Ici la Banque Postale, bonjour

jeudi 16 octobre 2008 à 18:12

« Tout détenteur de Livret Epargne Populaire est sommé de se rendre à son bureau de poste muni de son avis d’imposition de revenus 2007 avant le 31 décembre 2008, auprès d’un conseiller financier, afin de justifier son droit au LEP. Si le client ne se présente pas dans les délais, son compte épargne sera clôturé d’office »

Fiction ? Non, réalité. De charmantes demoiselles sont chargées de téléphoner aimablement en série à tous les épargnants, afin de leur annoncer cette nouveauté à la Banque Postale. L’argument est que toutes les banques procèdent chaque année à cette vérification et que La Poste ne l’avait jamais fait jusque-là.

Ne connaissant nullement les procédés des autres banques, j’imagine cependant mal que les détenteurs d’un LEP soient de cette façon convoqués auprès de leur banquier. Les personnes qui nous téléphonent sont très agréables, très courtoises, et font de leur mieux pour annoncer la couleur. Mais, le contenu du message de la Banque Postale est insupportable : c’est une assignation.

Je suppose que, s’il est vrai que les banques demandent chaque année à leurs clients ayant un Livret Epargne Populaire de justifier du montant de leur impôt sur le revenu, on s’y prend autrement : un petit courrier invitant à fournir une photocopie par exemple. Ou alors, les banques ont toujours traité leurs clients comme des chiens ?

En tous cas, à la Banque Postale, qui n’est plus La Poste - dont il faut croire qu’elle n’a plus les moyens de faire parvenir une lettre respectueuse à ses vieux usagers - nous ferons la queue auprès des conseillers financiers avec notre avis d’imposition au cas où nous serions de grands malhonnêtes qui n’avons plus droit au livret épargne populaire et qui en profitons impunément. Et si on n’obéit pas dans les 2 mois qui suivent, notre compte sera fermé sans aucun motif légal.

La Banque Postale menace, méprise ses petits épargnants ni plus, ni moins. C’est brutal.


Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?

commentaires
Ici la Banque Postale, bonjour - Borel - 3 juillet 2016 à 18:07

Je suis un postier à la retraite ainsi que mon épouse,40ans et 42 ans de poste,on a préte notre argent pendant 45 ans a la poste divers livrets on a retiré notre argent et cloturé nos livrets on a reçu qq temps à pret une LR avec AR que nos comptes CCP serait cloturé et qu’on ne ferait plus parti de la banque postale,j’ai écrit de partout à la BPostale j’ai eu aucune réponse ;même le médiateur m’a dit je ne peut rien faire,je ne suis pas un voleur j’ai récupéré que mon argent,alors pourquoi on me jette comme un mal propre.


Ici la Banque Postale, bonjour - MASSET - 4 avril 2016 à 10:37

Bonjour,

Cliente de la Banque Postale depuis plusieurs années, je viens de constater le manque de sérieux, pour ne pas dire le racket de VOTRE banque qui propose des produits financiers en arnaquant le client.

J’ai souscrit en mars 2010 un placement nommé "EVOLEO MARS 2016" promettant non seulement un rendement de 4,74 % mais surtout la garantie du capital déposé, à savoir pour ce qui me concerne : 4000€ L’échéance étant arrivée 9 mars 2016 la Banque Postale qui, bien évidemment continue son arnaque me propose d’investir dans un autre placement financier sachant que le précédent placement en question ne m’a rien rapporté (du jamais vu de toute mon existence, je vais avoir 60 ans !...) mais pis encore que mon fameux capital garanti ne l’est en réalité PAS DU TOUT donc publicité mensongère, puisque la Banque POSTALE va me virer 3.925,00 €. A cet égard, même s’il s’agit d’un petit montant, remarquer que depuis le 9 mars 2016 le solde dû ne m’a toujours pas été versé !... Une honte il n’y a pas d’autre mot.

QUAND CES PROCEDES D’ARNAQUE DES CLIENTS VONT-ILS CESSER ??? sans vos clients vous n’existeriez pas !

Une cliente furieuse de vos comportements mensongers.


BANQUE POSTALE Il n’y a pas que des pourris ! - 22 décembre 2014 à 19:13

J’ai lu avec attention tous les commentaires des mécontents.
Il y a 2 ans on m’a clôturé mon LEP simplement parce que j’avais oublié d’aller faire tamponner mon avis d’imposition.
Et bien il y a des agents à la poste qui sont bien ! Il n’y a pas que des pourris.
La personne a anti daté mon avis d’impôt et on a pu réouvrir mon LEP.
C’est juste une fleur que la personne m’a fait en catimini pourtant elle n’est ni de ma famille et elle ne fait pas partie de mes proches.
Autre chose aussi à vous dire :Je devais casser mon PEL pour faire un achat, et bien cette personne de la poste m’a aussitôt vite ouvert un autre PEL,(tous les papiers en attente, étaient prêts)
Ensuite elle a surveillé le moment de la fermeture de l’ancien pour valider vite le nouveau PEL.
Tout cela parce qu’elle savait qu’on était à cheval sur le moment où l’état devait descendre les taux d’intérêt. Peu de temps après les intérêts du PEL ont chuté mais pas le mien ! réouvert juste à temps !!
Je lui dis un grand MERCI !
Bien sur quand on habite un petit village, on est peut être plus considérés et en ce qui me concerne, je ne partirai pas de la banque postale.
je vous souhaite de trouver des gens comme elle !! et c’est grâce à ces personnes que la banque postale pourra fidéliser ses clients.
Bien à vous


Ici la Banque Postale, bonjour - maria - 14 mai 2014 à 20:34

bonjour la banque postale c’ est un banque voleuse ,ce moment elle clôture les comptes de ses plusieurs clients sans les prévenir et en plus de ça elle ne les rend pas l’ ragent qui est dans leurs comptes.moi la première elle me tien environ 3000 euro et chaque fois que je téléphone ,ils m envoient balader sans réponse et finalement m ont dit claire et nette fort possible que’ on vous rend pas et vous pouvez poser plainte si vous voulez et ce que je vais le faire même si ça dure toute ma vie dans quel monde on vit et vous dites c’ est un banque quel honte .


MES PLACEMENTS FINANCIERS À LA BANQUE POSTALE - Patrice - 24 janvier 2014 à 09:35

L’histoire de mon LEP ou comment la Banque Postale vous traites, histoire de leur faire de la pub :

http://mon-lep-a-st-paul-les-dax.blogspot.fr/


Ici la banque postale, bonjour - 3 mars 2014 à  17:03

Le rédacteur de cette brève vient de se faire fermer son LEP sans préavis. Bon, le rédacteur de cette brève a oublié cett fin d’année 2013 d’aller faire la queue au guichet en décembre pour présenter son avis d’imposition (qui n’entrainait pas de fermeture de LEP). Peut-être bien qu’il en a plein le cul d’aller se faire tamponner l’avis d’imposition à Noël. avec cette détestable impression d’obtenir une autorisation à une frontière par exemple. Il pense toujours très fort à tous ceux qui épargnent en Suisse, etc... en ne payant pas leurs impôts. A ceux qui ont des conseillers juridiques, financiers, avocats, etc.... pour éviter d’être taxés sur leurs richesse, impunément.

Répondre à ce message #39579 | Répond au message #39468
Ici la Banque Postale, bonjour - 6 janvier 2014 à 14:21

Sur France Culture, le 6 janvier 2014, Les pieds sur Terre : le combat d’Ilma dont le mari s’est suicidé, cadre à La Poste. Instructif documentaire sur le burn-out et son traitement en France par le corps médical, les Directions Générales et le combat de cette femme qui ne veut pas que son mari soit mort pour rien. Combien sont-ils- elles à ne pas être entendu-e-s ?


Ici la Banque Postale, bonjour - 6 janvier 2014 à  14:36

A suivre sur France Culture toujours, le 9 janvier 2014 à 17h, Sur les Docks :"Suicide au travail : les employeurs devant la justice".

Répondre à ce message #39426 | Répond au message #39425
Ici la Banque Postale, bonjour - marymad - 12 décembre 2013 à 20:36

Avant de crier au scandale il serait peut être plus judicieux de se poser les bonnes questions ? Pourquoi les banques réclament-elle l’avis d’imposition pour renouveler le LEP chaque année ? En réalité les banques sont soumises à de très nombreuses réglementations auxquelles elles ne peuvent déroger. Ces réglementations sont imposées par l’Etat. Pour avoir le droit de bénéficier d’un LEP il faut payer moins de 770€ d’impôts sur le revenu (net avant corrections). Pour que la banque puisse conserver votre livret ouvert elle doit donc justifier qu’elle a effectué ce contrôle. Elle tamponne donc votre avis d’imposition puis le scanne. Pourquoi l’original et non une copie ? Tout simplement parce-que chaque contribuable ne peut détenir qu’un LEP. Cela évite donc d’aller faire tamponner 10 copies dans 10 banques différentes. Et pour ceux qui impriment à présent leur avis sur internet, la banque a alors l’obligation de leur faire signer un document les informant de cette loi sur la mono-détention du LEP. Tout cela répond donc simplement à une législation très stricte. En fait ce qui est inquiétant c’est justement quand votre banque ne fait PAS ces démarches, puisque c’est son devoir. Je ne pense pas que cela amuse particulièrement les banquiers de tamponner et scanner chaque fin d’année des tonnes d’avis d’imposition. D’autant qu’il est évident qu’il est plus dans leur intérêt de pouvoir conserver ces livrets ouverts ! Soyons logique ! Enfin pour ceux qui peuvent difficilement se rendre à leur agence, il suffit de leur faire parvenir, par la Poste, votre original qu’ils se chargeront de vous renvoyer (c’est ce que j’ai fait moi-même, je vous assure cela ne m’a coûté qu’un timbre). Alors maintenant on peut toujours rebondir sur l’acheminement du courrier qui n’est pas fiable (méchants facteurs !), puisqu’il est de coutume en France de s’indigner avant de réfléchir... Preuve en est ici...


Ici la Banque Postale, bonjour : talk to pay - 12 décembre 2013 à  22:34

Oui on réfléchit à la banque postale : parle pour payer

Répondre à ce message #39379 | Répond au message #39378
Ici la Banque Postale, bonjour les riches - 12 décembre 2013 à  23:04

"Mais cette clientèle modeste ne devrait pas être accueillie dans les bureaux de poste : « Nous avons pour consigne de les diriger vers les intermédiaires qui commercialisent ces programmes aidés, ou les promoteurs sociaux », explique un postier"

Répondre à ce message #39380 | Répond au message #39378
Ici la Banque Postale, bonjour - 29 août 2013 à 13:39
Ici la Banque Postale, bonjour - 7 août 2013 à 22:10

Bonsoir une personne travaillant dans un bureau de poste se permet de consulter mes comptes bancaires ainsi que se de mon mari. que puis je faire ? MERCI


Ici la Banque Postale, bonjour - driss - 9 juillet 2013 à 11:59

bonjour je possede un compte depuis 10 ans et il y a 2 jours de sa j ai recu une lettre en me disant qu on allez me cloturer mon compte ccp sans me donner aucunes raisons je ne suis pas a decouver car je n y est pas droit !donc je ne comprend pas pourquoi pourriez vous m aiclairer s il vous plais


Ici la Banque Postale, bonjour - 15 mai 2013 à 20:17

Usager de la Poste depuis bien des années, je reçois ce jour un courrier pour me remercier de ma fidélité- : invitation à participer à un grand tirage au sort, sans attendre :
- un chèque de 30 000 euros
- un voyage pour deux aux Antilles
- des réductions sur l’abonnement à 90 magazines
- 1 ipad
Je pourrais finir par trouver ça drôle ce qu’est devenue La Poste : un établissement aux méthodes pathétiques.

