La gauche unie en ordre de bataille

dimanche 13 janvier 2008 à 18:35, par Charles-Henry Sadien

Après un démarrage plus que poussif, la "Gauche Unie" à Bourges prend son rythme de croisière avec la présentation d’une liste concoctée par la socialiste Irène Félix qui réussit le pari difficile de réunir la plupart des sensibilités de gauche, du MRC à Lutte Ouvrière. Salle comble et bonne humeur : la gauche semble avoir rattrapé son retard sur le maire sortant candidat à sa propre succession, en établissant les grandes lignes de son programme autour de valeurs humaines et universelles.

La gauche unie en ordre de bataille On savait qu’Irène Félix s’était donné mathématiquement les moyens de l’emporter en obtenant le soutien de Lutte Ouvrière. Il restait à savoir si cet assemblage hétéroclite de sensibilités aboutirait à quelque chose de cohérent. A défaut, sans doute, de partager tous les mêmes idées, les protagonistes de la « Gauche Unie » semblent s’être retrouvé sur des valeurs : solidarité, lutte contre les inégalités, développement du savoir, épanouissement individuel et collectif.

Contrairement à son adversaire de droite, Irène Félix n’a pas fait miroiter une multitude de projets de construction d’infrastructures. On notera néanmoins l’annonce d’un nouveau complexe aquatique, de deux nouvelles ludothèques, ou encore quatre nouvelles maisons de quartier. Dans un discours très structuré dans lequel elle a souvent justifié ses propositions en réaction à « un gouvernement soutenu par le maire de Bourges », Irène Félix a annoncé une importante série de mesures destinées à améliorer le quotidien des habitants. Parmi elles : création d’une centaine de places supplémentaires en crèche, élargissement des capacités d’accueil et d’encadrement après la classe, création d’un « pass culture », création de « conseils de quartier », révision des tarifs municipaux, gratuité des transports en commun pour les étudiants les demandeurs d’emploi et les bénéficiaires des minimas sociaux, mise en place d’un « plan vigilance solitude », création d’un établissement public foncier pour acheter des terrains et lutter contre la hausse des prix de l’immobilier, les monopoles et favoriser l’accès à la location et à la propriété au plus grand nombre, création d’emplois de gardiennage dans les logements sociaux...

Un tramway pour Bourges

Au registre du développement universitaire et économique, la liste de gauche prévoit une augmentation du nombre d’étudiants à 5000 ainsi qu’une amélioration de leurs conditions d’accueil (seulement 300 chambres universitaires à Bourges pour 3000 étudiants). Pour cela, Irène Félix propose à Lahitolle, la création d’un technopôle spécialisé dans les risques, l’énergie et l’environnement. Un poste devrait être spécifiquement créé pour que ce lieu ne devienne pas un fourre-tout. Irène Félix souhaite que Bourges soit une ville plus respectueuse de l’environnement en développant les transports en commun et en créant un tramway (passant notamment par la Chancellerie), 100km de pistes cyclables « qui ne seront pas de simples traces de peinture sur les routes comme c’est le cas actuellement », l’extension de l’espace piétonnier Place Cujas et la rénovation des réseaux d’assainissement.

Pour le reste, Irène Félix a confirmé son souhait de remettre à plat le Plan de Renouvellement Urbain et plus particulièrement de rénover et non détruire la tour Jean Rameau. Concernant le TGV, Irène Félix, tout en soutenant le projet, a mis en lumière deux vérités étouffées : d’abord, c’est la droite et le chef de cabinet de Jean-Pierre Raffarin qui ont empêché que Bourges puisse bénéficier d’une ligne à grande vitesse. Ensuite, à l’heure actuelle, il n’y a absolument aucune assurance qu’un TGV passe par Bourges, même à long terme. En effet, pour le moment, seule une étude a été lancée. Ses conclusions ne seront connues qu’après les municipales. « Au lieu de claironner, il faut travailler », a déclaré Irène Félix, en faisant allusion à Serge Lepeltier qui évoque le TGV comme un acquis.

« Pas d’accords de partis »

Par ailleurs, Irène Félix s’est engagée à ce que Bourges retrouve une équipe de football de haut niveau. Le FCB puis le Bourges Football dirigé par des hommes de confiance du maire actuel, représentent sans doute le plus gros et le plus évident fiasco de la municipalité en place, avec plusieurs dépôts de bilan, une liquidation judiciaire et un niveau sportif indigne d’une ville comme Bourges. Si Irène Félix a promis une meilleure utilisation du Hublot, rien en revanche n’a été précisé sur le rôle de l’Agence Culturelle ou sur la remise en cause du monopole privé dans la gestion des salles de spectacles publiques aboutissant à un système où les dépenses sont publiques et les bénéfices sont privés.

Au moment de la présentation des différentes personnalités de sa liste, Irène Félix a démenti les propos de Serge Lepeltier selon lequel la liste de gauche relèverait d’un « accord de partis ». Une liste où l’on retrouve une dominante du corps enseignant et du corps médical. A l’inverse, le corps ouvrier semble moins représenté.

