Archives

Logiciels libres interdits de Mairie à Bourges

vendredi 11 mars 2005 à 18:11, par M$

Comment faire perdre entre 140000 et 245000 euros aux Berruyers

La mairie fait actuellement de nombreux appels d’offres pour de l’informatique.
Le dernier en date est un modele du genre :
http://www.bourges.info/agenda_ville/avis/10_05.html
Vous constaterez qu’il n’est pas possible de proposer des variantes autre que Microsoft (chapitre 6)
Donc, quelqu’un qui n’est pas élu, décide de faire dépenser de 140000 a 245000 euro ( de 1 million à 1,5 million de francs) au contribuable Berruyer sans qu’il n’ait rien a dire !
Au fait, qui décide en Mairie : Le personnel ou les élus ?
A part Aurelien Sallé qui a transmis "une note dans ce sens au directeur informatique et au directeur de cabinet du maire", aucun autre élu ne semble s’émouvoir de dilapider de telles sommes.
Je rappelle qu’il existe une suite bureautique entierement gratuite : Open Office : http://fr.openoffice.org/
Tous les appels d’offre de la Ville de Bourges : http://www.bourges.info/agenda_ville/avis.htm

commentaires
> Logiciels libres interdits de Mairie à Bourges - chasseur de gaspi - 9 juin 2005 à 16:11

C’est bien dommage, et va bien dans le sens du débat 45/55....

Néanmoins, est-ce qu’il serait possible à quelqu’un de remettre le contenu de cet appel d’offre ? Afin que tout le monde sache dans quoi notre pognon est parti ?
En effet, l’appel d’offre n’étant plus d’actualité, et dans un soucis de gain de place sur le disque dur du serveur (je pense) la page a été retirée...

On peu concevoir qu’il y ai des contraintes techniques liées à Windows, mais à M$ Office ?


#2324
> Logiciels libres interdits de Mairie à Bourges - jm - 31 mai 2005 à 18:02

Je me permets d’intervenir, pour dire que les proprietaire de logiciels font tres fortement pression pour que les logiciels libres ne s’installent pas dans les collectivités publique. Pour se faire elle ont recourt à la corruption generalisée comme le firent les distributeurs d’eau dans les années 80/90.
Soyez vigilant et suspicieux ; vous aurez des surprises.


#2239
> Gros Sous Mais !!! - Marc - 6 avril 2005 à 13:55

Histoire de Gros Sous certes, mais le soucis n’est il pas ailleurs ???

Qui d’entre vous est passé à Open Office, par exemple, dans son entreprise ?
Qui est passé à Open Office à son domicile ?
Qui à changé le navigateur d’un utilisateur au bureau pour passer à FireFox ?
Qui est passé à Linux en entreprise ?

au regard des réponses on pourrait penser que Micro$oft à encore de beaux jours à vivre ....

Outre les decisions des elus, il est judicieux de rappeler la complexité des outils informatiques d’une Ville, comme celle de Bourges dans le cas présent, dépendent bien souvent des logiciels satellites
qui exportent ou agissent de front avec les produits Microsoft.

J’espère que les autres éditeurs sauront montrer l’exemple pour que cela évolue rapidement vers d’autres solutions

Enfin, pourquoi Microsoft à fait des rabais de l’ordre de 60 à 80 % à la ville de Paris et ne rétrocède pas aux autres municipalités les mêmes conditions alors qu’il y a des conditions dites "gouvernement" ....


Voir en ligne : à lire : Microsoft brade ses licences pour ne pas perdre la Ville de Paris
#2046
> Gros Sous Mais !!! - Jean-Michel Pinon - 6 avril 2005 à  21:50

En ce qui concerne Open office, il faut souligner l’entière compatibilité avec la suite de Microsoft. L’argument de la communication vers d’autres plateformes qui seraient équipées de logiciels microsoft n’est donc pas recevable.
Je souligne également que l’on parle aujourd’hui beaucoup de lutte contre le piratage. La suite de microsoft est très chère et absolument pas à portée de tous. Or, la plupart des utilisateurs possèdent cette suite. Cherchez l’erreur. Utiliser Open Office, c’est pour chacun, une manière d’être "clean". C’est contribuer à la lutte contr le piratage.

