Archives

Vox Populi et Lab° en concert au Bateau Ivre à Tours

dimanche 16 novembre 2003 à 22:13

Le jeudi 27 novembre le Bateau Ivre à Tours recevra deux pointures de la scène électro française : Vox Populi et Lab°. Le premier nommé propose un concert-témoignage sur l’après guerre en Bosnie Orientale. Plus particulièrement axé sur les survivants de Srebrenica, ce travail se concentre sur le thème de la disparition et du deuil impossible puis sur celui de la renaissance. Vox Populi s’efforce dans ce « documentaire électronique » de poser des questions pertinentes plutôt que de trouver des réponses conciliantes. Avec une vision personnelle subjective de la question : il faut regarder les choses en face et ne jamais baisser les yeux.

Le spectacle se déroule en deux parties. La première, sur le thème de l’après-guerre en Bosnie, passe aux moulinettes numérique 130 photos couleurs en noir et blanc, retravaillées pour une succession de séquences animées et d’images fixes qui sont comme autant de rêveries cruelles. Aline et Stupid Dog sont aux machines pour 30 minutes d’electro ambient noise assez sombre. La deuxième partie louche vers une techno/electro sans concession et des séquences d’images colorées à vocation plus esthétique. Une conception du dancefloor plus proche des raves que des free-parties pour un retour aux fêtes d’il y a quelques années où l’on pouvait danser sans perdre ses tympans et son cerveau.

De son côté, Lab° développe sur scène une identité artistique musicale et vidéographique. La vidéaste de Lab° (membre à part entière du groupe) a réalisé et tourné l’ensemble des scènes qui correspondent à chacun des 11 morceaux du nouvel album. Ce travail résulte en une mise en scène où la musique et la vidéo (toujours mixées en live à partir des différentes sources réalisées) ne font plus qu’un, créant ainsi le scénario de l’ensemble du spectacle proposé. Composé de six musiciens d’une vidéaste et d’un éclairagiste, le groupe Lab° est issu de diverses tendances de la scène underground d’Ile de France mais se caractérise surtout par une influence proche du dub qu’il perçoit d’ailleurs comme une ère d’expression basée sur l’expérimentation et la surprise.

Tarifs et réservations : 13 Euros sur place ou 11 Euros en réservation à Jazz,Rock & Pop/Kimuji/Tek Off ou la Fnac.


Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?