Charte éditoriale

Dernière mise à jour le 09/08/2008
jeudi 15 juin 2006 à 15:55, par Mister K

Si vous êtes un routard du net, que vous connaissez l’Agitateur, cette charte ne devrait pas vous surprendre et ne devrait pas vous apprendre grand-chose ; mais sait-on jamais. Pour les autres, notamment pour les nouveaux lecteurs ou rédacteurs, elle vous permettra de mieux connaître ce webzine et de mieux comprendre les préoccupations quotidiennes de ses administrateurs qui oeuvrent chaque jour à rendre le site meilleur. Bien entendu, cette charte peut évoluer en fonction de vos remarques ou de nos expériences.
Nous espérons qu’elle vous sera utile et répondra aux questions que vous vous posez.

Qu’est-ce que l’Agitateur ?

L’Agitateur est un webzine indépendant, collaboratif, interactif traitant de l’actualité de Bourges et d’ailleurs. Il traite de l’actualité locale voire régionale, nationale ou internationale, de culture, de politique, de médias et multimédias. Mais l’Agitateur sait également être hors du temps en s’éloignant de l’actualité et en traitant des sujets plus pointus, qu’ils soient culturels ou sociétaux. Il fonctionne sans publicité et sans subventions. L’ensemble des contributeurs sont bénévoles. Il est donc réalisé avec peu de moyens, mais avec un souci de qualité. L’histoire de l’Agitateur a commencé en novembre 1997.

Par qui est-il réalisé ?

Il est édité par des citoyens souhaitant se servir d’un des droits les plus précieux : la liberté d’expression.

A qui s’adresse-t-il ?

Il s’adresse à toutes les personnes qui s’intéressent de près ou de loin à la vie de la cité berruyère et de sa région, mais également à ceux qui souhaitent réfléchir et débattre sur des sujets plus globaux. Il s’adresse également aux acteurs associatifs ou syndicaux de la région de Bourges, dont il peut être un relais d’expression.

Comment peut-on participer ?

Outre la possibilité de lire l’Agitateur, il est possible d’y participer de différentes façons :
Charte éditoriale chaque article dispose d’un forum, lieu d’expression. Il est possible de réagir à l’article, d’apporter des remarques.
- il est également possible d’écrire des articles ou brèves. On devient alors rédacteur de l’Agitateur. Pour devenir rédacteur, il suffit de s’inscrire en indiquant un identifiant et une adresse email. Les login et mot de passe sont personnels et ne doivent être divulgués à un tiers sous aucun prétexte. Il est fortement recommandé aux rédacteurs de décrire leurs activités et engagements publics, qu’ils soient politiques ou associatifs, afin de permettre aux lecteurs de pouvoir comprendre au mieux les propos de l’auteur. Ces informations ainsi qu’une photo peuvent être fourni après l’inscription via l’interface privée. En cas de doute sur un éventuel conflit d’intérêt, la publication de l’article pourra être refusée si l’auteur ne décrit pas ses activités.
- en tant que rédacteur, il est possible de participer à la vie du site en procédant à des relectures d’articles avant publication, en apportant des remarques, avis ou corrections sur les forums privés de l’Agitateur. Vous participez ainsi au comité de rédaction de l’Agitateur. Toutes les remarques ou discussions concernant un article ou une brève et réalisées sur l’interface privée de l’Agitateur doivent rester privées. Tout rédacteur contrevenant à cette éthique simple sera exclus de la liste des rédacteurs de l’Agitateur.
- il est enfin possible de devenir administrateur de l’Agitateur. Cela s’adresse à des rédacteurs expérimentés et motivés. Les administrateurs doivent entre autre procéder à la relecture des articles avant publication, veiller à ce que ceux-ci respectent la présente charte éditoriale, modérer les messages ou articles qui ne
respectent pas la présente charte, réaliser la communication avec les différents acteurs internes (rédacteurs ou lecteurs) ou externes à l’Agitateur, veiller au bon fonctionnement technique du site, animer le site et être force de proposition pour ses évolutions.

Quels sont les outils utilisés par l’Agitateur ?