#2047 | Répond au message #2046
> Votre Version d’Open Office m’intéresse ! - 7 avril 2005 à  13:02

Nous ne devons pas avoir la même :)

Pour ouvrir un document Word ou Excel STANDARD , c’est à 99% transparent, mieux encore, le seul fait d’ouvrir un fichier PowerPoint et l’enregistrer au format Open Office (format "sxi") lui fait perdre en général la moitié de son poids ...
La cerise sur le gâteau, c’est que n’importe quel document peut être enregistré au format WEB HTML ou ACROBAT en PDF (au regard d’une licence Acrobat, cela fait réfléchir).

Mais ce n’est plus le même discours avec un document contenant des fonctions ou des macros, même les plus simples calculs peuvent poser des soucis !

Si l’on veut passer au GNU ou faire migrer des structures vers le GNU, il est important de spécifier ses différences sans quoi une personne qui aura entendu que du bien d’une solution, sera tentée de faire machines arrière à cause de surprises de ce genre.

Cordialement,

#2049 | Répond au message #2047
> Votre Version d’Open Office m’intéresse ! - Jean-Michel Pinon - 7 avril 2005 à  23:27

Je ne fais pas des choses extrèmement complexes avec Oprn Office, je n’ai donc pas eu de problème de compatibilité. Je pense qu’il en est de même avec le personnel de la mairie qui ne doit tout de même, comme moi, ne pas être sorti de St Cyr. Aussi Open Office est amplement suffisant pour la plupart des utilisateurs. Bien sûr, si l’on peut éviter de communiquer avec word, c’est encore mieux, et là, il est possible de faire à peu près tout ce que l’on veux. Sinon, j’ai installé une version beta qui semble poser polémique car utilisant du java (pas en licence libre).

#2052 | Répond au message #2049
> Gros Sous Mais !!! - chasseur de gaspi - 9 juin 2005 à  16:30

Open Office, je suis en train de le tester, personnellement et professionnelement. (Je suis responsable informatique).
Pour Firefox, je teste en continu cette version depuis 1 an en pro, il y a quelques sites où ça pose problème, d’autres non. (sans problèmes à 80-90%).
Pour Open Office, c’est plus compliqué, la grande majorité des fonctions de la suite M$ se retrouvent dans Open Office pas de soucis de ce côté.
Les formules ? pas de problème là non plus. Quelques aménagements peuvent être à prévoir dans les scripts VB, mais là ce peut être très variable. Moi, dans mes applications qui sont assez balaises, j’ai pas rencontré de choses insurmontable, et en tout cas, rien de problématique.
Le vrai problème, c’est que : depuis quand Excel ou Word sont des références ?????
Et puis, il y en a un autre : certains responsables informatiques, ou sociétés de services sont un peu juste en compétences, donc, ces personnes se rassurent en prenant du M$, et donc essayent d’inciter les autres à le faire, de manière à ce que leur choix ne soit pas remis en cause.

#2325 | Répond au message #2046
> Doucement, on se calme !! - Philippe - 1er avril 2005 à 05:43