Mais non, ça ne me fait pas rire : .4 salariés suicidés en un an.


Ici la Banque Postale, bonjour - bombix - 20 mai 2013 à  10:22

Un article intéressant, quoique fort discutable dans certaines de ses affirmations, sur le suicide au travail. L’auteur, Marcela Iacub, s’interroge sur le lien qui semble évident — alors qu’il ne l’est pas — entre conditions de travail et suicide, comme si le suicide était une réponse qui va de soi dans des conditions de travail éprouvantes ou dégradées : « Si l’on songe aux conditions atroces d’exploitation de jadis ou à celles qui existent encore dans les pays pauvres, on se demande pourquoi et comment le suicide n’était pas ou n’est pas la réponse normale de ces victimes du travail. » A la suite de quoi l’auteur émet deux hypothèses : A) la mise en place d’une conception psychologique du travailleur, en lieu et place de sa conception politique, avec tous les dangers pour la lutte politique que cela représente : « demain une flopée d’experts en psychisme pourrait décider à la place des travailleurs ce qui est le mieux pour eux. » C’est le danger de la victimisation et de la "pathologisation" d’une lutte politique. La seconde hypothèse, c’est B) l’idée d’une métamorphose de cette lutte politique, par les moyens mêmes qui sont utilisés : en substituant le meurtre de soi-même aux moyens classiques de la lutte politique en démocratie, les suicidés au travail seraient des genres de terroristes, ni plus, ni moins.

A quoi l’on peut répondre qu’il y a quand même une différence importante entre terroriste et suicidé : le terroriste tue les autres alors que le suicidé ne s’en prend qu’à lui-même. D’autre part l’idée que la lutte politique ne doit passer que par les moyens pacifiques de la démocratie suppose 1) que nous sommes en démocratie — effectivement et pas seulement formellement — et 2) cela fait l’impasse sur l’histoire réelle des luttes qui n’ont jamais fait l’économie de la violence. "La violence est l’accoucheuse de l’histoire". Vieille affaire que l’angélisme de Marcela Iacub semble ignorer. L’article se termine sur une curieuse contradiction : alors qu’elle s’est attachée à trouver sinon des explications tout au moins des éléments de compréhension sur le phénomène "suicide au travail", Iacub voudrait que le phénomène demeurât à jamais dans le "mystère" ; elle fait même du silence sur cette question une prescription déontologique pour les journalistes. "Cacher ce suicide que je ne saurais voir" ? Expliqué ou pas, le suicide interroge et met mal à l’aise. Il place les survivants dans une position à jamais inconfortable. Il culpabilise ceux qui restent.

Ce qui manque encore à l’article de Marcela Iacub, c’est toute la dimension existentielle du geste. Il lui faudrait pour ça un peu d’empathie et la connaissance directe de la détresse des gens. Mais sa vie entre les soirées parisiennes branchées et les bureaux de Libération lui en interdise sans doute l’accès.

Le suicide, quel travail !

Répondre à ce message #37806 | Répond au message #37793
Ici la Banque Postale, bonjour - 20 mai 2013 à  14:08

"A la suite de quoi l’auteur émet deux hypothèses : A) la mise en place d’une conception psychologique du travailleur, en lieu et place de sa conception politique, avec tous les dangers pour la lutte politique que cela représente : « demain une flopée d’experts en psychisme pourrait décider à la place des travailleurs ce qui est le mieux pour eux."

Ce n’esst pas l’un ou l’autre : la conception psychologique ou la conception politique. Ce sont les 2. Comme dans toute forme de totalitarisme, dictature.
La Poste, comme bien d’autres employeurs, politiciens, actionnaires, etc... ont déclaré la guerre aux salariés : une déclaration de guerre, c’est de la politique et toujours assortie de méthodes psychologiques envers l’ennemi à réduire en miettes., à soumettre.

Si des salariés se suicident, c’est probablement qu’ils n’ont aucune arme politique à retourner contre ceux qui les terrorisent au quotidien, les affaiblissent psychologiquement et intellectuellement.

Répondre à ce message #37807 | Répond au message #37806
Ici la Banque Postale, bonjour - jacques - 22 avril 2013 à 20:03

a la lecture ci dessus, on doit obligatoirement obeir.a l’invitation d’un conseiller ?Si non, on perd l’argent qu’il y a dessus. 7700 ,euros, je crois ? ou moins !
Autant le virer en ouvrant un livret B ?

N’y a t-il pas des avocats, pour ça ?????ou associations ?


Ici la Banque Postale, bonjour - Stephanie - 6 février 2013 à 14:00

Rassurez-vous, ça continue en 2013. Fermeture sauvage de nos deux LEP à mon époux et à moi sans nous prévenir de quelconque façon. Si l’argent du mien s’est retrouvé sur un Compte en attente depuis lequel j’ai pu récupérer mon argent en le transférant par Internet, celui du LEP de mon mari a totalement disparu et il nous est impossible de savoir où il se trouve. C’est quand même fort de café. Ce manque de communication et donc de réponses, d’agissement en ’douce’ me déplaît au plus haut point. La banque Postale a perdu une fidèle cliente, après divers déboires là-bas (incompétence pour nos demandes de crédit immo etc.) nous changeons définitivement de banque.


Ici la Banque Postale, bonjour - Eulalie - 6 février 2013 à  17:31

Oui, ça s’appelle la démarche qualité accueil : démarche de certification des services de La Poste

Personnellement, dans cette démarche, on m’a menacé de m’envoyer les vigiles pour me sortir alors que je refusais d’utiliser un automate et préférais utiliser des bulletins papiers à remplir, qu’on me refusait. Ca fait 20 ans que je suis usager de La Poste ou cliente de la Banque Postale depuis peu, comme vous voudrez. L’agent n’aimait pas que je traite la Banque Postale de système totalitaire. Or, cet agent, je n’avais rien contre lui. Mais contre ce système. Il est impliqué dans sa boîte, il n’y a aucun doute. Jusqu’à me menacer d’envoyer des "gros bras musclés" je cite.. Admettons que je lui ai "pardonné". Mais, ce système démontre bien qu’il rend les agents "fous" et que le client ou l’usager est pris pour une merde. Je ne me suis pas plainte à une Direction, car elle aurait eu le cynisme de sanctionner l’agent du guichet, alors que c’est elle-même qui forme (comprendre déformer) les agents à ces méthodes en leur bourrant le crâne d’inepties.

Répondre à ce message #37489 | Répond au message #37488
Ici la Banque Postale, bonjour - Stephanie - 8 février 2013 à  09:18

Effectivement, vous avez dû passer une bien belle journée :-(

Répondre à ce message #37492 | Répond au message #37489
Ici la Banque Postale, bonjour - Eulalie - 9 février 2013 à  10:41

Total délire.
Et pour en revenir au LEP, maintenant, ce n’est même plus un conseiller financier qu’on voit pour fournir le justificatif d’imposition, assis dans un petit bureau, discrétement. Non, maintenant, vous êtes "reçus" au gucihet comme quand on veut acheter un timbre, et le guichetier vous tamponne votre avis d’imposition en vous disant " attention, vous y avez droit encore cette année, mais c’est limite". Non, je dis des bêtises. Même pas vous êtes reçus au guichet. Vous êtes reçus dans un coin du guichet. A côté de quelqu’un d’autre qui fait une autre demande, comme les timbres, par exemple. Et "dieu sait" si les guichets ont rapetissé depuis des années.....
Je vous assure, je ne vous raconte pas des blagues.

Quand je sors du bureau de poste de la banque de la banque postale dont je dépends, j’ai l’impression de sortir du KGB. Et quand je rentre dedans, je me dis que je vais me fendre la gueule. Que je vais vivre un expérience hors du commun. Que je serai traitée comme je ne sais quoi. Je suis quelqu’un d’encore jeune, alors quand je pense aux personnes agées usagers de la banque postale, je me dis qu’ils doivent sacrément souffrir quand ils vont dans cette institution. C’est lamentable.
Quand j’ai refusé d’utiliser l’automate, ce n’était pas par principe pour ennuyer qui que ce soit, c’était par mesure de discrétion qui nous est dûe, me semble t-il ; cet automate, sur lequel on vous oblige à verser vos chèques, est aux yeux de tous, avec votre numéro de compte écrit en énorme. Donc, n’importe qui peut le voir en passant derrière. Cet automate est placé à côté des automates à timbres. C’est du grand n’importe quoi. J’ai tenté de leur faire comprendre, et je vous assure que les agents me disaient que je manquais beaucoup de confiance en l’autre. (!).

Répondre à ce message #37493 | Répond au message #37492
Ici la Banque Postale, bonjour - Eulalie - 9 février 2013 à  12:21

Enfin bon, où que vous soyiez reçus maintenant, que ce soit pour votre santé, votre fric, votre assurance, "votre" chômage, etc.... vous savez d’avance que vous allez vivre des moments insupportables. C’est ça, le commun, maintenant, en fait. Le hors-du-commun, c’est quand vous êtes bien reçus, ou que vous voyez qu’on essaie de bien vous recevoir, vous respecter malgré les méthodes, outils de travail imposés aux salariés de ces boites, services publics. Toutes les méthodes mises en place, comme l’Afnor citée plus haut, prétendent à la qualité, au respect Mais c’est exactement l’nverse en réalité : ce sont des outils sadiques qui diminuent à la fois la pensée du salarié et celle de la personne reçue. Elles diminuent de fait le contact naturel, le rapport, que devraient avoir les personnes. Ces méthodes les mettent chacun dans des situations de non rapport, d’absurdités, et de souffrance au bout du compte. Le même fonctionnement que dans les sectes où on cherche à vous isoler totalement du rapport à la société, à vos proches, à l’inconnu, etc.... Ce sont des méthodes totalement associales. Par contre, comme dans les sectes, puisque vous avez besoin comme la plupart des humains de ne pas être seul au monde, d’être dans un collectif, un groupe, le salarié se joint donc à la méthode dominante puisque c’est là qu’il y a la collectivité, dans l’associabilité, mais qui est devenue la norme du groupe, la communauté. Ca va très vite, ça prend très vite : et c’est comme ça qu’on se retrouve derrière un guichet, un accueil à faire exactement le contraire de ce pour quoi on voulait faire ce boulot : on est devenu un gros con adhérent, impliqué, quasi militant d’ un fonctionnement dégueulasse.

