Fermeture administrative de l’Institution l’Angélus afin de « [protéger] les enfants scolarisés »

lundi 12 juin 2017 à 13:41, par Jean

Si seulement un tiers des établissements privés hors contrats sont confessionnels, ils défraient régulièrement la chronique comme cette fois-ci l’Angelus sis à Presly (canton de Vierzon)...

Fermeture administrative de l'Institution l'Angélus afin de « [protéger] les (...)Au recueil des actes administratifs publié le 6 juin 2017 il est fait état de la fermeture administrative temporaire jusqu’à la fin de l’année scolaire de l’institution de l’Angélus à Presly (arrondissement de Vierzon), le plus gros des deux établissements hors contrats du département.

« Fermeture administrative suite à des dysfonctionnements nombreux et graves (...) ».

Ouvert en 2010, reconnu canoniquement auprès du diocèse de Bourges depuis le 2 juillet 2016, l’établissement est géré par l’association Sainte Philomène de Mugnano et dirigé par l’abbé Spinoza [1]. Le directeur fait face à la lourde accusation de sévices graves à l’encontre des élèves [2] : « (...) les constats effectués par les forces de l’ordre caractérisent manifestement des dysfonctionnements nombreux et graves dans l’établissement l’Angélus. (...) » selon le décret.

« [Protéger] les enfants scolarisés sur cet établissement » (...).

Ces constats proviennent notamment d’une vaste opération conjointe de plusieurs services de l’État menée le vendredi 2 juin [3] d’un point de vue opérationnel par une quarantaine de gendarmes dans cet internat masculin BCBG (550€/mois) qui ont interrogé une soixantaine de mineurs sur les 109 élèves scolarisés (selon l’éducation nationale) du CE1 à la terminale. En effet, «  l’urgence s’attache à la nécessité de prendre immédiatement les mesures de protection des enfants scolarisés sur cet établissement  » écrit encore la préfecture du Cher. Le procureur de la République précise : « (...) Il ne s’agit pas d’éléments de dysfonctionnement, mais constitutifs d’infractions pénales : des mauvais traitements sur des enfants (violences, privations de repas, punitions à caractère corporel...) et des soupçons d’infractions de nature sexuelle. (...)  » . L’établissement est donc fermé jusqu’au 8 juillet, date des grandes vacances...

Calomnies, rivalités, etc. : Angélus, ton monde impitoyable...

De son côté M. Spinoza dénonce des « calomnies » tandis que son conseil Me Varaut évoque notamment une possible rivalité dans un communiqué de presse : « (...) Depuis plusieurs mois couvait une querelle entre la direction de l’établissement et deux anciens professeurs qui répandaient des calomnies (...). Le but poursuivi par ces agitateurs étant tout à la fois une vengeance personnelle à la suite de leur éviction et la préparation de la création d’une école concurrente à proximité. (...)  » . Quant à l’association de parents d’élèves elle met en cause de façon biaisée d’« anciens élèves » : en effet si la plainte provient d’une famille qui a déscolarisé ses garçons, ces 4 (pré)adolescents étaient toujours à l’Angélus quand la plainte a été déposée...

Le diocèse de Bourges de son côté par la voix de Mgr Armand Maillard affirme «  (...) [prendre] connaissance des éléments révélés aux médias par le Procureur de la République et « constitutifs d’infraction pénale » reprochés au directeur de l’école « hors contrat » de l’Angélus de Presly, l’abbé Régis Spinoza, prêtre du diocèse, souhaite que la justice puisse poursuivre son travail d’enquête et son action. (...) » .
Une position a minima alors que Mgr André Fort, évêque d’Orléans de 2002 à 2010, est mis en examen pour non dénonciation d’actes pédophiles : affaire jugée courant 2018.
Plus inquiétant aucune réaction syndicale officielle ; cette affaire arrive certes dans une période chargée (examens, réunions paritaires en tout genre, mutations etc.) pour l’Education nationale mais un simple communiqué de presse eût été le service minimum...