Il y au moins deux choses qui me piquent un peu les yeux dans cet article : la première est celle qui consiste à laisser croire qu’un Appel d’Offres pourrait se décider sans que les élus ne soient "consultés", un Appel d’Offres ne peut être lancé sans une délibération du Conseil Municipal d’une part et il me semble que toute Collectivité Territoriale se doit d’avoir une Commission d’Appel d’Offres ...composée d’élus (majorité + opposition)ainsi qu’une Personne Responsable des Marchés (encore un élu)d’autre part. Ces instances interviennent quelque soit la procédure employée (Appel d’Offres ou autre). L’élu signe un bon de commande etc...
L’autre erreur (pour ne pas dire imposture) est celle qui consiste à désigner d’un côté les gentils et de l’autre les vilains méchants dans le scénario où bien sûr le gentil est toujours opprimé par le vilain méchant : Ainsi, il y aurait d’un côté le gentil contribuable que l’on plume inpunément et de l’autre le vilain fonctionnaire (irresponsable de surcroît) qui n’a même pas réfléchi au cahier des charges et se fout des deniers publics ? L’agent municipal, il est pas contribuable aussi ? pas administré ? pas usager ?
Opposer des catégories de personnes à d’autres en simplifiant la présentation des faits, c’est malheureusement une méthode de discours que l’on connaît trop bien ...


#2034
> Doucement, on se calme !! - Jean-Michel Pinon - 1er avril 2005 à  11:35

Bonjour Philippe,

je ne suis pas l’auteur de cet article, mais je voudrais le défendre néanmoins. Je ne crois pas qu’il soit question de « gentils » et de « méchants ». Il s’agit de mettre en évidence, par cet exemple, que des décisions sont prises par des élus sur les recommandations de personnes autorisées car supposées compétentes dans leurs domaines, et que ces élus ne prennent pas des décisions suffisamment éclairées (en l’occurrence, les sommes dépensées pouvaient être réduites à zéro). Ce manque de connaissance coûte cher à la collectivité. Il n’est pas question de reprendre le discours conservateur que vous évoquez selon lequel les fonctionnaires coûtent cher (on va laisser ce combat idéologique d’arrière garde à M. Sarkozy). Au contraire : avec l’argent économisé sur des dépenses superflues comme celle évoquée dans l’article, peut-être serait-il possible de créer de nouveaux emplois de fonctionnaires dans des services défaillants. Je crois savoir par exemple que le service de nettoyage et d’entretien des espaces verts est en sous effectif : là ou il y avait il y a encore peu de temps personnes, il n’en reste plus qu’une seule. Ça, c’est du concret. Alors, plutôt que de dire qu’il y a trop de fonctionnaires et qu’ils coûtent cher, je pense qu’il est au préalable important de bien analyser les dossiers et ne pas dépenser l’argent de la collectivité n’importe comment (comme c’est le cas avec ces 240,000 euros dilapidés) pour la redistribuer plus judicieusement notamment pour l’emploi. C’est la priorité de tous nos politiques dans le discours, mais absolument pas dans les actes.

#2035 | Répond au message #2034
> Doucement, on se calme !! - Jean-Michel Pinon - 1er avril 2005 à  11:37

le pavé numérique de mon clavier ne fonctionnait pas. J’ai voulu écrire : "là ou il y avait il y a encore peu de temps 3 personnes, il n’en reste plus qu’une seule."

#2036 | Répond au message #2035
> toute petite remarque rapide - 17 mars 2005 à 02:41

« Donc, quelqu’un qui n’est pas élu, décide de faire dépenser de 140000 a 245000 euro », dites-vous. Mais serait-ce moins choquant, s’il avait été élu ? ça donne le droit de gaspiller, une élection ?


#1973
> toute petite remarque rapide - Jean-Michel Pinon - 17 mars 2005 à  11:09

Ce qui est choquant, c’est que les élus, par incompétence, par laxisme ou par négligeance, aient validés ces dépenses phénoménales qui n’auraient pas dû coûter un centime à la collectivité. Mais il est vrai que ce n’est pas de leur argent dont il s’agit, mais du nôtre. Quand on parle de la rigueur budgétaire des élus de l’UMP, je rigole...

#1974 | Répond au message #1973
> toute petite remarque rapide - 17 mars 2005 à  12:22

Non, mais un élu ça peut se virer à la prochaine élection !

