Le temps des maires frénétiques

vendredi 7 décembre 2007 à 15:01

Il n’est pas aisé d’exercer la liberté d’expression à l’égard des élus en province... surtout en période pré-électorale. L’auteur du blog satirique Chartrain « La Piquouse de rappel » s’est vu remettre par huissier, il y a quelques jours, une convocation au Tribunal Correctionnel de Chartres (qui n’a pas encore été démantelé par Rachida Dati). Motif : le maire Jean-Pierre Gorges a déposé une plainte en diffamation car il ne veut pas que ce blog écrive qu’il « traîne des casseroles ». Il s’agit bien entendu d’utiliser un moyen juridique pour éliminer un blog citoyen impertinent qui pourrait être dérangeant pour les municipales de 2008. Heureusement que le ridicule ne tue pas. « La Piquouse a déjà sorti sa batterie de cuisine, les couteaux sont aiguisés (...) Jean-Pierre Gorges réclame la bagatelle de 20.000 euros, alors que les frais de justice vont encore être supportés par les contribuables chartrains » déclare le responsable du site. Voir en ligne : La Piquouse de rappel


Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?

commentaires
Le temps des maires frénétiques - 5 février 2008 à 17:52

Jean-Pierre Gorges (UMP) a perdu la législative de Chartres. Ca devrait calmer ses ardeurs ;-)


Voir en ligne : La république du Centre
#10315