Bande dessinée

Monkey Bizness : L’intégrale bestiale et géniale !

mercredi 20 février 2019 à 22:27, par Mercure Galant

La série d’albums de Monkey Bizness a débuté en 2010. Monkey Bizness, l’intégrale, va vous permettre de découvrir ou replonger avec délectation dans les aventures hilarantes et déjantées du duo infernal constitué par Hammerfist et Jack Mandrill d’un côté et de l’improbable spationaute Frank Ramos de l’autre. En avant, c’est parti pour une sacrée dose de délire !

La folie humaine a fini par avoir raison de la civilisation. Alors que sur une terre dévastée par les guerres, les hommes sont retournés à l’état sauvage et les animaux ont repris le flambeau, un nouveau monde émerge sur les cendres de l’ancien… Une deuxième chance donnée à la vie… Mais les animaux sont bien aussi cons que leurs prédécesseurs…

Monkey Bizness : L'intégrale bestiale et géniale !
L’avant propos donne déjà le ton de « Monkey Bizness l’intégrale », un album de bande dessinée savoureux et corrosif signé par El Diablo au scénario [1], illustré par Pozla [2], assisté de Miaw pour la colorisation.

Vous voici donc propulsé en 2254, dans un univers post apocalyptique, essayant de suivre une histoire foisonnante, hallucinante, marrante et irrévérencieuse où les références cinématographiques ne se comptent plus. On notera, pour les plus évidentes, la Planète des singes, Retour vers le futur ou bien encore Mad Max, sans compter tout un bestiaire de copies de super-héros ou de gros méchants qui parcourent le récit …

Des personnages …

Qui en sont les principaux protagonistes ? Dans un monde dominé dorénavant par les animaux, un improbable duo simiesque, constitué d’Hammerfist, un gorille colossal pourvu néanmoins d’apparentes bonnes manières et de Jack mandrill, petit babouin décomplexé, exubérant et volontiers agressif qui déambulent dans les rues souvent mal famées de la ville de Los Animales, en quête de parties de poker alcoolisées et enfumées ou d’autres plaisirs variés en tout genre. Faut-il préciser qu’ils n’hésitent jamais à faire le coup de poing quand la situation le nécessite ? En parallèle, on peut suivre les aventures du commandant Frank Ramos, militaire et spationaute (bien humain celui là !) qui désire plus que tout accomplir la mission qu’il s’est fixé de devenir l’héroïque libérateur de la planète. Nous laissons le lecteur découvrir au fil des pages comment les chemins de ces personnages se croiseront à plusieurs reprises au cours des épisodes.

...une histoire et un style !


Le dessin de Pozla, à la fois débridé et très fouillé, est enrichi d’onomatopées ou de didascalies qui accentuent l’effet comique de certaines scènes. Les dialogues ne déméritent pas non plus : drôles, incisifs et sans aucun tabou ! Au bout du compte, au-delà des périples délirants des personnages, on peut dire que le scénario fait mieux que de servir une soupe fade. Tous les sentiments et tous les vices de l’humanité (et ici des animaux « humanisés » en l’occurrence) sont passés au crible du stylo d’El Diablo. Bref dans Monkey Bizness tout y passe ou trépasse !
Alors, curieux de tout poil, si vous n’avez pas encore trouvé votre futur livre de chevet, filez donc en vitesse lire ce petit joyau de la bédé, bande de veinards, futurs drogués !

Intégrale est une bd franco-belge de Pozla et El Diablo
La série d’albums de Monkey Bizness a débuté en 2010.
Tome 1 : Arnaque, banane et cacahuètes (2010)
Tome 2 : Les cacahuètes sont cuites (2013)
Tome 3 : La banane du futur (2017)
L’intégrale est parue chez Ankama en novembre 2018

[1El Diablo
Scénariste, réalisateur, animateur, illustrateur, BéDéaste, El Diablo est né en 1971. Diplômé des Gobelins, il est connu du grand public pour son travail sur la série « Les Lascars », diffusée sur Canal + est vite devenu un long métrage à succès avec plus de 500 000 spectateurs en salle ! Chez Ankama Éditions, on le retrouve au scénario de Pizza Roadtrip (Collection Hostile Hoster, Cha au dessin), de la série en trois tomes Monkey Bizness (Label 619, Pozla au dessin) et de celle en deux tomes Un homme de goût (Collection Hostile Hoster, Cha au dessin).

[2POZLA a toujours évolué dans le monde du graffiti et de la peinture. Street artist, membre actif du collectif GM, il met depuis de nombreuses années ses talents de « patouilleur » au service du dessin animé, où il réalise clips et courts métrages, collaborant à de nombreux projets. Il coréalise notamment la deuxième saison de la série « Lascars » et défriche de son trait énergique le générique du long métrage.
Bercé par la bande dessinée, POZLA passe enfin le cap qui lui tient tant à cœur, en créant avec son compère Eldiablo, Monkey Bizness, bande dessinée à l’univers trash et loufoque en trois volets qui prouve bien que ce n’est pas au vieux singe qu’on apprend à faire la gribouille ! POZLA est aussi l’illustrateur de Carnet de santé foireuse (Delcourt) qui a reçu le prix spécial du jury à Angoulême en 2016.


Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?