Cantonales de 2011, c’est parti pour Goudy !

mercredi 10 novembre 2010 à 16:15, par B. Javerliat

Le PS a proclamé samedi dernier la liste de ses candidats pour les Cantonales de 2011. C’est l’occasion de discuter avec Pascal Goudy, candidat sur le canton de Levet.

Cantonales de 2011, c'est parti pour Goudy !L’Agitateur : En 2008, lors de l’élection municipale de Trouy, vous vous présentiez sous la bannière de « La gauche citoyenne rassemblée » et revendiquiez votre indépendance vis à vis de tout parti politique. Pour les cantonales de 2011, vous vous présentez sous les couleurs du PS. Pourquoi ce changement ?

Pascal Goudy : après l’élection municipale de 2008, où notre liste a perdu de très peu, j’ai été contacté par le PS. Petit à petit, à force de discussions et de rencontres, j’ai décidé d’adhérer au Parti Socialiste. J’ai poursuivi, avec l’association « Demain Trouy » mon travail d’opposition municipale, multiplié les contacts à gauche dans le canton, et samedi dernier, le PS m’a fait l’honneur de me désigner pour la succession Jean-Pierre Magnoux, conseiller général sortant qui ne se représente pas.

L’Agitateur : Ne prenez-vous pas le risque, en choisissant le PS, de vous éloigner des autres partis de gauche ?

Pascal Goudy : Non, je ne pense pas. Mon passé politique plaide pour moi. Et puis, il est un moment où il faut choisir l’efficacité. Le PS est le seul parti de gauche à pouvoir accéder au pouvoir en 2012. En faire partie, c’est lutter vraiment pour parvenir à une société progressiste et solidaire. Le faire en dehors d’un grand parti, comme je l’ai fait jusqu’à présent, m’a convaincu que c’est inefficace.

L’Agitateur : Le PS a pourtant eu dans le passé des positions proches de libéraux, comme par exemple les vagues de privatisation sous Jospin, le soutien au « oui » lors du referendum de 2005, entre autre…

Pascal Goudy : Oui, mais le PS change beaucoup en ce moment. Il est bien conscient qu’il s’est peu à peu coupé de son socle électoral, et qu’il ne pourra revenir au pouvoir qu’en affirmant clairement sa volonté de promouvoir une politique de gauche. Et il l’a prouvé très récemment par son opposition déterminée à la loi sur la réforme des retraites.

L’Agitateur : Justement, sur ce dossier, le PS s’est dit favorable à l’allongement de la durée de cotisation à 41,5 années, alors que la réforme prévoit 42 années. Où est la différence avec l’UMP ?

Pascal Goudy : Tout d’abord, le PS c’est pas l’UMP ! Faire cet amalgame est dangereux et contre-productif ! Le PS est favorable au maintien de l’age légal de départ en retraite à 60 ans. C’est une sacrée différence, non ? Par contre, figer dès maintenant la durée de cotisation pour obtenir une retraite à taux plein est à mon sens prématuré. De nombreuses voix dans le parti vont dans ce sens. En cas de victoire en 2012, il faudra revenir sur cette loi totalement injuste, et laisser les syndicats négocier et prendre leurs responsabilités.

L’Agitateur : Vous vous sentez donc parfaitement à l’aise dans votre nouvelle famille ?

Pascal Goudy  : Tout à fait. Entre l’idéal qu’on souhaiterait, et ce qu’il est possible de faire, la responsabilité impose le compromis. Et si le PS est le premier parti de gauche en France, c’est bien qu’il correspond à ce que la majorité des gens de gauche souhaitent.

L’Agitateur  : Revenons aux cantonales. Quels sont vos projets si vous êtes élus ?

Pascal Goudy  : Participer au maintien du Conseil Général du Cher à gauche, et poursuivre la politique de la majorité départementale. En cette période de crise, les collectivités locales sont un maillon essentiel de développement et de cohésion sociale. Le projet du PS est en cours d’élaboration et sera présenté au cours de nombreuses réunions publiques. [1]

L’Agitateur  : Pourtant, les finances du département sont exsangues. Avez-vous encore des marges de manœuvre ?

Pascal Goudy  : En effet, les nombreux transferts de charges aux départements (150 km de routes nationales, 250 agents de la DDE, 200 postes de TOS, par exemple pour le Cher), sans qu’il y ait un transfert suffisant de ressources par l’Etat, a mis les finances des départements à mal. Sans compter l’explosion des demandes de RSA. Le Cher ne fait pas exception. Cela pose des problèmes insolubles, sauf à augmenter considérablement la pression fiscale, ce que nous refusons de faire. C’est pourquoi le département du Cher fait partie des 60 départements qui ont saisi le Conseil Constitutionnel et qui ont l’intention de demander à la justice le remboursement de ce que leur doit l’État.