Reste une question lancinante et qui va sûrement rester longtemps sans réponse : comment le directeur pédagogique d’un établissement cumulant les fautes (voir note 1) au point que les parents d’élèves ont été mis en demeure par le recteur d’académie de Bordeaux d’inscrire leurs enfants dès la rentrée 2010 dans un autre établissement [4] a pu ouvrir dans la foulée à quelques centaines de kilomètres un établissement scolaire comportant un internat ? Si le contrôle au moment de l’ouverture de l’établissement porte sur l’hygiène des locaux ainsi que sur les titres requis pour exercer les fonctions de directeur, le rectorat de l’académie Orléans-Tours ne pouvait ignorer la décision ultra médiatisée du rectorat de Bordeaux... Les militant·es syndicaux ne bénéficient pas du même droit à l’oubli alors qu’elles et ils ne sont pourtant à l’origine d’aucune infraction et participent même activement au progrès social !

Et dire que Régis Spinoza s’apprêtait à ouvrir - avec la bénédiction de toute la cathosphère intégriste - une école primaire mixte et collège pour filles à Bourges à la rentrée 2017...

Illustration : extrait de la une du n°4 de La bombe (hebdomadaire belge)

Me Varaut indique « En attendant une décision sur le fond du dossier, dans une autre procédure que nous avons également lancé, ce référé suspension, qui porte sur la forme, a pour but d’obtenir la réouverture de l’école » : la date d’audience est fixée au 23 juin...

[1Suite à son éviction en 2010 du cours Don Bosco-Saint Projet (Bordeaux) sous l’objet déjà d’une polémique lancée par l’émission Les infiltrés qui a donné lieu à une saga judiciaire :
Voir aussi :

[2Sans parler des soupçons de « travail dissimulé » (bénévoles occupant des postes susceptibles d’être rémunérés : sujet délicat dès lors qu’il s’agit d’un secteur ou d’une forme économique non lucratif) et d’« infractions d’ordre économique et financier » ou encore d’« escroquerie » évoqués par Joël Garrigue, procureur de la République !

[3La plupart des dons défiscalisables pour les personnes ayant des « problèmes d’ISF » se faisant en mai, une intervention un mois plus tôt aurait coulé financièrement l’Angélus...

[4sous peine de 6 mois d’emprisonnement et de 7 500 euros d’amende


Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?

commentaires
Fermeture administrative de l’Institution l’Angélus afin de « [protéger] les enfants scolarisés » - epujsv - 25 juin 2017 à 13:14

Sur l’audience du 23 juin au tribunal administratif d’Orléans, un seul article de presse (à priori) par le Berry Republicain :
http://www.leberry.fr/presly/education/faits-divers/2017/06/23/fermeture-de-l-ecole-catholique-l-angelus-audience-houleuse-au-tribunal-administratif_12457069.html

Sur le communiqué de presse du soutien des 2 associations de parents d’élèves mentionné dans l’article du Berry :
http://angelus.fecjm.org/#NVT3bU9J

Sur l’une des 2 associations de parents d’élèves, Les Amis et Parents de l’Angelus (LPEAA) :
http://lpeaa.blogspot.fr/

L’autre, l’association des parents d’élèves de la Fraternité Enseignante Coeur Jésus Marie (FECJM) n’a pas de site en elle-même.

Un article Wikipédia sur Maitre Alexandre Varaut, l’avocat de Régis Spinoza : https://fr.wikipedia.org/wiki/Alexandre_Varaut


Fermeture administrative de l’Institution l’Angélus afin de « [protéger] les enfants scolarisés » - epujsv - 2 juillet 2017 à  11:09

Correctif : Alexandre Varaut est l’avocat de l’institution. Régis Spinoza est défendu par Ludivine Lamoure :
http://www.barreau-bourges.com/lamoure-ludivine-avocat-bourges-7433/

Quoique, c’est difficilement compréhensible, Alexandre Varaut est également son avocat, : http://www.lexpress.fr/actualites/1/societe/le-directeur-de-l-angelus-mis-en-examen-pour-des-violences-sur-les-eleves_1923346.html. Combien d’avocats y a-t-il en tout pour défendre l’abbé, l’institution, les associations de parents d’élèves ? un arbre ?

Toujours est-il que le plus avec cette affaire est qu’elle permet décidément une sorte d’excursion touristique qui promène de château en château et dans le patrimoine historique. Madame Lamoure et Guillaume du même nom sont propriétaires d’ un château en Sologne, à Allogny, Beauchêne, transformé en chambres d’hôtes : https://www.gites-de-france.com/location-vacances-Allogny-Chambre-d-hotes-Chateau-De-Beauchene-Cb00404,18G00404.html

Une sorte de voyage dans le temps également dans le passé, le présent, le futur.

