Conseils de guerre

mardi 10 février 2009 à 04:00, par Mercure Galant

Conseils de guerre

Rien ne va plus à l’UMP dans la bataille pour les régionales ! Depuis l’annonce de sa candidature, le maire de Bourges semble contrarié par la tournure prise par les événements. Le secrétaire d’Etat Hervé Novelli, son adversaire dans la course à l’investiture, ne daignerait pas débattre suffisamment avec lui. De plus, les primaires seraient pratiquement jouées d’avance et certains de ses anciens amis n’hésitent pas à le critiquer ouvertement dans la presse. C’est embrouille et compagnie et on n’y comprend plus rien ! Même pour le militant de base tout cela reste sans doute du Chinois. Alors c’en est trop ! Serge Lepeltier dénonce haut et fort tous ces coups bas portés au sein même de sa famille politique.

Allons, pas de panique Serge ! Restons zen… Pour triompher de tous ceux qui vous cherchent des noises et parer ainsi aux sournoiseries et chinoiseries de toutes sortes, nous vous invitons à méditer quelques citations attribuées à Sun Tzu qui, il y a fort longtemps déjà, prodiguait ses conseils avisés aux petits rois de Chine… [1]
Ainsi vous apprendrez qu’il ne faudra nullement déplorer l’absence de confrontation avec votre opposant, quand ce fin stratège écrit que « L’art de la guerre, c’est de soumettre l’ennemi sans combat ». Vous ne critiquerez pas davantage la façon dont se tiendront les primaires à l’UMP car il explique que « les batailles se gagnent lorsqu’on s’adapte aux stratégies de l’adversaire. » De même, vous ne blâmerez point vos vieux compères passant à l’ennemi parce que « c’est lorsqu’on est environné de tous les dangers qu’il n’en faut redouter aucun ».
Vous conviendrez donc qu’il n’y a vraiment pas de quoi s’affoler ! Enfin pour vous rassurer une bonne fois pour toute quant à l’issue du combat, le vieux sage aimerait sûrement conclure en vous livrant cette maxime imparable : « Etre prêt d’avance à toute éventualité est la plus grande des vertus ».

commentaires
Conseils de guerre - Mercure Galant - 26 novembre 2009 à 18:37

Et voilà... la hache de guerre est définitivement enterrée entre Hervé Novelli et Serge Lepeltier. Lu dans l’édition du Berry républicain du 25 novembre : « Le maire de Bourges le savait depuis plusieurs semaines. Il sera tête de liste du Cher pour les régionales. Oubliées les querelles, place au travail collectif. »

« Qu’est-ce qui fait pencher la balance en votre faveur ? » questionne le quotidien.
Réponse de l’intéressé : « En toute modestie, je crois que c’est une décision logique. On se connaît bien avec Hervé Novelli et j’ai tout de même réussi à remporter bon nombre de suffrages sur quatre départements de la région durant les primaires. De plus, je pense qu’aujourd’hui, on ne peut faire de politique sans un poids écologique. Comment, dès lors, se passer de celui qui est sans doute le plus écologique de la région ? Comment exclure le maire du chef-lieu de département qui a été élu dès le premier tour ? »
Selon le secrétaire départemental Franck Thomas Richard, dans la même page du quotidien, les militants UMP se doivent d’accepter le choix dHervé Novelli, même s’il concède que « certains doivent grincer des dents... »


#24669
Conseils de guerre - Mercure Galant - 23 juin 2009 à 17:46

Lu dans le BR du samedi 20 juin dans la rubrique « Confidentiel » (Waouuh !) : « Serge Lepeltier et Hervé Novelli seraient sur le chemin de la réconciliation [...] Est-on désormais sur le chemin d’une liste UMP du Cher conduite par Serge Lepeltier ? C’est une idée qui avance. » La stratégie politique locale c’est quand même mieux que les émissions de télé-réalité. On attend la suite avec beaucoup d’impatience ! ;-)


#23381
Conseils de guerre - Mercure Galant - 23 juin 2009 à  21:55

Et le nouveau copain Hervé qui reste secrétaire d’état dans le nouveau gouvernement ! C’est trop de bonheurs à la fois... Je sens venir le coup dur au prochain épisode !

