Archives

Un site contre la double peine

lundi 18 décembre 2006 à 11:15

Savez-vous que la France utilise toujours ses anciennes colonies comme un bagne ? Elle refuse à ce jour de rapatrier un grand nombre de ses bagnards, des milliers sans doute, envoyés manu militari vers le pays de leur origine, sensé être le leur. Une catégorie d’entre eux est née et a toujours vécu en France.

Ce bannissement des temps modernes, appelé communément double peine, n’a toujours pas été aboli. Nicolas Sarkozy a leurré son peuple. Et partant, tous ceux qui se sont mobilisés pour la cause.

Bien que Azouz Begag, beur de première catégorie, ait été nommé Ministre délégué à la Promotion de l’Égalité des chances, rien a changé. On parle d’"arabe de service".

On se souvient pourtant de son livre "Ahmed de Bourgogne" qui retrace le périple d’Ahmed Beneddif, un cas de double peine revenu clandestinement chez lui au péril de sa vie.

Tout comme Azouz, ces exclus de l’égalité, qui n’ont pas eu la chance de pousser leurs études et ont basculé dans la violence, sont nés ou arrivés jeunes en France.

A la différence de taille : Après avoir purgé leur peine de prison, ils ont été bannis ad vitam eternam de leur pays de sol et de culture et de toute l’Europe. Jetés aux oubliettes. Des pestiférés...

L’un d’entre eux, un artiste peintre, journaliste et écrivain, vient cette semaine de réaliser un site remuant qui nécessite votre attention.

Vous découvrez sur son site des articles étonnants. Vous pourrez aussi y suivre des débats en ligne, participer en proposant des articles et signer la pétition contre le bannissement c’est-à-dire la double peine...

Voici l’adresse du site : http://www.banni-art.net

(Article proposé par Ben Jean Valjean)


Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?

commentaires
Un site contre la double peine - dalila quelqu’un qui voudrait faire changer les choses - 29 décembre 2006 à 19:39

je suis tout a fait d’accord avec vos propos je dis que les enfants de l’immigration n’ont plus rien a prouvé a personne ils sont nés en france ou arrivé dans les années 6O nous ne sommes pas des pestiférés , nous sommes intégrés et d’ailleur,nous l’avons toujour été on parle d’intégration à toute les sauces dés qu’on arrive à l’heure des présidentiels,on nous balance une diarhée verbale sécurité=arabe=immigration=intégration=banlieux=police etc... pourquoi le gouvernement ne prend pas ses responsabilité, pourquoi sommes nous les otages d’une politique qui se sert de cette population que l’on dit instable la guerre est fini depuis 1962 nous nous sommes francais la france est notre terre nourriçière maintenant si nos compatriotes tombe dans les tourments de la justices, ils ont des droits comme tout citoyens français , la double peine est une injustice ,on doit mettre un frein à cela.les droits ne sont pas respectés,je faisait parti de la cimade en 2002 JE m’appelle dalila je me suis rendu a paris en 2002 pour que cette loi soit abbrogée, avec la cimade on a été reçu et écouté, le comble du comble c’est que les députés ne savaient même pas ce qu’était la double peine, les magistrats utilise cette formules idtf a toute les sauces à croire que nous sommes les rebus de la socièté mais dites nous pourquoi autant de mépris


Un site contre la double peine - bombix - 18 décembre 2006 à 20:34

Plusieurs remarques sur votre texte et votre réaction :

1. L’agitateur est un site pluraliste. P. Bensac a le droit de s’y exprimer comme n’importe qui, comme vous, comme tous. Vous faites un mauvais procès à l’Agitateur en soupçonnant qu’il y aurait un traitement de faveur à l’avantage de tel ou tel. De plus c’est un peu maladroit, car c’est quand même vous qui sollicitez la possibilité de vous exprimer dans les colonnes de l’Agitateur ; quand on est invité, on ne commence pas par critiquer la place qu’on vous attribue à table.

Bon, mais tout ça n’est pas très grave.

2. Plus important : je trouve votre texte imprécis et ambigü. Imprécis : comment pouvez vous écrire :

Nicolas Sarkozy a leurré son peuple.

Que je sache, Sarkozy n’est pas encore Président de la République, Dieu nous en préserve. Et même s’il accédait à cette fonction, le peuple français ne serait pas « son » peuple. Le peuple n’appartient qu’à lui-même, en aucun cas à celui qui le représente. Cette façon "monarchiste" de présenter les choses me semble sujette à caution. Par ailleurs, la phrase qui suit immédiatement est pour moi parfaitement incompréhensible :

Et partant, tous ceux qui se sont mobilisés pour la cause.

Que voulez-vous dire ?

3. Sur le fond, il y a surtout ambiguïté quand vous affirmez que les anciennes colonies française sont les bagnes modernes de la République. Les pays d’origine des populations issues de l’immigration ne sont pas des bagnes. Si vous dîtes cela, vous répétez le vieux discours colonialiste et raciste qui oppose les pays des "sauvages" et les pays "civilisés." Hors de la civilisation occidentale, point de salut ? C’est vraiment ce que vous voulez dire ? C’est en tous cas ce qu’on peut comprendre. Et c’est gênant.

4. Tout cela n’enlève rien au problème de la double peine ; vrai problème, vraies douleurs, mais qui justement doit être exposé et défendu avec des nuances et des précisions dans le langage. Puisque vous vous déclarez écrivain, artiste et porte-parole, vous devez avoir cette exigence-là. Sinon, vous ne faites que répéter, inversé, un certain discours occidental sur "l’immigré". Sans faire avancer les choses sur le fond.