« La droite à Bourges, 13 ans, cela suffit ! »

En préambule de l’intervention d’Irène Félix, le communiste Jean-Michel Guérineau avait souligné les enjeux des prochaines échéances électorales, en plaçant les municipales et les cantonales dans une perspective de résistance et de manifestation du mécontentement face à la politique du Président Nicolas Sarkozy. Au niveau local, Jean-Michel Guérineau a estimé que cette élection municipale représentait une opportunité pour remettre Bourges sur les rails d’une « gestion plus humaine et plus ouverte », l’écoute étant selon lui, la « marque de fabrique de la gauche ». Pour sa part, Jean-François Babouin (MRC) avait prévenu que le programme de la gauche « ne promettait pas la lune » mais était « courageux, ambitieux et généreux ». Joël Crotté s’était dit quant à lui convaincu que la gauche unie donnerait « un sens à l’écologie et à l’économie » face à « l’égo-logie » de l’ancien ministre de l’environnement Serge Lepeltier. Représentant la société civile, Zehira Ben Ahmed a insisté sur la nécessité « qu’aucun citoyen berruyer ne soit laissé sur le côté de la route ».

Mais c’est encore Colette Cordat (Lutte Ouvrière), seule véritable opposante à la politique du maire sortant durant de longues années, qui s’est montré la plus offensive et la plus concrète dans sa critique. « Il faut délivrer la ville de la mainmise de la droite avec sa politique de diminution des logements sociaux, de hausse des tarifs municipaux, de services collectifs livrés aux sociétés privées, d’approbation à l’expulsion de sans papiers et sa politique salariale bafouée ! La droite à Bourges, 13 ans, cela suffit ! »

Pas de doute, la gauche unie est vraiment à gauche. Au moins dans le discours. Quant à savoir si elle aura le courage de respecter ses principes et de mettre en oeuvre ses propositions...

Liste de la Gauche Unie : « une équipe pour faire gagner Bourges »

commentaires
Une Gauche qui décoiffe heureusement ! - 23 janvier 2008 à 10:09

Comme l’écrit si bien JMP, la Gauche ronronne.. Mais heureureusement d’autres sont réveillés et tentent d’animer un peu le landerneau local !Et alors que Serge Lepeltier lui-même, reconnaît que la liste de la Gauche Unie a collaboré avec lui pour près de 98 % , histoire de présenter un visage honorable qui ne gêne aucun apparatchik du public ou de privé…Yann Galut continue à ne pas hésiter à s’emplafonner les élites du pouvoir. Ainsi, après avoir dénoncé le scandale des expulsions des sans papiers, après avoir critiqué la programmation homophobe au dernier PDB, après avoir soutenu le collectif contre les violences commises lors du dernier PDB…Yann Galut s’oppose frontalement au Préfet sur la question de la nouvelle Loi anti-Tabac. Sachant le bloc uniforme pour lutter contre les « ravages » du tabac qui rassemble à nouveau Gauche et Droite, Galut fait preuve de courage en accompagnant juridiquement Leïla Bouhaja, patronne du Salon de thé chicha Safran et Canelle (situé avenue du 11 Novembre), contrainte de fermer son établissement convivial. Leurs arguments sont imparables : à partir du moment où ce salon est objectivement consacré à la fumette du narguilé, pourquoi appliquer la Loi anti-tabac qui concerne des endroits où fumeurs et non-fumeurs se côtoient ? Leïla a investi près de 20.000 Euros et paye un loyer de 1100 Euros par mois… On peut donc comprendre qu’elle est totalement anéantie. Yann Galut, qui défend Leïla face à la Préfecture et réclame des indemnités à l’Etat pour fermeture abusive, est prêt à aller jusqu’au bout du combat : si rien ne bouge, il est prêt à mener la lutte jusqu’au Tribunal administratif. Encore une fois, si les actes, plus que les belles paroles, ont encore une signification, on peut légitimement croire à la candidature de Yann galut comme porteur d’une vraie voie de gauche au prochaine élection cantonale sur le quartier de l’Aéroport ! Autre originalité pour ces cantonales soporifiques au possible… Et c’est avec Olivier Rivet, candidat « divers Gauche » sur les quartiers Nord qui vient foutre un bordel salvateur ! Car rappelons quand même que dans le même temps où les Municipales auront lieu, nous serons amenés à renouveler une grosse partie du Conseil Général. Pas vraiment passionnant ? Tu parles : quand on sait que la Droite a perdu d’un seul siège la majorité…Cela revient à dire que la Gauche tient le manche du pouvoir à une seule voix près ! Or, dans ce climat très tendu, un être ô combien étonnant vient foutre un bordel tonitruant dans ce qui aurait dû être une élection sans surprise. En effet, le canton I est à renouveler et l’admirable et incontestée élue communiste Jacqueline Jacquet ne se représente pas pour raison de santé…laissant sa place à Jean-Michel Guérineau, membre de l’élite communiste, numéro 2 sur la liste « La Gauche Unie » aux Municipales et Attaché Parlementaire du Député communiste Jean-Claude Sandrier. Logiquement, tout était plié car en outre, la Droite UMP, en présentant Thierry Poisle, gentil mais vraiment transparent, semblait ne se faire aucune illusion sur ce canton populaire des Quartiers Nord de Bourges, traditionnellement bastion du P.C. Seulement voilà, tandis que toute la Gauche est censé marcher au pas pour ne présenter qu’un seul candidat d’une option unie rassemblant P.C., P.S., Verts, MDC et L.O., voilà-t-il pas que surgit un candidat Divers Gauche en la personne de….Olivier Rivet, enfant de la DASS, fils spirituel de Jacques Rimbaud….mais aussi l’inénarrable patron de boîtes Homo, ex-voleur d’urne, grand occupant de la Sainte Cathédrale Catho et toujours engagé contre l’homophobie et le Front National. Et alors là, ça décoiffe ! Déjà en début d’année scolaire, Rivet s’était permis l’achat de plusieurs affiche Giraudy en 4m par 3 pour afficher sa trogne souriante avec ce message énigmatique à l’adresse du Maire Serge Lepeltier : « Cette année, je ne serai pas moins Gay ! ». Un acte courageux et onéreux qui s’inscrivait dans la lutte d’Olivier Rivet face à la résistance de Lepeltier qui hésitait à autoriser l’ouverture de la boîte « le Q » en plein Centre-ville ! Et pour sa campagne aux cantonales, l’atmosphère festive qu’il influe, semble séduire de plus en plus d’électeurs. Car alors que les 2 candidats des grands partis – tous deux Attachés parlementaires – semblent scotchés en face en face, Rivet multiplie ses interventions sur le marché de la Chancellerie mais aussi avec une équipe de communication efficace et bariolée qui n’a pas hésité à louer un immense semi-remorque ventant les mérites d’Olivier Rivet se proclamant « n’être l’attaché de personne ! ». Là où ça se corse, c’est quant le candidat divers Gauche emmanche le très respectable P.C. Max Camuzat pour une question de projet d’installation d’un Commissariat dans les Quartiers Nord. Proposition du Parti Communiste : installer l’institution policière sur les Boulevards. Evidemment, Rivet réagit dans la presse : « Quoi, un communiste qui ne pense même pas que le commissariat doit surtout profiter à la Chancellerie…et donc être installé en plein cœur du quartier ??? ». Du coup, le P.C. s’inquiète et va même jusqu’à demander à Rivet « pour qui il roule » ? « Pas pour Lepeltier ni le F.N. ! » a-t-il répondu ! Autre coup de Trafalgar pour ses concurrents de Droite et de Gauche officielle : les R.G. toujours à l’affût, enregistreraient une montée irrésistible de Rivet dans les intentions de vote ! Bref, une cantonale qui, quoiqu’il arrive, devrait être festive et très rose, ce qui, il faut bien le reconnaître, animera une campagne plus que morne au regard de l’enjeu pour la politique du Département !