#1975 | Répond au message #1973
> Logiciels libres interdits de Mairie à Bourges - Jean-Michel Pinon - 12 mars 2005 à 13:09

Moi, ça me paraît à peine croyable une histoire pareille ! La ville de Bourges doit avoir une exlication crédible, sinon c’est pas possible. Comment lancer un appel d’offre pour l’acquisition de logiciels sans préciser de quels produits il s’agit (Système d’exploitation ? suite bureautique ?) et en imposant une marque précise ? C’est comme si la mairie lançait un appel d’offres pour acheter exclusivement des disque Universal sans préciser de quels artistes et de quels albums il est question ! Pour le cas évoqué, celà est un encouragement à la politique de monopole et de concurrence déloyale pourtant très controversé de la société Microsoft. Venant des services de la ville de bourges (qui a l’obligation d’une maîtrise raisonnée de ses budgets puisqu’elle utilise l’argent des contribuables berruyers), celà paraît effectivement un peu fort !
Et pour dépenser jusqu’à 245.000 euros en logiciels, il y a vraiment de l’argent à jeter par les fenètres de la ville de Bourges dans la mesure où tout celà pourait revenir à un coût dérisoire. Je connais un club de foot qui aurait bien eu besoin de ces 200.000 euros.


#1933
> Logiciels libres interdits de Mairie à Bourges - jempalfout - 12 mars 2005 à  14:21

Citation : Je connais un club de foot qui aurait bien eu besoin de ces 200.000 euros.

Re : Je suis personnellement tres satisfait de la décision de la Ville de Bourges de ne plus financer le FCB. Le foot m’est totalement indifférent, et je ne vois pas pourquoi mes impots payeraient une équipe de guignols qui s’agitent autour d’un ballon. S’ils veulent faire mumuse, qu’ils se le financent. A propos, combien coute le stade J. Rimbaud en fonctionnement annuel ? On doit pas etre loin des délires du DSI de la mairie

#1934 | Répond au message #1933
> Logiciels libres interdits de Mairie à Bourges - Jean-Michel Pinon - 12 mars 2005 à  14:34

Moi je n’aime pas le cinéma commercial mais je ne passe pas mon temps à me lamenter sur l’argent public qui a été investi pour construire le cinéma CGR.

#1935 | Répond au message #1934
> Logiciels libres interdits de Mairie à Bourges - 13 mars 2005 à  13:11

Le coût de fonctionnement du stade ne doit pas être élevé, si tu t’y serais déplacé, tu aurais vu qu’il tombe peu à peu en ruines, comme la ville de Bourges vidé de ses jeunes d’ailleurs

#1944 | Répond au message #1934
> Logiciels libres interdits de Mairie à Bourges - 13 mars 2005 à  13:52

C’est vrai ça ! et pourquoi financer le FCB ? Et le CJMB ? Faut leur couper les vivres aussi dès que l’équipe tournera moins bien ! Ca sert à rien financer des clubs de sports. Après ce sera au tour des associations puis des vieux Ca coute cher les vieux. Comme dis mon pépé : "Faut tous les fusiller"

#1945 | Répond au message #1944
> Logiciels libres interdits de Mairie à Bourges - jempalescons - 14 mars 2005 à  16:21

en réponse à "jempalfout" : Ce demeuré ne sait pas que le foot est le sport n°1 dans le monde et fait rêver des millions de gamins. Je préfère les voir taper dans un ballon, pendant ce temps là ils ne font pas (et ne disent pas....) des conneries........

Ce pauvre type de "jempalfout", lui, n’aime pas s’amuser avec un ballon, j’en déduis, que outre dire des conneries, il doit, comme les chats, s’amuser avec ses boules et sa queue.........et vu la dose de connerie qu’il traine je ne suis pas sur qu’il puisse arriver à joiur........ le "pôvre" !

#1949 | Répond au message #1934
> Logiciels libres interdits de Mairie à Bourges - jempalfout - 15 mars 2005 à  09:10

C’est aussi pour ca que j’aime pas le foot : a vous apprécier la tolérance et la finesse de "jempalescons".
Au fait, sais-tu pourquoi les chats s’amusent avec leurs boules et leur queue ?
Parcequ’ils peuvent !