Répondre à ce message #42984 | Répond au message #42983
Fermeture administrative de l’Institution l’Angélus afin de « [protéger] les enfants scolarisés » - epujsv - 2 juillet 2017 à  20:18

Sur les signalements d’anciens enseignants à l’encontre de l’Angelus, un des avocats parle de règlements de compte et de projet de construction d’une école concurrente à proximité.

Une autre école catholique ? traditionnaliste ? où ? et concurrente en quoi ?

S’agirait-il du projet d’école Montessori à Vierzon, montée par l’association le Phare dans les Etoiles faisant l’objet d’un très récent article dans le Berry Républicain (19/06/17) : http://www.leberry.fr/vierzon/art-de-vivre-bien-etre/education/2017/06/19/le-phare-des-etoiles-une-nouvelle-association-pour-des-pedagogies-respectueuses-de-lenfant_12449903.html

Quel rapport entre une école Montessori et une école catholique traditionnaliste ? A priori, aucun. Mais,
dans les 2 cas il s’agit d’écoles hors-contrats . Qui doivent donc trouver des fonds privés pour se construire et vivre. Anne Coffinier, ancienne égérie de la Manif pour tous, dirigeante de la Fondation pour l’Ecole, (fondation qui finance surtout des écoles catholiques dont l’Angelus, Espérance Banlieue), et militante pour l’école libre et hors-contrat soutient également, au moins dans sa propagande et sa communication, les écoles Montessori. Comment cette école manifestement soutenue par la municipalité et qui est en recherche de fonds va t-elle donc être financée ?

Un article très récent également du Parisien (30/06/17) sur les écoles hors-contrats et les "pédagogies alternatives" : http://www.leparisien.fr/societe/pedagogies-alternatives-a-la-recherche-d-une-autre-ecole-30-06-2017-7099308.php où une nouvelle directrice d’une école Montessori s’exprime : "« Les familles ont envie de choisir la pédagogie de leur enfant, quelle qu’elle soit, souligne de son côté Géraldine Baron. Dans le public, on n’a pas cette maîtrise : c’est la loterie tous les ans, selon le professeur sur lequel on tombe. »

ainsi que Anne Coffinier :
"Entre les deux, « beaucoup empruntent à plusieurs courants. On voit des ponts se créer entre les milieux catholiques et écolos-bobos en quête d’alternatives », relève Anne Coffinier, directrice de la Fondation pour l’école."

Côté messe en latin et traditions , il existe déjà l’école primaire et maternelle Ste Jeanne, à Bourges, où l’aumônier est Jean-Yves Tranchet, abbé de Civitas.Un projet de collège ?

Répondre à ce message #42985 | Répond au message #42984
Fermeture administrative de l’Institution l’Angélus afin de « [protéger] les enfants scolarisés » - epujsv - 3 juillet 2017 à  17:24

Les cathos repartent en croisade et à l’assaut des grilles scellées de l’Angélus : un article de La Croix de ce jour annonce la réouverture de l’Angelus sous un autre nom et une nouvelle direction : Institut St Gabriel, directrice Lucie de Pommereau. Mais c’est au conditionnel.

....de Pommereau : ce qui donne lieu à un petit détour par Ennordres (forcément) , dans le Manoir de la Brossette http://www.tourisme-sauldre-sologne.com/fr/5-sejourner/65-chambres-d-hotes/72-le-manoir-de-la-brossette/1-description.html

Répondre à ce message #42986 | Répond au message #42984
Fermeture administrative de l’Institution l’Angélus afin de « [protéger] les enfants scolarisés » - epujsv - 3 juillet 2017 à  23:39

L’association qui la gèrerait s’appellerait " Association populaire d’éducation de l’Institut Saint-Gabriel à Presly" (APESGP).

Tout comme l’association qui gère l’école ste Jeanne à Bourges (en plus de la société charitable Joseph Sarto, )
se nomme : Association d’Education Populaire de l’Ecole Sainte-Jeanne de France.

Populaires.... Ils ne manquent pas d’air.