L’Agitateur  : Si vous êtes élu, ça ne sera que pour 3 ans au lieu de 6 habituellement, les Conseillers Généraux disparaissant en 2014 au profit des Conseillers Territoriaux.

Pascal Goudy  : La loi sur la réforme des collectivités territoriales prévoit la suppression des Conseillers Régionaux et des Conseillers Généraux au profit des Conseillers Territoriaux, moitié moins nombreux. C’est une loi complètement anti-démocratique qui n’a pour fonction que d’éloigner les citoyens de leurs représentants. De plus, le mode de scrutin renforce la bipolarisation aux dépens des petits partis. Le parti Socialiste a pour projet de revenir sur cette réforme s’il parvient au pouvoir en 2012.

L’Agitateur  : A propos d’éloignement des citoyens de leurs représentants, êtes-vous favorable à l’élection des Conseillers Communautaires (communautés de communes, communautés d’agglomération) au suffrage universel ?

Pascal Goudy : Ça n’est pas si simple. Élire les Conseillers Communautaires au suffrage universel revient quasiment à légitimer la disparition progressive des communes. Inversement, le mode de désignation actuel n’est pas démocratique. C’est un vrai problème sur lequel il va falloir se pencher. D’autant que les communautés de communes ou d’agglomération sont très utiles pour assurer la cohésion territoriale, en mutualisant certains moyens dont les petites communes ne pourraient pas bénéficier sans cela.

L’Agitateur : Vous allez avoir comme adversaire à droite quelqu’un que vous connaissez bien, puisqu’il vous a battu lors de la précédente élection municipale à Trouy : Gérard Santosuosso. Souhaitez-vous prendre votre revanche lors des cantonales ?

Pascal Goudy : Je ne fais pas campagne en fonction de mes adversaires. Je fais campagne pour la victoire du Parti Socialiste dans le Cher en mars 2011.

[1La première le 18 novembre à Trouy, à propos de la réforme territoriale et le 6 décembre à Levet, à propos des services publics.


Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?

commentaires
Cantonales de 2011, c’est parti pour Goudy ! - B. Javerliat - 9 janvier 2011 à 14:27

Pascal Goudy lance son blog de campagne : http://www.goudy-cantonales2011.fr/

On peu se demander pourquoi il n’utilise pas son blog qu’il a ouvert depuis 2007. Sûrement sur les conseils d’un fin conseiller en campagne électorale. Et puis, un blog de campagne, c’est pratique : une fois la campagne terminée, hop ! on le ferme. Plus de traces, oublié ! Qu’il se rassure, l’Agitateur garde tout en archives ;-)

Passons au contenu. Pour le moment, pas grand chose, il vient juste d’ouvrir. Attendons, donc. Sinon, il y a le logo du PS, absent de son autre blog. Une page "Ma biographie, mon parcours.", une rubrique "Goudy’s TV" (ca fait chic, hein, "La télé de Goudy" quand c’est dit en anglais), le planning des prochaines réunions, une liste de liens et une photothèque.

Enfin, cerise sur le gâteau, la vidéo de présentation. Arrière plan avec flambée dans la cheminée et photo des enfants posées sur le linteau. Et surtout mal éclairée. Je sais pas comment ils se débrouillent pour faire des videos pourries comme ça, mal ou pas éclairées, ou en contre-jour, avec un son dégueulasse. Mais c’est la marque de fabrique des videos de blog. En plus, c’est chiant comme une émission de radio libre...


Cantonales de 2011, c’est parti pour Goudy ! - 13 janvier 2011 à  08:58

Mon cher Bernard, pour la qualité et le contenu des vidéos je te l’accorde : "Peux mieux faire". J’accepte d’ailleurs tous les conseils et toutes les aides à réalisation...Tu as mon numéro c’est quand tu veux ! Pour le reste excuse moi, mais ton argumentation tient plus du procès d’intention que d’une quelconque réalité. Pour ce qui concerne les archives, moi aussi je les garde. Mais je te remerçie, toute ta sollicitude me rassure...

Répondre à ce message #31105 | Répond au message #31027
Cantonales de 2011, c’est parti pour Goudy ! - B. Javerliat - 13 janvier 2011 à  09:24

Pour le reste excuse moi, mais ton argumentation tient plus du procès d’intention que d’une quelconque réalité.