Répondre à ce message #37494 | Répond au message #37493
La Banque Postale, bonjour et maintenant aurevoir !! - LeBretonX - 25 novembre 2012 à 19:56

Je suis client chez la banque postale depuis 11 ans. Je paie pas mal de services (carte Visa Premier, etc. etc.)
A l’époque j’étais étudiant et c’est un ami qui me l’a conseillait. C’est qu’au moment de demander un prêt que je me suis rendu compte que j’aurais du changer de banque et depuis longtemps (sans parler de la cloture de mon LEP sans préavis qui m’avait pas mis la puce à l’oreil).

Pour présenter mon projet d’achat immobilier pour de la location, il faut prendre RDV avec la conseillère Mme L-R, qui malgré sa sympathie est souvent en vacance. Une semaine de perdu, pour prendre un RDV et comme elle me dit qu’elle connait rien en immobilier, elle me prend RDV avec Monsieur S. LE "Conseiller Spécialisé en Immobilier", ce spécialiste me reçoit une semaine plus tard sans aucun sourire et sans avoir même pas lu mon compromis de vente.. Il m’édite une simulation et je me rends compte après quelques jours qu’elle est erronée : il a pris une simulation pour une résidence principale au lieu d’une résidence locative.. Bref, Monsieur le spécialiste n’a pas le sourire, est rarement disponible, et ne décroche jamais son téléphone et ne répond pas au mails.. Je lui ai expliqué que mon compromis de vente a une condition suspensive de présenter une offre de prêt rapidement, mais Monsieur S. le spécialiste ne comprend pas visiblement ou en tout cas ne réagit pas.. 12 jours sont passés et je n’ai toujours pas signé ma demande de prêt ni eu une attestation de demande de prêt !! Monsieur S. est rarement disponible et pour faire la moindre des choses il faut prendre un nouveau RDV (min. 5 jours à perdre). En effet à quelques jours avant la fin de la date de condition suspensive (pour trouver un prêt), je vois ma conseillère pour lui dire que les jours passent et que j’ai besoin de réponse.. elle me répond que si Monsieur S. ne réponds pas c’est qu’il va le faire et c’est qu’avec insistance qu’elle me fixe un RDV avec le spécialiste en immobilier de la poste. Je le vois, et là je me rends vraiment compte de l’incompétence, de l’ignorance de mon dossier et du non sérieux à lire le compromis de vente..
Par curiosité, je vais chez d’autres banques pour comparer les simulations, et là je me rend compte qu’à la banque postale, ils sont vraiment loin du professionnalisme des autres : disponibilités, compétences, réactions, etc. Exemple, un seul RDV avec une banque concurrente (CA), et j’ai reçu une offre de prêt la semaine d’après !! Dans quelques semaines, je dirais à dieu à la Banque Postale, j’enverrai une carte "postale" à Monsieur S.


La Banque Postale, bonjour et maintenant aurevoir !! - Gros winner - 16 février 2013 à  20:32

C’est clair qu’un achat immobilier en 2012 pour investir dans le locatif, c’est une affaire à ne pas rater ! On voit bien que le CA a tout compris à l’immobilier (qui ne baisse jamais). Vous pouvez leur dire merci d’avoir accepté votre prêt avec tant de diligence...

(j’espère que vous avez acheté des actions Eurotunnel en passant, c’est booming)

Répondre à ce message #37504 | Répond au message #37123
La Banque Postale, bonjour et maintenant aurevoir !! - LeBretonX - 3 mars 2014 à  02:11

Bonjour,
Je reviens juste vous dire coucou, pour vous donner des nouvelles :
- mon projet s’est bien réalisé avec le CA et tout va très très bien depuis :-)
- j’ai bien dit a dieu à Mr. S (et donc à la BP), qui bizarement n’a pas arrété de m’appeler les jours qui ont suivi mon abondon à mon ex chère banque postale
A bientôt

Répondre à ce message #39577 | Répond au message #37504
Ici la Banque Postale, bonjour - monicklhay94 - 25 mars 2010 à 20:00

Je viens justement d’être l’une des victimes de "la fameuse méthode" employée par la Banque Postale —
Convoquée aujourd’hui même par mon Conseiller financier j’apprends avec stuppeur que mon LEP vient d’être clôturé — les fonds ont été versés sur mon CCP — mais déduction faite des intérêts acquis en 2OO9 —
comme vous je trouve assez scandaleuse cette pratique —

De plus mon conseiller m’informe qu’après fourniture de mon avis d’imposition (objet du délit) il peut tout à fait m’ouvrir un autre LEP mais que celui-ci devra repartir au plafond initial prévu par la loi soit 77OO euros —
Il y a là vraiment de quoi bondir — en sachant que nous prêtons à l’année à la Banque Postale nos sommes épargnées sous couvert de percevoir un intérêt annuel et qu’en finalité nos comptes sont clôturés sans autre forme de procés — mais le cerise sur le gâteau est tout de même de nous voir repartir avec un plafond initial — Ceci étant "le bon vouloir de la Banque Postale" —

je suis donc bien d’accord avec vous pour penser que la Banque Postale traite ses clients comme des chiens —
Assez désolant tout de même


Ici la Banque Postale, bonjour - Serge - 26 mars 2010 à  09:34

Bonjour.
Même mésaventure, sauf que j’ai bien présenté la feuille de non imposition mais malgrè tout : fermeture du LEP
et reversement sur le CCP.
Appel a la banque postale par le 3634, payant naturèlement ; réponse : c’est une erreur !!!
Mais il n’y a que deux personnes pour traiter le litiges donc delais deux mois !!!!!!!!!!
La fermeture des LEP est une disposition de loi fiscale, mais la mise en oeuvvre laissée à la B P.

Répondre à ce message #26366 | Répond au message #26360
Ici la Banque Postale, bonjour - 10 novembre 2009 à 11:42

Personnellement, j’ai mes comptes en ligne ce qui m’évite tous déplacements à la Poste pour diverses opérations bancaires.
Recevant comme beaucoup d’épargnants le courrier de la Banque Postale courant novembre 2008 me demandant de présenter mon avis d’imposition de l’année 2007, je renvoyais en retour la copie du document en question.
Oh, mais à ma grande surprise le 05/12/2008, Madame la conseillère me pria de passer à son bureau pour présenter les originaux car les copies ne sont pas recevables.
Je travaille à 25 km de mon domicile et mes horaires ne coïncident pas forcément avec les heures d’ouverture du bureau de Poste.
Elle me conseilla de prendre éventuellement un congé pour passer la voir ?
J’étais outrée car les duplicatas viennent du site officiel de l’administration fiscale www.impots.gouv.fr. et sont parfaitement recevables.

A souhaiter qu’à l’avenir, la Banque Postale adoptera par le site Internet le transfert de ces documents, cela évitera tout débordement à leurs conseillers financiers.


Ici la Banque Postale, bonjour - 10 octobre 2009 à 21:26

plutot que de perdre ton temps, renseignez vous sur la réglementation via le web :
1° La Poste ne replissait pas ces devoirs tant qu’elle ne contrôlait pas les avis d’imposition des titulaires de LEP chaque année.
2° Sachant qu’il ne faut pas plus d’un Lep par personne physique dont l’IR n’excède pas 732 e et des poussières en 2007, c’est une obligation légale d’apposer une mention manuscrite sur votre avis d’impot afin de ne pas être multi-détenteur de LEP. Auriez vous envoyé votre original par courrier ????
3° Si les établissements contrôlent les avis d’imposition, c’est effectivement pour etre sur que les LEP ne profitent qu’aux petit épargnants et non pas aux gros.
4° Travaillant en tant que Conseiller Clientele dans une enseigne bancaire (meilleure rémunération), je vous garanti que ce sont les petits épargnants qui se retrouvent avec des frais excessifs. La Poste : meme tarif pour tout le monde.
5° Si vous n’etes pas satisfait de ses services, cloturez votre compte, ouvrez le ailleurs et voyez comment cela ce passe. Ne signez pas les pétitions contre une eventuelle privatisation (aubaine pour les salaries contractuels au sein de La Poste) et contre la fermeture des bureaux présents dans les villages.
Bonne documentation. l’ignorance est factrice (clin d’œil) de la perte de la démocratie.....


Ici la Banque Postale, bonjour - Raoul - 29 juillet 2009 à 11:12

Bonjour, quelque soit la banque le gouvernement a mis en place les instruments législatifs pour nous prévenir. La loi murcef existe et est sans cesse améliorée.


Voir en ligne : Loi Murcef
Ici GDF SUEZ, bonjour - 5 mai 2009 à 16:22

La Poste version privatisée n’hésite pas à fermer les LEP de ses clients qui ont "omis" de déclarer leur revenus, et de déposer les sommes sur des comptes inaccessibles par ces mêmes clients. C’est tout bénef : la Poste n’a plus à verser d’intérêt et les sommes ainsi captées produisent des intérêts... pour La Poste. Pour peu que la situation dure quelques mois, on imagine les sommes indûment gagnées par La Poste. C’est la version capitalistique du service public.

Autre service public mis à mal, celui de l’Energie. Sous la pression de l’Europe libérale, nos précédents gouvernements se sont empressés de déréglementer l’énergie en France. Il existe maintenant 2 tarifs d’électricité : le tarif réglementé pour ceux qui sont restés chez l’opérateur historique, à savoir EDF, et le prix de marché régi par les cours mondiaux de l’énergie. Bien évidement, le prix du marché est supérieur au prix réglementé, et quasiment personne n’a choisi de changer.

Cerise sur le gâteau : n’importe qui maintenant peut "vendre" de l’électricité (concurrence libre et non faussée oblige), et en particulier GDF. Comme beaucoup, j’ai deux contrats : un pour le gaz à GDF et l’autre pour l’électricité chez EDF. Il y a quelques décennies que ça dure, et pas de raison valable de changer.
Sauf que maintenant, GDF, c’est privatisé. Ca s’appelle GDF-SUEZ d’ailleurs. Et qu’en bonne société privée soumise à la concurrence, GDF-SUEZ emploie des méthodes de margoulin pour "conquérir" (que le terme est beau !) de nouveaux clients. Comme par exemple ce courrier reçu ce mois (cliquez sur l’image pour agrandir) :


Au premier regard, ce document ressemble à une facture de gaz, tel qu’on est habitué à en recevoir. Tout en haut, on vous demande de bien vouloir "signer et de retourner à l’aide de l’enveloppe T jointe". Ce sont bien vos coordonnées, et l’expéditeur vous a habitué à lui faire toute confiance. C’est vrai quoi, GDF, c’est comme La Poste, La Sécu ou la SNCF, des noms bien ancrés dans l’inconscient collectif des Français depuis des décennies. Sauf que là, l’organisme de confiance, il vous tend un piège. Vous signez ça et vous en prenez pour 2 ans d’électricité au tarif du marché !

Question : combien de personnes âgées, de gens pressés et qui font confiance à GDF, ou simplement par inattention comme j’ai failli le faire, vont retourner ce courrier et se faire piéger ?


