Revue de web du 13 au 19 Février 2012

Le MESF adossé au FESF devient le MES (dialecte bancocrate)

mardi 21 février 2012 à 16:35, par B. Javerliat, epujsv, Mister K

Un rapport tenu secret parceque trop explosif, il est publié et... rien. Les français délestés de 550 millions d’euros et... rien. Un nouveau traité européen se met en place et... rien. La Grèce mise sous quasi tutelle, et... rien. La campagne pour la présidentielle continue son bonhomme de chemin, tous les journalistes répétant tous les sondages qui connaissent déjà tous le vainqueur du scrutin. Heureusement, certains ne se laissent pas distraire et s’occupent d’un truc important : l’intimité des ébats amoureux des insectes nocturnes. On n’en parle pas assez souvent, et c’est vrai que c’est un sacré problème. En bonus cette semaine, un petit film pour se vider la tête.

Bourges & le Cher

Les arcs boutants de la cathédrale de Bourges

En 3D panoramique : attention, ça donne le tournis.
Urban exploration.com

LGV Paris-Orléans-Clermont : pour amuser la galerie

Le TGV vu d’Orléans, c’est très drôle également...

Société

Argent des syndicats : l’intégralité du rapport Perruchot

Enterré en novembre 2011 par les députés, sa publication était donc interdite. La CGT et la CFDT réclamaient sa publication. Voila qui est fait : http://www.lepoint2.com/pdf/rapport-perruchot.pdf

Euro-franc : l’État plus riche de 550 millions d’euros

L’État français est devenu vendredi dernier plus "riche" d’environ 550 millions d’euros, un montant toujours possédé par ses citoyens sous la forme de billets en francs qui ne pourront ensuite plus être échangés, a annoncé la Banque de France.

Le Monde, le quotidien de déférence

La manchette du Monde « Mélenchon-Le Pen, le match des populismes » n’a fait l’unanimité ni chez les journalistes ni chez les lecteurs du Monde... Témoins les nombreux courriers reçus depuis ce fatidique 8 février. Critiques, virulents, choqués.

Green Business

Pour faire des économies d’énergie, mieux voir les étoiles ou permettre aux insectes de se reproduire dans le noir, une petite commune de France mène de front plusieurs expériences permettant de déclencher l’éclairage public "à la carte".
Ah, si c’est pour que les insectes puissent niquer tranquille, on peut rien dire. C’est beau, quand même, le capitalisme vert...

Grèce

CADTM Athènes, janvier 2012

Sur le site du CATDM (Comité pour l’Annulation de la Dette du Tiers Monde) des images et des mots d’Athènes.

Grèce : un journal contrôlé et édité par ses propres salariés

Les salariés en grève reconductible depuis décembre 2011 d’un des plus grands journaux grecs, Eleftherotypia, ont repris son édition en autogestion le 15 février.
"Elefthrotypia a été créée en 1975 comme un « journal de ses rédacteurs » dans la période de radicalisation qui a suivi la chute de la dictature en 1974. Aujourd’hui, dans une époque marquée par la nouvelle « dictature des créanciers » internationaux, les travailleurs et les travailleuses d’Eleftherotypia ont l’ambition de devenir l’exemple lumineux d’une information totalement différente, en résistant à la « terreur » tant du patronat que des barons des médias, qui ne voudraient absolument pas voir les travailleurs prendre en main le sort de l’information."

Nous avons sauvé les gens plutôt que les banques

L’ancien ministre de l’Economie argentin, Roberto Lavagna, a sorti son pays de la crise en 2002, en se passant des services du FMI. Il préconise la même solution pour la Grèce.

Drame de la misère en Grèce

Le mega yacht de Stéphane Courbit fait naufrage en Grece. Le capitalisme pourrit jusqu’à la mer Égée...

MES, le nouveau dictateur européen


Après l’avoir testé en laboratoire Grèce, la Commission Européenne étend son projet à l’ensemble de l’Europe.

Culture

Autopsie de la connerie

Ca peut toujours servir.

Ciclic : agence régionale du Centre pour le livre, l’image et la culture numérique

Fusion, pôles, agence, impact etc... C’est une entreprise privée ? non, un service public.

Gallimard pousse un passionné de littérature à tout arrêter

Caca nerveux de la maison Gallimard quand François Bon publie sa propre traduction du Viel homme et la mer...

L’enfer du capitalisme et de la société du spectacle

La revue de web de l’Agitateur qui paraît tous les lundis est une sélection forcément subjective d’articles parus sur le web la semaine précédente. Vous pouvez participer à sa constitution en nous signalant des articles sous l’article "Revue de web en cours" qui est lisible dans l’espace privé de l’Agitateur.


Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?

commentaires
Pour amuser la galerie ... - bombix - 22 février 2012 à 08:36

Pour amuser la galerie ? Ou pour assurer la promotion de nos petits marquis locaux, de nos belles personnes en charge des affaires publiques, et leur fournir ainsi une propagande électorale facile et bon marché ?

Les Echos publie ce mois un dossier TGV : TGV, un modèle à réinventer. On peut y lire, notamment :

« Fin 2011, l’état dramatique des finances publiques pousse plus que jamais à un retour au réalisme. Les pouvoirs publics vont être contraints à des choix douloureux parmi les nombreux projets de lignes à grande vitesse dans les cartons, même si les arbitrages sont renvoyés après l’élection présidentielle de 2012. Les projets encore en phase de débat public, comme la ligne Paris-Orléans-Clermont-Lyon ou celle envisagée pour relier Paris à la Normandie, semblent particulièrement menacés. Idem pour celui concernant la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. »