Webzine de Bourges et d'ailleurs

Habemus Papam

le 17/09/2011, par Rosalinde

Habemus papam ! Un titre explosif !…Avec un titre pareil, je m’attendais à voir un film subversif, à tout le moins fortement satirique. Dans la veine du Caïman du même Nanni Moretti. Même, j’espérais - pure folie ! - quelque chose comme du JP Mocky…Espoir déçu ! Nanni Moretti n’est pas JP Mocky !
Première impression : Habemus Papam est « poussif ». Longueur (et lenteur) de la présentation du Conclave, de ses membres et de sa procédure. Longueur également (et lenteur aussi avec l’emploi sans grand intérêt (...)

À propos de "Welcome", et de quelques questions...

le 24/04/2009, par clarinette

Le film "Welcome" dénonce le scandale des poursuites à l’encontre de ceux qui apportent assistance aux migrants ; il a permis une prise de conscience de nombreux spectateurs, et permettra peut-être à la législation française d’évoluer... C’est aussi le film dont on nous a répété partout qu’il est « indispensable », « à voir absolument »...
Que voit-on au juste dans ce film ?


LIP, c'est fini ?

le 22/03/2008, par bombix
Besançon, 1973 : 100.000 personnes défilent en soutien aux Lip, lors d'une grande marche nationale.

Besançon, 17 avril 1973 : l’un des plus beaux fleurons de l’industrie horlogère franc-comtoise, dirigée par un patron génial et fantasque, Fred Lip, dépose le bilan. Démarre une lutte sociale qui va devenir un mythe dans l’histoire du mouvement ouvrier. L’histoire des Lip, c’est bien sûr la queue de la comète 68, le bouquet final d’une période de révoltes et de mutations. Mais c’est aussi comme une césure dans notre histoire. Avec l’affaire Lip, prennent fin les trente glorieuses, et une nouvelle ère débute (...)

The Hole

le 12/04/1999, par Mister K

L’histoire se passe à Taiwan, quelques temps avant l’an 2000. Un mystérieux virus a envahi la ville, qui transforme les hommes en une sorte de cafards rampants, effrayés par la lumière. Des quartiers entiers de la ville sont en quarantaine. Seule une poignée d’irréductibles refuse de quitter leur habitation dont les personnages de The Hole.
Le fait marquant du film est l’eau. Et surtout son bruit. Qu’il s’agisse de la pluie (constante), des robinets ou des multiples fuites de l’appartement, on n’y (...)


Dans la même rubrique

Les très riches heurts de la Macronie

le 10/10/2017, par Mister K

En ce mois d’Octobre 2017, elle semble très loin la campagne présidentielle du début d’année. Elle semble loin la période où le président Macron marchait sur l’eau et où de très nombreux candidats estampillés "En Marche !" étaient élus rien que sur leur étiquette, sur la foi d’un photomontage grossier les présentant à côté du nouveau président de la République, le jupitérien Emmanuel Macron. Quelle est loin également la bienveillance prônée tout au long de la campagne présidentielle ! Passés les effets de la (...)

Pas de lutte déclasse

le 5/09/2017, par Mister K

L’enfer est pavé de bonnes intentions. Si on pense le gouvernement de marcheurs sincère, cette formule pourrait bien résumer la réforme du travail initiée sous l’autorité du président Macron. Malheureusement, on n’est pas certain que ce gouvernement soit bien sincère. On a même l’impression qu’il relance la lutte des classes comme jamais.
Officiellement, le but des cinq premières ordonnances de la loi travail titrées "Renforcement du dialogue social" est de lutter contre le chômage de masse. Leur (...)

Dans la même rubrique

4/07/2017 - Au centre, rien de nouveau...

7/06/2017 - Attention à la marche !

10/05/2017 - Encore une dernière chance ?


On se marre bien sur la Web TV du Maire

le 18/02/2016, par epujsv

Dans la série La croisière s’amuse, saison 2016, épisode 18, produite et réalisée par la municipalité sur la chaîne Finances de la Ville de Bourges, on ne manque pas une seule seconde de pouffer avec les impôts. Dans le rôle principal, notre héros préféré, soucieux de l’intérêt général, comme chacun le sait.
Et si on organisait une remise des César berruyers ? Pour la meilleure interprétation de la décontract’ attitude sur le renflouement de la dette.
Dans un extrait exclusif de l’épisode 18 du 10 février (...)

Michelin : la colère ne redescend pas

le 24/02/2015, par CFTC MICHELIN

Les salariés Michelin Saint-Doulchard ont suspendu le mouvement pour la période scolaire.
A ce jour , la direction ne fait aucun geste d’apaisement sur le point des salaires, sa seule réponse est la transformation de 40 CDD ou intérimaires en CDI sur les 80. Pour le reste rien ...
Les diverses tentatives d’intimidations envers les salariés qui attendent des propositions concrètes sur les salaires restent inacceptables.
Pour Michelin qui prône « le bien être » et le « avancer ensemble », nous en (...)