#9872
Une Gauche qui décoiffe heureusement ! - Aude - 23 janvier 2008 à  10:38

Cher anonyme, on dirait un message à la zelda.

D’accord la loi anti tabac, elle est un peu toute pourrie (et je dis ça parce que je fume sinon je la trouverai surement excellente) mais de là à dire que Yann Galut représente la vraie gauche, je m’en étouffe. Il y a quelques années, il représentait la vraie gauche, maintenant c’est un ségoleniste reconnu, un social démocrate quoi.

Une étude de ce changement de cap pourrait être interessante si il n’y avait pas moult possibilités d’explications. Une me parait quand même la plus proche de ce que je connais de lui, cet homme est opportuniste. Lorsqu’il était de bon ton de faire parti de l’aile gauche du PS, il faisait parti de l’aile gauche, lorsque dans les sondages les français disent préférés Ségolène, il soutient Ségolène, après 4échecs consécutifs à St Amand il se présente sur le canton de Bourges 3 (celui qui a le plus voté Royal)avec en ligne de vue la présidence du conseil général dans 3 ans. Et comme moi aussi j’ai des dons de voyance... il va aller habiter ST Doulchard pour pouvoir se présenter à la députation sur Bourges- Vierzon face/à la place de Jean- Claude Sandrier.

Je trouve ça beaucoup plus pathétique que décoiffant !

#9874 | Répond au message #9872
La gauche unie en ordre de bataille - NANTIS - 16 janvier 2008 à 17:49

"La croissance de la population de Bourges est confirmée
mardi 8 janvier 2008
Toute mon action tend à ce que Bourges soit une ville qui se projette dans l’avenir.

Le meilleur indice est celui du nombre d’habitants. Après avoir atteint un plancher, il a depuis plusieurs années recommencé à augmenter.

Le chiffre le plus bas évalué par l’INSEE, chiffre qui m’avait paru contestable, était de 69 000 habitants.

Après quatre recensements partiels, il est aujourd’hui estimé à 71 000 habitants dans une évolution positive. C’est une très bonne nouvelle en ce début d’année."

Voila le menssonge de Monsieur LEPELLETIER, pour cela il faut lire la NR du 16 janvier 2008.


#9730
La gauche unie en ordre de bataille - Aude - 16 janvier 2008 à  19:54

la pinailleuse de service vous informe :

mensonge avec un seul "s" et Lepeltier avec un seul "l"

#9740 | Répond au message #9730
Irène veut un débat aves Serge - B.Javerliat - 16 janvier 2008 à 14:36

Irène Félix a pris l’initiative de proposer un débat à Serge Lepeltier.
"J’ai suggéré dans le courrier que je lui ai adressé ce jour que ce débat se tienne sous le regard des médias locaux. C’est, me semble-t-il, la solution la plus efficace pour que le plus grand nombre de citoyens en aient connaissance." dit-elle.
Attention, donc : seulement entre gens bien : Elle, Lui, et les Medias Locaux
Pas question d’inviter les électeurs ne serait-ce qu’a y assister. De toutes manières, ils ne comprennent rien à la politique, et les "Medias Locaux" sont très forts pour bien expliquer.
Décidemment, déni de démocratie, peut-être pas, mépris des électeurs sûrement ;-)


#9715
Irène veut un débat aves Serge - Bison ravi - 16 janvier 2008 à  18:00

Le terme "médias" n’évoque pas uniquement la presse écrite. Si le débat est retransmis en direct à la radio ou sur France 3, par exemple, tout le monde pourra en profiter, non ? L’Agitateur auusi fait partie des "médias locaux" d’ailleurs. Parler de mépris des électeurs est complètement gratuit.Par contre, les électeurs seraient méprisés si un tel débat n’avait pas lieu...