L’outil principalement utilisé est SPIP, un logiciel libre dédié à la publication sur le web. En fonction des besoins, les outils de communication comme le mail ou des messageries instantanées peuvent être également utilisés. Pour lire et participer à l’Agitateur, il est donc nécessaire d’avoir accès à internet. Outre les accès privés qui se banalisent, il existe un certain nombre d’accès publics à Bourges et dans les environs.

Quelles règles doit respecter un article sur l’Agitateur ?

Sur la forme il doit comporter au minimum :
- un titre explicite, qui décrit bien le sujet de l’article et qui ne soit pas trop long
- un chapeau qui introduit le sujet et le contexte de l’article
- un corps d’article qui ne doit pas être trop long, qui doit essayer de répondre aux questions basiques que peut se poser le lecteur avant d’aller plus loin. Il doit être aéré, organisé en paragraphes, disposer d’intertitres, utiliser les liens hypertextes ou les notes de bas de page quand c’est approprié
- l’article peut comporter un petit nombre d’images ou illustrations, la taille de ses images devant respecter la mise en page du site
- le tout doit être écrit en français en respectant les règles habituellement admises en typographie française.

Sur le fond, le sujet de l’article doit pouvoir s’insérer
naturellement dans les rubriques existantes. Si des informations incluses dans l’article ont été reprises dans d’autres publications, l’auteur doit citer ses sources. Tout article comportant des attaques personnelles, des propos non vérifiables, obscènes, publicitaires, racistes ou antisémites sera refusé par les administrateurs.

Les annonces, communiqués de presse font l’objet de brèves.

De manière générale, les devoirs édictés dans la Déclaration des devoirs et des droits des journalistes doivent être respectés par les rédacteurs de l’Agitateur. Ces devoirs essentiels des rédacteurs dans la recherche, la rédaction et le commentaire des événements, sont :

  1. respecter la vérité, quelles qu’en puissent être les conséquences pour lui-même, et ce, en raison du droit que le public à de connaître ;
  2. défendre la liberté de l’information, du commentaire et de la critique ;
  3. publier seulement les informations dont l’origine est connue ou les accompagner, si c’est nécessaire, des réserves qui s’imposent ; ne pas supprimer les informations essentielles et ne pas altérer les textes et les documents ;
  4. ne pas user de méthodes déloyales pour obtenir des informations, des photographies et des documents ;
  5. s’obliger à respecter la vie privée des personnes ;
  6. rectifier toute information publiée qui se révèle inexacte ;
  7. ne pas divulguer la source des informations obtenues confidentiellement ;
  8. s’interdire le plagiat, la calomnie, la diffamation, les accusations sans fondement ainsi que de recevoir un quelconque avantage en raison de la publication ou de la suppression d’une information ;
  9. ne jamais confondre la fonction de rédacteur avec celle du publicitaire ou du propagandiste ;
  10. refuser toute pression

Qu’est-ce qui différencie un article d’une brève ?

Une brève ne comporte qu’un titre et un corps. Comme son nom l’indique, une brève est plus courte qu’un article. Contrairement à un article, une brève est non signée.

Responsabilité, droits d’auteur et de publication

Chaque rédacteur est responsable de ses propos et n’engage en rien l’opinion des autres rédacteurs ou administrateurs de l’Agitateur.
Sauf mention contraire, les articles sont la propriété exclusive de leurs auteurs. L’auteur accorde à agitateur.org le droit de publication de ses articles sans contre-partie financière, sans limite de durée et sans possibilité de retrait une fois les articles parus en ligne.

Droit de réponse

Tout lecteur s’estimant victime d’une fausse information dans un article ou une brève peut demander un droit de réponse dans les mêmes conditions. Il appartient alors aux administrateurs du site d’évaluer si ce droit de réponse est légitime ou non. On rappelle ici que tous les lecteurs peuvent utiliser le forum afin de répondre aux auteurs d’articles.

