Les cantonales 2011, comment ça marche ?

dimanche 20 février 2011 à 05:00, par Mister K

Les 20 et 27 mars 2011 auront lieu en France, les élections cantonales. Oui, ces élections ne semblent pas passionner les foules, et c’est peut-être une bonne raison d’en parler. En théorie, ce devrait être les dernières élections de ce type puisqu’à partir de 2014, les conseillers généraux et régionaux seront remplacés par les conseillers territoriaux [1]. Les conseillers que nous allons élire en mars prochain le seront donc pour seulement 3 ans au lieu de 6 ans habituellement. Alors, pourquoi s’intéresser à ces élections ?

A quoi servent les conseillers généraux ? Quels sont les compétences du Conseil Général ?

Les cantonales 2011, comment ça marche ?Les conseillers généraux sont élus d’un canton et siègent au Conseil Général de leur département. Dans le Cher, il y 35 conseillers généraux et comme ailleurs, la moitié seulement des cantons est renouvelable en 2011, soit 18 cantons [2] sur les 35 que compte le département.

Les conseils généraux ont 4 grandes compétences :
1- L’action sociale et sanitaire : l’aide sociale à l’enfance, l’aide aux handicapés, l’aide aux personnes âgées, l’insertion sociale et professionnelle (RMI et RSA), l’aide au logement, la protection judiciaire de la jeunesse, la protection sanitaire de la famille et de l’enfance
2- L’aménagement de l’espace et l’équipement : les dépenses d’entretien et les investissements concernant la voirie départementale, l’organisation des transports routiers non urbains de personnes et des transports scolaires, la gestion d’aérodromes civils, l’établissement d’un programme d’aide à l’équipement rural, l’entretien et l’exploitation des cours d’eau, lacs et plans d’eau, l’élaboration et la mise en œuvre d’une politique de protection, de gestion et d’ouverture au public des espaces naturels, l’élaboration et la mise en œuvre d’une politique de protection, de gestion et d’ouverture au public des espaces naturels sensibles, boisés ou non.
3- L’éducation, la culture et le patrimoine : la construction, la reconstruction, l’extension, les grosses réparations, l’équipement et le fonctionnement des collèges, la responsabilité des bibliothèques centrales de prêt, de la gestion et de l’entretien des archives et des musées départementaux, schéma départemental de développement des enseignements artistiques,
4- Les actions économiques : aide aux entreprises.

En 2010, pour le Cher, cela représente un budget total de 421,2 millions d’euros dont 63,7 millions d’euros d’investissement. Près de 65% du budget de fonctionnement du département est consacré à l’action sociale [3].

Les enjeux des cantonales de mars 2011

Pour les citoyens, il s’agit de décider de qui va gérer le budget du département du Cher dans les 3 prochaines années et de décider du projet qui a leur préférence. L’enjeu des élections cantonales est donc bien d’abord un enjeu départemental. Le Cher est dirigé depuis 2004 par la gauche et son président socialiste Alain Rafesthain. En observant le budget, on s’aperçoit que quelque soit la majorité, les marges de manœuvre sont relativement faibles eu égard au poids écrasant des dépenses obligatoires et quasi incompressibles du département notamment dans le domaine social. Les différences entre les différents projets proposés ne peuvent donc l’être que sur une part relativement faible du budget départemental. Ce qui rend d’autant plus compliqué la tâche du citoyen au moment de son choix électoral.

Les enjeux politiques locaux sont liés à l’équilibre gauche droite du département. En théorie, le Cher fait partie des départements qui pourraient basculer à droite et ce d’autant plus que la très grande majorité des cantons renouvelables en 2011 sont à gauche. Pour cela il faudrait que sur les 18 cantons renouvelables, 3 passent de gauche à droite et que bien sûr dans le même temps, la droite conserve les cantons qu’elle détient. Pas impossible mais tout de même assez peu probable dans le contexte politique actuel qui n’est pas favorable à la droite dominée par l’UMP. Cependant, la forte abstention attendue pourrait brouiller les cartes en cas d’une forte mobilisation à droite. Autre enjeu dans le Cher, l’équilibre PS/PC qui, pour l’instant, est largement en faveur du PS.

