête :
Communiqué du 31/05/2011
Courrier du 30/05/2011adressé aux autorités

Répondre à ce message #32752 | Répond au message #32581