Récup

mercredi 1er juin 2011 à 07:21, par bombix

Gonflée, Irène Félix, de reprendre le texte des Indignés de la Puerta del Sol [1] à Madrid. Ainsi, on peut appartenir à un Parti Socialiste européen, et soutenir le mouvement actuel qui traverse la jeunesse d’Espagne, de Grèce, du Portugal ? Pourtant, les gouvernements de ces pays sont tous socialistes. Depuis des années, leurs responsables ont appliqué les bonnes vieilles recettes apprises dans les écoles de toutes les « élites » ; pour tous ces gens, il n’y a pas et il n’y aura pas de pensée économique qui sorte des canons du néo-libéralisme. Les partis socialistes européens ont donc une responsabilité directe dans ce qui arrive à leurs pays. Ils sont tous sur la même ligne. En France même, le PS s’apprêtait à mettre sur sa rampe de lancement pour les présidentielles un patron du FMI milliardaire, avant qu’il ne chute pour pulsion sexuelle mal contrôlée.
On ne sait trop que penser de ce qui se passe en Espagne, au Portugal et en Grèce. La revendication d’une « révolution éthique » laisse dubitatif. Même Sarkozy voulait rendre le capitalisme éthique ! Une révolution éthique, ça risque bien de tourner en révolution étique. C’est toute l’ambiguïté du thème de « l’indignation » – cher à Stéphane Hessel – qui traverse ces mouvements. Mais une chose est sûre, ils sont sympathiques ; car chaque fois qu’une prise de conscience progresse, il faut l’encourager.

Je lis, chère Madame Félix, que vous croyez «  que la protection de l’environnement est pour demain une avancée sociale. » Mais vous êtes aussi vice-Présidente d’une collectivité territoriale qui appartient au lobby pro-EPR pour la centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire. La protection de l’environnement passe par le nucléaire, un peu comme la justice sociale passe par les diktats du FMI et de la Banque mondiale. Quelle cohérence ! Allons, patience. Il est encore peu tôt pour la récup’.

[1Traduction trouvée sur le blog d’un ancien royaliste, devenu maintenant gaulliste, et militant contre le néo-libéralisme ! ;-)


Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?