5. Vous avez raison pour Azouz Begag. Cet homme est pathétique dans son rôle "d’arabe de service." Et pourtant, il est loin d’être un imbécile. Mystère des gens ...


Un site contre la double peine - Mister K - 19 décembre 2006 à  08:11

1. L’agitateur est un site pluraliste. P. Bensac a le droit de s’y exprimer comme n’importe qui, comme vous, comme tous. Vous faites un mauvais procès à l’Agitateur en soupçonnant qu’il y aurait un traitement de faveur à l’avantage de tel ou tel. De plus c’est un peu maladroit, car c’est quand même vous qui sollicitez la possibilité de vous exprimer dans les colonnes de l’Agitateur ; quand on est invité, on ne commence pas par critiquer la place qu’on vous attribue à table.

Merci Bombix pour cette défense. Tout le monde a effectivement le droit de s’exprimer sur l’Agitateur. Par contre, je pense que l’on peut écrire dans l’Agitateur et le critiquer. L’Agitateur n’est pas parfait. Il y a beaucoup de choses à améliorer. Mais tant qu’à critiquer, autant participer à son amélioration puisque c’est possible. Le mieux est d’être acteur plutôt que spectateur.

Bon, mais tout ça n’est pas très grave.

On est d’accord ;-)

Répondre à ce message #6058 | Répond au message #6054
Un site contre la double peine - Gudule - 19 décembre 2006 à  10:43

oh eh Bombix, Gudule est une réaction de lecteur ! Ce n’est pas Ben Jeanvaljean, auteur de l’article, qui a critiqué la place de son article et fait allusion à Ph. Bensac ! Votre petit 1 est mal placé !
On est pas beaucoup à cette table que déjà on se comprend pas !
Aller, passez- moi le sel, c’est plus simple.

Répondre à ce message #6060 | Répond au message #6054
Un site contre la double peine - bombix - 19 décembre 2006 à  12:48

Oui. Une fois c’est signé Gudule, une autre fois c’est pas signé. Y’a de quoi se mélanger les pinceaux. Mes excuses à Ben Jeanvaljean pour la fausse imputation.

Répondre à ce message #6065 | Répond au message #6060
Un site contre la double peine - Gudule - 18 décembre 2006 à 13:33

Dommage que cet article ne figure que dans les brèves.
J’en ai lu dans l’Agitateur, qui avait droit à là Une et qui est sarkozyste.


Un site contre la double peine - Jean-Michel Pinon - 18 décembre 2006 à  13:49

La raison est simple : l’article aurait dû aller dans la sous rubrique "repérages web", or, il est prévu de mettre en ligne la suite des articles sur Linux Ubuntu. donc, si nous l’avions mis en ligne dans cette rubrique, il ne serait pas resté en ligne plus de quelques jours. En le mettant sous forme de brève, cet article pourra rester en page d’accueil plus longtemps.

Mais bon, c’est quand même assez comique que vous nous traitiez limite de Sarkoziste alors que l’agitateur est justement anti FN...

Répondre à ce message #6051 | Répond au message #6050
Un site contre la double peine - 18 décembre 2006 à  15:03

Non, je ne traite pas l’Agitateur de sarkozyste. Je comparais juste la place de choix qui avait été faite sur Ph. Bensac dans ces pages, et celle qui est faite à cet article-lien. Mais si les brèves sont longues...

Répondre à ce message #6052 | Répond au message #6051
Un site contre la double peine - JMP - 18 décembre 2006 à  22:07

Si c’est un problème de longueur, d’article, sachez que si l’article que l’on nous a proposé avait fait quinze pages, nous l’aurions évidemment publié exactement comme ceux consacrés à P. Bensac ou à d’autres. D’ailleurs si d’autres contributeurs veulent publier des articles complémentaires sur ce sujet dont nous n’avons que trop peu abordé en dix ans d’existence, ce sera avec plaisir.

Répondre à ce message #6055 | Répond au message #6052
Un site contre la double peine - Gudule - 19 décembre 2006 à  11:07

je voulais dire longue en temps d’affichage...
Mais quand je lis le journal, qu’il y a une brève, dans mon petit cerveau ça dit" pas très important" par rapport à l’edito, la une, les articles. Mais comme l’Agitateur fait pas pareil que les journaux , je ferme ma gueule, voilà.

Répondre à ce message #6063 | Répond au message #6055
Un site contre la double peine - JMP - 19 décembre 2006 à  11:27

L’article que l’on nous a envoyé n’est pas très long. Encore qu’il soit arrivé que l’on puisse mettre des contributions plus courtes sous forme d’articles et non de brève. Il s’agit surtout d’un choix pratique. Il y a plusieurs articles qui s’annoncent dans la rubrique où aurait dû figurer l’article sur la double peine, c’est pourquoi il n’aurait pas figuré plus de quelques jours en page d’accueil, d’où la mise en ligne sous forme de brève. Mais, on est bien d’accord, cette contribution aurait mieux sa place sous forme d’article, ce que nous ferons une fois que cette contribution sera resté suffisamment longtemps en première page. Nous utilisons généralement les brèves pour :
- synthèse de communiqués de presse
- annonces d’événements, manifestations etc...
- petites réflexions personnelles
ce qui ne signifie pas que ces infos ne soient pas importantes, bien évidemment.

Répondre à ce message #6064 | Répond au message #6063
Un site contre la double peine - Serial Griffeuse - 24 décembre 2006 à  23:24

Si une breve n’est pas importante, elle ne sert a rien dans un journal. Le but de la breve est justement un condensé d’infos pour amorcer une reflexion, ou prevenir d’un evenement. Il ne faut pas confondre les breves de certains journaux...

Répondre à ce message #6115 | Répond au message #6063