Ici la Banque Postale, bonjour - André - 22 avril 2009 à 16:14

Effectivement, la banque postale a clos de manière totalement "sauvage" de très nombreux LEP, sans prévenir, et sans même ce soucier de la notion "d’année de grace" (et encore moins de relation clientèle), en transférant l’argent sur de pseudo compte d’attente auxquels les titulaires n’ont aucun accès !
Et lorsqu’on lit ici l’avis de la personne de la poste, on ne peut que l’inviter avant de nous sortir ce sempiternel terme de "légal" de se renseigner sur le droit bancaire, sur la notion de convention, de mandat, etc : que dire par exemple de la modification unilatérale des frais bancaires par la Banque Postale SANS l’information exigée par le loi Murcef, sans même de convention pour les aciens comptes ? Légal ? ...que dans tous ces cas d’usage du terme "légal" celui qui l’utilise se donne désormais le mal de donner une référence de texte !
Quant au problème des LEP, la banque postale affirme désormais qu’elle est débordée par les réouvertures de LEP, et que tout va être réouvert : mais une telle information n’est obtenue que par téléphone, pas un écrit, pas un document, et encore faut-il appeler plusieurs fois, avec de nombreux interlocuteurs, et se faire traiter de personne "désagréable" parce qu’on a le tort de demander après plusieurs semaines où est passé son argent rendu ainsi indiponible. Il y a des mots que les agents de la banque postele devraient apprendre : COMPETENCE et RESPONSABILITE.


Ici la Banque Postale, bonjour - 22 avril 2009 à  18:18

Il y a des mots que les agents de la banque postele devraient apprendre : COMPETENCE et RESPONSABILITE.

Je ne suis pas sûr que vous vous en preniez aux bonnes personnes. Ce ne sont pas les agents de la banque postale qui ont fermé ces comptes, mais leur hiérarchie. Par contre, c’est bien eux qui sont aux premieres loges et qui doivent essayer de calmer la colere légitime des usagers, alors qu’ils n’y sont pour rien ! Eux aussi, ils ont subi une "modification unilatérale" de leur contrat de travail : a l’origine ils ont été embauchés pour s’occuper du courrier et des livrets A. Pas pour faire gagner du fric à leurs actionnaires.

Répondre à ce message #22946 | Répond au message #22940
Ici la Banque Postale, bonjour - sophie - 23 avril 2009 à  18:11

bonjour monsieur,

Je travaille à la banque postale.
Sachez monsieur que je ne suis pas dutout d’accord avec cette façon de procéder de nos têtes pensantes à la banque postale et la plupart de nos collègues également (pardon il faut dire collaborateurs maintenant et non plus collègues))
. Sachez que nous n’avons pas notre mot à dire.Sachez que l’on ne sait même pas quel prestataire à clôturer ces comptes, sur demande de nos directeurs de la banque postale certainement parce qu’ils savaient que la plupart des postiers ( les vrais qui respectent encore le client auraient refusé.).
Par contre lorsqu’il s’agit de réparer les erreurs , de réouvrir les comptes, ce sont les agents de la poste qui rectifient.
Voilà monsieur, je pense être compétente dans mon travail et j’essaye de satisfaire au mieux le client. Je suis postière et fonctionnaire ( en plus !!!)
Quand vous parlez de compétences et de responsabilités ne remettez pas en cause les compétences des agents mais plutôt celle des directeurs qui eux donnent les directives, et qui attendent de juteuses primes.

Répondre à ce message #22947 | Répond au message #22940
Ici la Banque Postale, bonjour - fleurbleue - 24 février 2016 à  11:29

moi pour vous dire que je vient juste de recevoir une lettre de la banque postale en me disant qu’il clôturer mon compte courant
pour aucun motif vous poussé les personnes a se suicider
voila se je pense de vous les banquier de la banque postale vous est des meutrier

Répondre à ce message #42555 | Répond au message #22947
Ici la Banque Postale, bonjour - 14 mai 2009 à  22:44

Bonjour à tous,
Je suis dans la même panade que beaucoup. LEP cloturé sauvagement et 7700 euro bloqués sur compte d’attente. Envoi des copies d’avis d’imposition 2006 et 2007 par courrier à 2 reprises vers mon centre financier (la source). Aucune réponse. Plusieurs appels aux chargés de clientèle. Réponses différentes à chaque fois. On vous promet de vous rappeler, mais personne ne vous rappelle. INCOMPETENCE et MEPRIS de la clientèle : voilà ce qu’est la Banque Postale.
Pour ma part, c’est décidé, je change de banque. Je n’aurai aucun mal à trouver un établissement plus professionnel.

Répondre à ce message #23116 | Répond au message #22940
Ici la Banque Postale, bonjour - le rédacteur de la brève - 3 août 2009 à  14:04

" que dans tous les cas d’usage du terme "légal" celui qui l’utilise se donne désormais le mal de donner une référence de texte "

Légal : qui a valeur de loi, résulte de la loi, est conforme à la loi. (Source : Petit Robert)

La loi stipule que les personnes dont l’impôt sur le revenu n’excède pas un certain montant (732 euros pour 2008 ) sont autorisées à souscrire à un LEP. Alors de quel droit la Banque Postale a fermé les LEP des personnes dont l’impôt sur le revenu n’excedait pas cette somme ?

Sinon, un texte règlementaire en voilà un : l’article L 221-13 du Code monetaire et financier : " le LEP est destiné à aider les personnes disposant des revenus les plus modestes à placer leurs économies dans des conditions qui en maintiennent le pouvoir d’achat "

Visiblement l’affaire de la Banque postale et des LEP à défaut d’avoir fait couler beaucoup d’encre, a fait taper beaucoup de posts et d’articles sur des sites citoyens dont par exemple Agoravox qui résume bien la situation..... La Banque Postale : vers le pigeon populaire

Répondre à ce message #23531 | Répond au message #22940
Ici la Banque Postale, bonjour - Le rédacteur de la brève - 3 août 2009 à  20:54

J’ajoute qu’en fouinant sur internet, j’ai lu sur une lettre informative (en pdf) d’un syndicat de salariés de La Banque Postale que 1million 200 000 LEP ont été fermés d’office par erreur par la Banque Postale ( et non par les agents de la Banque Postale...). Cela dit, il n’y a aucune explication sur l’erreur. Il s’agit juste de 4 lignes sur le sujet.

1million 200 000 LEP fermés d’office par "erreur". Et pas un mot dans la presse, quelle qu’elle soit ! (et vraiment très peu d’infos sur internet à part les témoignages des victimes) Pas une enquête, rien, nada pour dénoncer sur le fait qu’on a clôturé sans prévenir et sans raison, les livrets de 1million 200 000 foyers modestes ! Omerta totale.

J’ai lu aussi dans les différents posts qui abordaient le sujet, qu’il pouvait s’agir d’un hoax, par exemple provenant d’une autre banque pour dénigrer la banque postale dans un charmant esprit de concurrence.... déloyale . Mais non, il y a bien eu et certainement demeure une énorme erreur à la Banque Postale qui de surcroit, comme les autres banques, a été sommée par le Ministère des finances, de demander les justificatifs d’imposition aux détenteurs de LEP. En fait, je me suis renseignée auprès d’une autre banque, et certes c’est la loi.... Mais jusqu’à cette année, 2008-2009, toutes les banques ne demandaient pas chaque année cet avis d’imposition, et le ministère n’avait jamais fait une telle pression.... Donc, cette année, le Ministère des Finances est allé à la chasse aux pauvres détenteurs de LEP, et là, en l’occurence , par le biais de la Banque Postale, qui en plus, a fermé 1 million 200 000 LEP par "erreur....."

Or, les personnes dont le lep est clôturé sans en être informées en plus, se retrouvent en position d’accusées, puisqu’elles n’auraient pas respecté la loi, en ne fournissant pas forcément leur avis d’imposition, ce qui était jusque là habituel (par expérience, je peux attester qu’on passe rarement d’un revenu modeste à un revenu dépassant le plafond du jour au lendemain....). Certaines, en plus, l’avaient fourni.....

Et, ces personnes n’ont plus qu’à attendre que la Banque Postale répare son "erreur",( enfin 1 million 200 000 erreurs), parce que la loi n’est certes pas de leur côté en ce qui concerne ce satané justificatif d’avis d’imposition. Le Ministère des finances veille décidément strictement au respect de la loi.... c’est minable, une fois de plus.... Mais 1 200 000 erreurs d’une banque, est-ce légal ? Qui a dit que l’erreur était humaine ? A moins qu’il ne s’agisse pas d’une erreur, mais d’un scandale social, d’un vol des revenus modestes, d’une confiscation autoritaire et sans fondement du peu d’argent économisés (quand il s’agit d’économies.... car le lep sert aussi de compte courant à des tas de personnes) par une banque dont les patrons devraient s’expliquer publiquement sur cette "erreur". Mais qu’est-ce que la presse, la justice, a aujourd’hui à foutre de ces 1 200 000 foyers modestes lésés par une banque ? Ce ne sont même pas de petits actionnaires.... alors, qu’ils prennent leur mal en patience..... et qu’ils s’expriment sur "Comment ça marche ", l’Agitateur, le blog de Jeff, Agoravox..... pendant ce temps là, les dirigeants de la banque postale sont bien tranquilles et le silence est d’or sur le nouveau fonctionnement des "services" de ladite banque.... Il y a manifestement un sacré merdier entre les bureaux de postes, les Centres Financiers (ou ce qu’il en reste dans certaines villes) bref, ça s’appelle la restructuration... Mais on ne passe pas d’un service public à un établissement privé financier sans casser des oeufs.... A moins que la banque ait intérêt à faire de nouvelles ouvertures de LEP... puisque visiblement, d’après ce que j’ai lu, la "réparation" imposée aux détenteurs de LEP cloturés, est d’en ouvrir un nouveau.... Auquel cas ces fermetures de lep serait un acte tout à fait volontaire et financièrement interessant pour la banque...

Répondre à ce message #23533 | Répond au message #22940
Ici la Banque Postale, bonjour - Le rédacteur de la brève - 4 août 2009 à  00:31

Un autre blog qui parle et explique à sa sauce les clotures de lep sans préavis....Bougez avec la poste

Enfin bon, quoi qu’il en soit des raisons réelles de ces clôtures inacceptables, il est fort regrettable de ne trouver de l’info sur la question que sur des blogs ou des petits sites tel que l’agitateur... Comme le mentionne le Blog de Jeff, bien motivé le Jeff, rien n’est paru dans la presse, sauf un petit encart dans 60 millions de consommateurs. Même le Canard Enchainé ne se soucie plus des petits détenteurs de LEP....Autre chose à faire sûrement, comme le Journal de Carla, c’est tellement plus people....

Répondre à ce message #23534 | Répond au message #22940
Ici la Banque Postale, bonjour - le rédacteur de la brève - 4 août 2009 à  13:36

Comme il y a plusieurs "blog à Jeff" sur le net, voici celui que j’ai cité plus haut :Blogajeff

Répondre à ce message #23535 | Répond au message #22940
Ici la Banque Postale, bonjour - Charivari - 10 avril 2009 à 20:33

Si on recherche "LEP" sur internet, on trouve immédiatement sans fouiller :
Ensuite, pour conserver le LEP, il faut produire chaque année, comme justificatif, son avis d’imposition et montrer ainsi que l’on remplit toujours les conditions d’octroi. Si l’on dépasse le plafond d’imposition, il faut demander la clôture du livret au plus tard le 31 décembre.