#9733 | Répond au message #9715
Irène veut un débat avec Serge - B. Javerliat - 16 janvier 2008 à  18:22

Si le débat est retransmis en direct à la radio ou sur France 3, par exemple, tout le monde pourra en profiter, non ?

Attendez, faut pas être naïf non plus ! Sur quel créneau voulez-vous que France 3 diffuse un débat à Bourges en direct ? Ou alors ce sera un débat à la France 3 Centre comme on en a vu durant les législatives, de quelques dizaines de minutes avec les questions convenues du journaliste du cru ? C’est mieux que rien, je vous l’accorde.

Par contre, une radio locale (il n’en reste qu’une) aurait son rôle à jouer dans cette initiative, en permettant un débat beaucoup plus long.

Ce que je voulais souligner dans mon post, c’est qu’il parait difficile aux professionnels de la politique de sortir du milieu des professionnels de la profession ;-)

Personnellement, je verrais bien un débat en public, au Palais des Congrès par exemple. Ca devrait faire salle comble.

Mais vous avez raison, les électeurs seraient méprisés si un tel débat n’avait pas lieu, quelle qu’en soit sa forme. Et il faut reconnaitre à Irène Félix le courage d’en avoir pris l’initiative. S. Lepeltier peut difficilement refuser.

#9735 | Répond au message #9733
Irène veut un débat aves Serge - B. Javerliat - 24 janvier 2008 à  10:02

Comme prévu, le débat entre S. Lepeltier et I. Félix aura lieu sans la présence du public. Il se déroulera le 26 février prochain dans les locaux du Berry Républicain "en présence de la presse". Nous devrons donc nous contenter de retranscriptions.

#9903 | Répond au message #9733
Irène veut un débat aves Serge - B. Javerliat - 29 janvier 2008 à  13:38

Irène Félix confirme que le débat aura lieu en la seule présence des "media locaux", à savoir le BR et la NR.

On sait maintenant que, pour I.Félix, l’Agitateur n’est pas un medialoco ! A moins que l’Agitateur nous prépare une grande interview en 3 volets d’I. Félix, ce qui compenserait.

#10105 | Répond au message #9715
Irène veut un débat aves Serge - Jean-Michel Pinon - 29 janvier 2008 à  14:04

C’est sûrement que le BR et la NR sont des journaux plus sérieux et professionnels que nous. Bref, on reste entre personnes du même monde, on choisi ses contradicteurs, on choisi aussi ses petits journalistes... Pas grave. On ne va pas en tomber malade.

#10107 | Répond au message #10105
Irène veut un débat aves Serge - Aude - 29 janvier 2008 à  15:02

Vous avez tout compris Monsieur Pinon bravo !

#10109 | Répond au message #10107
Irène veut un débat aves Serge - Jean-Michel Pinon - 29 janvier 2008 à  15:38

C’est moins compliqué que les messages de marc avec les épisodes festen !!

#10110 | Répond au message #10109
Irène veut un débat aves Serge - Aude - 29 janvier 2008 à  15:42

C’est moi ou vous n’avez plus personne sur qui taper en ce moment et c’est Marc et moi qui allons prendre.

Surtout dites le nous qu’on enfile nos cirés, capuches et bottes.

#10111 | Répond au message #10110
Irène veut un débat aves Serge - Jean-Michel Pinon - 29 janvier 2008 à  15:46

Si si j’ai une bonne petite liste, patience...

#10112 | Répond au message #10111
Irène veut un débat aves Serge - marc thibault - 29 janvier 2008 à  15:54

attention quand même ,à ne pas trop rire.Irène est une excellente débateuse et quand elle veut s’en donner la peine et parce que l’enjeu est important,elle sait faire mouche.Elle est d’ailleurs parfaitemetn adaptée aux jeux de la télévision qui sont encore plus sans pitié que ceux de la presse.

#10113 | Répond au message #10112
Irène veut un débat aves Serge - Aude - 29 janvier 2008 à  16:03

Ce n’est pas souvent que je défends Irène mais Marc a parfaitement raison, elle en a sous la pédale et peut réserver quelques surprises.

#10114 | Répond au message #10113
La gauche unie en ordre de bataille - 15 janvier 2008 à 19:25

Bah, ché pas si la La liste qui s’appelle "La Gauche Unie" est vraiment unie ou si elle regroupe toute la gauche. En tout cas, voilà une liste de Gauche qu’est pas dans la liste "La Gauche Unie" !

A GAUCHE BOURGES ! La gauche anti-capitaliste doit être présente au premier tour des élections municipales !
Quelle est la nécessité d’une liste de gauche anti-capitaliste ? Nous estimons que notre devoir est d’apporter une alternative aux électeurs par une gauche porteuse d’un projet alternatif et anti-capitaliste.
Proposer une liste au premier tour est donc une nécessité démocratique. Nous pensons que les listes de gauche anticapitaliste sont plus efficaces lorsqu’elles sont indépendantes des partis porteurs du projet
social libéral. Il faut aux élections municipales une liste de gauche pour l’urgence sociale aussi fidèle aux travailleurs, aux précaires et à tous les Sans (travail, logement, papiers…) que Serge Lepeltier et l’UMP le sont aux possédants.
Il faut faire barrage à ce maire autoritaire et à la droite qui imposent leurs projets aux habitants sans les impliquer. Notre liste doit regrouper les partis, mouvements et individus qui représentent la résistance au discours fataliste qui nous réduit à un choix binaire : accepter la mutation vers un système inégalitaire porté par la droite ou soutenir des formations de gauche qui n’ont rien fait pour le contrer.

