Élections législatives 2017 dans le Cher

Nadia Essayan, sa photo dans le journal

vendredi 16 juin 2017 à 23:30, par Mister K

Ce qu’on aime avant tout à l’Agitateur, ce sont les bons clients. Et là, on pense qu’on en a trouvé un. Ou plutôt une : Nadia Essayan. Vous aimez Pascal Blanc, notre Pascalou à nous ? Vous allez adorer Nadia Essayan surtout en photo.

Nadia Essayan, sa photo dans le journal Pour ceux qui ne le sauraient pas, Nadia Essayan est candidate à l’élection législative dans la deuxième circonscription du Cher, celle de Vierzon. Contrairement à ses deux autres acolytes de "La République en marche" du Cher, la candidate est bien connue dans le département même si ce n’est pas toujours favorablement. Elle est encartée de longue date au Modem de François Bayrou, le nouveau garde des sceaux de Macron qui s’amuse à téléphoner à Radio France pour se plaindre des investigations des journalistes sur l’enquête en cours sur les emplois présumés fictifs du Modem. Donc, comme on le voit, Nadia Essayan, c’est de la vieille politique du modem emballé dans du très marketé "En Marche !". Pas forcément emballant. Mais bon, en Juin 2017, un âne noir du Berry en photo à côté de Macron est forcément au second tour...voir élu. Donc bon, Nadia Essayan a toutes ces chances de venir députée. Son adversaire politique communiste, Nicolas Sansu n’est pas en position favorable : euphémisme.

Vous allez nous dire, pourquoi évoquer spécifiquement cette candidate dans l’Agitateur ? Et bien c’est pour réparer une injustice : lundi 12, mardi 13 et mercredi 14 juin 2017, Nadia Essayan n’a pas eu sa photo dans le journal, le Berry Républicain, alors que ses "copains" de "En Marche !" y ont eu droit et que pire, le "bolchevique" Nicolas Sansu a eu l’honneur du journal local. Trop injuste ! Et Nadia Essayan s’en est émue. Ce qui a bien sûr attiré notre attention. Un premier message le 12 juin donc, un second le 13 juin, un troisième le 14 juin...avant que ouf, le 15 juin le Berry Républicain publie enfin un article avec la photo de la candidate.

Bref, comme tous les candidats Macron, on ne sait pas trop ce qu’ils valent, ce qu’ils proposent et ce qu’ils vont faire mais dans la cas de Nadia Essayan, on sait au moins qu’on ne rigole pas avec sa photo. Donc, nous réparons un peu ce crime de lèse-majesté en publiant une photo de Nadia Essayan qui colle sa photo sur un panneau d’affichage. On n’invente rien ! Un peu posée la photo...mais bon, passons. On a comme l’impression que Nadia s’aime. Et donc nous aussi, on l’aime, à notre façon.

Visiblement, Nadia Essayan, elle est vraiment phénoménale, elle mériterait d’avoir sa photo dans le journal. Mais on lance un défi au Berry Républicain : si Nadia Essayan est élue le dimanche 18 juin, ne publiez pas sa photo lundi 19 juin afin de montrer que la presse locale n’est pas aux ordres. Chiche ?!


Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?