De leur coté, les établissements bancaires doivent solder d’office au 31 décembre les livrets pour lesquels aucun justificatif annuel n’a été produit. Toutefois, le compte peut être maintenu ouvert si le titulaire établit, par son avis d’imposition de l’année en cours (au lieu de celui de l’année précédente), qu’il remplit à nouveau les conditions légales d’ouverture d’un compte sur livret d’épargne populaire. Ce système permet alors la tolérance d’une année sans remplir les conditions du plafond du montant d’impôt.

En cas de non respect du plafond d’impôt, la totalité des intérêts pourra être supprimée.

Alors toujours droit au LEP ou juste envie de profiter du système K ????


Ici la Banque Postale, bonjour - 8 avril 2009 à 15:57

Bonjour, ne bénéficie-t-on pas d’une année de "grâce" en cas de dépassement du plafond ? Merci.


Ici la Banque Postale, bonjour - Fabrice - 8 avril 2009 à 09:45

En réponse à Daisy, quoi de neuf concernant le virement sur CCP ?

De mon côté, l’ordre de virement auprès d’un conseiller financier rempli le 1er avril n’a donné aucun résultat. Le solde du LEP est toujours porté disparu. Réponse de CRSF Marseille "nous ne pouvons accusé réception de votre courrier tant que l’opération n’est pas effectuée" ou bien pire "Eh bien monsieur, il ne vous reste plus qu’à attendre".

Bref, pas stressé les conseillers, j’ai l’impression qu’il traite une réclamation concernant un Colissimo, mais il s’agit quand même de 7700 euros...


Ici la Banque Postale, bonjour - 7 avril 2009 à 20:57

Il est malheureux de constater que beaucoup de persoonnes sont dans le même cas !
On ne peut semblerait-il conjuguer les fonctions d’acheminement du courrier , de prospections bancaires sur des placements incertains(cf actualités du début de cette année), prospections parfois énervantes et répétitives et la gestion d’un compte "bancaire" avec information du tenant du-dit compte !!!!!!
N’en déplaise aux auteurs des réponses émanant manifestement de personnes travaillant à la BANQUE POSTALE , il y a manque de correction et de respect (qui se sent morveux se mouche !!)


Ici la Banque Postale, bonjour - Fabrice - 6 avril 2009 à 14:57

Bonjour à tous,

Comme Viva et Daisy, mon LEP a été clôturé par le CRSF Marseille au 1er Avril. Le problème est que le solde n’a pas été versé sur mon CCP mais sur... un "compte provisoire" auquel je n’ai pas accès.

La loi n° 99-532 du 25 juin 1999 garantie pourtant les dépôts des clients d’une banque. Comme la Banque Postale peut-elle se permettre de me retirer purement et simplement de mon épargne ?

J’ai l’impression d’avoir été purement et simplement volé par La Banque Postale dans la mesure où aucune procédure d’urgence n’a été mise en place par les Centre Financiers pour resituer l’épargne à leurs propriétaires...


Ici la Banque Postale, bonjour - 7 avril 2009 à  19:30

MOI AUSSI J AI RECU LA CLOTURE DE MON LEP MAIS PERSONNE A LA BANQUE POSTALE OU AU GUICHET NE SAVENT DONNER DE REPONSE ; JE POSSEDE UN LEP UN LIVRET A ET UN CCP J AI DONC DECIDER DE CLOTURER TOUS MES COMPTES ET D ALLER AILLEURS ; JE SUIS CLIENT CHEZ EUX DEPUIS 37 ANS MERCI LA RECONNAISSANCE JEAN MARIE

Répondre à ce message #22715 | Répond au message #22706
Ici la Banque Postale, bonjour - 5 avril 2009 à 14:55

JE viens de me rendre compte que mon lep a été fermé ce mois si sans que je n’ai été averti de rien. je trouve cette méthode scandaleuse !


Ici la Banque Postale, bonjour - Babette - 17 avril 2009 à  07:50

Idem pour moi sur Lyon, et après maints appels on me dit qu’il s’agit d’un bug informatique de La Poste !!! Et cela fait plus de 15 jours que ça dure !!!

Répondre à ce message #22859 | Répond au message #22696
Ici la Banque Postale, bonjour - vivia - 2 avril 2009 à 13:27

bonjour, je viens moi d’avoir mon compte cloruré carrément, car je j’ai soit disant pas fournie ma déclaration de revenu de 2007, qui m’aurait été demandé par courrier en novembre 2008, hors je n’ai jamais reçu ce courrier. de quel droit la banque postale s’accapare notre argent sans aucune lettre de rappel ou simplement un coup de fil, (ils en passent pourtant pour nous proposer leurs nouveaux produits) sur ce j’espère récuperer mon argent. sinon à qui la confier maintenant


Ici la Banque Postale, bonjour - daisy - 2 avril 2009 à  23:56

Bonsoir et bien moi il viens de m’arriver la même chose ,sauf que moi j ai toujours le droit au LEP et qu à aucun moment je n ’ai reçu ni courrier ni lettre je trouve ça innadmissible d ’agir de la sorte surtout par les temps qui courent.
Je vais être donc obligée d en ouvrir un autre et perdre mes droits des 3 premiers mois ?
Si c’est le cas !!je vide le peu qui me rèste et je vais voir ailleurs .
J’étais dans une autre banque ou je n ai jamais eu de soucis et j’ai changé pour le taux habitation ,mais les services de la poste et leur façon de faire pas très correct quand même ,c’est pas comme ça qu ils vont gagner des clients

Répondre à ce message #22671 | Répond au message #22667
Ici la Banque Postale, bonjour - 1er avril 2009 à 22:14

je suis dans le même cas : mon compte est clôturé d’office, d’accord, mais ce qui est chiant c’est effectivement la connaisse au centre financier m’a répondu que mon CCP ne sera crédité après une semaine !!! On se demande bien pourquoi un tel délai alors qu’un transfert normal, même entre des banques différentes, ne prend que 2 jours ?

s’il y a un expert en règlements bancaires, pourriez-vous m’expliquer est-ce que La Banque postale a droit de ne pas payer les intérêts sur le LEP pendant les 3 mois de janvier à mars ?


Ici la Banque Postale, bonjour - 8 avril 2009 à  14:59

Bonjour, je suis dans le même cas : mon lep a été clôturé le 1er avril pour cause d’inéligibilité. Mais aucun intérêts pour janvier à mars n’a été versé avec ! Est-ce légal sachant qu’il y avait bien une date de valeur jusque là ? Il s’agit finalement d’un prêt à taux 0 !!! et en plus on perd les intérêts pour ces 3 1ers mois + la quinzaine suivante puisque si le lep avait été clôturé au 1er janvier comme prévu l’argent aurait pu être placé ailleurs. Quelqu’un sait-il ce qu’il faut faire pour assigner la banque postale a versé les intérêts sur l’argent qu’elle a gardé finalement illégalement pendant 3 mois ? Merci.

Répondre à ce message #22745 | Répond au message #22662
Ici la Banque Postale, bonjour - 1er avril 2009 à 20:22

Et bien voilà, en consultant mes comptes ce soir, je constate que mon LEP a été clôturé. Quel mépris pour les clients !! Pas de lettre d’avertissement.
Où est passée mon épargne ?? Je n’en sais rien, car évidemment, l’argent a été débité mais aucun autre compte que je possède dans cette banque n’a été crédité du même montant !! Je suppose aussi que les intérêts des mois de janvier, février et mars 2009 sont perdus...
Je suis cliente depuis mon enfance (j’ai 39 ans). Je rappelle que nous sommes en période de crise (le système bancaire en 1ère ligne)... C’est inadmissible. Je vais faire connaître mon opinion au président Bailly sur cette façon de faire...
Je ne sais pas si la Banque Postale n’a pas de service communication...


Ici la Banque Postale, bonjour - 1er avril 2009 à  20:40

Moi aussi LEP colturé ce soir...mais en regardant de plus près il est indqiqué qu’en "raison d’une maintenance informatique l’affichage des LEP peut connaitre des dysfonctionnements", pour l’instant je considère que cette cloture indiqué sur mon relevé en ligne n’est due qu’à un probleme informatique !

Répondre à ce message #22660 | Répond au message #22659
Ici la Banque Postale, bonjour - 1er avril 2009 à  21:09

Bonsoir
Je travaille à la banque postale je ne dirais pas où ni dans quel service pour des raisons de confidentialité. Je peux déjà soulager votre angoisse en vous disant que ni votre capital ni vos intérêts ne sont perdus.
LBP a clôturé les LEP pour les raisons exposées dans l’article précédant et ce dans une obligation purement légale, même si je reste persuadé qu’il y a l’art et la manière pour le faire, notamment en ne prenant pas les clients pour n’importe quoi. Il semble que la décision n’ait pas été assez réfléchie, ce qui est aussi l’avis de la majorité des mes collègues, car nous nous trouvons en première ligne !
Pour récupérer votre argent, si vous avez un CCP individuel, l’argent y sera crédité automatiquement. Pour les CCP joints, il faut vous rapprocher de votre conseiller financier pour voir avec lui sur quel compte vous souhaitez virer l’argent.
Si vous êtes encore éligible au LEP (mois de 754€ d’impot sur les revenus 2007), vous devez adresser une copie de l’avis à votre centre financier ou votre conseiller.
Sachez qu’en contactant votre centre il vous est possible de prendre rdv directement par téléphone avec votre conseiller.
J’espère apaiser vos craintes...
Bonne soirée à tous !

Répondre à ce message #22661 | Répond au message #22659
Ici la Banque Postale, bonjour - 17 avril 2009 à  10:14

Bonjour,
Je suis dans le même cas. Jusqu’à présent, mon conseiller me disait "pensez à passer à l’occasion nous présenter votre avis d’mposition..." discours cool. Puis du jour au lendemain sans aucun avis (un mailing ah bon ? pas pour moi), nos deux lep ont été cloturés, argent en vadrouille, demande de RV, ordres de virment... nous sommes le 17 avril (soit 17 jour après la cloture et mes premières démarches) et l’argent n’a toujours pas reparu. On m’a également expliqué que je perdais les intérêts 2009, alors même que j’ai toujours droit aux LEP !
Il semblerait que l’ordre de cloture soit centralisé. Ainsi on a des conseillers financiers payés pour faire les gentils, et par derrière des requins de la finance en haut lieu... un peu facile aussi vis à vis des personnels de la poste chargés de recevoir les clients et qui n’y sont pour rien semble-t-il.

Répondre à ce message #22864 | Répond au message #22659
Ici la Banque Postale, bonjour - Mimi - 12 mars 2010 à  17:28

Moi aussi ainsi que mon ami ! en consultant mes comptes aujourd’hui, je constate que mon LEP a été clôturé et celui de mon ami aussi.

Aucune aucune lettre d’avertissement !!! de rappel !! de correspondance !!