Pour la réalité, je m’en explique ici : http://www.agitateur.org/spip.php?article1541#forum31054

Répondre à ce message #31107 | Répond au message #31105
goudy, candidat de Trouy. Bensac, candidat des truies. - 16 novembre 2010 à 10:36

Moi, je ne suis pas très maline (la police nationale situe mon QI entre ceux de Frédéric Lefevre et de Nadine Morano, soit juste en-dessous de paul LePoulpe), donc je voterai goudy pour son physique avenant, digne d’une publicité pour du gel intime. Je sais que je soulève un tabou mais enfin il faudrait des analyses complètes. On peut trouver ça injuste mais le physique, ça compte aussi ! Vous pensez que les gens ne voteront pas pour bensac seulement parce qu’il est bête ?


Blague achetée 25cts sur e-bay à un certain Hassen C. - 16 novembre 2010 à  11:03

Dites donc, l’agitateur.....Vous faites le trouy sélectif désormais ? (rires du public)

Répondre à ce message #30171 | Répond au message #30168
Ca c’est un bon Goudy ! - Darek Dysiast - 16 novembre 2010 à 10:36

Il est drôlement bien dressé le machin. Quel le PS arrive à faire infuser ce genre de réthorique ’je-connais-ma récit’-par-coeur" à des élus locaux et sans sodium de penthotal impose le respect.

S’il est bien gentil, Raffy lui mettra un sucre sur le nez. Il aura un beau fauteuil, et pourra enfin se sentir important. Plus besoin de réfléchir, y’a qu’à voter "oui" quand c’est les copains.

Aller mon tout-beau, va chercher ton mandat, va ! Va !


Cantonales de 2011, c’est parti pour Goudy ! - B. Javerliat - 12 novembre 2010 à 11:10

Le PS est favorable au maintien de l’age légal de départ en retraite à 60 ans. C’est une sacrée différence, non ?

Une sacrée différence de faux-culs, oui !

Maintenir l’âge légal à 60 ans et demander 41,5 années de cotisation, c’est pas un peu se foutre de la gueule du monde ? Seuls y auront droit ceux qui auront commencé à travailler à 18 ans et demi, qui n’auront connu aucune période de chômage ou de maladie, et qui n’auront pas été virés par leur patron avant 60 ans. Vous en connaissez, vous, des gens comme ça ? Le contre projet du PS, tout comme la réforme votée par la droite, n’aura qu’un seul résultat : quasiment plus personne n’aura de retraite pleine et quasiment tout le monde sera au minimum vieillesse. Sauf ceux qui auront les moyens de cotiser en plus à un fond de pension privé. C’est ça, la politique sociale du Parti Socialiste ? Socialiste mon cul ! Comme à chaque fois, dès qu’il le peut, le PS trahit ceux qu’il est censé défendre.

Tout d’abord, le PS c’est pas l’UMP ! Faire cet amalgame est dangereux et contre-productif !

C’est pas un amalgame, c’est un fait sur le sujet des retraites. Que ça soit contre-productif pour le PS, j’y compte bien. Que ça soit dangereux, c’est fort probable. En 2002, Jospin s’est fait rembarré parcequ’il a dit que « l’Etat ne peut pas tout ». En 2012, Aubry se fera éjecter parcequ’elle a dit « assumer parfaitement l’allongement de la durée de cotisation »

Les mêmes causes produisent généralement les mêmes effets.


Cantonales de 2011, c’est parti pour Goudy ! - Pascal Goudy - 13 novembre 2010 à  19:17

Cantonales : c’est parti pour Javerliat !

Répondre à ce message #30128 | Répond au message #30097
Cantonales de 2011, c’est parti pour Goudy ! - B. Javerliat - 13 novembre 2010 à  19:56

Cantonales : c’est parti pour Javerliat !

Ca, c’est de l’argumentation de première bourre !

Répondre à ce message #30130 | Répond au message #30128
Cantonales de 2011, c’est parti pour Goudy ! - Pascal Goudy - 20 novembre 2010 à  10:10

Ce n’est pas de l’argumentation, c’est de L’HUMOUR ! Nous ne sommes pas en guerre que je sache...

Répondre à ce message #30259 | Répond au message #30130
Cantonales de 2011, c’est parti pour Goudy ! - B. Javerliat - 20 novembre 2010 à  10:48

Non, on n’est pas en guerre. Mais en opposition totale au projet socialiste d’augmenter la durée de cotisation. Maintenant, si vous trouvez que ça prête à rire... A propos, voici un autre exemple d’humour socialiste : Vous préférez quoi : karcher ou armée ?

