Quartier Aéroport

Changement radical du quartier aéroport

Cupidité
dimanche 30 juin 2019 à 13:44, par dbsky

Depuis quelques mois MBDA a embauché plusieurs centaines de personnes. Là rien à redire au contraire. Je réside dans le quartier aéroport, depuis 7 ans. Le quartier est essentiellement HLM, loyers modérés pour la plupart des familles. Donc vivant avec des petits revenus (RSA, petits salaires….).

Il fut un temps il y avait 2 magasins (Netto, Carrefour Market). Le premier permettait d’avoir des fruits, légumes et ainsi de faire un repas correct (rappelez-vous, mangez 5 fruits et légumes par jour). Le premier magasin est fermé depuis maintenant presque 3 ans, laissant ainsi le monopole à Carrefour Market.

Là, ce fut la douleur pour des centaines de familles. Non content d’augmenter les prix à sa guise, le magasin est régulièrement déficitaire en produits à cause du passage des nouvelles personnes embauchées. Pour ces nouvelles familles, aucun soucis, ils ont les moyens et ne regardent pas les prix. Pour les autres la colère monte, et elle est palpable. Car rien n’a été réfléchi devant ces nouveaux profils.

Et je vous assure tout est bon pour augmenter les prix. Un exemple, l’année dernière je voulais acheter une simple laitue au mois d’août, il n’en restait que deux ou trois, toutes fanées (fin de journée) à 1.80€… Outré, j’ai demandé à la personne qui s’occupait du rayon, s’il n’exagérait pas. Sa réponse fut édifiante :
Changement radical du quartier aéroport  les fruits et légumes (les beaux), sont réservés aux endroits touristiques (donc à partir de Rungis). Le reste, pour les régions moins nanties en patrimoine touristique, plages ou montagnes.
-  pour le prix c’est une histoire d’offres et de demandes, plus de demandes, en raison du nouveau potentiel des personnes embauchées dans les alentours et ce sont les prix qui grimpent. Bien sûr au détriment des familles démunies…

Donc si j’ai bien compris, 90 millions de touristes arrivant en France chaque année et ce sont les patrons et actionnaires du secteur de l’alimentation qui en profitent. Le reste n’est que cupidité, là où nous demandons un effort général, du savoir vivre ensemble, une alimentation saine, du civisme… Comment voulez-vous que ces familles se nourrissent convenablement ?

Non content de cela, ces familles sont obligées de prendre ou de trouver un moyen de locomotion pour trouver des magasins moins chers. Et maintenant dans ce quartier aéroport, ils doivent subir bouchons, pollution en plus du "racket" de cette enseigne. Allez faire un tour dans le quartier vers 17h et vous comprendrez.

Pourquoi n’y a t-il pas d’autres enseignes dans ce quartier ? Et que rien n’a été fait au point de vue circulation, pour endiguer ce nouvel afflux de voitures (autre sujet) ?
Je discutais avec des familles qui n’ont maintenant que le seul choix de s’adresser aux associations qui distribuent l’aide alimentaire…. Un comble !

Les élections arrivent et je vous assure que des comités se feront entendre au moment voulu.

Voilà mon coup de colère et honte à cette enseigne.


Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?

commentaires
quartier aéroport & Carrefour Market, carrefour racket ?! - Cyrano - 20 août 2019 à 18:11

J’ai lu l’article de dbsky et pour tout avouer, je trouvais que c’était un peu en trompe-l’oeil : l’argument NBDA ne me semble pas valide et pour le reste, je restais dubitatif.
Mais passant devant Carrefour Market, quartier Aéroport (pas Aréoport...) au début d’après-midi, j’me suis dit : Tiens ? Voyons voir...

Ah morbleu, sacrebleu, j’suis pas déçu ! Des tomates, style Aumonière, à 8 € le kilog ! (pas 8, mais 7,99 € le kilog), et à 7 € le kilog ! (pas 7, mais 6,99 € le kilog)... Les mêmes tomates rouges ou jaunes sont à 4,20 € le kilog au Leclerc Prado (et en plus, à ce prix là, au moins elles sont mûres, pas comme à Carrefour Market) . Au pire, les mêmes pas mûres sont à 4,90 € le kilog à Grand Frais (route de la Charité).

Voilà, c’était ma rubrique "Combien ça coûte ?".


Changement radical du quartier aéroport - Fred - 21 juillet 2019 à 15:33

Pour la question de la non concurrence, je suis d’accord.

Pour les nouveaux embauchés MBDA, beaucoup moins d’accord, ils n’habitent pas le quartier et font leurs courses ailleurs.

De plus il faut penser au marché du dernier vendredi du mois Résidence de Bellevue

Ce qui est sûr c’est que ce quartier a été requalifié pour être une entrée remarquable de la ville et que la partie commerces n’a pas été anticipée