Les messages des forums

Chaque article dispose d’un forum. Les messages des forums sont de la responsabilité de leurs auteurs. Ils n’engagent en rien l’opinion des rédacteurs ou administrateurs de l’Agitateur. Ils sont modérés a posteriori. Les internautes sont invités à prendre ce paramètre en compte qui, si il permet une grande liberté, permet également des abus de la part d’internautes peu scrupuleux ou manipulateurs. Les internautes sont invités notamment à ne pas répondre aux provocations manifestes (aussi nommés Troll dans "le monde internet") et lire cet excellent article qui explique ce qu’est un Troll et les difficultés de modérer un forum.

Les messages des forums peuvent être rédigés de façon anonyme ou sous un pseudo. Pour la bonne compréhension et la qualité des débats, il est recommandé d’indiquer au minimum une adresse email. Il est même conseillé de s’enregistrer et s’authentifier afin de bénéficier des fonctionnalités de SPIP et de l’Agitateur. L’utilisation de multiples pseudos est considéré comme une mauvaise pratique et doit être proscrite.

Tous comme les articles, les messages comportant des attaques personnelles, des propos obscènes, publicitaires, racistes ou antisémites seront supprimés par les administrateurs. Les messages trop longs ou hors sujets seront également supprimés. Les auteurs des messages ayant renseigné le champ email du formulaire seront informés par les administrateurs de la raison de la suppression de leur message. De manière générale, il est demandé aux lecteurs-contributeurs de respecter la netiquette et de rester cordial en toutes circonstances afin d’éviter du travail inutile aux administrateurs.

Si comme lecteur, vous trouvez un message dont vous jugez qu’il devrait être supprimé, informez-en la redaction du site.

Dans tous les cas, merci de ne pas faire profiter les lecteurs de discussions personnelles en confondant les forums avec des salons de bavardages. Préférez les outils adaptés à ce genre d’utilisation : le courrier électronique ou les messageries instantanées.

Internet et droit

Sur internet, vous n’êtes pas anonyme. Des moyens techniques permettent de rattacher des identifiants techniques - adresse IP- à des personnes dans le cadre d’actions judiciaires. Sur internet, le droit français s’applique dans son intégralité à l’ensemble des citoyens résidents en France.

Informatique et Liberté

L’Agitateur est un site géré par des particuliers. Dans ce cadre, il n’est pas déclaré à la CNIL qui dispense les sites personnels de déclaration. Les lecteurs sont informés que les informations personnelles, du type adresse email ou nom (pseudo) qu’ils peuvent saisir lors de l’envoi d’une message, sont optionnelles. Les données collectées lors de la navigation sur l’Agitateur sont des données techniques exploitées uniquement à des fins statistiques. Les rédacteurs qui doivent saisir obligatoirement leur adresse email ont un accès permanent à ces données, qu’ils peuvent modifier eux-mêmes à tout moment [1]. Enfin, une des raisons du choix d’utiliser un logiciel libre, en l’occurrence SPIP est que son code est ouvert, et qu’il peut donc être étudié ; c’est une plus grande garantie pour l’ensemble des utilisateurs de ce site.

[1Tant que le site fonctionne

commentaires
Charte éditoriale - Socialisme et un peu de sérieux - 15 juin 2006 à 16:53

Ha ben si le Monde avait dû de plier à ces dix commandements du journalisme, ça ferait longtemps qu’il ne paraitrait plus !!


#4936
Charte éditoriale - Mister K - 15 juin 2006 à  18:17

Non, globalement, ils s’y tiennent. Le Monde comme tous les autres grands journaux. Après, il y a évidemment des ratés. Au journal Le Monde, comme ailleurs. Mais il faut être honnête, les plus gros risques de ratages sont sur internet. Et c’est pour cela qu’il faut cadrer au maximum. On va faire comme d’habitude, essayer de faire au mieux avec nos moyens.

#4943 | Répond au message #4936
Charte éditoriale - Socialisme et un peu de sérieux - 15 juin 2006 à  21:48

On ne va pas engager un débat là dessus mais franchement certains journaux dont notamment le Monde ont très souvent ce que vous appelez des ratés. Mais c’est vrai je suis d’accord les plus gros dérapages sont sur internet.

#4949 | Répond au message #4943
Charte éditoriale - Mercure Galant - 15 juin 2006 à  21:50

Et c’est très bien ainsi...

#4950 | Répond au message #4943