Répondre à ce message #30260 | Répond au message #30259
Cantonales de 2011, c’est parti pour Goudy ! - Front de Gauche - 10 novembre 2010 à 21:19

Le Front de Gauche présentera aussi ses candidats sur le canton de Levet.

Voir son Facebook


Cantonales de 2011, c’est parti pour Goudy ! - bombix - 10 novembre 2010 à 18:56

Je trouve Pascal Goudy très bien en socialiste . Il en possède déjà, à merveille, les éléments de langage. Mais, sauf votre respect, vos cerises, ce ne sont pas celles de l’ambulancière "de la dernière barricade, de la dernière heure"(*). Si elle avait survécu à la mitraille, elle n’aurait jamais eu l’idée saugrenue d’appeler Laurence Parisot et son organisation un "partenaire social".

Bonne chance quand même M. Goudy.

(*) « Au moment où vont partir leurs derniers coups, une jeune fille venant de la barricade de la rue Saint-Maur arrive, leur offrant ses services : ils voulaient l’éloigner de cet endroit de mort, elle resta malgré eux. Quelques instants après, la barricade jetant en une formidable explosion tout ce qui lui restait de mitraille mourut dans cette décharge énorme, que nous entendîmes de Satory, ceux qui étaient prisonniers ; à l’ambulancière de la dernière barricade et de la dernière heure, J.-B. Clément dédia longtemps après la chanson des cerises. Personne ne la revit.[...] La Commune était morte, ensevelissant avec elle des milliers de héros inconnus. » Louise Michel, La Commune Histoire et souvenirs (1898)


Cantonales de 2011, c’est parti pour Goudy ! - Pascal Goudy - 11 novembre 2010 à  09:31

Respecter la démocratie est un devoir que j’essaie de m’imposer en toute circonstances, mais n’exagèrons rien ! J’ai parlé de syndicat en parlant de Medef, pas de partenaire social. Jaurès, Jean Baptiste et beaucoup d’autre partis trop tôt, comment auraient’ils jugé notre époque ? Ils n’ont malheureusement laissé aucune mémoire d’outre tombe...Je ne sais si la jeune fille venant de la rue Saint Maur avait des ailes de papillon..., mais je veux rassurer mon ami bombix, il y a fort à parier que nous nous retrouvions (elle, lui, moi et beaucoup d’autres) du même côté de la barricade...C’est donc fièrement que j’arbore... mes cerises. Amicalement PG.

Répondre à ce message #30087 | Répond au message #30077
Cantonales de 2011, c’est parti pour Goudy ! - Rojo - 11 novembre 2010 à  11:45

C’est marrant un 11 novembre d’évoquer Jaurès. Je vous rappelle que beaucoup de ceux qui lui sont restés fidèles et ont refusé l’union sacrée dans la boucherie de 14-18, ont fondé le PCF en 1920.
Vous faites le chemin inverse, du PC au PS.

Vous avez beau invoquer la Commune et les grands noms, vous allez à la soupe en trahissant vos camarades et vos convictions passées (voir ce que vous dites sur l’Europe ou les retraites) notamment de l’époque où vous étiez au jeunesses communistes et au pc.

Répondre à ce message #30090 | Répond au message #30087
Cantonales de 2011, c’est parti pour Goudy ! - Pascal Goudy - 12 novembre 2010 à  06:49

Ce sont vos propos et à ce titre ils vous appartiennent...

Répondre à ce message #30094 | Répond au message #30090
Cantonales de 2011, c’est parti pour Goudy ! - B. Javerliat - 15 novembre 2010 à  19:50

je veux rassurer mon ami bombix, il y a fort à parier que nous nous retrouvions (elle, lui, moi et beaucoup d’autres) du même côté de la barricade

« Le Parlement espagnol a donné mercredi un premier feu vert au projet de budget 2011 marqué par l’austérité. » Les Échos - 20 oct. 2010

« Portugal : manifestations contre la politique d’austérité du gouvernement. » Le Monde 7 nov. 2010

« Grèce : Papandréou presse les électeurs grecs de se résigner à la rigueur. » Le Figaro - 5 nov. 2010

Qu’ont en commun tous ces pays ? Ils ont un gouvernement socialiste. Encore une autre démonstration que le PS au pouvoir ne fait pas différemment de la droite. Mais rien n’est perdu pour le PS français : Le Pasok, le parti socialiste au pouvoir en Grèce qui “presse les électeurs grecs de se résigner à la rigueur” vient de remporter malgré cela les élections locales ! Voilà qui est de bon augure pour 2012, non ?