Répondre à ce message #42987 | Répond au message #42986
Fermeture administrative de l’Institution l’Angélus afin de « [protéger] les enfants scolarisés » - epujsv - 9 juillet 2017 à  00:10

L’association de l’éventuel "nouvel" institut St Gabriel a été déclarée à la sous-préfecture de St Amand le 27 juin 2017 : "ASSOCIATION POPULAIRE D’EDUCATION DE L’INSTITUT SAINT-GABRIEL A PRESLY. Objet : enseigner en tous ordres, les œuvres scolaires, postscolaires, périscolaires, l’éducation populaire, les camps de vacances, les loisirs des jeunes, le tout dans le cadre de la doctrine sociale et religieuse enseignée traditionnellement par l’Eglise Catholique Romaine et généralement tout ce qui, de près ou de loin, d’une manière ou d’une autre, directement ou indirectement, se rapporte à l’objet précité Siège social : 8 petite, rue Nationale, 18350 Nérondes. Date de la déclaration : 27 juin 2017. Le siège social est une adresse de particuliers à priori inconnus mais dont l’un des membre de la famille est tout de même un descendant de la noblesse. C’est assez simple de trouver sur internet.

Le même jour a été déclarée à la sous-préfecture de St Amand une autre association :
Association populaire d’éducation du Berry : Objet : soutenir les familles dans le rôle éducatif qu’elles assument au plan scolaire, en particulier par l’organisation d’actions pédagogiques au profit de leurs enfants ; Siège social : rue MAC DONALD, 18000 Bourges. Date de la déclaration : 27 juin 2017. Encore une association d’éducation catholique de la bourgeoisie ? Un rapport avec l’Angelus ?

L’Angelus est une très grosse propriété. Qui de surcroit a été refaite ou est en cours de réfection. Un paquet de fric a certainement dû être investi là-dedans. Comment ? ça c’est un mystère. Toujours est-il que j’imagine que Jean-François Morlon qui est gérant de la SCI Angelus des Ruesses au côté de R. Spinoza a tout intérêt (lui aussi) à ce que cette entreprise immobilière et catholique continue. Le diocèse certainement aussi puisque l’Angelus a été vendu en 2010 environ par des Oblates du Coeur de Jésus. Deux Soeurs avaient constitué la SCI La Madone de l’Angelus dont l’activité principale était céréalière et liquidée en 2011.

Si cet institut fermait définitivement qui pourrait racheter un tel domaine et en faire autre chose ? et qui le possède au juste ? uniquement J. F Morlon (du cabinet Rivière de Bordeaux) et l’Abbé Spinoza ? L’Abbaye de Randol ? les familles le soutenant ? le Diocèse ?

Maitre Ludivine Lamoure, une des avocates de R. Spinoza (le deuxième, Maitre Varaut a été un des avocats de la Manif pour tous, entre autres et fils de l’avocat monachiste et catholique de Maurice Papon, entre autres) a son cabinet d’avocat à Vierzon juste à côté d’une autre avocate qui s’appelle Carole Morlon-Ruffini. Epouse, soeur, cousine ? de Jean-François Morlon. (rue de la Gaucherie)

Ludivine Lamoure possède elle aussi un chateau à Allogy tenu en chambres d’hôtes. Marie-Aude de Pommereau ( la "tantine" de Lucie de Pommereau ) est la fille de Catherine Pasquet adjointe au maire et conseillère municipale d’Allogny pendant 25 ans. Il y a des chances pour qu’elles se connaissent.

L’avenir de l’Angelus ne tient certainement qu’à une bonne partie de chasse en Sologne et quelques messes de paroisses.

Répondre à ce message #42989 | Répond au message #42987
Fermeture administrative de l’Institution l’Angélus afin de « [protéger] les enfants scolarisés » - epujsv - 8 juillet 2017 à  15:05

Du Manoir de la Brossette (propriétaires, Olivier et Odile de Pommereau , beaux-parents de Lucie de Pommereau) , on peut ensuite se diriger vers le conseil municipal d’Ennordres (Communes limitrophes : La Chapelle-d’Angillon, Aubigny-sur-Nère, Oizon, Presly , de la Communauté de Communes Sauldre et Sologne) où Marie-Aude de Pommereau (belle-soeur des propriétaires du Manoir) est adjointe au Maire Hugues Duboin, élu DVD depuis 2008 prenant la suite de Alfred de Pommereau, aujourd’hui décédé (père de Olivier et Bertrand de Pommereau marié à Marie-Aude (dont le le nom de jeune fille de la mère est Saint Gal de Pons), déjà Maire en 1975.