#1951 | Répond au message #1949
> Logiciels libres interdits de Mairie à Bourges - 15 mars 2005 à  10:04

Tu parles de tolérance ? Toi qui le premier traites les joueurs de foot de guignols qui font mumuse avec un ballon ? Que tu n’aimes pas le foot, c’est ton problème, Mais respecte les gens qui aiment ce sport.Balaye devant ta porte avant de balayer devant celles des autres. De plus, il faut être juste et logique. On ne veut pas gaspiller l’argent des berruyers donc on stope le FCB ? Ok, mais il faut le faire dans tous les domaines où l’on jette l’argent par les fenêtres(ex : 320 millions d’euros sur un projet de renouvellement urbain... Attendons de voir...) Enfin, juste pour l’histoire, le FCB était plus que dans le rouge depuis que la mairie avait placé des amis intimes a la tête du club. Allez, mets toi au streching et aux étirements si tu veux pouvoir faire comme les chats.

#1952 | Répond au message #1951
> Logiciels libres interdits de Mairie à Bourges - chasseur de gaspi - 9 juin 2005 à  16:37

(Ironique)
La meilleure options quand tu veux faire plaisir à tes copains, et que tu veux être sûr de lui faire plaisir, c’est surtout de ne pas demander le conseil des gens qui sont payés pour te conseiller.
Des fois que ces sales techniciens te disent que c’est pas le bon choix, et qu’ils en parlent à d’autres...
Ce serait catastrophique :
- tu risquerais de passer pour une bille
- tu risquerais de passer pour un voleur
- tu serais obligé de trouver un autre coup pour faire quand même plaisir à tes copains...
- tu risquerais d’être cité dans les journeaux, mettant en péril ta rééelection

Alors qu’en demandant rien, t’es sûr que tu feras plaisir, et surtout, même, il faut en parler qu’à des gens de ton niveau, qui ne connaisent rien non plus, comme ça, tu peux gérer ton truc tranquillement, en en sortant valorisé.

du genre "T’a vu ce qu’il a fait ? personne ne comprenait, mais lui, il l’a fait..."

#2326 | Répond au message #1933
> Logiciels libres interdits de Mairie à Bourges - Mister K - 12 mars 2005 à 12:36

Si vous êtes berruyer, vous pouvez toujours protester et demander des pécisions sur l’appel d’offres en envoyant un mail à : informatique@ville-bourges.fr, dgs@ville-bourges.fr, dircab@ville-bourges.fr, maire@ville-bourges.fr, aurelien.salle@ville-bourges.fr

A mon avis, une étude sérieuse aurait dû être réalisée avant d’engager un montant pareil sur de simples logiciels (Systèmes d’exploitations, tableur, traitements de textes ?). Il faut demander à récupérer des documents concernant cette étude éventuelle...ça me parait être le minimum.


#1932
> Logiciels libres interdits de Mairie à Bourges - Larite - 23 mars 2005 à  11:35

Berruyer depuis peu je ne vais pas polémiquer sur le FCB, le CGR ou la patinoire, j’imagine qu’il en faut pour tout le monde et que de toute façon ces travaux coûtent cher, notamment à cause du niveau élevé de corruption dans notre pays.

Par contre cette histoire d’appels d’offre relatif aux systèmes d’information de la ville de Bourges me paraît franchement énorme et scandaleuse. n’y-aurait-t-il pas des instances ou des représentants de la république que l’on pourrait saisir en tant que citoyen (ou association) à ce sujet du style Direction de la répression de la concurrence et des fraudes ou la cour des comptes. Je sais c’est ambitieux et en général les institutions protègent les autres institutions et collectivités. Mais honnêtement, demander des comptes directement aux gens responsables de cette navrante décision d’appel d’ofre n’a que peu de chance d’aboutir et même si cela aboutissait l’appel d’offre en serait-il pour autant révisé ou annulé ?