Il faut pour cela :Une liste qui, sur le plan municipal :
Se battra pour la remunicipalisation, sous contrôle de la population, des services privatisés (ordures ménagères, restauration scolaire, salles de spectacle, etc.).
Donnera la priorité au développement des services publics pour répondre aux besoins sociaux et vitaux du plus grand nombre – services de logement social, de petite enfance, de 4ème
âge, de gestion de l’eau, de transport etc.
S’engagera pour chaque équipement municipal à préserver l’environnement, Défendra la démocratie directe et participative contre la professionnalisation politique et contre l’opacité du fonctionnement des communautés de communes et agglos.

Sur le plan national :

Une liste résolument opposée à ce gouvernement de combat et à ses commanditaires : actionnaires et patrons des entreprises privées, pour qui la rentabilité de leur capital importe bien plus que l’insécurité sociale, le gâchis écologique, les discriminations racistes sexistes et homophobes, l’écrasement des aspirations de chaque individu sous la loi du profit.

Une liste totalement indépendante du PS et de ses alliés qui se sont révélés incapables de s’opposer à la montée du libéralisme, au développement des inégalités depuis trente ans et se montrent aujourd’hui même incapables d’être indépendants de la droite et de ses idées.

Des Élus de rupture avec les logiques capitalistes qui feraient le choix de se situer dans l’opposition à une municipalité de droite et dans la totale indépendance d’une municipalité de la gauche institutionnelle.
Contacts :agauche@bourges18.fr Tél : 0877511513 - Site : http://www.gauchealternative18.fr/


#9666
La gauche unie en ordre de bataille - Aude - 16 janvier 2008 à  09:02

Là aussi j’ai du mal à voir le rapport avec le sujet de base.

#9691 | Répond au message #9666
La gauche unie en ordre de bataille - bombix - 16 janvier 2008 à  09:23

Il est pour le moins ténu. Disons que la Gauche Alternative 18 use et abuse quelque peu des forums de l’Agitateur pour marteler son message. Nous avons déjà supprimé quelques copier/coller superfetatoires ; celui-ci pourrait bien aussi passer à la trappe. Il est dommage que la Gauche Alternative se dispense de respecter les règles qui s’appliquent à tous. Pour mémoire, nous avions en évaluation un article beaucoup plus long, (et qui reprenait à peu près ce qui est dit dans ce message) mais que nous n’avons pas passé, car il s’agissait en fait d’un tract distribué sous différentes formes. Pour rappel, nous ne publions que des articles originaux.

#9692 | Répond au message #9691
La gauche unie en ordre de bataille - 16 janvier 2008 à  11:30

"Ténu" ??? Cher Bombix, vous employez ce terme et en l’analysant, je bascule vers ce que souhaitais absolument éviter, en clair : la sensation que vous commencez à sérieusement asphyxier l’Agitateur, non par vos articles (brillants par la qualité des analyses) mais plus sûrement par ce rôle de censeur qui utilise l’argument du Hors Sujet de plus en plus fréquemment. Je n’irai pas jusqu’à vous comparer à Bourges Info comme le fait M. Javerliat, suite à la censure d’un message concernant justement le bienfait de la création d’une troisième, voire d’une quatrième liste. Est-ce si essentiel pour vous qu’il n’y ait que 2 listes pour les municipales à Bourges ? La quantité de « Hors sujet » qui a sévi sur ce site le laisse penser…J’appréhende la réaction de votre avocat fidèle en la personne de Mister K qui préside depuis tant d’années aux destinées de ce site. Cela dit, j’anticipe la fessée en vous rappelant que si le message signalant la création de la liste "A Gauche Bourges" figure juste en dessous de l’article de JMP sur la liste "La Gauche unie" et vous aurez du mal à faire croire à tous les internautes que son rapport est "ténu". Pourquoi : 1. L’article de JMP - comme tous ceux concernant cette liste - rappelle que la liste conduite par le P.S. a réussi ce tour de force de rassembler "Toute" la Gauche au prix d’un grand écart douloureux. Dans ce cas, l’annonce de la création d’une seconde liste de Gauche est fondamentale et non pas "ténu", non ?
2. JMP conclut son article par un doute qui fait honneur à son intelligence : « Pas de doute, la gauche unie est vraiment à gauche. Au moins dans le discours. Quant à savoir si elle aura le courage de respecter ses principes et de mettre en oeuvre ses propositions… » . Que signifie cette conclusion de JMP si ce n’est l’hypothèse d’une unité feinte et factice afin de présenter une belle photo d’union affirmant des engagements qui ne correspondent pas totalement à cette unité ou, pour simplifier : les tensions d’hier entre les partisans du OUI à la constitution européenne et les Nonistes, les affrontements entre les nationalistes chevènementistes et les internationalistes de L.O., les positions du P.S. et du P.C. en matière écologique (ex : le nucléaire) face aux exigences des Verts, les antinomies absolues entre le socialisme version Tony Blair et les partisans d’une révolution prolétarienne de L.O., les combats entre un P.S. Fabusien et un P.S. version Royal, etc, etc … La liste est tellement longue que l’annonce d’une seconde liste de Gauche, plus sincère, moins calculatrice et surtout plus unitaire est, reconnaissez le, cher Bombix, plus qu’un lien « ténu » avec les analyses de JMP…

#9702 | Répond au message #9692
La gauche unie en ordre de bataille - bombix - 16 janvier 2008 à  11:38

Je ne répondrai pas. Il y a une charte. On l’applique, ça prend du temps et de l’énergie. Si vous ne voulez pas comprendre, tant pis pour vous. La droite nous accuse de censurer, la gauche également, et maintenant l’extrême-gauche. La pression sur l’Agitateur augmente. Mais on tiendra bon. Quand vous vous serez décidé à être un peu plus de bonne foi, je discuterai avec vous.

