Archives

Camouflet pour Le Courrier Picard

samedi 2 octobre 2004 à 00:00

Après quatre années de procès le journal impertinent amiénois Fakir a été relaxé des poursuites en diffamations menées à son encontre par le quotidien régional Le Courrier Picard, confirmant ainsi en appel la décision du Tribunal de Grande Instance de Paris. Le chef de locale du Courrier Picard a même été condamné à versé au journal Fakir 500 euros de dommages-intérêts au titre du préjudice subi par le petit journal alternatif en terme d’image du fait de cet acharnement judiciaire.

Voir en ligne : Fakir


Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?