#1990 | Répond au message #1932
> Logiciels libres interdits de Mairie à Bourges - Mister K - 12 mars 2005 à 09:34

Bon, l’appel d’offre est à la fois extrêmement vague et extrêmement précis. Vague, parce que "logiciels Microsoft", ça ne veut rien dire. Extrêmement précis, parce ce que ça ne peut être que du Microsoft...

Bon, je ne sais pas qui rédige les appels d’offres, mais si il n’y a que ça, c’est un peu léger... Disons que ça sent l’obligation légal de publier un appel d’offres qui, dans le cas précis, n’apporte rien. Le jeu est visiblement biaisé...

Sinon, la ville de Bourges recherche un navigateur sécurisé : c’est le moment de leur proposer un logiciel libre (et gratuit), Firefox

Mais, ça confirme encore une fois que ce ne sont pas ceux qui crient au loup (trop de dépenses...) qui sont les plus vigilants sur le sujet. Voir le petit mot accompagnant notre feuille de déclaration d’imposition de notre ex-ministre de l’économie, Mr Gaymard (co-signé de Copé) :

"Nous prenons devant vous l’engagement d’oeuvrer pour que chaque euro dépensé en votre nom soit un euro utile, au service de notre pays et pour l’avenir de nos enfants".

.

Arf...


#1931
> Logiciels libres interdits de Mairie à Bourges - jempalfout - 12 mars 2005 à  14:39

Je trouve l’appel d’offres tres clair. Le DSI de la mairie a décidé d’acheter pour au moins 140000 euro de licences de Microsoft Office 2003 et au plus 245000 euro. Au tarif actuel ca fait entre 350 et 600 licences. A cela il faut rajouter 350 euro par poste de licence Windows XP et 50 euro de licence Norton Antivirus. Et là tout de suite, le chiffre passe a une fourchette comprise entre 280000 et 500000 euro.

Les memes postes sous Linux + OpenOffice : 0 euro + un peu de matière grise.

J’espere au moins qu’a ce prix la, Microsoft paye une semaine à Las Vegas au DSI de la Mairie, il l’aura bien mérité.

#1936 | Répond au message #1931
> Logiciels libres interdits de Mairie à Bourges - Jean-Michel Pinon - 12 mars 2005 à  15:03

Sur le site internet de la ville de Bourges, je ne vois nulle part la mention faite à Microsoft Office 2003 ni le nombre de licences (ça ne se paye pas au kilo : la procédure est d’indiquer le nombre de licence souhaité et le prix maximum consenti pour cet achat. Et pas un achat pour "au moins 140.000 euros et au plus 245.000". On n’est pas à la foire aux puces !

#1937 | Répond au message #1936
> Logiciels libres interdits de Mairie à Bourges - 12 mars 2005 à  17:10

Citation : je ne vois nulle part la mention faite à Microsoft Office 2003

Re :

3) Objet du marché : LICENCES LOGICIELS BUREAUTIQUES

Lot 1 : Logiciels Microsoft (Montant minimum : 140 000 € T.T.C. - Montant maximum : 245 000 € T.T.C.)

Tu en connais d’autres des logiciels de bureautique Microsoft actuellement à la vente ? Moi pas.

D’autre part :
7) Durée du marché : De sa notification au 31 janvier 2006
La Mairie ne s’engage pas sur un nombre fixe de licences, mais sur une période durant laquelle le prestataire choisi devra fournir les licences au prix convenu en restant dans la fourchette.

#1939 | Répond au message #1937
> Logiciels libres interdits de Mairie à Bourges - Jean-Michel Pinon - 13 mars 2005 à  03:49

Bah oui, il y a quand même Works qui est la version allégée (et à peine compatible) de Word. Et puis il y a peut-être un microsoft office 2004. Plus globalement, l’appel d’offre est très mal rédigé et imprécis.