#9704 | Répond au message #9702
La gauche unie en ordre de bataille - 16 janvier 2008 à  14:02

"Je refuse d’entrer dans ce débat de bas niveau. Je traite des idées et je crois en l’humanisme". dixit roland narboux. Cet argument de RN figurant sur votre site à la suite de la brève "Bourges Info - Bourges Intox" semble résonner avec votre "Quand vous serez décidé à être un peu plus de bonne foi, je discuterai avec vous". Pourquoi ne pas vouloir débattre sur la stratégie adoptée par la liste "La Gauche unie" tout autant que sur la création de la liste "A Gauche Bourges !" ? Une chose est au moins certaine : la liste de Droite sera tout aussi hétéroclite, entre des Modem qui trahissent Bayrou, des faux UMP anti Sarkos qui se cachent derrière un parti radical quasiment oublié, des vrais Sarkos destinés à récolter les voix du FN, un seul Sarko anti FN bien connu (Ph. Bensac), le tout conduit par un maire sortant qui défend jusqu’au bout les choix du privé et du libéralisme.Cela dit, étrangement, quand on tape sur la Droite sur ce site, vous semblez, cher Bombix, être moins exigeant et en aucun vous n’avez parlez de "mauvaise foi" (au fait, on ne s’est jamais rencontré mais jamais au grand jamais, je nous ai accusé de "mauvaise foi"). Par contre, dès que l’on veut se pencher sur les choix de la gauche, tout change...La "mauvaise foi" apparaît. Je ne vous en veux pas et j’accepte volontiers votre jugement moral à mon égard. Vous avez depuis quelque temps réussi à vous imposer sur l’Agitateur. Bravo pour votre prise de contrôle, félicitation pour votre adéquation avec Mister K. et veuillez m’excuser si vous avez ressenti comme une agression cette tentative de vouloir analyser l’opportunité d’une liste radicalement de Gauche. Enfin, lorsque ce site fait la part belle (et tant mieux) au "Café décroissant" qui prône la lutte contre les dérives néolibérales mais aussi à une analyse sur la liste "La Gauche unie" mais aussi à la liste de B Laverjeat, je ne vois pas en quoi les messages concernant la création de la liste de la L.C.R. relevait du Hors Sujet, encore moins de la tentative d’inonder le site par cette info. Mais, là encore, si vous avez ressenti cette joie comme une agression, veuillez encore m’en excuser. Cordialement. P.S. : j’espère ne pas encore avoir fait preuve de "mauvaise foi". Si tel est le cas, fusillez-moi.

#9712 | Répond au message #9704
La gauche unie en ordre de bataille - B.Javerliat - 16 janvier 2008 à  14:19

mais aussi à la liste de B Laverjeat

B Javerliat, svp. Je sais c’est très dur à se rappeler ;-)

#9714 | Répond au message #9712
[HS] - La gauche unie en ordre de bataille - Mister K - 16 janvier 2008 à  14:44

Une réponse simple et pas subtile à votre message serait : vous n’êtes pas administrateur.

Pourquoi ne pas vouloir débattre sur la stratégie adoptée par la liste "La Gauche unie" tout autant que sur la création de la liste "A Gauche Bourges !

C’est moi qui ai laissé deux messages de "A Gauche Bourges" sur deux articles différents, et j’ai hésité à n’en laisser qu’un. Je peux donc en parler. J’en ai quand même sucré 3 hier. Tout cela ce n’était ni pour faire la promo de cette liste, ni pour la censurer. Ce qui est drôle, c’est qu’un autre intervenant affirme la chose suivante : "je suis aussi d’accord sur le fait que bombix fait la promo de la liste "La Gauche Unie". Euh, je répondrais, mais visiblement, tout le monde n’a pas la même vision des choses ;-)

Vous avez depuis quelque temps réussi à vous imposer sur l’Agitateur. Bravo pour votre prise de contrôle, félicitation pour votre adéquation avec Mister K.

Vous dites vraiment n’importe quoi, sans savoir... Vous vous faites un film comme on dit.

Enfin, lorsque ce site fait la part belle (et tant mieux) au "Café décroissant" qui prône la lutte contre les dérives néolibérales mais aussi à une analyse sur la liste "La Gauche unie" mais aussi à la liste de B Laverjeat, je ne vois pas en quoi les messages concernant la création de la liste de la L.C.R. relevait du Hors Sujet, encore moins de la tentative d’inonder le site par cette info.

Et bien moi je vous le dis, c’était HS pour la liste de Gauche, car le même message sur au moins 5 articles. Quelqu’un de la liste l’a reconnu (bravo !), donc ne vous faites pas plus royaliste que le roi (si j’ose dire ;-)) Pour le reste, il n’y a pas de sujet.