Et où est passée notre épargne ?? Je n’en sais rien, car évidemment, l’argent a été débité mais aucun autre compte que je possède dans cette banque n’a été crédité du même montant !! je suis volé par ma propre banque !!! la banque postale !

Je suis une cliente depuis des années (j’ai 38 ans) sans aucun soucis bancaire. Aucun découvert.

C’est inadmissible !!!!!!! une honte !!!
Je vais faire connaître mon opinion et si d’autres personnes sont dans le même cas qu’ils le fassent savoir !!!

ce n’est pas normal !

Voilà ce qui vous attends si vous devenez clients de la banque postale !!

Répondre à ce message #26152 | Répond au message #22659
Ici la Banque Postale, bonjour - 29 novembre 2008 à 11:44

Avant d’agresser la banque postale il faudrait peut etre vous renseigner.C’est tout à fait legal et meme obligatoire.La banque postale se doit de le faire pour respecter le droit bancaire qui s’applique à toutes les banques dignes de ce nom.A bon entendeur salut


Ici la Banque Postale, bonjour - jessica - 2 avril 2009 à  10:40

bonjour,
il est effectivement légal de fournir son avis d’imposition pour obtenir le droit de bénéficier d’un LEP, chose que que j’ai faite par envoi postal. Mais les pratiques commerciales de la banquepostale sont inadmissibles, car au travers de cette convocation forcée, elle cache une pratique pour proposer aux clients d’autres produits financiers sans avoir à les démarcher au préalable.
Oui c’est légal mais jusqu’où... Et les autres banques prennent en considération l’envoi d’un avis d’imposition et je me retrouve dans la situation où j’ai un compte clôturé pour avoir osée ne pas prendre rendez-vous avec un gentil conseiller financier...

Répondre à ce message #22663 | Répond au message #14909
Ici la Banque Postale, bonjour - M lehouck - 16 avril 2009 à  20:08

je fais remarquer que j’ai founi 2 fois la preuve de mon non imposition et ils ont fermé les deux lep sans explication

Répondre à ce message #22855 | Répond au message #14909
Ici la Banque Postale, bonjour - Webdeparis - 27 avril 2009 à  15:39

Avant d’agresser la banque postale, je suis sidéré de lire celà. Qui est l’agressé, qui a confier sont argent à un organisme censé avoir un minima de respect pour ces clients, qui est lésé de ne plus avoir accès à son argent, qui a perdu les intérets depuis le 1 janvier. (pas sur le LEP puisque non éligible mais sur un livret A dans une vrais banque par exemple).

Pour vous il n’est peut être pas important d’avoir quelques milliers d’euros bloquer par votre banque. Je suis content pour vous de ne pas avoir de problème de liquidité ce n’est pas mon cas !

En ce qui me concerne la légalité des actes effectués sans mon accord et sans information préalable sera apprécié par le tribunal.

Répondre à ce message #22994 | Répond au message #14909
Ici la Banque Postale, bonjour - tonton - 28 juillet 2010 à  15:54

comment se fait- il que d’autres banques demande le certificat de non imposition même sans avoir ouvert un LEP ?

Répondre à ce message #27919 | Répond au message #14909
Ici la Banque Postale, bonjour - Poucinette - 4 novembre 2008 à 16:14

pas besoin de café et de petits fours non mais peut-être serait-il beaucoup plus simple et judicieux de nous dire à l’ouverture ce qu’il en sera de nos devoirs vis à vis de ce livret et donc de celui qui le gére (et pas gratuitement soyez-en cons-vaincus !) .

Il n’est pas non plus OFFERT par la poste qui ne se gêne pas, d’autres fois, pour nous appeler lorsqu’elle pense pouvoir tirer quelques bénéfices de revenus qu’elle découvrent sur nos comptes !

Une amie m’a même dit son courroux alors qu’une conseillère lui disait (pour placer plus !) : mais enfin, quand même, avec "ça" vous devriez y arriver, épluchant ses comptes de très très près !!!!! On rêve non ? Et sous prétexte d’aider ! Laissez-moi rire !!!!!

Il ne faut pas non plus inverser les rôles ! La poste ne rend pas que des services non plus : nous sommes otages des banques point final car nos salaires sont virés ainsi...

Mais là loi est effectivement la loi et s’il faut il faut !

Pas la peine de se baver dessus pour autant ouarf ouarf.

Bon là je vais me payer mon café parce que si j’attends après la poste hummmmm.


Ici la Banque Postale, bonjour - 18 octobre 2008 à 18:56

Je cite

’’Ne connaissant nullement les procédés des autres banques, j’imagine cependant mal que les détenteurs d’un LEP soient de cette façon convoqués auprès de leur banquier’’

Si tu connais pas les procédés alors tais toi car figure toi que tout cela est parfaitement légal .....
Vu ta réaction je me demande si tu n’es pas un hors la loi
N’aurais tu pas deux livrets A aussi ?? LOL

Ton conseiller aurait du t’appeler et t’offrir un café et des petits fours

Allez ca suffit ...


Ici la Banque Postale, bonjour - Mercure Galant - 18 octobre 2008 à  23:40

Bonsoir,
Je me permets d’intervenir sous votre post :

Si tu connais pas les procédés alors tais toi

Juste une petite précision : un forum est un lieu de débat où chacun peut s’exprimer en respectant un minimum les règles de courtoisie, cela s’entend... ;-)

tout cela est parfaitement légal ..... Vu ta réaction je me demande si tu n’es pas un hors la loi N’aurais tu pas deux livrets A aussi ??

Vous semblez chatouilleux du point de vue de la légalité vous... et vous avez raison ! Ce serait quand même un pur scandale que des petits malins de clients essaient de se faire du fric sur le dos des banques ! Heureusement que l’inverse est inimaginable n’est-ce pas ? ;-)

Répondre à ce message #14448 | Répond au message #14447
eligibilité au lep - jpb - 16 octobre 2008 à 23:02

La loi est la loi, chaque banquier à l’obligation de vérifier tous les ans l’éligibilité de ses clients aux LEP Ceux-ci doivent présenter l’original de leur avis d’imposition sur lequel sera apposé un tampon justifiant de la détention de ce produit d’épargne, histoire d’éviter la multiple détention. La réglementation bancaire oblige l’établissement financier a clôturer d’office le LEP en cas de non présentation du document fiscal et transfert des avoirs sur un c/c appartenant au client dont les coordonnées ont été indiqué par le client a l’ouverture du LEP. Rien de plus simple et normal a chacun de faire valoir son droit durant l’année et de ne pas attendre d’être toujours sollicité pour présenter son avis d’imposition. Vive les citoyens responsables et non assistés !!!!
jpb


eligibilité au lep - bombix - 17 octobre 2008 à  06:15

Oh !, quelle est bienvenue cette petite leçon de morale ! Avec les clients qui sont éligibles aux LEP — c’est à dire, soyons clairs, les gens très modestes —, quelle sévérité ! Et d’en appeler à la responsabilité contre l’assistanat, et bien sûr à la citoyenneté, qu’on place vraiment dans tous les débats, à toutes les sauces, chaque fois qu’on peut.
Alors concernant la morale et la "citoyenneté", Messieurs les banquiers, vous n’avez vraiment, mais vraiment pas de leçons à donner à quiconque, et surtout pas aux gens qui ont des revenus modestes. Concernant l’assistanat non plus, lorsque l’on voit les plans de sauvetage européens et américains de la crise actuelle où il s’agit de "socialiser les pertes", quand les profits eux, sont "privatisés" ; vraiment deux poids, deux mesures. Et je ne dis rien de la morgue et du ton hautain de votre intervention, avec cette nuance paternaliste absolument déplacée . Ça ne donne pas envie, en tous cas, d’être client à la Banque Postale.
Concernant la morale des banques et des banquiers, je me permets de vous citer Joseph Stiglitz, qui a travaillé dans les grandes institutions financières mondiales, aux plus hauts postes de responsabilité, qui fut un proche conseiller de Bill Clinton, et prix Nobel d’économie en 2001. C’était dans le Monde, il y a quelques jours : A la question du journaliste "On assiste à un mouvement de défiance vis-à-vis des banques. Pensez-vous que cela va durer ?" il répondait : "Les banquiers se sont très mal comportés. Pourquoi aurait-on confiance ? Ils ne savent pas gérer les risques, même s’ils savent habiller leurs comptes pour que ceux-ci aient l’air corrects quelque temps. Et ce n’est pas nouveau, on a déjà eu beaucoup de crises bancaires. Il faut revoir toute la manière de réguler le système. Il y a un trou dans le bateau et l’urgence est de le réparer, comme dit Ben Bernanke [le président de la Réserve fédérale américaine]. Mais il faut aussi changer le capitaine. Ce bateau est conduit par un alcoolique, qui nous mène encore droit sur les rochers."(*)

Bref, comme dit l’adage latin : Nemo auditur propriam turpitudinem allegans(**)

Et je vous rappelle au passage que les titulaires de LEP sont vos clients ; que vous ramassez sur leur dos la laine qui vous fait vivre et qui vous permet de spéculer, ou de prêter aux spéculateurs de la façon la plus inconsidérée. Un peu de respect, et un peu de tenue. Merci.

(*) Le Monde, 11.10.2008 : "Le plan Paulson est une transfusion sanguine à un malade souffrant d’une hémorragie interne"
(**) Nul n’est entendu qui allègue sa propre turpitude

Répondre à ce message #14406 | Répond au message #14403
eligibilité au lep - 18 octobre 2008 à  10:28

Quelle haine ... mais surtout quelle méconnaissance de La Banque Postale. Celle ci ne peut spéculer car les fonds des produits réglementés sont ...............réglementés.

Répondre à ce message #14431 | Répond au message #14406
eligibilité au lep - B. Javerliat - 18 octobre 2008 à  11:09

Quelle haine ... mais surtout quelle méconnaissance de La Banque Postale. Celle ci ne peut spéculer car les fonds des produits réglementés sont ...............réglementés.

Je ne vois pas de haine dans les propos de bombix. Par contre, je vois une naïveté dans vos propos déconcertante. Vous nous dites en substance que La Poste (je dis La Poste parceque je suis opposé à la transformation de ce service public en banque privée) ne peut pas spéculer avec nos économies parcequ’il s’agirait de « produits réglementés ». L’actualité vous donne tort : la Caisse d’Epargne vient de perdre plus de 600 millions d’euros en une journée à cause, parait-il, de traders incontrolés. Je vous rappelle qu’avec le Crédit Foncier et La Poste, la Caisse d’Epargne faisait jusqu’alors partie des trois seuls organismes habilités à gérer les Livrets A. Donc une grande partie des fonds gérés par la Caisse d’Epargne vient des économies des petits épargnants. Ce qui ne les a pas empêché de les jouer en bourse en pleine débâcle financière. Désolé, cher anonyme, la confiance n’y est plus. Et ça n’est pas l’ouverture du Livret A à toutes les banques, au nom de la sacro-sainte « concurrence libre et non faussée », qui va nous rassurer.

