Le printemps d’Hassen

lundi 28 mars 2011 à 06:57, par Mercure Galant

Voilàààà c’est finiiii ! se lamentait Jean-Louis Aubert, dans un tube datant déjà de 1989. À l’issue du premier tour des cantonales, Hassen Chébili semble vouloir reprendre cette rengaine pour conclure sa propre campagne et pour annoncer son départ du Nouveau Centre, qu’il avait rejoint dès septembre 2009.

Hassen Chébili nous explique tout ça sur son blog : ses engagements, sa fierté d’avoir joué un rôle actif dans cette campagne, ses regrets ... et ses désillusions.

À le lire, ses activités au sein de l’équipe de Serge Lepeltier risquent de conduire au même dénouement : « J’avoue être lassé par la mise à l’écart municipale depuis ma déclaration de candidature aux élections cantonales. »... bien qu’il assure toutefois vouloir aller au terme de son mandat de conseiller municipal.

On connaissait déjà les désaccords ayant opposé Hassen Chébili au premier adjoint et président de Bourges Plus, Alain Tanton et ses prises de position avaient d’ailleurs fait l’objet de plusieurs articles sur l’Agitateur. [1]

Aujourd’hui le constat de cet élu local, “issu de la diversité” et qui se considère comme un “bénévole de la politique”, est amer : « Les conservateurs et les réactionnaires des partis classiques ont fait le lit du Front National et dorment avec en parlant de "Croisade" ».
Alors, serait-ce déjà le mot de la fin pour cet amateur de calembours ? Ou bien s’agirait-il simplement d’une pause inspirée par le vent de révolte qui souffle actuellement sur le monde arabe ? Hassen Chébili souhaiterait-il lui aussi respirer un air printanier un peu plus sain qu’à l’habitude ?... Demain sera un autre jour, Hassen Chébili... Et qui sait ?
Peut-être un jour meilleur pour votre avenir politique.

Le printemps d'Hassen

[1-Interview du 22 décembre 2009, Les aventures de Tanton et Mouloud

-Article du 28 décembre 2009, Le Chébilibilic.


Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?