Thomas Pesquet, dans sa Station Spatiale, il nous pompe pom’ pom’ pooom’

mercredi 21 décembre 2016 à 20:09, par Cyrano

C’est la gloire, c’est l’exploit inouï ! Aux armes terriens, y’a un français dans une fusée.

La radio, la télé, les journaux, internet, les pigeons voyageurs, tout ! tout colporte cette avancée de la science : y’a un français dans la Station Spatiale Internationale.
Non mais, eh ! On n’est pas déjà les preum’s, pourtant : Gagarine, le ruskof autour de la Terre, c’était en avril 1961 ; Glenn, l’américain qui vient de rejoindre les étoiles, c’était en février 1962. La première femme dans l’espace, c’était Terechkova en 1963. Et les américains, même pas dans l’espace, mais sur la Lune. Et la navette. Et 9 français avant Thomas Pesquet sont allés dans l’espace.

La France doit être devenu un pauvre pays de merde de seconde zone pour se pâmer ainsi – comme si on était des pionniers. Et en plus, il cause aux enfants, le skywalker, les écoles sont contentes :
« Regardez les enfants, c’est Thomaaaas, la haut. Vous voyez, il est à l’envers, y’a pas de haut et de bas, là-bas, en haut. Ho, d’ailleurs il se trompe, Thomaaaas, là, regardez ! il fait caca sur son hublot. »

Thomas Pesquet, dans sa Station Spatiale, il nous pompe pom' pom' (...)

Et comme je reviens de quelques jours passés au loin, je découvre mon tas de Berry Républicain. Ah non !? Si ?! Dans celui du mardi 13 décembre, y’a une Une ! "Thomas Pesquet dans le ciel du Cher". Toute la couverture du Berry Républicain pour une merdique étincelle qui passe vacillante dans le ciel brumeux d’hiver.
Mais les Berruyères n’en peuvent plus ! Le journal signale une dame qui voit dans cette étincelle en orbite, un château - ah ! l’abus des champignons roses !… et qui dit « J’en avais la chair de poule…Merci » Ah ça alors ! l’espace, illico les spasmes… Eh bin, c’est du joli.


Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?