Voir en ligne : L’Ecureuil perd 600 millions d’euros sur les marchés
Répondre à ce message #14432 | Répond au message #14431
eligibilité au lep - Eulalie - 18 octobre 2008 à  13:30

"Je dis La Poste parce que je suis opposé à la transformation de ce service public en banque privée"

Je ne sais pas si vous êtes allé faire un tour à " La poste" du CV de Bourges, mais là, matériellement, vous verrez qu’on n’est plus à La Poste, mais bien à la Banque Postale. (exemples récents : on prend un ticket, comme à l’ANPE, des boites vocales déchainées de machines nous causent sans même qu’on leur ai demandé quoi que ce soit, on essaie de nous vendre des tas de merdes, on nous passe sur un écran le côté "développement durable" (ouarf !) de La Banque Postale, on nous compte grâce aux tickets sur un tableau électronique qui à mon humble avis est surtout un tableau à réduire encore les personnels de la poste, et je ne suis pas encore allée voir un conseiller financier mais j’ai bien peur qu’on me propose un crédit à la consommation d’ici peu ! Je crois que la Société générale fait partie du CA ou ne ça va pas tarder)

Et je sais pas si vous avez remarqué, mais quand il y a un appel à la grève pour défendre La Poste, seuls les facteurs sont appelés. Le reste du personnel de "La Poste" n’est pas particulièrement appelé. Donc je suppose que par des procédures administratives et financières il y a maintenant 2 établissements distincts. Enfin même j’en suis sûre, car il y a 2 PDG dont j’ai oublié les noms : un pour La Poste (courrier) et un pour La banque postale.

Appeler à signer la pétition pour défendre le service public de la Poste c’était bien mignon, mais c’est un peu tard.... et surtout inefficace.

On l’a dans l’cul Monsieur Javerliat, et desfois on s’en rend même pas compte tout de suite. Ca nous chatouille, ça nous gratouille, on se dit mais "qu’est-ce que c’est ?". Ben c’est l’ouverture au capital

Répondre à ce message #14442 | Répond au message #14432
eligibilité au lep - Eulalie - 4 novembre 2008 à  18:26

"et ça n’est pas l’ouverture du Livret A à toutes les banques, au nom de la sacro-sainte concurrence libre et non faussée qui va nous rassurer "

Ca non, pour sûr :

Livret A imposable dès 2009 ?

Fillon et les excédents du Livret A

Et enfin, Le taux du Livret A va baisser en février

Répondre à ce message #14573 | Répond au message #14432
eligibilité au lep - Eulalie - 5 novembre 2008 à  11:27

Bon, comme La Tribune ne veut plus afficher la page sur la baisse du taux du Livret A, voici la page du Monde sur le sujet.

Alors, maintenant que les élections américaines sont terminées, ou quasi, avec quoi vont-ils occuper tous les médias français pendant qu’ils légifèrent à nous pomper notre fric, notre force de travail jusqu’à la moelle ? Bon, je suppose qu’on en a encore au moins pour un mois sur l’investiture d’Obama.

Répondre à ce message #14579 | Répond au message #14573
La Banque postale s’est aussi fait piéger par la faillite de Lehman Brothers - bombix - 3 décembre 2008 à  18:44

Quelle haine ... mais surtout quelle méconnaissance de La Banque Postale. Celle ci ne peut spéculer car les fonds des produits réglementés sont ...............réglementés.

Ah oui ? L’info paraît sur le site du Monde ce soir :

La Banque postale s’est aussi fait piéger par la faillite de Lehman Brothers

la filiale de La Poste pourrait perdre 60 millions d’euros à cause de la chute de cet établissement.

En fait, ce sont même 70 millions d’euros qu’a investis la banque de La Poste, sur ses propres deniers, dans des obligations émises par Lehman Brothers avant sa chute

FO estime que La Banque postale, qui "s’affichait comme la plus rassurante du marché", "devient inquiétante" ...

Lire la suite ici.

Répondre à ce message #14927 | Répond au message #14431
La Banque postale s’est aussi fait piéger par la faillite de Lehman Brothers - 4 décembre 2008 à  06:13


Pour ceux qui ne sont pas abonnés au Monde, voici le résumé non-payant de l’article.

Dans un autre article dans Les Echos, on y apprend que l’argent des épargnants ne s’appelle plus "épargne" mais "revenus" de la banque.
Pour ceux qui n’auraient pas encore vu où est la différence avec La Poste.

Enfin, le communiqué de presse de la Banque Postal est un régal : La Banque Postale répond à un article des Echos sur l’impact de la faillite de Lehman Brothers sur ses comptes.

Répondre à ce message #14931 | Répond au message #14927
eligibilité au lep - Jeff - 23 mai 2009 à  19:22

" Vive les citoyens responsables et non assistés !!! "

Ouaip, allez donc expliquer ça à quelqu’un de 84 ans qui se voit clôturer son LEP SANS AUCUN PREAVIS ni demande de justification de revenus, ou à un chômeur en fin de droits qui a peut-être d’autres galères à résoudre que de se rendre compte EN PLUS qu’il a confié ses trois petites noisettes à des incompétents... qui en appellent à sa ... responsabilité : c’est vraiment le monde à l’envers pfhhh !

Je dirais plutôt : " Vive les banquiers responsables " !

Et je poserais une question : voilà bien des années que la Poste gère des LEP sans aucun problème, et là des problèmes surviennent en masse. Ses clients seraient-ils donc tout à coup devenus demeurés ou "irresponsables" ?

Bizarre, bizarre...

Voir l’adresse web jointe, pour trouver sur mon blog le "kit complet" qui vous permettra de faire rétablir facilement (normalement...) vos droits sur votre LEP. Car en dépit de ce que dit le correspondant précédent, dans cette affaire ce ne sont pas du tout les "citoyens" qui ont été irresponsables...

Meilleurs salutations à l’Agitateur de Bourges !

Voir en ligne : Affaire La Banque Postale / Livrets d’Epargne Populaire : le KIT COMPLET pour être rétabli(e) dans vos droits !
Répondre à ce message #23171 | Répond au message #14403
Ici la Banque Postale, bonjour - 16 octobre 2008 à 21:09

Ce message est dénué de tout sens.
Travaillant à La Banque Postale, il est de mon devoir de contacter des clients LEP en demandant d’apporter leurs avis d’impositions de l’année précédente en bureau de poste.
Il est tout a fait légale de clôturer le LEP pour le transférer la somme sur un livret ou le CCP si l’avis n’a pas été transféré.


Ici la Banque Postale, bonjour - 17 octobre 2008 à  10:45

Bonjour ,

C’est la première fois en 50 ans que j’entends ce genre de " sommation" . Je n’ai JAMAIS été invitée à produire mon avis d’imposition .

Je vous trouve fort peu courtois(e) , contrairement aux "aimables téléphonistes conseillers fianaciers" .

Je trouve même inadmissible vos injonctions - sommations .

Un client médusé et inquiet ! Juju

Répondre à ce message #14410 | Répond au message #14401
Ici la Banque Postale, bonjour - Eulalie - 17 octobre 2008 à  11:13

"il est tout à fait légal de clôturer le LEP pour transférer la somme sur un livret ou le CCP si l’avis n’a pas été transféré"

Non, ce qui est légal, c’est de clôturer le LEP si l’ayant droit a effectivement dépassé les 732 euros d’impots sur le revenu 2007. Mais dans ce cas là, les relations humaines, les relations commerciales, les relations contractuelles repectueuses entre l’etablissement et son client voudraient que cette application de la loi soit faite avec respect : c’est à dire déjà, en informant les clients du nouveau montant plafond d’impots sur le revenu. Et pas deux mois seulement avant..... mais par courrier faisant référence écrite à la loi, le décret, le règlement.

Clôturer le LEP parce que la personne pour x raisons n’a pas pu venir à son bureau de poste dans les 2 mois qui suivent, et prevenue uniquement par téléphone ( donc prévenue ? on peut en douter, les gens ne sont pas toujours chez eux ), sans aucun courrier justificatif de la demande de La Banque Postale faisant référence à un règlement, à une loi, est une méthode de sauvage : si la personne n’a pas dépassé les 732 euros d’impots sur le revenu, de quel droit la Banque Postale clôturerait-elle son Livret alors que la personne est dans la légalité.

Il y a deux poids 2 mesures : on achève les petits pendant que les gros cochons s’engraisssent sans foi ni loi à en exploser sur le dos de ces petits.

salut à vous Troll.

Répondre à ce message #14411 | Répond au message #14401
Ici la Banque Postale, bonjour - 18 octobre 2008 à  10:23

Comparer La Banque Postale à un gros cochon qui s’engraisse en cette période de crise me semble être un peu convenu (même si le Livret A devient une valeur refuge). Et oui, cette crise arrive trop top pour les banquiers historiques qui ne peuvent retenir ces flots d’euros qui partent à La Banque Postale, à l’écureuil ou au Crédit Mutuel...(cf la banalisation du Livret A au 1er janvier 2009). Concernant le LEP, l’épargnant doit par contrat (signature de l’imprimé d’ouverture du LEP) prouver son éligibilité au LEP TOUS LES ANS. Donc si La Banque Postale contacte ses clients par téléphone (en plus de cette obligation de l’épargnant) on ne peut que l’en féliciter et l’en remercier.
A trop raler après ce fait, peut-être que ces épargnants ont peur de perdre cette éligibilté .... peut-être, peut-être
DG

Répondre à ce message #14430 | Répond au message #14411
Ici la Banque Postale, bonjour - jessica - 2 avril 2009 à  10:43

encore faudrait il avoir été contacté et l’envoi par voie postale de mon avis d’imposition n’a pas suffit : il s’agit ici d’une pratique commerciale évitant de démarcher vos clients pour leur proposer les produits banque postale et mon père retraité de La Poste et non de la Banque Postale me permet de confirmer mes propos

Répondre à ce message #22665 | Répond au message #14401
Ici la Banque Postale, bonjour - jean-marie - 7 avril 2009 à  19:35

DESOLE MAIS MOI AUSSI ON a CLOTURER MON LEP ET POSSEDANT UN LIVRET A ET UN CCP L ARGENT N A PAS ETE DEPOSE SUR L UN DES COMPTES. MERCI LA BANQUE POSTALE JE CLOTURE TOUS MES COMPTES ET VAI AILLEURS APRES 37 ANS DE FIDELITE

Répondre à ce message #22716 | Répond au message #14401
Ici la Banque Postale, bonjour - M lehouck - 16 avril 2009 à  20:16

J’ai fourni la preuve et même résultat

Répondre à ce message #22856 | Répond au message #14401
Ici la Banque Postale, bonjour - 22 avril 2009 à  10:35

Domicilié ’officiellement’ à l’étranger (La Banque Postale ayant été informée dument de mon nouveau domicile à l’étranger depuis 2006), j’ai connu la même mésaventure de cloture d’office de mon LEP au 31/03/2009. Le solde au 31/12/2008 a été transféré sur un compte d’attente sur lequel je n’ai aucun droit. Pourquoi ce solde n’a-t-il pas été viré sur mon compte courant pour solde ? Pourquoi a-t-il fallu tant de temps et de démarches intensives pour récupérer mes avoirs (plus de 2 semaines) ? Pourquoi n’avoir cloturer le compte que le 31/03/2009 et pas plus tot ? ...beaucoup de dysfonctionnement qui m’invitent à penser que le terme de ’conseiller financier’ est totalement usurpé...Si le justificatif fiscal est demandé au plus tard pour le 31/01/2009 pourquoi ne pas cloturer le LEP comme prévu dans les textes au 31/12/2009 ?...quand on clame haut et fort les bienfaits du ’service public’ et les risques de sa remise en cause, on devrait avant cela s’interroger sur le ’service au public’ d’un établissement financier...et cela commence par son devoir de conseil

Répondre à ce message #22931 | Répond au message #14401
Ici la Banque Postale, bonjour - 22 avril 2009 à  11:17

quand on clame haut et fort les bienfaits du ’service public’ et les risques de sa remise en cause, on devrait avant cela s’interroger sur le ’service au public’ d’un établissement financier...et cela commence par son devoir de conseil

vous remarquerez que le bordel des LEP a La Poste a commencé dès qu’elle a été privatisée et transformée en Banque Postale. Ce qui prouve une fois encore que le "service au public" d’un organisme privé est bien pire que celui d’un organisme public.