J’espère ne pas encore avoir fait preuve de "mauvaise foi"

Ben...comment dire. Mais nous sommes pacifiques.

#9716 | Répond au message #9712
[HS] - La gauche unie en ordre de bataille - 16 janvier 2008 à  15:11

Bah, certes vous êtes pacifique. Moi aussi, ça tombe bien. Cela dit, je suis tenace et sans vouloir accuser personne, je m’étonne de votre sévérité qui pourrait me conduire (comme d’autres) à fuir votre site d’expression libre.? Mais, rassurez-vous, j’ai plus de patience que certains contributeurs "historiques" à l’image de Philippe Bensac dont la disparition de ses contributions sur votre site me semble révélatrice.Tout comme JMP, je ne partage absolument pas les idées de ce M ; Bensac. Mais, bon, c’était un contributeur intéressant puisqu’il était l’un des rares à être de Droite sur ce site, je pense. Enfin, si ma mémoire est bonne, il a écrit un livre courageux avec JMP, qui, si je ne m’abuse, est un membre important de votre site...mais peut-être n’est-il pas un adminsitrateur ? Et-ce que cela signifie que Bensac avait voulu "prendre en otage" l’Agitateur, ou qu’il n’avait pas respecté votre "Charte" ? A moins qu’on l’ait poussé à dégager du site. Bref, ce que je veux dire par là, c’est qu’il est dommage que l’on perde des contributeurs, au prétexte de querelles sur la "Charte" et les "Hors sujets". Après tout, comme vous les dites, nous sommes pacifistes.

#9717 | Répond au message #9716
[HS] - La gauche unie en ordre de bataille - bombix - 16 janvier 2008 à  15:37

Bref, ce que je veux dire par là, c’est qu’il est dommage que l’on perde des contributeurs, au prétexte de querelles sur la "Charte" et les "Hors sujets".

Si vous avez déjà compris que seul le respect de la Charte éditoriale justifiait notre "sévérité", vous êtes sur la bonne voie. Peut-être finirez-vous par comprendre que sans Charte, ce site aurait déjà explosé depuis longtemps. La Charte éditoriale ne limite pas la liberté d’expression, elle l’encadre et au bout du compte la rend possible.

Concernant P. Bensac, il a décidé tout seul comme un grand de ne plus participer à l’Agitateur pendant la campagne électorale.

Cordial.

#9719 | Répond au message #9717
La gauche unie en ordre de bataille - Aude - 16 janvier 2008 à  12:09

C’est la façon que vous avez de copier-coller votre tract sur tous les sujets qui est déplacé. Vous savez il existe un super moyen de faire connaitre ses idées, ça s’appelle la "dif" un petit tour le soir dans les rues, un petit tract dans les boites aux lettres et hop on a fait un début de campagne. Faire du martelage comme vous le faites depuis hier soir sur l’agitateur ne sert pas à grand chose sinon à "agacer" les lecteurs et futurs électeurs.

Si vous voulez que je vous apprenne à faire campagne n’hésitez pas ;-)

#9708 | Répond au message #9702
La gauche unie en ordre de bataille - Eulalie - 16 janvier 2008 à  13:05

"à agacer les lecteurs et futurs électeurs" Moi ça m’agace pas. Enfin, je n’y suis pas depuis hier soir, et ça ne me choque pas que la gauche-anticapitaliste mette son message sous cet article aussi. Je trouve que ça fait débat.

#9709 | Répond au message #9708
La gauche unie en ordre de bataille - Thomas R. - 16 janvier 2008 à  13:15

Merci de votre coup de main Aude, on en attends pas moins....

sérieusement je comprends les modérateurs, on est pas la pour "flooder"

merci pour les explications claires. sincérement. reprenons les débats subtilement.

ThomasR /liste a gauche bourges

#9710 | Répond au message #9708
La gauche unie en ordre de bataille - bombix - 16 janvier 2008 à  13:26

merci pour les explications claires. sincérement. reprenons les débats subtilement.

Merci à vous, l’honnêteté se faisant rare. Pour les débats, l’Agitateur est là pour les encourager et les susciter, à condition de respecter des règles établies par une Charte, claire, nette, dont chacun peut prendre connaissance. Donc, si vous nous proposez un article original, nous le publierons, comme nous l’avons fait pour les articles de B. Javerliat.

Cordial.

#9711 | Répond au message #9710
La gauche unie en ordre de bataille - Aude - 16 janvier 2008 à  19:48

c’est quand vous voulez pour le coup de main ;) je me sens seule en ce moment lol

#9739 | Répond au message #9710
La gauche unie en ordre de bataille - Thomas R. - 16 janvier 2008 à  20:30

Pour nous joindre :

agauche@bourges18.fr ou le 0877511513

n’hésitez pas Aude, choississez...

Thomas R

#9744 | Répond au message #9739
La gauche unie en ordre de bataille - R. Capescours - 26 janvier 2008 à  17:37

A Bourges l’élection municipale se jouera de toute évidence au premier tour. La droite est unie derrière Serge Lepeltier et curieusement le Front national ne présente pas de liste. Le Maire sait depuis les législatives que la gauche peut être à nouveau majoritaire dans la ville et que si elle est unie, il peut perdre la ville.