Dans la même rubrique

25/12/2014 - Un berruyer un peu Berrurier, un pas con très Con

15/11/2013 - Massacre à la tronçonneuse

10/04/2013 - Rythmes and blues


Berrichons, drôle de race, ça !

le 1er/12/2015, par Cyrano

On en apprend en lisant les vieux manuels de l’école primaire. On avait déjà découvert l’origine des Romanichels et Tziganes, si vous savez pas faut lire l’article Préhistoire : on connait enfin l’origine des Roms !. On en apprend aussi de bien bonnes dans les atlas dédiés aux élèves et à la famille des élèves.
Par exemple, dans un Atlas Pratique, de F. Maurette, éditeur Librairie Hachette. Un très bel atlas aux couleurs puissantes, couvrant le monde, l’Europe, la France. Le copyright date de 1929, mais mon (...)

La gauche française malade de l'Europe

le 6/02/2015, par bombix

« Le socialisme est désormais illégal. » Valéry Giscard d’Estaing, après la ratification du Traité de Maastricht, 1992.
« Connais ton ennemi et connais-toi toi-même ; eussiez-vous cent guerres à soutenir, cent fois vous serez victorieux [...] Mais si tu ignores à la fois ton ennemi et toi-même, tu ne compteras tes combats que par tes défaites. » Sun Tzu
Mardi 3 février, à l’appel de la FSU, des enseignants étaient en grève. Vous ne vous en êtes pas apercus ? Vous êtes bien excusable. C’était la petite (...)

Dans la même rubrique

19/03/2013 - Curiosity, un vilain défaut ?

12/12/2012 - Doha d’honneur

21/08/2012 - L’était chouette ma centrale du bord de mer !


Sòrga, le nouvel album de Dupain

le 16/07/2015, par epujsv

Presque vingt ans après son très bon L’Usina, Dupain a sorti chez Buda Musique en mars 2015 un nouvel album tout aussi beau. Pour ceux et celles qui aiment ce genre de musique et pour la redécouverte d’un groupe désormais méconnu.
Il y a comme ça des groupes de musique qui ont marqué un temps, une audience, qu’on croit disparus. Qu’on regrette parce qu’ils étaient différents. Différents de tout ce qui se faisait à une époque. Pas complètement en rupture mais pas non plus dans les créneaux musicaux (...)

Maison de la Culture de Bourges : et pourquoi pas euthanasier ?

le 15/03/2015, par Cyrano

C’est quoi cette culture de la Maison de la Culture ? Ce n’est qu’une certaine culture, n’est-ce-pas ? On peut même dire une toute petite certaine culture parmi la culture. Mais c’est le joujou des cultureux…
On peut ouïr le chagrin de Nicole Pinglaut prête à raser tous les arbres pour retrouver le joujou. Et on peut compter sur Les Amis de la Maison de la Culture pour s’occuper du joujou (mais uniquement du joujou, le reste, c’est pas culture, c’est caca-boudin). Enfin, Amis de.. (...)

Dans la même rubrique

8/11/2013 - Un musée oublié à Bourges

6/07/2012 - Donc Nect’art de Rue : c’est frais

1er/07/2012 - Du musée à l’usine


Thomas Pesquet, dans sa Station Spatiale, il nous pompe pom' pom' pooom'

le 21/12/2016, par Cyrano

C’est la gloire, c’est l’exploit inouï ! Aux armes terriens, y’a un français dans une fusée.
La radio, la télé, les journaux, internet, les pigeons voyageurs, tout ! tout colporte cette avancée de la science : y’a un français dans la Station Spatiale Internationale.
Non mais, eh ! On n’est pas déjà les preum’s, pourtant : Gagarine, le ruskof autour de la Terre, c’était en avril 1961 ; Glenn, l’américain qui vient de rejoindre les étoiles, c’était en février 1962. La première femme dans l’espace, c’était (...)

Le Parisien Libéré, genre vague

le 29/12/2013, par Cyrano

Sur le site Internet du Parisen Libéré, on trouve une dépêche, concernant la mort de deux hommes emportés par une vague, dans la tempête des côtes bretonnes.
Il y a une photo et la légende de la photo mérite une lecture attentive - et qui laisse perplexe :
Un oncle et son neveu sont décédées... [ ées - c’étaient en fait une tante et sa nièce ?]
après avoir été emportés [és - ah non, c’étaient bien deux hommes...]
par une lame samedi après-midi alors qu’elles [elles - ah bon ? elles ? on change encore de genre (...)

Dans la même rubrique

14/03/2012 - Patrick Cohen et Greenpeace qui décohenne...

27/11/2011 - Lepeltier sur le climat : pas convaincant

24/05/2011 - Zelium