Webzine de Bourges et d'ailleurs

dossier - TGV / LGV

Collectif "TGV ? Non merci !" - 1

le 6/12/2011, par B. Javerliat

Un collectif s’est constitué pour dire non au TGV. Dans la première partie de cette interview, avant d’en venir au problème du TGV proprement dit, quelques considérations sur les collectifs, leurs formes d’actions, et la "démocratie", à Bourges et ailleurs.
Pouvez-vous nous présenter ce fameux « Collectif TGV Non merci »
« Collectif TGV Non merci » : Si vous voulez connaître nos états civils, nos états de service professionnels ou militants, connaître nos goûts culinaires ou nos penchants sexuels, je (...)

Collectif "TGV ? Non merci !" - 2

le 6/12/2011, par B. Javerliat

Seconde partie de l’interview du collectif "TGV ? Non merci !" : Où l’on en vient au TGV proprement dit, aux promesses qu’il fait miroiter devant les yeux des gens, et aux réels problèmes qu’il pose. Derrière tout projet technicien, il y a un modèle de société qui se profile. Qui le choisit, en définitive ? (lire la première partie)
L’Agitateur : Venons en au TGV. Qu’est-ce que vous avez contre le TGV ? Vous êtes contre le progrès ? Contre le développement économique ? Est-ce qu’il n’y a pas des choses (...)


Arnaque au TGV : les révélations du Berry Républicain

le 23/05/2011, par bombix

Mieux vaut tard que jamais : toujours à la pointe de l’investigation, le Berry Républicain, qui n’a jamais mis en doute sérieusement les promesses de nos politiques locaux concernant l’hypothèse d’un TGV Paris-Lyon via Clermont et Bourges est en train de se réveiller : et si tout cela n’était qu’une arnaque ? Du pipeau ? En Une du BR du 20 mai 2011 : Le TGV Grand Centre menacé ? avec un article page 56 : Et si le TGV devenait un mirage ? Devenait ? Pourquoi cet imparfait ? Le TGV à Bourges a-t-il jamais (...)

Vous n'auriez pas 10 à 12 milliards ?

le 21/07/2010, par Mister K

Le Cher est enclavé. Et les choses risquent de ne pas s’améliorer. Un document de travail publié en plein été, le 13 juillet 2010, accrédite cette thèse. Le seul grand projet de transport qui pourrait irriguer Bourges et le département du Cher d’ici 10 à 20 ans s’avère tardif et extrêmement coûteux.
« Le schéma national des infrastructures de transport, pour les 20 à 30 prochaines années, sera arrêté avant la fin de l’année 2010 ». En une phrase, les enjeux sont tout de suite fixés. Et justement, un (...)


Dans la même rubrique

9/07/2010 - Le Roi, son TGV et sa petite reine

20/01/2010 - Perfidie

18/01/2010 - Trop de TGV : des dessertes seraient supprimées en 2011

19/10/2008 - Un TGV en 2040 ?

2/06/2008 - L’arbre du TGV dans la jungle du beau pays de Sarkozie

28/05/2008 - Le TGV et le parti de l’étranger

18/05/2008 - TGV : Serge « ne comprend pas »

12/05/2008 - TGV : Lepeltier a-t-il menti ?