Répondre à ce message #22932 | Répond au message #22931
Ici la Banque Postale, bonjour - 18 juin 2009 à  21:57

Il est normal de convoquer les clients pour obtenir leur avis d’imposition, certes !
Cependant, il est légal de le cloturer au 31 décembre ! Pas début avril !
D’autant plus si on ne rémunère pas les fonds du 1er janvier au 15 avril alors que les fonds ont été conservés par la banque sur cette période !!!! Quitte à les rémunérer au taux du livret A si on estime qu’ils n’étaient pas éligibles au LEP !
Et qu’est ce qui pour vous justifie le blocage sur un compte d’attente des avoirs ?
Défendre sa boite, c’est bien, mais il faut aussi savoir voir ses limites ! Et franchement, la Banque Postale, c’est de pire en pire au niveau du SAV !

Répondre à ce message #23346 | Répond au message #14401
Ici la Banque Postale, Bonjour... - J-Marc - 31 octobre 2009 à  03:45

Je compati avec les ex.détenteurs de LEP, qui comme moi se sont fait foutre à la porte purement et simplement, seulement il est bizarre que ce compte dit ’’provisoire’’ fonctionne tjs comme je l’ai constater, car un virement est arriver dessus pas plus tard que ce début de mois, alors que ce LEP est bel et bien clôturer définitivement et surtout impossible d’être ré-ouvert (soi-disant m’a dit la dame de la Poste) même en montrant mon avis d’imposition, celui qui ne m’a jamais été demander, comme la lettre de clôture de mon LEP que j’attends tjs d’ailleurs.

Pour ma part, je ne peux partir de ma (Banque) Postal pour l’instant étant plus galère dans la ville ou j’habite d’ouvrir un simple CC’’P’’(ou BP) qu’un CCB.

Cependant la sommes d’argent de mon ex.LEP s’élevant à 500 euros env. à été immédiatement virer sur mon CCP que je vient d’ouvrir, env. 1 mois après la fermeture de mon LEP, et encore j’ai trainer 2 semaines avant d’aller voir mon conseiller clientèle (anciennement appeler gestionnaire de compte).

Aucunes animosité envers les personnes de ’’ma’’ Poste qui travaille derrière leurs comptoirs ou leurs bureaux, eux, ils ont des consignes ou sinon ils virent, mais j’en veux aux ’’gros ’’ que l’on ne voient jamais..., ceux qui pèsent lourds.

Quelqu’un fière d’être Français, mais pas bien fière de la France pour ce qu’elle devient et demeure !

Répondre à ce message #24351 | Répond au message #14401
Ici la Banque Postale, bonjour - françois - 29 mars 2011 à  22:52

j,ai présenté le 18 03 2010 un avis fiscal de non imposition à la banque postale
un reçu en fait foi
pourtant mon LEP clôturé d,office en Mars 2011
celui de ma femme aussi
sans commentaire
client depuis 50 ans

Répondre à ce message #31921 | Répond au message #14401
Ici la Banque Postale, bonjour - Philippe - 3 février 2012 à  12:07

Bonjour,

Incroyable !

Ce qui pourrait sembler n’arriver qu’aux autres vient de se produire :
Clôture de mon LEP sans préavis, ni courrier, ni mail.
Nous n’avons effectivement pas fourni d’avis de non imposition comme il se doit.
Mais habituellement c’est l’agent du guichet de la poste qui nous le signale verbalement.
Cette année, rien.
Cela est-il bien normal ?
Pas un seul courrier d’avertissement qui nous éviterait des tonnes de démarches ennuyeuses maintenant.
Peut-on agir de cette façon envers des personnes de bonne foi, a la poste depuis près de 40 ans et cela de génération en génération ?
Mon épargne se trouve maintenant sur un compte auquel je n’ai aucun accès et l’agent contacté par téléphone n’arrive pas à me renseigner sur l’endroit où il se trouve.
Résultat : mes compteurs de ma banque en ligne indique 00.000 !
Je trouve tout cela inquiétant, désolant et irrespectueux.

Philippe

Répondre à ce message #34745 | Répond au message #31921
Ici la Banque Postale, bonjour - B. Javerliat - 3 février 2012 à  12:35

Peut-on agir de cette façon envers des personnes de bonne foi, a la poste depuis près de 40 ans et cela de génération en génération ?

C’est ça le libéralisme et les privatisations : La Poste service public n’existe plus. Bienvenue dans l’enfer de la Banque Postale et privée ! En cherchant bien dans les programmes des candidats à la présidentielle, vous en trouverez bien un qui veut revenir sur ces privatisations...

Répondre à ce message #34747 | Répond au message #34745
Ici la Banque Postale, bonjour - clientencolére - 29 mars 2012 à  07:22

A moi aussi ,on m’a clôturé mon LEP fin janvier 2012 ,alors que j’avez fourni l’avis d’imposition au bureau en novembre 2011 et en retour on m’avait remis un justificatif avec tampon et daté du bureau de poste.
Maintenant je bataille depuis début février ,pour la réouverture de mon LEP,et depuis 2 semaines n’ayant aucune réponse ,ni ouverture après toutes ces démarches partout ,j’ai envoyé au service financier de la banque postale les justificatifs avis d’impôts et le justificatif du bureau en lettre recommandée avec avis de réception pour la réouverture du LEP.
C’est inadmissible de me clôturer le LEP ,alors que je respecte les conditions d’éligibilité et que j’avais fourni l’avis d’impôt bien avant.
A ce jour,toujours pas de réponse du service financier,si je n’ai pas de réponse,ni de réouverture,je saisis le médiateur au bout de deux mois et j’engage une procédure judiciaire avec plainte.

Répondre à ce message #35652 | Répond au message #34747
Ici la Banque Postale, bonjour - clientencolére - 6 avril 2012 à  06:02

A ce jour toujours rien fait ,inadmissible !

Répondre à ce message #35714 | Répond au message #35652
Ici la Banque Postale, bonjour LEP - conseiller clientèle - 21 mars 2013 à  00:11

Bonjour à tous, travaillant à LBP depuis des années et faisant partie d’association de conseiller, lire tout ces post me fait un peu de mal. Je comprend deux choses, la première c’est le manque de communication sur les règles des livrets "réglementés", règles qui sont fixées par l’état à tout les établissements bancaires. J’en profite pour préciser que ces sommes sont gérées ensuite par la caisse des dépôts et consignation notement pour le logement social. De plus, et particulièrement pour LBP les livrets coûtent de l’argent à l’établissement en raison des nombreuses et multiples opérations réalisées sur ces livrets et qui ont un coût. Ce coût, LBP l’assume en raison de sa mission de service public d’accessibilité bancaire. Je comprend que le secteur bancaire n’ai pas une bonne image, et c’est en partie de sa faute. Mais je pense qu’il faut savoir prendre un peu de recul et ne pas tout mélanger. Banque d’investissement et banque de détail. Banque anglo saxonnes et banques Française. A LBP pas de trader fou ce type d’activité n’est pas notre crédo, cela ne nous empêche pas d’avoir un gamme d’OPCVM reconnue par nos pairs. Je reviens à l’image, LBP ne refuse pas de client, LBP ne "vire" pas de clients non rentable (pratique en cours dans d’autres établissements français), LBP est la Banque de réseau la moins chère, nous avons la clientèle la plus fragile, mais c’est chez nous que les gens s’enfoncent le moins, et c’est chez nous que les gens viennent s’en sortir.
Je comprend les soucis des LEP clos car nous en gérons toujours quelques uns sur les millions ouvert à LBP. Chaque client est relancé plusieurs fois par ans avant d’arriver à l’obligation légale de clôture, mais si l’adresse n’est pas bonne... C’est difficile, enfin sur un traitement d’une telle ampleur (plusieurs millions à valider chaque année) il est normal qu’il y ai des erreurs. Les autres établissements vivent la même chose.
Bref, je me met à la place du client, mais des fois j’aimerai que les clients se mettent aussi à la place des employés en face d’eux sans les prendre carricaturalement pour des méchants banquiers sanguinaire.
Je suis sûr que plus de solutions seraient trouvées et plus rapidement.
Très cordialement à tous

Répondre à ce message #37600 | Répond au message #35714
Ici la Banque Postale, bonjour LEP - HIPOLITE - 1er mai 2013 à  09:08

Bonjour.
Je suis tout à fait d’accord. Il est peut être nécessaire de replacer certaines dates nécessaires à la compréhension : La Banque Postale est une banque depuis 2006. Contrairement aux autres établissements bancaires qui le sont depuis des années, et on acquis une certaine expérience et maturité dans la relation client.
Je vous rappelle également que l’ouverture, et surtout le maintien, du LEP est soumise à certaines règlementations notamment concernant l’imposition... ainsi permettre à ceux qui ont (théoriquement) le moins de revenus de bénéficier d’un taux avantageux ! Laisser ce LEP a des contribuables à des revenus plus élevés seraient préjudiciables pour ce compte d’épargne.
Par ailleurs, je tiens à vous rassurer : aucun centime n’est perdu... le compte LEP, à sa clôture, est soit transferé sur votre compte courant s’il est individuel, soit transferé sur un "compte d’attente LEP" non rémuneré...
Je suis tout de même étonné par certains propos : les clients de LBP se manifestant avant le 31 mars ont la possibilité de réouvrir le LEP dans les conditions initiales et en conservant le solde à la clôture, même si supérieur à 7700 euros... entre le 1er janvier et le 31 mars, il faut être peu precotionneux pour n’entreprendre cette démarche...
Et où je suis étonné : ceux qui se voient clôturer leur compte pour une deuxième, troisième année etc.
LBP est contrôlé, je tiens à vous le dire, par les autres banques ! elle est assignée de contrôle bancaire sur la réglementation et sur les procédures...
Donc calmons nous... et en tout état de cause... il est, facilement, libre à chacun de changer de banque... ouf... la loi bancaire à bien changer..

Répondre à ce message #37749 | Répond au message #37600