Webzine de Bourges et d'ailleurs

À la une...

Nouvelle Maison de la Culture à Bourges : spectacle Cadet-Roussel avant inauguration

le 1er/04/2018, par Cyrano

Ça y est, c’est parti : la grandiose nouvelle Maison de la Culture – look supérette – de la grandiose ville de Bourges – look expansion continue– va se construire. Et ça commence bancal.
Vous vous souvenez ? On avait eu un scoop : la nouvelle Maison de la Culture sortait de terre en commençant par les chiottes. Ah ? Ça vous dit rien ? Révisez en cliquant ici. Pourquoi, après parution de l’article, la ville alors allait-elle précipitamment enlever les chiottes pour les remplacer par une billeterie ? (...)


Problème : à Bourges, y'a-l'feu et y'a- pas-l'feu sont dans un bateau

le 13/04/2018, par Cyrano

Ça fait 3 ans tout pile, début avril, que l’immeuble qui abritait le bar-Cu et son restaurant et les délicieuses Forestines était en feu.
On se souvient que c’était une friteuse qu’avait pris feu, qui faisait sa petite fumée visible de dehors, puis qu’a mis l’feu à la cuisine, qu’a mis l’feu à l’étage, wahouh, ça chauffe. Le feu d’un coté avec des flammes qu’en enfer y’a même pas, et de l’autre coté, l’eau de pompiers qu’au Déluge y’avait même pas ; l’eau qui fait ses dégats des eaux dans ce qui est resté (...)


Trouy-Clochemerle : la rue du Champ du Puits en état d'urgence !

le 15/11/2017, par Cyrano

Trouy bourg, même en plein état d’urgence, ça reste Trouy-Clochemerle, hélas. Un petit exemple, voire même un exemple qui vaut ses 4 points.
On m’a raconté, preuves à l’appui, une péripétie vécue rue du Champs du Puits à Trouy-bourg. L’histoire qu’on nous a racontée date de fin février 2016. Dans cette rue vide, pas grosse circulation, y’a de quoi se croiser. Cool, quoi. Mais si on regarde depuis le début de cette rue, on voit que y’a des vicieux, que c’est pas croyable. En venant du bourg, gaffe : y’a un (...)

Nouvelle Déchetterie à Bourges : concertation mon cul

le 4/11/2017, par Cyrano

Parait qu’il faut une nouvelle déchetterie. Parait qu’on va concerter la population. Parait qu’on sait plus où ça en est. Parait qu’on nous prend pour des cons.
Oh, les bourgeois et autre bourgeonnes, vous vous souvenez des "Monstres" ? Chaque dimanche soir, dans un quartier de Bourges, on déposait ses encombrants. Fini, ce temps-là : maintenant on se bouscule à la déchetterie des Danjons, attendant qu’on nous fasse signe pour qu’on puisse entrer. Clairement, ça ne peut pas durer. Et les augures de (...)


Halloween au Carrefour de Bourges : plus minable, t'as un mauvais sort.

le 3/11/2017, par Cyrano

Carrefour Bourges voulait amuser les enfants avec Halloween et les bonbons pour leurs dents. Ce fut, pour de vrai, une soirée maléfique !...
Pour le mercredi 31 octobre, le Carrefour de Bourges l’avait annoncé, et dans facebook : PARTICIPEZ A LA GRANDE PARADE DE MONSTRES ... Pour faire le plein de sucreries offertes dans votre Centre ! Pour avoir les bonbons, une seule condition : « Venir déguisé(e) OU monstrueusement maquillé(e). » Au passage, remarquons l’écriture inclusive pratiqué-e par (...)

Bourges en expansion : Charles VII et Dame Agnès partent de la ville

le 31/10/2017, par Cyrano
"

C’est une rue de Bourges bien anodine, le Chemin Légnier, la rue où y’avait la poste de l’aéroport. Dans cette rue discrète on trouve une étonnante entreprise discrète en partance discrètement..
Dans des locaux allongés et presque anonymes, sinon deux petites plaques, il y avait la confiserie Charles VII à laquelle s’est ajoutée la chocolaterie Dame Agnès. Et c’était ouvert au public du lundi au vendredi. Eh bien, ça, c’était avant, car la confiserie et la chocolaterie déménagent en Touraine.
Pour se (...)


Dans la même rubrique

31/10/2017 - Bourges : un moratoire contre le désert, une langue de bois blanc ?

24/10/2017 - Parisien-Libéré : Bourges en expansion ! Z’ont pas vu la rue (...)

18/09/2017 - Pascal Blanc, la tête ailleurs...?


Mai 68, 50 ans ! 22 mars à Nanterre, y'a du mouvement

le 22/03/2018, par Cyrano

En 1968, la fac de Nanterre, posée dans un no man’s land boueux de grands chantiers, aura un drôle de calendrier : le 22 mars commencera le 8 janvier. Il n’y avait plus de saisons.
La fac de Nanterre a été imaginée par on ne sait quelle tête d’œuf vraisemblablement adonnée à la boisson. Au milieu de rien, on avait mis tout : amphis et salles de cours, bureaux pour administrer, résidences pour les étudiants ; tous les légumes et aromates dans la même cocotte-minute. Résidence pour étudiants et… (...)

Dans la même rubrique

15/03/2018 - Mai 68, 50 ans ! 15 mars 1968, la France s’ennuie-t-elle ?

12/03/2018 - Sexe et soutane au Québec : les lettres du frère Marie-Victorin

16/01/2018 - Le temps du chien

Les voyages de Monsieur Roger à la Galerie Incertaine

le 17/04/2018, par Mercure Galant

On en parle beaucoup sur les réseaux sociaux et dans les médias locaux depuis son vernissage le 12 avril dernier. Il s’agit de l’exposition des « voyages de Monsieur Roger », de Guillaume Ledoux et Michel Zoladz à la Galerie Incertaine ! Allez-y, c’est bien !
Il s’agit d’une collaboration originale et surtout d’une belle escapade poétique et cocasse qui nous est proposée par les artistes Guillaume Ledoux et Michel Zoladz à la Galerie Incertaine. Le premier dessine ses personnages emblématiques, (...)

Dans la même rubrique

20/03/2018 - Lune du soir, espoir - Lune du matin, chagrin : les dessinateurs sont lunatiques

10/03/2018 - Artus : l’ours des Pyrénées était à Bourges mercredi soir

20/02/2018 - De la réforme maths de Cédric Villani au certif’ d’Epineuil-le-Fleuriel

Coco philosophe

le 8/07/2017, par Mercure Galant

Un fait divers anodin a récemment fait l’objet de quelques articles dans le quotidien local … À Bourges, Voltaire, le perroquet d’un professeur de philosophie (ça ne s’invente pas !) avait fugué après avoir déjoué la vigilance de son propriétaire ! La nouvelle a mis en émoi la rédaction du Berry républicain qui a couvert l’événement avant que l’affaire ne se termine bien : notre « Coco » Voltaire ayant retrouvé la raison et rejoint finalement le domicile de son maître éploré. À l’évidence, on raffole des (...)

Dans la même rubrique

9/05/2017 - Macron sur TF1 : les coulisses d’une victoire et un débat en (...)

21/12/2016 - Thomas Pesquet, dans sa Station Spatiale, il nous pompe pom’ pom’ (...)

11/12/2015 - Arte trop tarte : un Karambolage rocambolesque sur Tchernobyl