Répondre à ce message #30160 | Répond au message #30087
Cantonales de 2011, c’est parti pour Goudy ! - JEFF - 17 novembre 2010 à  02:24

Les abstentionistes ont gagné en grèce (55%). Le PASOK a gagné des municipalités mais a perdu plus de 10%. Seul le KKE à gagné en voix et en siège.

Répondre à ce message #30176 | Répond au message #30160
Cantonales de 2011, c’est parti pour Goudy ! - Mister K - 10 novembre 2010 à 17:42

Oui, mais le PS change beaucoup en ce moment.

Moi, je dirai plutôt qu’il ne change pas. Entre les positions de Valls ou des potes à DSK comme Gérard Collomb (que j’entendais encore ce matin sur France Inter et qui, comme un bon gars de droite, parlait de réalisme !) et les positions de Benoit Hamon ou Gérard Filoche, il y a un monde. On l’a encore vu sur le dossier des retraites.

Tout d’abord, le PS c’est pas l’UMP ! Faire cet amalgame est dangereux et contre-productif ! Le PS est favorable au maintien de l’age légal de départ en retraite à 60 ans. C’est une sacrée différence, non ? Par contre, figer dès maintenant la durée de cotisation pour obtenir une retraite à taux plein est à mon sens prématuré. De nombreuses voix dans le parti vont dans ce sens. En cas de victoire en 2012, il faudra revenir sur cette loi totalement injuste, et laisser les syndicats négocier et prendre leurs responsabilités.

Bon, je vais insister sur un point qu’un gamin de CM2 peut comprendre : il est incompatible (la plupart du temps) de promettre un age légal de départ en retraite à 60 ans et de prévoir une durée de cotisation de 41,5 ans. Il faut totalement changer de paradigme. En se basant sur les 3 variables imposées par la droite (age de départ en retraite, durée de cotisation et montant des pensions) on arrive logiquement au même résultat qu’eux.

Maintenant, cette réponse me laisse un peu sceptique : "laisser les syndicats négocier et prendre leurs responsabilités". Certes,dans un premier temps, la négociation syndicale est absolument nécessaire. Mais on sait très bien que le Medef ne se laissera pas faire (ne pas oublier que le Medef est un syndicat comme les autres). Il faut donc que le politique prévoit un cadre minimum connu d’avance de tous ; genre, si vous ne trouvez pas d’accord sur un délai raisonnable d’un an par exemple, on proposera ceci ou cela. Cela doit être connu de tous avant les élections. Le PS doit savoir prendre ses responsabilités. On ne va pas voter pour des gens qui vont laisser aux autres les responsabilités (ici, les syndicats), cela s’appelle se défiler.

Participer au maintien du Conseil Général du Cher à gauche, et poursuivre la politique de la majorité départementale.

La première partie de la réponse, c’est de la cuisine électorale, on s’en fout. Et la deuxième partie de la réponse est pour le moins imprécise. Mais bon, je vois que "Le projet du PS est en cours d’élaboration". Alors patientons ;-)


Cantonales de 2011, c’est parti pour Goudy ! - Pascal Goudy - 10 novembre 2010 à  18:32

Qui a parlé des paradigmes de la droite ? les moyens du financement des retraites sont me semble t’il présents dans les propositions socialistes...non ? http://www.parti-socialiste.fr/retraites . Le Medef est un syndicat... effectivement et comme tel il doit faire partie du tour de table ! Pour ce qui est de la négotiation, je pense plutôt "forces de propositions". Quand au cadre, il me semble que les propositions socialistes qui je le répète sont destinées a évoluer, en représente un.

Cordialement

PG

Répondre à ce message #30074 | Répond au message #30067
Cantonales de 2011, c’est parti pour Goudy ! - Hugo Lefelle - 12 novembre 2010 à  20:17

« "1. La mise à contribution des revenus du capital" »

C’est pas extrait du programme du Parti des Travailleurs, c’est la première solution proposée par le PS pour trouver de nouvelles ressources financières. Le reste, c’est de la littérature. Je sais que dans un document de 4 pages, on sort ce qu’on veut mais j’aimerais bien rappeler ce qu’est la solution n°1 du PS.

Répondre à ce message #30105 | Répond au message #30067