Warning: Use of undefined constant quota_cache - assumed 'quota_cache' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/cb1e095c03166260cad41dd622ec31c6/web/config/mes_options.php on line 3
Emmanuel Macron en marche pour la cure Algorithmes-Anonymes

Emmanuel Macron en marche pour la cure Algorithmes-Anonymes

lundi 26 décembre 2016 à 10:00, par Cyrano

Emmanuel Macron veut savoir ce que pensent les gens. Il a été ministre mais il sait pas. Y’a eu plein de questionnaires, mais… mais…

Mais… mais quoi ? Eh bien ces réponses - pardon, on dit : verbatim. Ces verbatims vont être dépouillés par un ordinateur stupide. C’est ce qu’on apprend sur le site du Nouvel Obs : Comment Emmanuel Macron a fait son "diagnostic". Ainsi, on avait un ministre de l’Économie qui connaissait que dalle à nos vies, nos besoins ? Voui. Et maintenant, ses tifosis ont appliqué à la lettre le En Marche : ils ont fait du porte à porte pour faire remplir des milliers de questionnaires (à supposer qu’ils ne les aient pas remplis eux-mêmes, ça va plus vite).

On lit dans l’article mentionné que les questionnaires vont être dépouillés par un logiciel informatique. Tss, tss, analysés par des algorithmes. Même pas, ah, tss, tss, on va faire de « l’extraction de vecteurs propres de matrice de grande taille ». Arf ! Pauvre petit Macron. Il gouvernait sans se soucier des gens, et il fait un soi-disant diagnostic des besoins avec des algorithmes. Ça présage une gouvernance totalement ignorante des besoins. Rien d’étonnant, après tout.

Quand la facture (secrète) des algorithmes-verbatims sera digérée, il n’aura qu’à aller faire une cure de désintox aux algorithmes anonymes.
Bonjour je m’appelle Emmanuel et je suis shooté aux algorithmes.
– [tous les autres cafards, ensemble :] Bonjour Manuel !
– [Macron, horrifié :] Non, surtout pas Manuel !? Argh, moi c’est Em-manuel. Vous savez le mouvement En Marche ! Marche ! Une-deux ! Une-deux ! Gauche-drroite ! Gauche-drroite ! Drrroite… ! Droite !... A drrroite, à drrroite…


Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?