Marie-Aude de Pommereau est également Présidente de l’OGEC et fait partie du comité executif de la Fondation St Mathieu Berry.

Avoir choisi une jeune de Pommereau par alliance (grande famille locale, des chateaux, des mairies, etc...) comme éventuelle future directrice de l’Angelus sera t-il suffisant pour que la préfecture, les nobliaux et professions libérales, catholiques du coin et d’ailleurs, les édiles, les élus locaux, l’Education nationale, le diocèse de Bourges parviennent à un accord pour l’autorisation de ré-ouverture de l’institution et faire oublier le passage du prêtre mis en examen et sous le coup d’une enquête ? A suivre.

Répondre à ce message #42988 | Répond au message #42986
Fermeture administrative de l’Institution l’Angélus afin de « [protéger] les enfants scolarisés » - epujsv - 9 juillet 2017 à  12:45

"Le même jour a été déclarée à la sous-préfecture de St Amand une autre association :
Association populaire d’éducation du Berry : Objet : soutenir les familles dans le rôle éducatif qu’elles assument au plan scolaire, en particulier par l’organisation d’actions pédagogiques au profit de leurs enfants ; Siège social : rue MAC DONALD, 18000 Bourges. Date de la déclaration : 27 juin 2017. Encore une association d’éducation catholique de la bourgeoisie ? Un rapport avec l’Angelus
 ?"

Il y a de fortes probabilités : au 5 rue MacDonald, à Bourges, se trouve la FSSP : Fraternité Sacerdotale St Pierre fondée en 1988 par des FSSPX mais ayant refusé de partir avec Lefevbre : http://www.fssp.fr/

FSSPX qui est actuellement en tensions internes, rapport à François (le Pâpe) : "En France, la FSSPX relève de leurs fonctions les prêtres résistants au rapprochement avec Rome". La Croix du 12 mai 2017.

Répondre à ce message #42990 | Répond au message #42988
Fermeture administrative de l’Institution l’Angélus afin de « [protéger] les enfants scolarisés » - epujsv - 9 juillet 2017 à  19:58

D’où à la rentrée 2017, se dessine peut-être le projet suivant :
- exit la FECJM et son fondateur
- l’Angelus-St Gabriel repris par la FSSP (à l’aumônerie avec une direction laïque)
- sous contrat ou hors contrat.

Comme ça tout le monde est content : les familles nostalgiques catholiques argentées qui veulent des uniformes, de l’internat et la messe extraordinaire pour leurs chérubins "au sang bleu" ; ceux et celles pour qui elles votent ; le diocèse qui manque d’argent, de fidèles, de vocations et de rayonnement ; les Abbayes Fontgambault, Randol, Flavigny, Triols , la Banque Suisse Franck Galland, etc... qui avaient financé l’Angelus, les administrateurs, les SCI, les associations, etc... Et la commune de Presly trop soulagée que le lieu réhabilité et à entretenir ne lui retombe pas sur les bras. Institution d’extrême-droite ou non, Dieu ménage le vent à la brebis tondue.

Répondre à ce message #42991 | Répond au message #42990
Fermeture administrative de l’Institution l’Angélus afin de « [protéger] les enfants scolarisés » - epujsv - 10 juillet 2017 à  00:11

Il y a 11 ans, la revue Golias écrivait ceci : "Avec la Fraternité Saint Pierre, les évêques espèrent que les Chrétiens se réhabitueront aux prêtres en soutane, aux messes en latin, au œ Dies Irae des enterrements, au catéchisme sur le péché, le diable et la colère de Dieu, aux vitupérations contre la société moderne et ses dérives, contre la liberté religieuse, l’oecuménisme... Et quand sera digérée la Fraternité Saint-Pierre, la réintégration des lefebvristes se fera sans même que l’on s’en aperçoive." Bien vu.
Golias, 6 juin 2006 : http://golias-news.fr/article632.html

Répondre à ce message #42992 | Répond au message #42991
Fermeture administrative de l’Institution l’Angélus afin de « [protéger] les enfants scolarisés » - epujsv - 19 juillet 2017 à  14:16

Puisque c’est les vacances, après les châteaux, les manoirs, etc... on va faire un peu de scoutisme.
L’Angélus (dont on ne sait pas si on doit en parler au passé ou encore au présent) compte également parmi toutes ses associations, celle d’ un groupe de scouts du mouvement Europea scouts, affilié à l’association française de scoutisme " Les éclaireurs neutres de France" : association 1901 des amis du groupe Europa Scouts de l’Angelus

Une rapide visite du site des Europea Scouts nous ramène à la chouannerie ce qui n’est pas sans rappeler l’Abbé Cottard il y a 20 ans.

