Nouvelle Maison de la Culture à Bourges : spectacle Cadet-Roussel avant inauguration

dimanche 1er avril 2018 à 17:26, par Cyrano

Ça y est, c’est parti : la grandiose nouvelle Maison de la Culture – look supérette – de la grandiose ville de Bourges – look expansion continue– va se construire. Et ça commence bancal.

Nouvelle Maison de la Culture à Bourges : spectacle Cadet-Roussel avant (...)Vous vous souvenez ? On avait eu un scoop : la nouvelle Maison de la Culture sortait de terre en commençant par les chiottes. Ah ? Ça vous dit rien ? Révisez en cliquant ici. Pourquoi, après parution de l’article, la ville alors allait-elle précipitamment enlever les chiottes pour les remplacer par une billeterie ? C’est un grand mystère. Oui, OK, on plaisantait. Un mal couchant y voyait un humour d’un goût douteux. Mais ça restait de l’imagination. On ne croyait pas que la ville de Bourges ferait encore mieux, sans rire.

Les travaux débutent, vive le bruit d’la pelleteuse. Mais doucement, faut pas s’emballer, car on ne sait pas qui fera certaines choses, puisque sur 22 lots de travaux attribués, 6 sont encore sans aucun entrepreneur de prévu. Soit pasque ils étaient hyper trop chers, soit pasque personne ne s’est bousculé pour proposer de s’en occuper.

Ainsi, on ne sait pas qui fera les menuiseries intérieures, peut -être personne. Qui sait ? Le maire himself posera lui-même les lambris ?
Ou bien, tordant, arrêtez, non, si ! C’est vrai, pas de gradins télescopiques machin ? Là, gaffe, ne pas s’asseoir avant qu’un gradin ne soit télescopé à fond, pasque ça peut faire mal – là, pas de danger, y’a personne pour les faire, ça se fera peut être que oui, que non, qui sait.
Et mystère, surprise : y’a personne pour faire le plafond suspendu - Déjà, un plafond suspendu, je me mets pas en dessous, mais bah, là, même pas peur : il sera posé par terre, sur le plancher.
Et si on veut aller au balcon ? Faut réfléchir là, pasque y’a pas d’ascenseur. Personne, pour le moment, ne se précipite pour nous éviter de monter les marches. Donc, s’encorder et escalader les lambris (attention, si c’est Pascal Blanc qui les a posés…)

L’Agitateur en plaisantant disait que ça avait commencé par les chiottes. Mais l’équipe municipale de Bourges est bien plus drôle : peut être que y’aura pas de chiottes, carrément ! Après la réalité augmentée, voici le surréalisme augmenté.


Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?