Salle multi-sport Jean Brivot, à Bourges : l’économie d’énergie intégriste

lundi 28 janvier 2019 à 10:51, par Cyrano

La gym ça réchauffe ? Pas dans le complexe multisports Jean Brivot : on peut y chopper la crève.

Il y a une salle multisports Jean-Brivot, rue Roland Garros. On ne peut pas la rater : y’a deux ralentisseurs maousses costauds. Là, l’Association de Gymnastique et de Loisirs de Bourges-Sud vous propose de venir vous dérouiller vos vis et vos boulons. C’est pas gratos, ça coûte quand même une centaine d’euros l’année.

Lundi 21 janvier, bulletin météo : Il faisait à peine 14 degrés dans la salle pour pratiquer son cours de gym. On s’étonne ? Bah, l’année dernière parait que c’était pareil. Ce lundi, y’avait même une salle avec 11 degrés. Autant faire sa gym dans le bac à légumes du frigo.

Mardi matin 22 janvier, ce fut même encore mieux ! Il faisait 8 degrés (huit !) dans la salle et le cours a été purement et simplement annulé.

La ville a décidé de ne pas chauffer ? Certes, s’agiter, tendre sa jambe, tenir la position, c’est moins noble qu’une future Maison de la Culture à 35 millions d’euros, mais on pourrait espérer que la municipalité soit moins mufle et mesquine. On devrait aller faire notre gym dans les locaux de la Mairie : là, vous pouvez y aller, on risque pas d’avoir froid.

Ah la la, ça semblait si bien, quand la ville se vantait, en 2010, de mettre cette salle multisports en chantier :
« Un bâtiment écologique : Construit sur pilotis, le complexe répondra aux exigences environnementales et énergétiques actuelles. »
Ça, c’est pour la pub Pour ce qui est économies d’énergie, la solution est radicale : on chauffe pas ! On ne va quand même pas faire comme des Gilets jaunes et brûler un container pendant la gym.


Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?