En février 2017, ce site annonce un pélerinage à l’Abbaye Sainte-Madeleine du Barroux, dans le Vaucluse (fondée par Gérard Calvet en 1970 - voir plus bas dans les posts le lien entre cette abbaye, Paulin Calvet propriétaire du Chateau Pic Cailloux à Bordeaux, l’extrême droite bordelaise, l’Association Ste Philomène de Mugnano etc...). Le Vaucluse, terre FN de Marion Maréchal Le Pen qui entre 2013 et 2016 utilisa sa réserve parlementaire pour les Europas Scouts : http://www.politologue.com/ReserveParlementaire/Beneficiaire/EUROPA-SCOUT.pFnx

Bon, ce n’est pas un scoot, un scoop, pardon ; on s’en doutait un peu. M’enfin, pour la commune de Presly, la Communauté de communes Sauldre et Sologne, le département, le diocèse de Bourges, l’Eglise en général, l’Education Nationale, le ministère des Jeunesse et Sports ça fait tout de même déjà beaucoup d’extrême-droite au m2.

Répondre à ce message #43002 | Répond au message #42991
Fermeture administrative de l’Institution l’Angélus afin de « [protéger] les enfants scolarisés » - epujsv - 14 juin 2017 à 01:20

L"Angélus, au nivau immobilier se nomme : SCI La Madone des Ruesses de l’Angélus immatriculée au RCS le 12/08/2010. Ses dirigeants sont donc Régis Spinoza et Jean-François Morlon.

Jean- François Morlon est avocat (à Bordeaux) et possède (notamment) le Chateau du Blosset à Vignoux/Barangeon. Ce sont des choses qui arrivent. Il le fait d’ailleurs visiter lors de la Journée du Patrimoine.

La Société Charitable Joseph Sarto qui organise régulièrement des conférences de la FSSPX (Fraternité ST Pie X, Msgr Lefebvre etc...) et qui a fondé, en 2013, l’Ecole primaire Ste Jeanne rue de la Chappe à Bourges a été fondée en 1988 (année où Msgr Lefebvre est exclu du Vatican) à Bourges par un certain Patrick Orsini. Des Présidents lui ont succédé dont Jean-François Morlon de 1993 jusqu’en 1999.

Jean-François Morlon est également propriétaire d’un Hotel au 3 rue Jacques Coeur. Le Bulletin paroissial de la Chapelle ST Jacques de Saxeau, n° 27, d’oct. nov. déc. 2006 est édité par la Sté Charitable Joseph Sarto dont le siège social se trouve au 3 rue Jacques Coeur. En 2009, ce bulletin est édité à Vignoux sur Barangeon au lieu-dit Les Terres Longues. (je n’ai pas cherché le propriétaire).

Qu’est-ce-donc que la La Paroisse de La Chapelle ST Jacques de Saxeau ? La Chapelle d’Angillon vue d’un oeil de curé disons...ordinaire ? non. C’est une paroisse underground du Cher et alentours. Voici sa petite histoire depuis 1970 jusqu’en 2006 où l’on retrouve les noms de Jean d’Ogny, l’Abbé Philippe Laguerie (qui célébra la messe à Bourges, rue Branly, en 1979 en l’honneur d’une nouvelle direction ST Pie X de l’Ecole St Michel de Niherne (dans l’Indre) : https://laportelatine.org/district/prieure/stjacquesde%20saxeau36/anniversaires/brochure2006.pdf. Attention aux enfants : La Porte Latine est un site internet FSSPX.

