Ajaccio Bourges : à quand le jumelage ?

jeudi 7 janvier 2016 à 07:00, par Cyrano

Une fin décembre 2015 très conte de Noël en Corse : on a pu voir des manifestants bien racistes défiler à Ajaccio aux cris de « On est chez nous ! Onnéééchénou ! Onnéééchénou ! » (en français svp) puis aussi, dans cette manif, on entendait des « i arabi fora » [les arabes dehors]. Ajaccio Bourges : à quand le jumelage ?Une ambiance fraternelle qui ne date pas d’aujourd’hui. Les déclarations et incidents des nationalistes corses contre la population maghrébine – que ces braves gens de Corse nomment "racaille" – sont presque monnaie courante.

Bon, allez, la Corse c’est la Corse, revenons donc ici, dans le Berry. Vous souvenez-vous, en mars 2014, pour les municipales ? Des gens qui marchaient dans les rus de Bourges, derrière le nouveau maire élu, Pascal Blanc ? Regardez cette vidéo Pascal Blanc rejoint la mairie mise en ligne par le Berry Républicain en mars 2014. Et alors ?!... Mouaih, rien ?
Bon, recommencez à cliquer, et écoutez ce qui se dit...
Ah ?! Ah-ah... mais oui, vous avez bien entendu, ça crie « On-est-chez-nous ! Onnéééchénou ! »
Oui, comme ces corses qui sentent le gland pour cochon, ils braillent le même slogan puant. Et ils en battent des mains, les berruyers-fans de monsieur Pascal Blanc - y’a même Serge Lepeltier, l’ancien maire, qui tape des mains avec un sourire jusqu’aux oreilles (il doit être content de refiler une ville qu’il a contribué à endetter plus que raison).

C’était notre rubrique : n’oubliez pas qui dit quoi, pour avoir idée de quoi qui c’est.

Post-scriptum :
Pour le fun, tiens, spécial dédicace.
Retour en Corse avec Charlie Hebdo, en 1975, y’a 40 ans, (40 ans !...déprimant). Et avec une couverture comme seul Charlie Hebdo savait faire. C’est le numéro 250, du 28 août 1975.
Question (s) :
Cette Une serait elle encore d’actualité avec des insulaires sur l’air d’Arabi fora ? Car le Canard Enchaîné faisait remarquer, dans son dernier numéro, que sans les marocains, il n’y aurait en Corse ni agriculture ni bâtiment.
Pourrait-on la refaire aujourd’hui, cette couverture célèbre sans être obligé de prendre le maquis en Sologne ?
Doit-on étendre l’épithète appliquée aux corses y’a 40 ans à ceux-celles qui bêlent "Onnéché... " etc.? Vaste programme, dirait Charles de Gaulle.


Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?

commentaires
Ajaccio Bourges : à quand le jumelage ? - Fabien - 31 janvier 2018 à 23:49

Mais quel article poubelle. J’espère que le journalisme reste un loisir pour vous sinon ça serai inquiétant.


Ajaccio Bourges : à quand le jumelage ? - Mister K - 1er février 2018 à  13:55

Bonjour Fabien et merci. On ne vous connait pas mais on imagine que venant de vous, on doit le prendre comme un compliment. Donc, vraiment, merci.

Répondre à ce message #43126 | Répond au message #43122
Ajaccio Bourges : à quand le jumelage ? - Cyrano - 17 février 2018 à  09:30

Ce qui est inquiétant, ce sont des braves gens comme vous, qui êtes nés quelque part, et qui viennent mettre une petite crotte, là, comme ça, sans recouvrir, sans savoir très bien pourquoi.
Mais comme vous semblez savoir ce qu’est le vrai journalisme, expliquez : pourquoi un quarteron de berruyers braillait-il on est chez nous ?! Quel rapport avec l’élection du maire ?

Répondre à ce message #43141 | Répond au message #43122