Jusqu’ici, à gauche tout le monde a fait des efforts pour jouer la gagne. Le PC a su faire preuve d’altruisme. Le PS de pragmatisme s’est gardé de vouloir être hégémonique. Les verts comme le MRC ont joué le jeu. Lutte Ouvrière qui n’a rien renié de ses idées, a tiré les leçons du passé et préféré de prendre sa part à la victoire plutôt que d’être montré du doigt comme responsable de la défaite. De nombreux militants associatifs ont franchi le pas parce qu’ils veulent vraiment que cela change à Bourges...

Mais voilà, il reste à Bourges une petite douzaine d’éternels adeptes de la contestatation pour la contestation, de donneurs de leçons en tous genres.

D’abord, il s’agit de deux ou trois encartés à la LCR qui, après avoir reçu leurs cartes de Paris par la poste, attendent sans rien faire et les bras ballants le grand soir de la révolution prolétarienne autrefois promis par Krivine et rajeuni par Besancenot. Mais on en a encore jamais vu un seul soutenir les travailleurs en lutte à Bourges ou faire la moindre déclaration ou action contre Lepeltier, Fromion ou Cosyns depuis qu’ils sont élus. Aucun n’a d’ailleurs montré le bout de son nez à la manif berruyère de cette semaine pour le pouvoir d’achat. Leur force, c’est d’être les dépositaires locaux du logo LCR. On attend encore leur premier tract contre la politique de Sarkozy.

Et puis il y a le petit groupe de libertaires ardents promoteurs de la décroissance, pilotés de main de maître par ce bon vieux J-L-J dont l’unique ambition dans la vie semble d’être le porteur de contradiction et le faiseur de division dans tous les mouvements auxquels il a adhéré et qu’il tente toujours de phagocyter dès qu’il les approche. Aujourd’hui, jouant sur l’inexpérience et la crédulité des deux ou trois petits jeunes de la LCR, le père Juju essaie de capter le logo "LCR pour l’apposer sur sa liste" car il a compris qu’il est bien plus porteur que son aura personnelle et que l’étiquette antilibérale qui ne lui ont guère permis de faire plus d’un demi pour cent à l’élection législative de l’an dernier. Décidément, on est bien plus près de la petite magouille politicienne que de la grandeur de la Révolution guévariste !

Le seul problème avec eux, c’est que la victoire ou la défaite de Lepeltier se jouera sans doute entre 49,5 et 51,5 % des voix sur l’ensemble de la ville. Se présenter sur la liste "A gauche Bourges" c’est lui laisser les clés de la ville pour encore au moins six longues années. Lourde responsabilité non ?

#9948 | Répond au message #9666
[MdM] - La gauche unie en ordre de bataille - Mister K - 26 janvier 2008 à  19:08

Le seul problème avec eux, c’est que la victoire ou la défaite de Lepeltier se jouera sans doute entre 49,5 et 51,5 % des voix sur l’ensemble de la ville. Se présenter sur la liste "A gauche Bourges" c’est lui laisser les clés de la ville pour encore au moins six longues années. Lourde responsabilité non ?

Si Serge Lepeltier a plus de 50% des voix, il sera élu, qu’il y ait deux listes, trois listes ou quinze listes.

Sinon, dans la série "Méfiez-vous des Manipulations", vous semblez être vraiment sur la même longueur d’onde que A. Cordelier cher R. Capescours. Vous devriez-vous rencontrer...

#9951 | Répond au message #9948
[MdM] - La gauche unie en ordre de bataille - Aude - 26 janvier 2008 à  20:33

Si Serge Lepeltier a plus de 50% des voix, il sera élu, qu’il y ait deux listes, trois listes ou quinze listes.

Ca fait 10 fois qu’on le dit (on étant monsieur Javerliat et moi même) mais ils ont des problèmes de calcul à Bourges, ils en sont encore à croire que si 51% des électeurs sont pour Lepeltier, y en aura peut être 52% pour la gauche unie... drole de calcul.

#9952 | Répond au message #9951
La gauche unie en ordre de bataille - bombix - 28 janvier 2008 à  11:20

Lutte Ouvrière qui n’a rien renié de ses idées, a tiré les leçons du passé et préféré de prendre sa part à la victoire plutôt que d’être montré du doigt comme responsable de la défaite.

Il est à noter que l’extrême gauche est présente sur la liste d’Irène Félix, et pas seulement par la participation du mouvement Lutte Ouvrière. Par exemple, on remarque la présence de Mathijs SCHOEVAERT porte parole départemental du PCOF. D’après wikipedia, le PCOF est un parti marxiste-léniniste stalinien, pro-albanais. Tout un programme !

Le site du PCOF

#9980 | Répond au message #9948
La gauche unie en ordre de bataille - 14 janvier 2008 à 10:21

C’est dommage.. Avec Frédéric Terrier et quelques autres jeunes "cultureux" de cette liste, on aurait pu espérer entendre le souhait d’une meilleure équité en matière de subventions culturelles, notamment concernant les poids lourds (Printemps de Bourges, etc) qui rendent quasi-impossible un développement harmonieux (et diversifié) de l’offre culturelle dans la ville. Au lieu de cela, on a le sacro-saint pass culture pour les jeunes, imitation palichonne du chèquier CLARC de la région Centre qui existe déjà. Mais bon, on l’aura compris : comme en matière urbaine ou sociale, faut pas trop déranger les puissances en place...ce qui, en fin de compte, ne fera pas grande différence avec les propositions de la Droite ringarde. Mister Giton n’a pas à s’inquiéter : rien ne devrait être critiqué dans son secteur puisque, c’est un fait entendu, "il ne faut jamais fâcher les barons de la culture sans risquer de passer pour un infâme empêcheur de ronronner".


#9598