En 2017, cette paroisse existe t-elle encore ? aucune idée. Par contre, l’Ecole St Michel de Niherne a ouvert un lycée professionnel sur le site de Martinerie à Chateauroux pas loin du site universitaire chinois : http://www.lanouvellerepublique.fr/Indre/Communes/Ch%C3%A2teauroux/n/Contenus/Articles/2012/02/09/La-Martinerie-26-hectares-pour-l-ecole-integriste

Et l’Angelus a ouvert une école primaire à Moulins : St Jean Bosco dirigée par la Fraternité Enseignante des Coeurs de Jésus Marie. (En lisant des forums cathos, il semble que le grand projet initial de R. Spinoza et de l’Institut du Bon Pasteur de faire de l’Angélus de Presly L’Ecole avec un grand E de frères-enseignants depuis 2010 capote. Il n’y a peut-être même pas de frères, d’abbés dans cette école autres que lui et un autre qui fait la messe à Presly : abbé Christophe je sais plus comment.

Voici les brochures du Bulletin paroissial de la Chapelle de ST Jacques de Saxeau trouvés sur internet :
- http://laportelatine.org/district/prieure/stjacquesde%20saxeau36/icone27.pdf
- http://docplayer.fr/44882212-Bulletin-paroissial-de-la-chapelle-saint-jacques-de-saxeau-edite-par-la-societe-charitable-joseph-sarto.html

Quant aux propriétés et profession de Jean-François Morlon on les trouve sur Dirigeants.com, etc...

Ceci dit, peut-être que FSSPX est une vieille histoire que le Pâpe compte peut-être réintégrée dans le Vatican.
J’ai cru comprendre mais je ne suis pas dutout au jus des histoires de catholiques. Donc sous toutes réserves.


Fermeture administrative de l’Institution l’Angélus afin de « [protéger] les enfants scolarisés » - epujsv - 14 juin 2017 à  09:42

Derrière une chapelle charitable apparaît toujours une SCI : La SCI St Jacques de Saxeau est dirigée par Jean d’Ogny : http://www.verif.com/societe/SCI-SAINT-JACQUES-DE-SAXEAU-505376871/

Répondre à ce message #42975 | Répond au message #42974
Fermeture administrative de l’Institution l’Angélus afin de « [protéger] les enfants scolarisés » - epujsv - 15 juin 2017 à  10:33

Et Joseph Sarto c’était le nom de Pie X.

Comme le fait exprès, l’autre Abbé qui tient l’Angélus avec R. Spinoza, s’appelle Christophe... Lefebvre.
La providence, certainement.

Enfin bon, si vous voulez aller à la messe extraordinaire dans le Cher, c’est ici : http://www.amdg.asso.fr/lieux_messes_spv.htm

"Mes biens chers frères, mes biens chères sÂœurs
Reprenez avec moi tous en cÂœur :
Pas de boogie woogie avant de faire vos prières du soir
Boogie woogie, pas de boogie woogie
"
https://www.youtube.com/watch?v=I2CYxY1_JwA

Répondre à ce message #42976 | Répond au message #42974
Fermeture administrative de l’Institution l’Angélus afin de « [protéger] les enfants scolarisés » - Christophe LEFEBVRE - 16 juin 2017 à  14:37

Message de l abbé Christophe LEFEBVRE :
Premièrement je ne suis plus à l angelus depuis pâques en raison de mon profond désaccord avec la situation globale de cette école
Deuxièmement, j ai beau m’appeler LEFEBVRE, je suis... Prêtre. Diocésain

Répondre à ce message #42979 | Répond au message #42976
Fermeture administrative de l’Institution l’Angélus afin de « [protéger] les enfants scolarisés » - epujsv - 15 juin 2017 à  14:33

"Quis ut deus" un reportage de Xavier Roujas sur l’Ecole de St Michel de Nhierne réalisé en 2008 mais produit bien plus tard, en 2016 par Les Films du Miroir. Bande-annonce : https://www.facebook.com/xavier.roujas/videos/10208315752197037/?comment_id=10208322459324711&comment_tracking=%7B%22tn%22%3A%22R1%22%7D

L’ école St Michel de Nhierne (désormais sur Chateauroux) est ? était ? donc une paroisse qui intègre- intègrait-chapeaute- chapeautait ? celle de de ST Jacques de Saxeau dont le dernier bulletin commun trimestriel (l’Icône, n°38) enregistré sur La Porte Latine date de 2011. Ces paroisses ont-elles implosé ? disparu ? fusionné ? muté ? absorbées par Civitas ? querelles de chapelles ? etc...