Enfin, il y a deux enjeux politiques nationaux. Les élections sénatoriales de Septembre 2011 tout d’abord. Si la gauche remporte largement ses élections cantonales 2011 en France, il ne serait pas totalement impossible que le Sénat passe à gauche. Bon, c’est très hypothétique, un grand nombre de grands électeurs ne se prononçant pas dans une logique gauche/droite. Mais ce n’est pas totalement impossible. Enfin, second enjeu, les cantonales seront les dernières élections au suffrage universel direct avant les élections présidentielles 2012. Il s’agit pour les formations politiques, et notamment à gauche, de créer ce qu’ils appellent “une dynamique”.

Après les enjeux, le jeu des pronostics...

Dans le Cher comme ailleurs, la grande gagnante de ces élections cantonales devrait être, sauf surprise, l’abstention. Dans ce contexte de forte abstention, la clé de l’élection sera certainement la mobilisation de l’électorat dès le premier tour du 20 mars 2011. Il vous reste 4 semaines pour comparer le bilan des uns et les projets des uns et autres afin choisir votre candidat...

[1Lire notre article Réforme des collectivités : vers la disparition des départements ?. La gauche et en particulier le PS a affirmé qu’elle reviendrait sur cette réforme si elle reprenait le pouvoir en 2012. Mais les promesses...

[2Argent-sur-Sauldre (2), Baugy (4), La Chapelle-d’Angillon (6), Charenton-du-Cher (7), Chârost (8), Le Châtelet (11), Henrichemont (15), Levet (17), Lignières (18), Mehun-sur-Yèvre (20), Nérondes (21), Saint-Amand-Montrond (22), Sancoins (26), Vailly-sur-Sauldre (28), Vierzon-1 (29), Vierzon-2 (30), Bourges-4 (33), Bourges-5 (34)

[3193 millions sur les 298 millions d’euros du budget de fonctionnement 2010


Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?

commentaires
Les cantonales 2011, comment ça marche ? - 20 février 2011 à 12:12

Ah les cantonales ! Elles vont nous manquer !! Pour moi, ce sont les plus belles élections, où l’on voit les plus beaux bestiaux ! Surtout que nous avons la chance d’être dans un département en grande partie rural et, admettez-le, qu’y a-t-il de plus bandant q’un conseiller général rural ?
Jeunesse de mon pays, regarde les visages aux yeux emplis d’intelligence rurale sur le site de Cher avenir,, c’est aussi ça, le visage de la France (et du groland) !!
Sans les cantonales, comment connaitrions-nous Thierry de Montbel (est-ce un marquis ? En tout cas il le mériterait !) ? Son altesse doit être aussi à l’aise en porte-à-porte dans un quartier populaire que le cul de roselyne bachelot dans un 36 !
Sans les cantonales, qui va payer les permanentes aux petites vieilles du canton pour se faire réélire ?
Sans les cantonales, aurions-nous eu l’occasion, il y a 15 jours, de voir ce brillant jeune homme sur France 3 Centre, David Dallois, nous démontrer par sa faconde, qu’on peut avoir raté son BEPC, être quasi illettré et être élu quand même ! (notons au passage que la Chapelle D’Angillon est un canton sociopolitiquement avancé : même les arabes y votent le pen !!)
L’histoire des cantonales est parcourue de grands noms, de Jean-Marie DUMONTET à Aude BRISSON en passant par Pierre CALDI, Agnès CHEVAUCHE et bein d’autre.

Alors, puisque c’est la dernière, profitez et savourez ! En plus, y a le bouquet final : BENSAC (qu’est-ce que j’aimerais habiter le canton bourges 5) ! Vive les cantonales, vive la République, vive la France !


Viens, mes électeurs t’attendent... - Philippe Bensac - 21 février 2011 à  19:34

alors, on s’amuse toujours dans le bac à sable.
Bons baisers de la France Républicaine, démocratique et laïque que je représente contre les sectaires à l’envie de mordre...sic Hamon le haineux.
Philippe Bensac
Candidat canton 5 de Bourges

Répondre à ce message #31580 | Répond au message #31558
Viens, mes électeurs t’attendent... - 22 février 2011 à  10:24

Finalement, plus que de voix, vous avez besoin d’amour ! Et une élection, ça vaut tous les bars à hôtesses du monde (ou du canton).

Répondre à ce message #31586 | Répond au message #31580
Les cantonales 2011, comment ça marche ? - 6 mai 2011 à  23:09

C’est moche la jalousie !

Répondre à ce message #32276 | Répond au message #31558