#1942 | Répond au message #1939
> Logiciels libres interdits de Mairie à Bourges - Mister K - 12 mars 2005 à  16:43

De toutes façon, entreprises et collectivités ont la possibilité de négocier le prix des licences directement avec Microsoft sans passer par un fournisseur. Heureusement, ils ne paient pas les prix des supermarchés informatiques (enfin, je l’espère pour eux...).
Si c’est la cas, il faut changer d’urgence le responsable de achats de la ville...

#1938 | Répond au message #1936
> Logiciels libres interdits de Mairie à Bourges - 12 mars 2005 à  17:15

S’ils passaient par Microsoft, pourquoi feraient-ils un appel d’offres ?
Non, non, ils cherchent bien un prestataire, qui fera sa marge en passant, mais ca, on peut pas lui en vouloir.
De toutes facons, meme s’ils ont les licences pas cher, c’est toujours plus cher que Open Office
Mais :
6) Variantes : les variantes ne sont pas recevables
Donc circulez, y’a rien a voir !

#1940 | Répond au message #1938
> Logiciels libres interdits de Mairie à Bourges - Mister K - 18 mars 2005 à  08:53

Non, non, ils cherchent bien un prestataire, qui fera sa marge en passant, mais ca, on peut pas lui en vouloir.

Et bien si, il faut leur en vouloir. Entre autre, dans le cas présent, un intermédiaire ne sert à rien sauf à prendre une marge. Donc c’est une faute de passer par un intermédiaire pour l’achat de licences Microsoft. Maintenant, il va falloir les installer ces versions logiciels...c’est peut-être là que pourrait intervenir un prestataire de service. Mais il faut dissocier achat de licences et prestations de services. Et puis, j’espère qu’à la Mairie de Bourges, ils ont quelques personnes capables d’installer ces logiciels...

Variantes : les variantes ne sont pas recevables. Donc circulez, y’a rien a voir !

C’est leur droit. Après tout, c’est un choix. Mais je serai curieux de connaître les motivations (techniques et financières) de ce choix...

#1981 | Répond au message #1940
> Logiciels libres interdits de Mairie à Bourges - 16 mars 2005 à  14:31

"Voir le petit mot accompagnant notre feuille de déclaration d’imposition de notre ex-ministre de l’économie, Mr Gaymard (co-signé de Copé) :

"Nous prenons devant vous l’engagement d’oeuvrer pour que chaque euro dépensé en votre nom soit un euro utile, au service de notre pays et pour l’avenir de nos enfants"."

la citation est tronquée ...
il manque le chiffre huit devant le mot enfants

WWWOOOUUAAAARFFFFFFFF !

#1964 | Répond au message #1931
> Logiciels libres interdits de Mairie à Bourges - 16 mars 2005 à  21:09

ils sont balaises les copains de raffarin, à nous faire croire que la droite c’est la politique d rigueur et tout le toutim. ça tourne au champagne, ça roule dans des grosses voitures de fonction. Et ils disent qu’ils ne font pas de politique pour l’argent !!!! Ben si c’était le cas, ils seraient curés payés au smic.

#1969 | Répond au message #1964
> Logiciels libres interdits de Mairie à Bourges - 12 mars 2005 à 01:38

C’est dingue : sur le site de la ville de Bourges il est prévu un appel d’offre avec une somme minimum : les offres dont le coût est inférieur à 140.000 euros seront écartées ! Plus on dépense le fric des berruyers, mieux c’est !


#1928
> Logiciels libres interdits de Mairie à Bourges - 12 mars 2005 à 00:50

On se demandera après où passe l’argent public ! L’auteur de l’appel d’offres est au courant qu’il existe la même suite bureautique aussi efficace ??
Presque gratuite......
D’accord je suis informaticien , mais avant de faire n’importe quoi avec le fric des autres ON SE RENSEIGNE


#1927
> Logiciels libres interdits de Mairie à Bourges - Larite - 23 mars 2005 à  11:37

entièrement d’accord avec toi.....

#1991 | Répond au message #1927