Sur le documentaire de Xavier Roujas : http://www.sudouest.fr/2010/05/16/les-traditionalistes-de-l-indre-filmes-a-visage-decouvert-93064-3.php

Répondre à ce message #42977 | Répond au message #42974
Fermeture administrative de l’Institution l’Angélus afin de « [protéger] les enfants scolarisés » - epujsv - 15 juin 2017 à  18:23

Je reviens sur Jean-François Morlon qui est donc l’acquéreur avec R. Spinoza de l’Angélus. Avocat à Bordeaux.
(possédant donc le Chateau du Blosset à Vignoux/Barangeon, ou ses parents, ancien président de la FSSPXienne Société Joseph Sarto, etc..) Son cabinet se nomme : RIVIERE MORLON & ASSOCIES https://www.riviereavocats.com/equipe/jean-francois-morlon

Et l’avocat Thomas Rivière n’est nul autre que le directeur du Cours St Projet à Bordeaux, Institut du Bon Pasteur, dont les écoles maternelles et primaires n’ont pas été fermées.C’est tout simplement dans Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Institut_du_Bon-Pasteur

"L’Institut du Bon-Pasteur est d’abord et restera toujours l’organe de cette mission primordiale : « Répandre parmi les nations la bonne odeur de Jésus-Christ ». Indubitablement.

Ironie du latin : Puer en latin signifie enfant, garçon, gosse, jeune, adolescent, etc...

Répondre à ce message #42978 | Répond au message #42974
Fermeture administrative de l’Institution l’Angélus afin de « [protéger] les enfants scolarisés » - epujsv - 18 juin 2017 à  13:16

L’Association Ste Philomène de Mugnano existe à Presly depuis le 8 juillet 2010. Elle était auparavant enregistrée au 240 av des Eyquens à Mérignac ("banlieue" de Bordeaux) de février 2009 à sept. 2010. Sur street view on voit qu’il s’agit d’une belle demeure avec des vignes. Aucun domaine viticole n’est à priori enregistré à cette adresse. Mais "au final" on parvient malgré tout au vin de messe.

Le 240 av des Eyquens appartenait à Alphonse Denis, décédé en 2016, héritier d’une illustre famille bordelaise de négoce colonial La Maison Denis Frères : http://www.theses.fr/2015BOR30073.

Alphonse Denis avait notamment une fille qui est l’épouse de Paulin Calvet, Isabelle. Ces 2 derniers ont repris un des châteaux et domaines viticoles de papa Chateau Pique Caillou, à Mérignac. En 2014, ce château organisait une rencontre entre : Didier Tauzin, Hubert Calvet (le père du fils, marié à Marie-Amélie Rivière... Encore une Rivière, mais quel lien familial ou pas avec Thomas Rivière ? ) et Thierry Bouclier. Ces personnalités font partie du réseau d’extrême-droite bordelais : http://bordeauxbordel.antifa-net.fr/chateau-picque-caillou-son-vin-son-extreme-droite/#prettyPhoto. Et ici : https://fr-fr.facebook.com/events/464323470367405/

Répondre à ce message #42980 | Répond au message #42974
Fermeture administrative de l’Institution l’Angélus afin de « [protéger] les enfants scolarisés » - epujsv - 18 juin 2017 à  13:56

Le 240 av des Eyquems est en partie une propriété viticole gérée par la SCI du Chateau Picque-Caillou : son nom le Chateau du Chêne Vert. Une partie appartient à la Ville de Mérignac et l’autre à la Sté Picque-Caillou.
- http://www.domainedefantaisie.com/wa_files/lede4.pdf
- http://www.merignac.com/equipement/chateau-chene-vert

Répondre à ce message #42981 | Répond au message #42980
Fermeture administrative de l’Institution l’Angélus afin de « [protéger] les enfants scolarisés » - epujsv - 18 juin 2017 à  18:02

Paulin Calvet est issu également d’une grande famille bordelaise de négoce en vin ; son oncle, Dom Gérard Calvet était le fondateur de l’Abbaye traditionnaliste du Barroux dans le Vaucluse :
- http://golias-news.fr/article1939.html
- https://fr.wikipedia.org/wiki/G%C3%A9rard_Calvet_(abb%C3%A9)

Répondre à ce message #42982 | Répond au message #42980