#23382 | Répond au message #23381
Conseils de guerre...dans le Cher - Militari - 11 février 2009 à 12:35

N’avez-vous pas remarqué depuis quelque temps ce qui se trame dans le Cher, et que ces élections régionales ne font que révéler ?...Serge Lepeltier, chiraquien "génétique", n’a pas vu d’un très bon oeil l’arrivée de Sarko aux manettes. N’y pouvant rien, et appartenant à la même famille politique, il s’est résolu au silence, en s’orientant progressivement vers le parti radical, force associée de l’UMP. Il a construit sa stratégie municipale en s’adossant au MODEM, une manière de desserrer l’étreinte de l’UMP sarkoziste locale et...de remporter la victoire. Mais le plus intéressant, c’est le revirement de Pointereau, dans l’histoire. Lui, ennemi historique de Lepeltier, est devenu son premier défenseur, contre le candidat "légitime" de l’UMP, H. Novelli. Quelle mouche l’a donc piquée ? On va passer rapidement (peut-être trop ?) sur la succession de S. Lepeltier à la mairie de Bourges qui va commencer à tarauder les esprits après 3 mandats...Pointereau s’y verrait-il ?...On peut s’appesantir un peu plus sur le souci de Pointereau de reprendre le CG. Ce qu’il ne peut faire qu’avec l’assentiment de Lepeltier qui sera d’ailleurs candidat dans le 4ème canton de sa ville. Mais ce changement de cap de Pointereau le conduit à s’opposer, par exemple, à la décision du gouvernement "sur les boues" ! Certes, ce n’est pas la 1ère fois que le sénateur dénonce dans le Cher ce qu’il vote à Paris, mais en ces temps chaotiques et difficiles pour la majorité qui nécessiteraient de la cohésion, il n’est pas certain qu’à l’UMP on apprécie cet engagement à géométrie variable...D’abord opposé à FTR avec Fromion (1994), puis à Lepeltier avec FTR (sénatoriales), le voilà soutenant Lepeltier contre FTR et Fromion...Toujours essayer d’être dans le sens du vent...Beau parcours par sa sinuosité....Mais on finit toujours pas se perdre dans le labyrinthe...


#22314
Conseils de guerre...dans le Cher - 13 février 2009 à  16:57

Une autre grille de lecture selon les deux maximes suivantes :

Novelli, Fromion, FTR, Chamiot & Co = "Nous entrons dans l’avenir à reculons." (P.VALERY).

Lepeltier, Pointereau, et quelques autres dont je suis = "L’avenir n’est que du passé à mettre en ordre, tu n’as pas à le prévoir mais à le permettre."
(Saint Exupéry).

#22319 | Répond au message #22314
Conseils de guerre...dans le Cher - Militari - 13 février 2009 à  17:20

Mon Dieu, venez à notre secours ! Convoquer Valéry et Saint-Exupéry pour expliquer la bataille politique dans le Berry...On préfère en rire pour ne pas en pleurer. Et ajouter une dose de manichéisme peu tempéré, et on obtient la grande victoire de la gauche aux régionales 2010 et aux cantonales 2011. Merci l’UMP !

#22321 | Répond au message #22319
Conseils de guerre...dans le Cher - 16 février 2009 à  18:06

Il est vrai que la gauche peut donner la leçon, à moins que militari ne soit la fausse barbe de notre cher tandem de députés...

#22342 | Répond au message #22321
Conseils de guerre...dans le Cher - Militari - 17 février 2009 à  10:26

"La gauche" ne donne aucune leçon...Il s’agit d’un simple constat : les tensions qui règnent AU SEIN DU MEME PARTI POLITIQUE (l’UMP) accentuent la lente érosion électorale de la droite au profit de la gauche et, notamment, du PS. A tel point que l’on ne voit pas comment le CG pourrait être repris par l’UMP allié au Modem en 2011. Les stratégies locales s’opposent : Pointereau et Lepeltier, pour des considérations locales (Bourges pour l’un, le CG pour l’autre) plaident pour une alliance avec le MODEM tandis que les députés Fromion et Cosyns considèrent que la présidentielle et les législatives cliveront les électorats compte tenu de l’opposition frontale décrétée par Bayrou contre Sarkozy. Ajoutons à cela un contexte politique et social délicat pour la majorité et nous pouvons en déduire AUJOURD’HUI que la gauche sortira au minimum indemmne des régionales et cantonales...

#22346 | Répond au message #22342
Conseils de guerre...dans le Cher - 17 février 2009 à  17:26

méthode Coué contre avenir insondable. On verra.

#22348 | Répond au message #22346